AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de milado


milado
  08 novembre 2012
Elle le voit. Elle l'aime déjà. Elle le veut. Elle l'aura. Ils se marieront. Mais c'est un marin et la mer est une maîtresse exclusive. Elle le perdra. La mer le gardera. Elle s'installera dans une autre ville, loin de la mer. Elle essaiera d'autres bras. Mais...
Des phrases courtes, chocs qui vont droit au but. J'avais aimé feuilleter ce livre avant de l'emprunter, mais sur la longueur j'ai trouvé ça pénible, usant, tout comme ces inventaires à la Prévert : mon mec ci, mon mec ça...mais n'est pas le grand Jacques qui veut (pardon Brel !), j'ai cru un moment que c'était les paroles de "jeune demoiselle" de Diam's ! En plus par moments j'ai trouvé ça un peu décousu, enfin je ne sais pas, je n'y étais plus vraiment, ce roman fait 144 pages assez aérées, plus long, j'aurais abandonné, chose rarissime.
Je vois que la presse professionnelle apprécie, c'est peut-être moi le problème...essayez, dîtes-moi.
Commenter  J’apprécie          350



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (30)voir plus