AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Larissaa


Larissaa
  06 avril 2018
Amadora, c'est une jeune fille roumaine de 12 ans qui habite en France depuis ses 4 ans avec ses parents, ses deux petits frères et sa petite soeur. Expulsions, déménagements, reconstructions de cabanes, recherche d'emploi, problèmes avec les assistantes sociales, les allocations, les papiers administratifs en général, c'est le quotidien de ces familles qui fouillent dans les poubelles, vendent, et mendient, mais qui aussi essaient à tout prix de trouver du travail, du vrai !


"Amadora", c'est un livre écrit à plusieurs voix; dont celle de Dominique, journaliste, et celle d'Amadora, qui raconte son histoire et est la traductrice officielle du romani/français. En effet, elle va à l'école, est une élève brillante et parle parfaitement le français, contrairement aux personnes de son entourage et surtout ses parents.


Un récit qui nous oblige à regarder différemment des personnes que nous croisons sur notre chemin tous les jours, des personnes que nous prenons généralement pour des mendiantes mais qui ont en réalité une grande vie communautaire; récit qui nous donne envie d'aller voir les "gitans", "tziganes", "bohémiens", et de comprendre leur histoire, de connaître leur vie. Leur vie, ce n'est pas celle que nous imaginons, c'est une ambiance de joie dans les campements, d'entre-aide, de famille, de fête, de communauté, un grand groupe soudé. Cette façon de vivre, les français l'ont bien souvent oubliée...


Bien sûr, tout n'est pas rose dans la vie des roms en France, bien sûr, ils sont très souvent mal vus, mal entendus, mal compris, mal traités. Les a priori que nous pouvons avoir sur cette population tentent de disparaître une fois le livre entamé.


Cet ouvrage, c'est une note d'espoir et de lumière dans un océan de haine et de racisme. Moi qui ne connaissais pas beaucoup l'histoire des roms, je peux aujourd'hui, grâce à Dominique Simonnot, retracer les étapes de leur parcours, les conditions difficiles dans lesquelles ils ont pu évoluer et tenter de s'intégrer.


En tant que française, femme et humaine tout simplement, ce livre fait réfléchir, ouvre les yeux, entraîne des questionnements internes, chamboule, émeut, attendrit, bouleverse, provoque l'indignation, la volonté de réaction. C'est un récit qui ne peut que faire du bien à l'Homme.


Mais à la fin, toujours la même question : que faire, comment faire, comment être dans la possibilité de fournir un lieu confortable, de la nourriture et un salaire et surtout donner une égalité par rapport aux français à ces réfugiés hommes et femmes qui essaient à tout prix de s'intégrer dans une société parfois froide et méfiante ? Ces réfugiés qui veulent s'éloigner d'un pays où le SMIC est d'environ 320 euros par mois, pays dans lequel misère, corruption, haut coût de la santé sont d'actualité...


Un bon début pour y répondre : lire "Amadora" !
Commenter  J’apprécie          31



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus