AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366299648
Éditeur : Actusf (21/03/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Après plusieurs années d'exil, la princesse Alia est de retour dans son palais où l'attend son père. Les retrouvailles s'annoncent explosives. L'adolescente est furieuse contre lui. Pourquoi, après la mort de sa mère, l'a-t-il envoyée encore enfant loin de sa seule famille chez les Initiées du Denaia, un ordre de femmes puissantes et influentes dans le royaume d'Alsybeen ?
Victime d'une tentative meurtre dès son arrivée, elle doit en plus lutter pour sa vie.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Morgause
  02 mai 2019
Valérie Simon est une autrice de fantasy française, qui a participé à de nombreuses anthologies dont L'antre des sorciers des éditions Rivière Blanche (2012), On a marché des éditions Sombres Rets (2013), ou encore Âmes ténébreuses, coeurs lumineux des éditions du Chat Noir (2016). Elle a également publié plusieurs romans, aux éditions du Fleuve Noir et du Riez (arrêtée en 2017). Coup d'État a été édité en premier lieu en 2015 aux éditions du Riez, mais a été repris par ActuSF, que je remercie encore une fois pour l'envoi de ce beau service presse ! Cette lecture m'a enchantée !
________________________________________
Le royaume d'Alsybeen est riche de son Cristal, fait d'une étrange poussière dont l'extraction est dangereuse. Ce petit pays prospère, dirigé par Soth Shoddam, attire toutes les convoitises, celles des héritiers de l'empire des Rauthan et de l'ordre du Denaia, curieuse organisation de femmes qui a la mainmise sur tous les peuples. le Denaia immisce ses espionnes dans toutes les cours, et a à coeur de renverser Alsybeen. Pour cela, la jeune héritière du royaume doit mourir. Alia Shanine de Messaline rentre à peine de dix ans d'exil qu'elle esquive une première attaque. Cette dernière signe son retour d'une façon funeste : son chemin sera désormais semé d'embûches. Mais ce douloureux retour au pays sera adouci par quelques rencontres heureuses : celle d'Aresu, sa fidèle servante, les retrouvailles avec War'en, ancien ami d'enfance devenu son garde du corps, ou encore celle de Bucko Javis, mystérieux mercenaire qui prend la jeune femme sous son aile.
________________________________________
Coup d'État est un roman à cheval entre intrigues politiques et amoureuses. La plume de l'autrice est fluide et riche d'un vocabulaire exotique. En effet, les descriptions nous transportent dans un univers chaud et suave, fait de mer brillante, de sable doré, de landes abruptes et de palaces immenses et somptueux à l'architecture incroyable. Les cités de Télessine, Rauthan, ou Valenz sont les trois villes principales de ce roman, des lieux de pouvoirs rivaux. L'environnement, entre désert et mer, n'est pas le seul à dépayser, les animaux présents sont également surprenants : différents reptiles, du plus petit au plus grand, servent les hommes peuplant ce monde, comme les tréhorns (sortes de reptiles de très grande taille à trois cornes,) des canis (de taille moyenne, ils remplacent les chiens), ou encore des gwars (gigantesques, ils tirent les volkhers, des vaisseaux manoeuvrant grâce au fameux Cristal, transformé en source d'énergie). Cuirasses des soldats, robes vaporeuses des femmes, parfums envoûtants, écailles brillantes, ce roman vous emprisonne dans ses charmes dès les premières pages.
L'héroïne, Alia, est bien campée. Adolescente éduquée par Valenz, elle est une Initiée qui n'a pas donné son allégeance au Denaia, et de ce fait, doit être éliminée. Comme toutes les femmes initiées, elle manie les armes, aussi bien faites de Cristal que mentales... Mais elles sont aussi physiques. En effet, ces femmes sont choisies pour leur extrême beauté, et Alia ne fait pas exception. Elles apprennent le langage de l'amour et à envoûter les hommes avec leurs atouts féminins. Dans un monde patriarcal, le Denaia use de la faiblesse des hommes - la chair - afin de garder le pouvoir, tout en exerçant dans l'ombre. J'ai apprécié le caractère frais d'Alia, mais résolument indépendant. Parfois ingénue, mutine, sérieuse ou révoltée, la jeune princesse emmène le lecteur dans un maelström d'émotions et d'actions. J'ai suivi avec délectations ses échanges avec l'officier Meker War'en, Backo Javis ou encore Haslet Jorka, prince des Rothan, trois jeunes hommes dont elle s'attache les coeurs. La dimension amoureuse et érotique est justement dosée et ravira tous les amateurs de romance !
Enfin, les intrigues politiques donnent une vraie dimension à ce roman. Les ficelles sont tirées par les femmes du Denaia, en particulier la vieille Mircea Karach Wee, conseillère de l'empereur que tout le monde craint et respecte. L'autrice réussit de vrais retournements de situation et on ne peut que voir une certaine bataille entre hommes et femmes pour le pouvoir tout au long du roman. Les uns combattent par les armes, les autres par leurs charmes et poisons. On ne peut que se demander si l'assassinat prémédité d'Alia n'est pas tant une vengeance qu'un moyen détourné de garder le contrôle sur la cité. En effet, comment contrôler une femme éduquée par le Denaia quand on peut et qu'on a appris à contrôler les hommes, si prévisibles ?
Je n'aurai pas de mauvais points à distribuer à ce roman, que j'ai adoré de bout en bout et que j'ai trouvé très maîtrisé ! J'attends la suite avec impatience, et je ne peux que vous enjoindre, si vous aimez la fantasy, les intrigues sournoises et la sensualité, à vous le procurer.
Lien : https://mots-silencieux.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pam54
  08 mai 2019
Si vous aimez les complots, les manipulations et tout ce qui a trait aux jeux de pouvoir, vous trouverez votre bonheur dans ce premier tome très marqué.
Coup d'État pourrait ressembler à tous les livres de fantasy s'il n'y avait pas ce petit côté sensuel qui le fait se démarquer. Alia, le personnage principal, est une initiée du Denaia, un ordre puissant qui conditionne les femmes dès l'enfance et les transforme en armes puissantes capables d'utiliser leurs charmes à des fins stratégiques.
L'histoire est donc parsemée de petits détails qui pimentent agréablement cette lecture. C'est un aspect que j'ai grandement apprécié ici car même si c'est récurrent, on ne tombe jamais dans la vulgarité ni dans la redondance. L'auteur, Valérie Simon, a su trouver un juste milieu pour se démarquer.
Le début souffre de quelques longueurs, l'auteur pose son décor et place ses personnages tout en revenant sur quelques événements passés. Tous ces petits détails font que le rythme s'essouffle par moment.
Toutefois, arrivé à la moitié du livre, les enjeux deviennent plus précis et les personnages dévoilent leur vrai visage. L'histoire prend une tournure plus vivante, alors on se prête facilement au jeu des manigances et des secrets.
J'aime beaucoup la couverture signée Benjamin Chaignon, c'est une très belle représentation de la jeune et jolie princesse du royaume d'Alsybeen.
Concernant les personnages, certains se démarquent par leur prestance, d'autres grâce à leur comportement. le personnage principal, qui devient la personne à abattre, est tantôt énervante, tantôt impressionnante. Même si je l'ai trouvée quelquefois agaçante, j'ai pu suivre sans mal son évolution. L'auteur n'est pas en reste du côté des protagonistes masculins, on trouvera un soldat tiraillé entre sa loyauté et ses sentiments, un mercenaire aux méthodes peu conventionnelles ou bien encore un roi aveuglé par le pouvoir.
Je découvre pour la première fois la plume de Valérie Simon, même si son nom ne m'était pas inconnu. J'ai été agréablement surprise, l'écriture est légère et les dialogues bien travaillés. On se projette facilement dans la tête de notre héroïne ainsi que dans son coeur.
J'ai également été sensible aux quelques phrases qui accompagnent chaque nouveau chapitre, elles apportent une dimension plus poétique et mystérieuse au récit.
Pour conclure, je retiens de ce premier tome une plume très agréable, de la fantasy teintée de politique, des personnages variés et une intrigue intéressante malgré un début un peu long à se mettre en place.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mayartemis
  01 mai 2019
Réédité par ActuSF, ce premier tome de la reine des esprits de Valérie Simon a ainsi pu être remis sous les feux des projecteurs et je leur en remercie ! J'ai pu découvrir une très jolie plume et un récit très rythmé où les complots politiques s'enchaînent sans laisser au lecteur le temps de reprendre son souffle.
La princesse Alia Shanine de Messaline est de retour dans sa cité après 10 ans d'exil parmi les initiées Denaia, les même initiées qui ont tué sa mère et veulent sa vie à elle aussi. Elle retrouve son père qu'elle ne connaît presque pas et des responsabilités dont elle n'a jamais voulu. Depuis sa naissance elle est malgré elle le centre de toute l'attention, de toutes les conspirations et son retour signe le début de la chute de son royaume.
Ce livre est intense. Chaque chapitre finit sur un cliffhanger, il est impossible de s'arrêter de lire ! J'ai très souvent retenu ma respiration, les batailles sont nombreuses et il y a toujours cette épée de Damoclès au dessus de la tête d'Alia, le personnage principal. On sait qu'elle est en danger, tant de personnes en ont après elle, mais on ne sait absolument pas ce qu'il va se passer. Valerie Simon ne ménage pas ses personnages et j'ai été surprise par la mort de plusieurs d'entre eux !
J'ai aussi adoré l'univers, les créatures reptiliennes apprivoisées mais toujours encore dangereuses, le commerce de cet étrange cristal qui fait que le royaume d'Alia est si puissant ou tout simplement cette société toute entière dirigée dans l'ombre par des femmes. Cependant, je n'ai pas spécialement aimé le fait que ces initiées, ces femmes si puissantes, soient au final les méchantes de l'histoire. Je suis féministe mais je pense que si les femmes obtiennent un jour plus de pouvoir que les hommes elles ne feraient pas les mêmes erreurs qu'eux, or c'est le cas dans ce livre. Elles utilisent leurs pouvoirs pour assouvir et manipuler les hommes.
C'est certainement pour cela que j'ai eu du mal avec Alia, le personnage principal, car c'est elle aussi une initiée Denaia. J'ai d'ailleurs très peur du triangle amoureux qui se forme petit à petit à cause de son charme. En y réfléchissant ce sont tous les personnages féminins que je n'ai pas aimé, mais je me suis énormément attachée à Meker, l'ami d'Alia, à Javis le mercenaire et au prince. Ils m'énervent à être tous les trois si dévoués à Alia, mais ils ont des caractères tellement différents et un sens de la justice qui me plait beaucoup.
Heureusement l'histoire et l'univers sont vraiment prenants et j'ai hâte de lire la suite. Il y a vraiment un côté Game of Thrones avec tous ces morts, ce suspens et ces reptiles, ce livre est donc de circonstance pour ceux qui sont en train de suivre la dernière saison de cette série.
Lien : https://bookshowl.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MaudeElyther
  15 mai 2019
Valérie Simon nous propose avec Coup d'État un premier tome qui ravira les amateurs de complots et d'intrigues, d'univers de high fantasy exotique, mais aussi ceux de romance, de duel à l'épée. Alia, personnage complexe au sale caractère, jongle entre sa vie de famille quasi inexistante (son père, le Roi d'Elsybeen), sa survie (car malgré la présence d'un garde du corps, elle est du genre à le semer et affronte de ce fait plusieurs dangers), mais aussi sur la voie de l'âge adulte. En effet, elle refuse de ressembler aux Initiées du Denaia, qui l'ont au demeurant éduquée pendant dix ans. Cependant, ne lui faudra-t-il pas concilier un peu de cette éducation pour pouvoir s'en sortir et grandir en réflexivité ?
.
L'auteure nous propose avec ce premier opus de la Reine des Esprits un univers de fantasy exotique (avec ses lézards, le réalah-chaad vecteur de l'économie, mais aussi avec ses nombreux personnages à la physionomie très avenante) notamment marqué par son côté romanesque et la sensualité des Initiées du Denaia, digne des Contes des Mille et une Nuits. Il y a également un peu d'Angélique avec les jalousies envers le royaume détendeur du cristal, un peu de romance et de scènes de cape et d'épée. Valérie Simon distille également ses passions pour la faune (surtout avec la création d'un bestiaire reptilien) et la flore, la gastronomie.
Lien : http://maude-elyther.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
verauxinelle
  08 mai 2019
La princesse Alia est de retour dans le palais de son père, après plusieurs années exilée chez les initiées de Denaia. Pourquoi est-elle victime d'une tentative de meurtre dès son arrivée ? Qui lui en veux ? Cela aurait il quelque chose à voir avec le fameux Cristal détenu par son royaume ?
💖
Ce coup d'état est juste un coup de foudre littéraire pour moi ! J'ai adoré cette histoire, tout simplement géniale ! Un diamant brut...
Un univers fantasy époustouflant, saupoudré d'Orient, incroyablement riche et hyper bien construit... aussi intense qu'addictif. Une intrigue hyper bien ficelée, avec des personnages très attachants ( Alia en princesse rebelle saura en séduire plus d'un ! j'aime beaucoup, elle déchire !!), Des décors a couper le souffle, un rythme haletant...de jeux de stratégie en combats, de manipulations en alliances politiques, de créatures improbables en paysages incroyables...bref une aventure ébouriffante qu'il est impossible de lâcher avant la fin !! Je n'avais pas retrouvé ça depuis Fiona Macintosh !
Vivement la suite.
Lien : https://www.facebook.com/VeR..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MaudeElytherMaudeElyther   15 mai 2019
Elle se tenait raide et immobile, les joues mouillées de ses sanglots. Bouleversé, Soth Shoddam tendit la main et attrapa sur ses doigts une larme aussi brillante que du Cristal.
Alia sentit la main de son père glisser lentement sur sa joue.
Elle se dit qu'elle aurait voulu refuser cette tendresse. Hurler qu'il avait tort, qu'il était trop tard, maintenant et à jamais, mais elle vit le visage de son père se nimber de brouillard et, autour d'elle, l'eau gelée, les buissons environnants, les plus proches murs du palais devenir pâles et flous. Une uniformité grise noya les moindres détails du paysage, amenant une sorte de vertige intérieur qui la fit se sentir différente. Elle n'était plus elle-même. Elle se regardait crier. Elle caressait ses joues, mais ce n'étaient pas ses mains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MaudeElytherMaudeElyther   15 mai 2019
— Est-ce donc réel ?
— À Rauthan, tout est toujours réel. Tu devrais savoir que chaque légende possède une part de vérité, ancrée dans la réalité, expliqua la vieille Initiée. N'est-ce pas pertinent d'y voir l'anagogie de toute notre vie ?
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Valérie Simon (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Valérie Simon
LA CHRONIQUE DE VALERIE EXPERT - MON ITALIE
autres livres classés : gastronomieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
317 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre