AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Marie-Brunette Spire (Autre)
EAN : 9782234015517
379 pages
Éditeur : Stock (30/11/-1)
4.29/5   34 notes
Résumé :
Vaste saga, Les Frères Ashkenazi se déroule sur une cinquantaine d'années, dans la ville de Lodz. Obéissant à la pression familiale, la tendre et fragile Dinclé a été contrainte d'épouser un des frères Ashkenazi, alors qu'elle était éprise de l'autre. Un imbroglio amoureux dont aucun ne sortira indemne.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Allantvers
  10 janvier 2021
La complémentarité des frères Singer est aussi enrichissante que leur ténacité à témoigner fut admirable : chacun à sa manière, tous deux en langue yiddish, ils ont creusé leur sillon livre après livre pour garder vivante la mémoire de la culture juive polonaise aujourd'hui disparue. Les deux frères sont de formidables conteurs, mais il me semble d'après ce que j'ai lu que là où Isaac Bashevis Singer s'attarde à hauteur d'homme pour incarner son sujet, le grand frère Israel Joshua Singer inscrit ses histoires dans une perspective historique plus large, sur trois générations au 20ème siècle dans La famille Karnovski ou ici au tournant du siècle avec Les frères Ashkenazi.
Ces deux frères-là, bien que brillants chacun à leur manière, tout les oppose : là où le sémillant Yakhov traverse la vie avec panache et facilité, Simha le besogneux austère, tourne le dos à sa communauté et construit son empire industriel pas à pas par le travail et la rouerie, dans la ville de Lodz où se développe une industrie textile florissante en pleine mutation.
Entre eux, une femme, Dinélé, à l'origine d'un trio amoureux perdant.
Autour d'eux, le grand vent des idées nouvelles et la marche de l'histoire dans une Pologne peinant à affirmer son indépendance entre empires russe et allemand, rejetant à chaque déconvenue la faute sur la communauté juive.
Un formidable page turner qui restitue cette communauté dans toute sa singularité et sa diversité, entre traditionalisme et volonté d'émancipation, pauvreté et fortunes, plombée et magnifiée par un déterminisme qui fait d'elle l'éternelle victime des ressentiments de ses pays hôtes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
michfred
  29 mars 2015
Simha et Yakhov sont deux frères aussi différents qu'il est possible de l'être: Simha est petit, industrieux, ambitieux, conservateur, débordant d'envie de faire sa place dans une Pologne encore sous la coupe des Russes et des Allemands, prêt à tous les reniements pour réussir. Yakhov est une sorte de géant, séducteur et sensuel, gagné aux idées progressistes voire socialistes- la Russie remue beaucoup...- entier, plein de fougue et de courage. Dinelé aime Yakhov d'amour, mais c'est pourtant Simha qu'elle épousera...
Cette grande saga familiale et romanesque qui s'étale sur des dizaines d'années, se déroule sur fond d'agitation pré-révolutionnaire russe, de montée du nationalisme polonais, de pression de l'occupation prussienne. Prise en étau entre ces trois puissances qui n'ont que le plus total mépris pour elle, la communauté juive du shtetl, misérable mais débordante de vitalité, traversée par les violences récurrentes des pogroms, des vexations et des ségrégations diverses, tente à toutes forces de vivre ou plutôt de survivre - et de se rendre indispensable dans le processus d'industrialisation qui marque la fin du XIXème siècle..
Joshua Israël Singer était le grand frère de Itzakh Bashevis Singer, prix Nobel. Il a été, avant d'émigrer aux USA avec son jeune frère, lui sauvant ainsi la vie, un des plus grands écrivains juifs de langue yiddish.
C'était, comme Yakhov Ahkénazi qui lui ressemble beaucoup, un esprit libre, dégagé de toute religion dans une famille très pieuse de rabbins, gagné aux idées socialistes, mais très vite alerté par la folie stalinienne, résistant de la première heure au nazisme. Quand il apprit , aux USA, en 1944, l'existence avérée de la solution finale, il n'y résista pas, et ce colosse au coeur d'or mourut dit-on de chagrin.
J'ai découvert" Les frères Ashkénazi" avec ravissement: des personnages hauts en couleur, une période de l'histoire complexe et grouillante d'événements, une trame romanesque intéressante -rivalité et solidarité des deux frères pas si ennemis que cela- bref, un monde!
Joshua Israël Singer est une sorte de Zola juif, écrivant en yiddish, plein de verve et d'imagination mais respectueux de la véracité historique et du contexte politique et économique de son roman. Il raconte, derrière l'histoire exemplaire des deux frères, l'essor et la désintégration d'un monde: celui des juifs de Pologne, celui du ghetto polonais des grandes villes, (tel celui de Lodz, ici), celui de l'humble shtetl des campagnes qui vivaient leurs dernières années.
Les antisémitismes locaux -russe, allemand et polonais sur ce seul point accordés - allaient bientôt se charger,chacun à leur façon, de les rayer de la carte.. Encore "un monde d'hier"...restitué avec tendresse, humour, cruauté et réalisme par un très grand écrivain...à redécouvir!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
nena
  29 août 2016
Livre que j'ai choisi suite à une erreur, j'ai vu Singer et j'ai cru prendre un livre d'Isaac Bashevis Singer écrivain yiddish, mais là il s'agit de son frère, je l'ignorais.
Un roman qui nous transporte sur des années à Lodz, capitale industrielle de la Pologne, notamment grâce à son textile. Nous suivons deux frères Simha Meyer et Yakov Bunem, tout au long de leurs vies, durant l'occupation de la Pologne par les Russes et les Allemands, la montée du nationalisme polonais, les questions que se posent les juifs faut-il se moderniser ou garder les traditions ? L'antisémitisme, on sent venir la tragédie que vivra ce peuple quelques années plus tard.
Simha et Yakov sont totalement différents, le premier veut réussir, il est ambitieux, le second plus tourné vers les plaisirs de la vie et entre eux une jeune femme Dinelé qui épousera malgré elle Simha. Un portrait de femme qui subit, soumise, plongée dans ses romans d'amour au lieu de prendre sa vie en main. le chemin de vie des deux frères sera totalement différent mais les souffrances leur permettront de se retrouver…
Une période de l'histoire de la Pologne que je ne connaissais pas, un auteur que j'ai découvert et aimé. Un livre comme j' aime où l'histoire et la fiction se mélangent et permettent de dévoiler un pan de l'histoire du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Elopoli
  03 avril 2021
Israël Joshua Singer, frère d'Isaac Bashevis Singer nous livre une fresque magnifique. A travers l'histoire de deux frères et des personnages emblématiques qui gravitent autour d'eux, il nous raconte l'histoire de Lodz, ville industrielle et industrieuse d'une Pologne chahutée par l'histoire et plus particulièrement celle, tragique, de sa communauté juive, victime expiatoire que le pouvoir livre à la vindicte d'un peuple malmené par l'industrialisation et le développement du capitalisme. Ce qui intéresse l'auteur ce sont les mouvements sociaux qu'ils brosse à grands coups de pinceaux, ne s'arrêtant que très rarement sur les détails d'une scène ou d'un dialogue. La force de son écriture tient précisément à cela, cette façon de saisir le mouvement de l'histoire et la façon dont les personnages y participent pour leur malheur et pour leur gloire. Au-delà, il nous livre le portrait déchirant d'une communauté à l'aube d'une grande catastrophe dont elle peine à lire les signes avant-coureurs et rend un vibrant hommage à ce qui en constitue le génie et la force.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Delivresmoi
  07 mai 2020
Voici un classique de la littérature yiddish que je ne connaissais pas du tout et qui m'a très agréablement surprise. Fresque sociale, Les frères Ashkenazi nous font vivre à Lodz, de la révolution industrielle à la révolution russe. C'est toute une société, où se mêle Juifs et chrétiens, Polonais et Allemands, que l'on découvre. Les personnages sont attachants, intéressants car très bien dépeints. Ils évoluent et témoignent d'une histoire mouvementée. Je recommande vivement.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Blandine54Blandine54   13 septembre 2020
Les boutiques juives rouvrirent l'une après l'autre. Les vitriers remplacèrent les vitres cassées, les Confréries du Dernier Devoir enterrèrent les cadavres, les médecins pansèrent les blessés, le Grand Rabbin proclamera un jour de jeûne et, dans les oratoires, des juifs très pâles récitèrent les prières des jours de jeûne.
Les ouvriers non juifs, domptés et abattus, se pressaient aux portes des usines et imploraient, tête basse, qu'on les réembauchât à n'importe quel prix. Les directeurs les reprirent, non sans réduire les salaire comme ils l'entendaient. A nouveau les cheminées crachèrent leurs colonnes de fumée vers le ciel, polluant l’atmosphère comme avant, les sirènes déchirèrent le matin, les machines se remirent à gronder.
Une chanson nouvelle monta du côté de la rue Feiffer, chantée par les mendiants en commémoration du massacre :
Écoutez, bonnes gens, écoutez
Ce qui à Lodz s'est passé.
Au premier jour du mois d'Iyar
Les juifs furent victimes des pillards.
Des ouvriers déchaînés
Ont dépecé, brûlé, tué
Tous ceux qu'ils ont rencontrés
Et tous les juifs se sont sauvés
Seigneur à la miséricorde infinie,
Tes agneaux n'ont jamais de répit.
Étends sur nous Ta puissante main,
Ramène-nous sur notre terre, enfin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Blandine54Blandine54   13 septembre 2020
Ironiquement, de tout l'Empire du tsar, l'endroit qui offrait le plus de loisir pour étudier le marxisme était la prison. Pour Nissan, comme pour tant d'autres prisonniers politiques, la prison avait fait office d'université. La première fois qu'il avait quitté Lodz, il était inculte. Il était revenu instruit et éclairé.
Commenter  J’apprécie          70
AllantversAllantvers   03 janvier 2021
Ils nous rosseront toujours. Quand on a installé des machines nouvelles à Lodz, ils nous ont rossé; quand des étudiants russes ont assassiné le tsar, ils nous ont rossé; maintenant c'est au tour des ouvriers. Plus tard ce sera les révolutionnaires. Et jamais rien ne changera tant que nous serons juifs et eux chrétiens.
Commenter  J’apprécie          60
LadyOsoleilLadyOsoleil   09 mai 2016
Les soldats reçurent l'ordre de se retirer et les Juifs de Lentshtiz commencèrent à s'installer à Lodz en toute liberté. Mais lorsque d'aventure un Juif se risquait dans le quartier allemand de Wilki, des jeunes gens blonds lui lançaient une volée de pierres et lâchaient leurs chiens sur lui au vieux cri de : "Hep, Hep, Jude!...".
Commenter  J’apprécie          00

Video de Israël Joshua Singer (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Israël Joshua Singer

Erri de Luca La Fabrique de l'ombre
Erri de Luca --La Fabrique de l'ombre -- Où Erri de Luca, après la projection du film de Robert Bober : "A Mi-Mots : Erri de Luca", parle de son histoire avec Naples -"je dois t'apprendre, après je dois te perdre"-, des arbres qui fabriquent de l'ombre, de la surface, de la profondeur et de Hofmannsthal, de la compagnie des livres, de l'écriture et de la lecture, des langues, le Grec et le Latin, le Français, de l'Anglais et de Harry de Luca, de l'Hébreu ancien et du Yiddish, de Israël Joshua Singer et du Russe, à l'occasion de "Paris en Toutes lettres", au Centquatre à Paris - 7 mai 2011 - Erri de Luca -La Fabbrica dell'ombra - Dove Erri de Luca, dopo la proiezione del film di Robert Bober: "A Mi-Mots : Erri de Luca", parla della sua storia con Napoli, degli alberi che fabbricano dell'ombra, della superficie, della profondità e di Hofmannsthal, della compagnia dei libri, della scrittura e della lettura, delle lingue, del Greco e del Latino, del Francese, del Inglese e di Harry de Luca, del Ebraico antico e del Yiddish, di Israele Joshua Singe e del Russo, in occasione di "Paris en Toutes Lettres", al Centquatre a Parigi - 7 maggio 2011
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Littérature yiddishVoir plus
>Littérature des langues germaniques. Allemand>Autres littératures germaniques>Littérature yiddish (34)
autres livres classés : pologneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Harry Potter (1 à 4) difficile

Qui est le contrôleur du Magicobus ?

Ernie Mcmillan
Stan Rocade
Zacharia Smith
Denis Crivey

15 questions
7176 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter : Coffret, Tomes 1 à 4 de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre