AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782866425050
94 pages
Cahiers du cinéma (28/02/2008)
3.92/5   6 notes
Résumé :


Billy Wilder est sans conteste un maître de la comédie américaine, poussant comme personne le comique de situation aux limites de l'absurde. Qui a oublié les quiproquos hilarants subis par deux musiciens travestis en femmes dans Certains l'aiment chaud ? Ce cinéaste là sait faire rire ! Mais pas seulement.

Il a tourné aussi des mélodrames pessimistes comme Boulevard du Crépuscule, où Gloria Swanson campe une bouleversante star déchue ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
tristantristan
  23 août 2019
Né de parents juifs en Autriche-Hongrie en 1906, Billy Wilder passera sa jeunesse à Vienne puis Berlin puis a la grande lucidité de quitter l'Allemagne nazie au lendemain de l'incendie du Reichstag. Puis, à Hollywood l'auteur d'"Assurance sur la mort" fera tourner Marilyn Monroe dans "Sept ans de réflexion". Bien conçu, documenté et illustré ce mémento propose une analyse de la vie et de l'oeuvre cinématographique du metteur en scène.
Commenter  J’apprécie          100
UGLYLUCKY
  04 août 2021
Billy Wilder, qui a toujours considéré que Lubitsch était maître dans la manière de passer avec ironie du drame à la comédie, a fait de cette fondamentale ambiguïté le coeur de son cinéma. Limiter sa carrière aux éblouissantes comédies dans lesquelles il dirigea Jack Lemmon, son acteur d'élection, serait une erreur. Il s'est aussi attaché au monde du journalisme à sensation (Le Gouffre aux chimères), à la guerre (Stalag 17, Les Cinq Secrets du désert), à l'univers hollywodien (Sunset Boulevard) et au film noir (Assurance sur la mort), dirigeant au passage certains des comédiens les plus célèbres de l'époque : Marlène Dietrich, Erich von Stroheim, William Holden, Barbara Stanwyck, Edward G. Robinson, Bing Crosby, Anne Baxter, Gary Cooper et Gloria Swanson. On lui doit une Audrey Hepburn plus séduisante que jamais dans Sabrina et Ariane et deux des plus beaux rôles de Marilyn Monroe, Sept ans de réflexion et Certains l'aiment chaud.
Commenter  J’apprécie          10
lehibook
  24 mars 2020
Courte monographie consacrée par un historien du cinéma à un des rois de la comédie américaine (inoubliable « Certains l'aiment chaud » !) mais aussi de films d'une noirceur terrible (« Boulevard du crépuscule » ou « Fédora » ) . Des éléments biographiques importants ( les origines , sa famille disparue en camps de concentration) mais l'essai est surtout axé sur la carrière cinématographique avec une analyse de chaque film et pas mal d'illustrations -photogrammes et photos de tournage. du coup on a envie de revoir ou de voir les oeuvres commentées.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
tristantristantristantristan   23 août 2019
Ce ne sont pas les comédies qui ont consacré Billy Wilde comme réalisateur à Hollywood, mais ses films noirs.
p.28
Commenter  J’apprécie          20
lehibooklehibook   24 mars 2020
Car sa force [Wilder] est de mettre en scène des crapules, des crétines , des imposteurs , des lâches, et des assassins, puis d'en faire des êtres humains.Rien n'est plus inquiétant que ce processus . Il révèle la nature profonde des individus et les aléas de l'idéalisme.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Noël Simsolo (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Noël Simsolo
Dans le 128e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Le petit frère, album que l’on doit à Jean-Louis Tripp, édité chez Casterman. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l'album Carnets de campagne que l'on doit à Mathieu Sapin, Kokopello, Morgan Navarro, Louison, Dorothée de Monfreid et Lara et c'est co-édité chez Dargaud et au Seuil - La sortie de l'album Chroniques décalées d'une famille ordinaire et vice-versa que l'on doit à Séverine Tales et aux éditions Payot Graphic - La sortie de l'album Année zéro que l'on doit au scénario d'Ana Roy, au dessin de Mademoiselle Caroline et c'est édité chez Delcourt - La sortie de Gertrude Stein et la génération perdue que l'on doit au scénario de Valentina Grande, au dessin d'Eva Rossetti et c'est édité au Seuil - La sortie de l'album Orson Welles, l'inventeur de rêves scénarisé que l'on doit au scénario de Noël Simsolo, au dessin d'Alberto Locatelli et c'est édité chez Glénat - La sortie en intégrale d'Une semaine sur deux, un album que l'on doit à Pacco et aux éditions Fluide glacial
+ Lire la suite
Dans la catégorie : CinémaVoir plus
>Représentations scéniques>Cinéma, radio, télévision>Cinéma (744)
autres livres classés : cinemaVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
6410 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre