AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782951955578
141 pages
Champs Grands Editeur (01/03/2011)
3.5/5   1 notes
Résumé :
Des chants de Maldoror à Foie Gras

Si Freud avait eu de l'humour je me serais bien offert une petite analyse désopilante. Mais... Heureusement j'ai rencontré Charles Simond et j'ai lu Foie Gras.
Pour explorer le monde ténébreux des rêves et des désirs indicibles, Foie Gras c'est mieux que Freud. On a l'humour en plus et l'humour, comme d'habitude, épargne le pire.
Charles Simond est le scaphandrier comique des abysses du désespoir.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Foie grasVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Charles Simond joue avec les mots, avec la langue française. Il faut se laisser emporter et submerger par les mots, par le rythme que nous offre ici ce poète ardéchois.
Dans ce petit livre, il nous raconte l'histoire de ce jeune garçon qui devient adolescent, qui devient homme. Relations entre l'enfant et ses parents, ressentis personnels ayant pour ligne conductrice le foie gras. Poétique, étrange...
J'ai été interloquée par la fin, le poème devient horreur. Horreur poétique.
Ouf, j'ai tourné la dernière page. L'aversion que ressent le narrateur pour le foie gras est transmise au lecteur de façon détournée, mais terriblement efficace.
Commenter  J’apprécie          550

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
L'Amour foisonne, provigne, pullule, fourmille, grouille, ventripote, ventripopote, enfle, gonfle, éclate, explose, déborde, cracheur de feux anarchiques turbulents et chimériques, coïte, copule, procrée, éjaculateur de laves dévastatrices, se duplique, prolifère en mirages prostitués, exhibitionniste ubiquiste, tumeur cancéreuse exponentielle, cannibalise l'infini, démultiplie ses fantasmes erratiques métastatiques, dipsomane de la passion dégoupillée, bateleur de la grande foire aux illusions, dévotes jusqu'au fanatisme.
Commenter  J’apprécie          180
L'amitié, comme le coup de foudre, arc électrique de l'amour, excluent toute explication, tout argument, toute gangue bavarde, qui n'en sont que le glas, pour se révéler et s'épanouir dans le métal pur du vivre commun.
Commenter  J’apprécie          290
Comme un triangle d'oies sauvages dans le ciel livre de Selma Lagerlöf, l'enfance s'envole vite et son halo d'or vierge se transmute en plomb de basse-cour.
Commenter  J’apprécie          170
J'ai découvert là le monde de la misère qui manque du nécessaire alors que celui de la pauvreté ne manque que du superflu.
Commenter  J’apprécie          150
La haine est naturelle. (...) Compagne encombrante mais peu exigeante, elle ne réclame aucune compétence, aucun effort, ni de soi, ni de l'autre, toujours à la hauteur de l'aversion qu'on lui voue. Il suffit qu'il soit l'autre. La haine coule, source bouillonnante, intarissable, avec sa belle gueule d'innocente, son costume cravate, son sourire lanoliné et onctueux, son attaché-case où fermentent les tsunamis dévastateurs endigués dans ses gènes impatients et pourris.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Charles Simond (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Simond

MARIANNARIA - Charles Simond
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=45874 MARIANNARIA Roman Charles Simond Charles Simond, brasseur de mots, comme il se définit lui-même, nous ...
autres livres classés : comiqueVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (2) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
19991 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}