AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Monspelliensis


Monspelliensis
  01 avril 2016
Une bonne surprise dans le flot de romans historico-ésoterico-policiers dont la plupart sont commis par des auteurs américains dans le sillage médiocre du Da Vinci Code. Là, l'auteur est italien, son modèle, toute proportion gardée, est plutôt du côté du Nom de la rose du regretté Umberto Eco et on sent qu'il connaît un peu son histoire, malgré deux grosses bévues (pas de protestants au XIIIe siècle, mais c'est peut-être une erreur de traduction, et la seule voie d'eau reliant Narbonne à Toulouse est le canal du Midi, qui date du XVIIe siècle.) Templiers et cathares ne font que passer dans le décor, ce qui nous repose un peu des habituelles élucubrations. le roman se situe en 1218 et met en scène un aventurier Espagnol à la recherche d'un livre mystérieux, inventé de toutes pièces par l'auteur, procurant de merveilleux pouvoirs à son possesseur. L'intrigue est bien construite, maintenant l'intérêt du lecteur jusqu'à la fin, les énigmes se tiennent et les personnages ont une présence et une épaisseur plutôt rares dans ce genre d'ouvrages. Leurs secrets ne se dévoilent que peu à peu, mais jamais complètement, ménageant de l'intérêt pour les deux suites publiées.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus