AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811206264
Éditeur : Milady (18/11/2011)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 308 notes)
Résumé :
Dans un monde où les émotions sont interdites, les Psys punissent toute forme de désir. Sascha Duncan fait exception à la règle. Lucas Hunter est un métamorphe avide de sensations. Il est bien décidé à trouver le meurtrier qui a tué sa compagne de meute. Sascha sera son ticket d’entrée… Il découvrira vite que cette Psy en apparence froide comme la glace est capable d’éprouver des émotions… et qu’elle fascine l’animal en lui. Pris au milieu de leurs deux univers en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (98) Voir plus Ajouter une critique
Paroledunelivrophage
  29 janvier 2018
Salut la compagnie. Alors comment se passe vos lectures ? Ah bon !!!! Vous ne savez pas quoi prendre pour lire tout en vous faisant plaisir ??? Sachez jeunes padawans que quand cela vous arrive, la meilleure des stratégies, est de faire un petit retour en arrière en lisant l'une de vos anciennes pépites. Mais seulement sous la condition que cette pépite vous ait bien fait rire. Après si leur coeur vous en dit, vous pouvez aussi faire en sorte de prendre un livre qui vous a fait pleurer aussi. Mais en attendant, je vais vous parler d'une de mes anciennes lectures que j'ai adorées, et que j'adore toujours. Cette lecture m'a permis de découvrir une nouvelle créature surnaturelle. Une créature aux pouvoirs aussi puissants et aussi immense que l'amour véritable. Mais parfois ces dernières n'en possèdent quasiment pas. C'est la même chose pour les autres que nous connaissons, et qui vivent aussi selon une hiérarchie bien établie. le monde du surnaturelle s'est donc agrandi d'un nouveau petit bébé, qui pourrait bien détruire ou sauver le monde. En tout cas, j'ai eu un énorme coup de foudre pour ce début de saga, et comme vous savez maintenant que c'est un livre qui est dans ma salle aux trésors depuis suffisamment longtemps pour que je l'ai relu plus d'une fois, vous vous doutez surement que j'ai en main toute la série complète. Mais assez parler !!!
Découvrons plutôt, la quatrième de couverture. Un résumé plutôt alléchant je dirais bien. Dans un monde où les émotions sont interdites, les Psis punissent toute forme de désir. Lucas Hunter un métamorphe avide de sensations est en chasse. Une de ses compagnes de meute a été assassinée et l'homme panthère ne reculera devant rien pour capturer son meurtrier, même s'il doit séduire Sascha Duncan, la froide Psi. Pourtant, l'homme comme sa bête ne peuvent s'empêcher d'être immédiatement fascinés par la jeune femme. Sascha sera son ticket d'entrée pour le monde des Psis … Mais Sascha Duncan n'est pas comme ces autres Psis et il découvrira vite que cette Psi en apparence froide comme la glace est capable d'éprouver des émotions… et qu'elle fascine l'animal en lui. Psis au milieu de leurs deux univers en conflit, Lucas et Sascha doivent jouer leurs rôles… ou tout sacrifier pour goûter au plaisir interdit. Car une terrible guerre est sur le point d'éclater, mais c'est autre sorte de bataille qui fait rage dans le coeur de Sascha qui pourrait tout changer. Les siens ont éradiqué leurs émotions depuis des générations. Sascha, elle, est différente. Et le tourbillon de sensations qui l'emporte quand elle est en compagnie de cet inquiétant prédateur pourrait bien précipiter sa chute. Leurs coeurs l'emporteront-ils sur leurs raisons ?
Ah la la !!! Un nouveau monde, de nouvelles créatures, un couple de héros qui a l'air intéressant, et des personnages qui sont super. Et oui !!!! Comme vous l'avez compris, nous sommes arrivés au points personnages. Alors parlons d'eux.
Sascha est une Psi Cardinale. C'est-à-dire qu'elle est supérieure aux autres membres de son espèces par ses pouvoirs colossaux. Elle cache à ses congénères un terrible secret qui pourrait lui valoir la mort s'il venait à être découvert. Car, même si elle tente de se fondre dans la masse parmi ses semblables, ce qu'elle fait d'ailleurs très bien, Sascha est différente des autres. En effet, depuis son enfance elle cache aux autres qu'elle est capable de ressentir toutes sortes d'émotions. Ce fardeau énorme n'a cessé de croitre au fil du temps et malheureusement, ce pouvoir au jour d'aujourd'hui la consume. Vivant dans la peur d'être démasquée par un autre psi, elle est terrifiée par le fait d'être reconditionnée pour ne devenir qu'une coquille vide. Car en effet, dans le monde des Psis, elle est une anomalie, c'est-à-dire qu'elle est déficiente selon les termes de son peuple. D'autant plus qu'un(e) Psi se doit être dénué de toutes émotions et froid. Alors, ressentir des émotions, devient alors une tare. Et quand son don évolue en empathie au point de guérir les blessures émotionnelles des autres, c'est sur qu'elle se trouve alors dans de sales draps. Car derrière son apparence où elle se tapie, se cache une jeune femme étant en manque d'affection et ressentant un besoin de contact qui empirera douloureusement en présence d'un certain Changeling. Elle va alors expérimenter de nouvelles sensations, risquer sa vie, se révolter contre les Psis et laisser son masque tomber. Mais que l'on comprenne bien que de par la déficience, la fragilité et le comportement atypique de Sascha, ces éléments iront en s'aggravant quand elle rencontrera Lucas qui l'attirera irrémédiablement. Coté personnalité, c'est une jeune femme touchante et attachante mais surtout très taquine et drôle malgré elle au vu de son innocence avec les hommes et de son pragmatisme à toute épreuve. On la découvre dans des situations prêtant à sourire voir même à rire. On suit facilement l'évolution de ce personnage qui au final ne nous laisse pas de glace. D'autant que l'auteur fait tout pour qu'elle nous communique ses peurs, ses angoisses et ses découvertes. En fait, je pense que l'auteur voulait que l'on s'attache à cette jeune femme.
Lucas, changeling de son état, chef de la meute des léopards DarkRiver, et chasseur par excellence. Comme tout chef qui se respecte, Lucas a beaucoup de responsabilités reposant sur ses épaules. S'occuper du bien être des siens, entrainer ses sentinelles, protéger les petits comme les grands, et donner quelques claques quand c'est nécessaire aux jeunes qui font des conneries. C'est aussi un homme loyal ayant un passé sanguinaire, protecteur avec les siens et avec son ennemie. Et puis, c'est un héros qui va faire grimper votre taux de chaleur, voir même vous faire bouillir puis fondre. Il est brun, yeux vert, fors, tout en muscles, courageux, farouche, téméraire, protecteur mais aussi blessé, tendre et loyal. Sans compter sexy et son coté qui appelle le danger, quand vous observer ses griffures sur le visage. Mesdames, voici donc un homme aussi miam, miam, que le chocolat lui-même. Et puis, il est plutôt marrant à sa façon. Je suis tombée sous le charme de ce métamorphe léopard et je ne croix pas que ce petit béguin passera aussi vite que je l'espérais. J'ai un aveu à vous faire, je suis sous le charme de cet homme.
Enrique est le grand méchant de l'histoire, conseiller psi, protéger par la mère de Sascha. Il enlève des jeunes filles appartenant aux clans DarkRiver comme SnowDancer afin de les séquestrer, les torturer et les tuer. C'est un véritable psychopathe. Il est mille fois plus froid qu'un simple psi. Il est comme tout homme de sa nature, manipulateur, hypocrite, insensible, haineux. C'est une véritable ordure.
Et puis, on se retrouve avec tout un tas d'autres personnages qui sont aussi intéressants les uns que les autres. Nikita Duncan la mère de Sascha et conseillère Psi, Dorian sentinelle de DarkRiver, Tamsyn la guérisseuse de DarkRiver, Roman et Julia les jumeaux de Tamsyn, Nate sentinelle de DarkRiver époux de Tamsyn, Kit un jeune léopard, Zara architecte pour les DarkRiver, Vaughn sentinelle de DarkRiver, Clay sentinelle de DarkRiver, Mercy sentinelle de DarkRiver, Hawke alpha du clan des loups SnowDancer, Tammy guérisseuse de DarkRiver, les cinq membres de la famille Lauren psi de leur état.
Bon voila pour ce qui est des personnages. Comme je vous l'ai dit, c'est un livre que j'ai déjà lu et plus d'une fois, donc nous pourront revenir sur les personnages secondaires plus tard vu qu'ils seront dans les autres livres de la saga. du coup je vous propose de parler du roman en lui-même et donc par conséquent d'approfondir mes ressentit en utilisant la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et bien entendu l'intrigue du livre.
Tout d'abord, commençons par la plume de Nalini Singh. Elle est intense, sensible, belle, riche, humoristique, familiale, simple et chaleureuse. Simple de part cette lecture qui se laisse dévorer au point où lorsque la fin arrive on est quand même à bout de souffle. Intense parce que les émotions ressenties sont réelles, on rit, on s'énerve on s'inquiète pour la suite des évènements. Riche en rebondissement, en actions, en quiproquos. Ils peuplent le récit, et y apportent une dimension surnaturelle. Belle, grâce aux nombreuses descriptions, qui certes reste dans un conteste tendu, mais dés que l'on arrive dans les meutes, c'est-à-dire au grand air avec les forêts, on a l'impression d'être seuls au monde, et l'on voudrait bien y vivre. Humoristique, familiale et chaleureuse grâce aux personnages qui sont très portés à la protection des leurs dans les meutes surtout. Mais aussi par ces petits moments de douceurs entre le couple far de ce livre. Sans compter que ces mêmes personnages vous apportent sur un plateau d'argent des scènes de convivialité. C'est vrai que l'on pourrait dire que c'est irréel voir même fictionnel, mais c'est ainsi, et dans ces moments-là, la seule chose que l'on voudrait c'est en faire partie. Sensible aussi, tout simplement parce que nous nous trouvons dans un univers plutôt différent de ce que nous connaissons, où la guerre est sur le point d'éclater. En effet, ici on est complètement dépaysé des romans habituel Bit-lit. Il est complexe. Nalini Singh a complétement laissé libre court à son imagination débordante. D'un coté on a des Psis aux pouvoirs colossaux selon leurs rangs, enfermé dans un mode de ‘'silence'' imposé aux enfants dès leurs plus jeune âge, glacial, où l'intelligence et l'absence d'émotion prime sur tout le reste. Et à l'opposé, il y a l'univers des Changeling, ces êtres fantastiques qui se transforment en animal. Eux sont instinctif, passionné, familial, protecteur et chaleureux. Ces deux mondes plus différents l'un de l'autre, plus indissemblable, se côtoient pourtant, voir même fleureter ensemble. Petit plus dans cette histoire, c'est le fait que le récit se concentre uniquement autour d'un couple précis. Et cela sera ainsi pour les autres tomes. On voit alors les deux protagonistes se découvrir, se tourner autour pour finir par tomber amoureux l'un de l'autre.
C'est avec cette petite phrase que je fais le pont entre la plume de Nalini Singh et la romance entre les personnages. Ici on se concentre sur un couple, Sascha et Lucas. Sascha est une jeune femme Psi conditionnée depuis son enfance pour être comme les autres de son espèce. C'est-à-dire, froide, insensible, sans émotions aucunes. Tandis que Lucas changeling de son état est sensuel, chaleureux, familial, émotif. Nalini Singh nous a offert dans ce premier opus, un couple qui va avoir une évolution a la fois lente et captivante. Dés le début, Lucas va être fasciné par la jeune femme, et dont il peine à s'expliquer cet intérêt. Très vite il va devenir chasseur tandis qu'elle deviendra la proie. Il va alors s'ensuivre un jeu entre eux deux. D'ailleurs, même les sentinelles de DarkRiver vont en rester baba. Car entre Lucas et Sascha on aura droit à des joutes verbales plutôt amusantes et de moments de tendresse incomparables. Une alchimie va alors prendre place progressivement sans compter que l'on aura droit à une tension intense qui sera omniprésente du début à la fin. Petit à petit, Lucas va petit à petit apprivoiser cette Psi peu commune afin d'avoir droit au contact rapproché. Qui est une notion très importante aux yeux des changelings. C'est même un privilège pour eux. Lucas va alors devenir attentionné, afin de comprendre sa dulcinée. D'ailleurs, même si Sascha n'est pas changeling, il va finir par l'appeler affectueusement ‘'Chaton'', vu que c'est une panthère, cela tombe sous le sens. Pour cela, il va toujours la pousser dans ses retranchements en la forçant à se surpasser et à se poser des questions. Et puis quand il sera impossible pour lui de faire autrement, il va se retrancher dans sa partie animale, afin de libérer son mal être, son manque vis-à-vis de Sascha. Cela va amener un petit plus à l'histoire de ces deux êtres. Mesdames, messieurs, comment résister à un tel homme ? Doux, attentionné, serviable, capable de voir au-delà des apparence, protecteur, et j'en passe. C'est impossible. Car on voit bien que ce que Lucas désir le plus, en dehors du fait qu'il la veut, c'est son bonheur, qu'elle soit elle-même, et surtout qu'elle soit libre d'exprimer ses émotions si longtemps refoulés. de plus on finit par s'apercevoir que c'est un couple où chacun sera bien évidemment prêt à tout pour protéger l'autre et ce, quel qu'en soit le prix à payer.
Enfin pour finir le point roman, il nous faut parler de l'intrigue du livre. L'intrigue, tourne autour des disparitions de femmes appartenant à différentes meutes de changelings les DarkRiver (léopards) et SnowDancer (loups). Ces deux meutes vont devoir s'allier pour faire en sorte de découvrir le psychopathe qui les capture, torture et tue avec une cruauté sans limite. Car pour un Changeling, les liens entre les membres d'une même meute sont sacrés. Pour eux, même s'ils n'ont pas le même sang, ils considèrent les uns les autres comme s'ils étaient de la même famille. Alors si quelqu'un s'en prend à l'un d'entre eux, la riposte n'est pas très loin. Après avoir creusé de leur côté, tout va alors porter à croire que c'est un Psi qui est derrière cette cruauté. Car tout Changeling sait bien qu'un Psi est un être dénué d'émotions. Et le plan monté par les deux alphas va faire rentrer dans leur monde une jeune Psi peu commune. Ce sera donc la première fois, que psis et changelings coopèreront sur un projet commun, une investigation dont nous suivrons l'avancée scrupuleusement. Dès le départ, on va vite se rendre compte que cet univers est régi par les Psis. Etant donné que ce sont des êtres pourvus d'une puissance incommensurable, ils se croit supérieure et invincible vis-à-vis des autres. Ils adorent le pouvoir, et seraient capable de tuer père et mère si cela leur permettait d'en acquérir plus. A la fois fascinants et flippants, ils forment un groupe de personnes ayant des pouvoirs psychiques tels que la télékinésie, la télépathie, la pyrotechnie, la médiumnité, la guérison, et j'en passe, qui sont hyper développés. Néanmoins de part de leur manque d'émotions, ils passent plus pour des robots que des humains, d'autant qu'ils vivent reliés les uns les autre grâce au PsiNet qui est une sorte de réseau géant, où ils sont en permanence connecté les uns aux autres et où ils stockent ou collecte des informations, mais qui leurs permet aussi de vivre. Un univers comme celui-ci ne peut que vous faire froid dans le dos. C'est pourquoi les Changeling pensent que c'est l'un d'entre eux qui est derrière toute cette horreur. Car un Changeling place la loyauté, la fidélité, l'obéissance et la famille au-dessus de tout. Alors quand Sascha va se voir entrainer dans cette traque au tueur en série aux cotés des Changeling, elle va pénétrer dans un monde radicalement opposé au sien. Car ces êtres ne sont que chaleur et émotion. Tout cela va la titiller et lui donner envie d'en savoir plus sur eux. Même si au début elle n'est qu'un pion, une source d'informations pour les changelings qui veulent retrouver le tueur, elle va d'elle-même s'impliquer dans cette enquête et tout tenter pour la résoudre, voir sacrifier sa vie si nécessaire. Mais au fond, Sascha va-t-elle rester loyal à sa race et à sa mère, dans un monde où toutes émotions est interdites ? Où vivra-t-elle aux côtés de Lucas et de sa meute ? Cruel dilemme. Car la mort est la seule alternative si on se déconnecte du Psinet. C'est cet aspect du livre qui m'a plu. Nalini Singh va tout faire pour nous faire aimer son nouvel univers. le lecteur s'accroche encore et encore dans cette intrigue prenante avec son rythme à vous couper le souffle. On ne lâche plus ce livre une fois qu'on l'a commencé, car la seule chose qui vous vient à l'esprit, c'est de connaitre qui est l'auteur de ce massacre, mais aussi comment tout cela va finir par notre jeune couple. Même si au fond on s'en doute bien. Ici, Nalini Singh a su faire en sorte que l'intrigue soit menée tambour battant et d'une main de maitre.
En conclusion, PSI-Changeling a été pour moi une réelle surprise qui m'a laissé pantoise. Il s'éloigne des romans de Bit-Lit que nous connaissons. L'auteur a créé un univers totalement inédit, fascinant, réellement impressionnant ! On y trouve que trois race les humains, les changelings et les Psis. Même si les premiers ne sont pas cités dans ce roman. Pour l'instant on y découvre que les deux autres pour notre plus grand bonheur. Quant aux personnages, que j'ai adoré les découvrir. Sans compter que les protagonistes secondaires sont aussi impressionnants les uns que les autres, et vu le résumé des autres, on va vite les retrouver et en découvrir plus sur eux. C'est un univers absolument dépaysant et complexe qui se déroule sous nos yeux. du coup, vous êtes sûr de ne pas vous ennuyer une seule seconde. Entre action, enquête, mystère, danger, vous vous trouvez au milieu d'un cocktail explosif pour vos sens de lecteurs. Et le pire c'est que l'on en redemande. Une véritable révélation. La trame du récit est tout bonnement géniale. Un pur régal ! En bref, c'est une magnifique découverte que j'ai dévoré en quelques heures. Un début de série de qualité méritant donc amplement son succès et toute votre attention. Je n'ai que des éloges à dire sur ce roman. Et il n'est pas envisageable que vous ne lisiez ce roman. Croyez-moi, vous risquer de vous en mordre les doigts si vous ne le faites pas. Je n'ai qu'un conseil, ne passez pas à coté de cette petite merveille. Sur ces bonnes paroles, je vous laisse à cette découverte et vous dis à bientôt pour une nouvelle chronique.

Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Luna05
  22 janvier 2014
Après avoir fait une longue pose lecture de quelques mois il était grand temps pour moi de replonger dans ma bulle et quoi de mieux pour relancer ma fringale livresque qu'une LC avec ma copinaute Inessa du blog « Between Dreams And Reality ». Notre choix se porta cette fois sur une Romance Paranormale dormant depuis un petit moment sur nos étagères, une saga dont les tomes sortant à une cadence très soutenue fini par nous convaincre qu'il était grand temps de débuter la série de Nalini Singh.
Avant de commencer je tiens juste à soulever un léger détail, j'ai par le passé déjà pu me familiariser avec l'imaginaire de cette romancière par le biais de son autre célèbre saga « Chasseuse de Vampires » et j'ai malheureusement été quelque peu déçue par ce premier contact. C'est donc dans un état d'esprit conditionné afin d'amoindrir une quelconque déception que je décidais de ne rien en attendre cette fois-ci.
Moi qui souhaitais un dépaysement en matière de romance paranormale j'ai été absolument servi. Nalini Singh s'est cette fois-ci éloignée des schémas linéaires classiques pour nous concocter un univers riche mais au combien complexe où la concentration se voudra de mise. Elle fera le choix judicieux de nous plonger, à ma grande surprise, dans un monde mélangeant habillement science-fiction et romance paranormale. Un cocktail furieusement original dont l'intrigue savamment tissée sera superbement maîtrisée du début à la fin. L'auteur laissera libre court à sa folie imaginative en opposant deux univers bien distincts, celui des Psis parfaitement aseptisé, glacial, impersonnel où l'intelligence et l'absence d'émotions priment sur tout. Celui des Changelings se révèlera quant à lui instinctif, passionné, familial, protecteur et chaleureux. Deux mondes ne pouvant pas être plus dissemblables qu'ils le sont déjà mais qui néanmoins flirteront et entreront en collision pour notre plus grand plaisir. Nous aurons pour fil conducteur une enquête sur les assassinats des femelles Changelings des meutes DarkRiver et SnowDancer, des jeunes femmes ayant été capturées, torturées et tuées par un être dont la cruauté est sans limite. Tout porte à croire que c'est un Psi, pourtant ne sont-ils pas censés être dépourvus d'émotions et donc de toutes pulsions quelles qu'elles soient ? Une investigation dont nous suivrons l'avancée scrupuleusement.
Même si j'ai au départ éprouvé quelques difficultés quant à m'immerger dans ce récit et à l'assimiler, j'ai heureusement, peu à peu, pris beaucoup de plaisir à découvrir le mode de fonctionnement si particulier des Psis, que cela soit leurs interactions avec le Psi-net tout bonnement fascinante, leur façon bien à eux d'analyser les choses et, plus dérangeant leur moyen de reproduction. Je citerai également « le Silence » imposé aux enfants et leurs pouvoirs Psychiques colossaux variant d'un individu à l'autre. Si ma familiarisation avec les Psis s'est voulue complexe mais grisante, mon immersion chez les Changelings s'est quant à elle déroulée en douceur car je voguais déjà sur un terrain bien connu que j'affectionnais. Ce fut non sans joie que je redécouvrais la hiérarchie des meutes, leurs disciplines, leurs marques d'affection ou de respect, des aspects précis que je n'avais trouvé jusque-là que dans les "Mercy Thompson" et "Alpha & Oméga" de la très talentueuse Patricia Briggs.
Parlons dès à présent des personnalités peuplant ce premier tome.
Commençons par la Psi Cardinale Sascha Duncan. Cette jeune héroïne cache depuis son enfance une propension quant à ressentir toutes sortes d'émotions, un énorme fardeau qui n'a cessé de croitre au fil du temps et qui au jour d'aujourd'hui la consume. Sascha vit dans la peur d'être démasquée par ses pairs et reconditionnée pour ne devenir qu'une coquille vide. Derrière un visage sans expressions affichant une assurance et froideur digne d'une Psi Cardinale se tapie une jeune femme étant en manque d'affection et ressentant un besoin de contact qui empirera douloureusement en présence de Lucas. Une personnalité au combien touchante et attachante mais surtout très taquine et drôle malgré elle au vu de son innocence avec les hommes et de son pragmatisme à toute épreuve. L'auteur s'est amusée en nous exposant des situations prêtant à sourire, comme, lorsque la demoiselle analysait les situations ou découvertes de manière scientifique mais également de façon primaire et basique mais toujours faussement détachée de tout. Une héroïne ayant une piètre opinion d'elle-même souffrant d'être une déficiente, une fragilité et un comportement atypique pour une Psi que découvrira Lucas et qui l'attirera irrémédiablement.
Concernant Lucas, je dois dire que, dès son entrée en scène je n'ai pas vraiment été enthousiaste de sa prestation, les tous premiers chapitres avec lui ne m'ont pas vraiment convaincu car pour moi ce mâle était du déjà-vu mais à un degré relatif. Intéressant sans être passionnant, drôle sans être hilarant et charmant sans être à tomber mais très vite et sans m'en rendre compte je suis tombée sous le charme de ce métamorphe léopard. Alpha de la meute des léopards DarkRiver, Lucas a beaucoup de responsabilités reposant sur ses épaules, la première étant d'éviter un bain de sang avec la meute des loups de SnowDancer. Trop de tensions s'étant accumulés entre ces deux meutes depuis la mort des femelles Changelings louves et léopards, sa mission sera donc de vite démasquer le coupable PSI et pour se faire infiltrer l'ennemie en se servant de Sascha. Homme loyal pourvu d'un passé au combien sanguinaire qui devra tenter le tout pour le tout pour protéger les siens. Léopard assez autoritaire mais juste qui se révèlera aussi protecteur avec les siens qu'avec son ennemie Sascha. Un jeu de séduction qui se retournera très vite contre lui au vu de l'attachement, du désir et de l'amour qu'il nourrira pour cette dernière.
Nalini Singh nous a offert ici un couple dont l'évolution se voudra lente mais captivante malgré des débuts quelque peu maladroits et tièdes. Une alchimie progressive où règnera une tension crépitante et omniprésente du début à la fin. Une romance qui se révèlera à la fois amusante de par les réparties croustillantes qui fuseront de part et d'autre tendant souvent à les déstabiliser tous les deux, douce, avec un Lucas attentionné tentant de comprendre celle qu'il surnommera affectueusement « Chaton », et sensuelle, nous offrant des passages tendres et bouillants avec toujours une pointe de malice pour relever le tout. Un couple où chacun sera bien évidemment prêt à tout pour protéger l'autre et ce, quel qu'en soit le prix à payer…
L'auteur n'a pas seulement su mettre en scène un couple hors norme dans un univers de haut vol mais est également parvenue à créer un entourage tout aussi attachant et passionnant que les principaux. J'ai apprécié chaque moment passé auprès des meutes DarkRiver et SnowDancer formés par des personnalités charismatiques et enivrantes. Des apparitions promettant, sans nul doute, des tomes à venir tout aussi passionnants que celui-ci.
PSI-Changeling a été pour moi une réelle surprise, un audacieux cocktail révélant une série ambitieuse et originale malgré des débuts lents et laborieux. Un univers absolument dépaysant et complexe de par l'interaction des Psis avec leur environnement et le mode de vie des Changelings. Une série de qualité méritant donc amplement son succès et toute votre attention.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Myiuki
  07 novembre 2012
Ce roman, c'est une révélation ! J'ai adoré me plonger dans cette histoire hors du commun, originale et palpitante. C'est l'un des meilleurs romans bit-lit que j'ai lu à ce jour. Autant dire, un coup de coeur ! La trame du récit est géniale, les personnages superbement campés et l'ambiance vous prend dans ses griffes dès le départ. Un pur régal !

Je ne saurais trop vous dire à quel point j'ai été étonnée et surprise par ce roman qui s'éloigne des archétypes habituels de la bit-lit. Ici, pas de vampires, de sorcières ou de loup-garous. L'auteur a créé un univers totalement inédit, fascinant, réellement impressionnant ! le monde qu'elle nous dévoile est peuplé de trois races : les humains, les changelings et les Psis. Les humains ne sont d'ailleurs que cités dans le texte, celui-ci se concentrant exclusivement sur les deux autres ethnies, pour notre plus grand plaisir, les humains sont si ennuyeux ! Et croyez-moi, dans ce roman, l'ennui n'a pas sa place. Ce livre est tout simplement incroyable ! Tout y est : de l'action, du danger, du mystère, un univers passionnant, un rythme effréné, une intrigue complexe et prenante, des personnages très bien construits, qu'ils soient principaux ou secondaires, et auxquels on s'attache facilement, vraiment, je n'ai que des éloges à dire sur ce roman qui est, pour moi, le début d'une série incontournable de la bit-lit !

On comprend dès le départ que ce monde est régit par les Psis, entité ethnique toute puissante qui se croit supérieure et invincible. Ces êtres sont à la fois fascinants et flippants comme pas permis. Ils forment un groupe de personnes ayant des pouvoirs psychiques tels que la télékinésie ou la télépathie hyper développés. Ils vous donnent l'impression d'être plus des machines que des humains. D'autant qu'ils ont tout mis en oeuvre pour annihiler leur part d'humanité en renonçant à éprouver la moindre émotion. Ils sont froids, calculateurs, vraiment pas rassurants. le pire, c'est leur vision du monde qui les oblige à agir comme des automates dans un univers totalement uniformisé, gris et morne. Un monde qui vous prive d'une identité, d'une vie. Leur plus grande faiblesse, ils la tiennent du PsiNet, sorte de réseau géant en permanence connecté à leurs cerveaux et collectant des informations. Ils y puisent leur énergie. Une énergie qui mène certains d'entre eux à vouloir plus, plus de pouvoir, toujours plus. J'ai d'ailleurs été étonnée de voir ces personnages dénués d'émotion être si avides. Un univers comme celui-ci ne peut que vous faire froid dans le dos.

C'est dans ce monde qu'évolue Sascha Duncan, une Psi cardinale qui cache à ses congénères un terrible secret qui pourrait lui valoir la mort s'il venait à être découvert. Car, même si elle tente de se fondre dans la masse parmi ses semblables, ce qu'elle fait d'ailleurs très bien, Sascha est différente des autres. Elle le sait et ça la terrifie. Elle est anormale au sein de son monde, déficiente selon les termes de son peuple. Sa tare ? Être capable de comprendre et de ressentir des émotions. Mais ça va au-delà de ça, elle pratique l'empathie et peut guérir les blessures émotionnelles des autres. A travers ce roman, on va la voir expérimenter de nouvelles sensations, risquer sa vie, se révolter contres les Psis et laisser son masque tomber. J'ai adoré voir l'évolution de ce personnage auquel on s'attache dès le départ, dont on partage les peurs, les angoisses, les découvertes. Finalement, elle aura réussi à ce que son lecteur éprouve une grande empathie pour elle, on a le sentiment de tout vivre, de tout éprouver en même temps qu'elle, c'est assez fort. de plus, l'idée bien présente que le temps lui est compté amplifie toutes les émotions qu'elle peut ressentir et rend leur impact encore plus fort. Impressionnant !

Cette urgence que l'on perçoit dans le récit, dans la vitesse avec laquelle il avance, se justifie aussi par l'aspect "polar" du roman. En effet, Sascha se voit entraîner dans une traque, celle d'un homme, un Psi tueur en série, une aberration en somme mais bel et bien là, qui s'en prend aux femmes changelings, les torturant et plus encore avant de les achever. Au début, Sascha est un pion, une source d'informations pour les changelings qui veulent retrouver le tueur, mais, peu à peu, elle va s'impliquer dans l'enquête et tout tenter à son tour pour la résoudre en allant jusqu'à sacrifier sa vie si nécessaire. Cet aspect du roman m'a beaucoup plu aussi, tension, révélations, suspens, tout y est pour accrocher le lecteur. Une intrigue prenante, un rythme haletant (faut le faire vu que tout est psychologique dans ce bouquin !), on ne lâche plus ce livre une fois qu'on l'a commencé, il est impératif d'aller jusqu'au bout pour savoir ce qui se passe ensuite ! Et la révélation sur le tueur à la fin, magistrale ! Même si on le sentait, le choc de cette identité et de ce qu'elle implique est présent. Tout ça est mené de main de maître par l'auteur.

Cette enquête c'est aussi ce qui va permettre à Sascha de pénétrer dans un monde radicalement opposé au sien, celui des changelings, changeformes amis de la nature. Alors que les Psis sont toujours froids et inhumains, les changelings ne sont que chaleur et émotions. Une révélation pour Sascha qui a tout de suite envie d'en savoir plus sur eux. Enfin, surtout sur l'un d'entre eux ... Mais, patientons encore un peu ! J'ai été fascinée par toute la mythologie créée par l'auteur autour des changelings. Même si on se rapproche fortement des loup-garous, c'est un réel plaisir de côtoyer ces hommes et ces femmes capables de se transformer en léopards, en jaguar ou en loups. Au travers du regard de Sascha, on apprend leur mode de vie, l'indéféctible loyauté et affection qu'ils se portent mutuellement, on apprend la valeur de la protection mais aussi celle des alliances, de l'impact de la politique sur leur mode de vie. Vraiment, tout ça m'a captivée, d'autant que c'était souvent des moments forts qui étaient partagés entre Sascha et eux, que ce soit de joie ou de tristesse. Finalement, on apprend tout des changelings, qui nous dévoilent leurs secrets, leur mode de vie, leurs combats, c'est surprenant et le lecteur est tout de suite embarqué dans ce voyage en Terre inconnue ...

Mais ça n'est pas là tout ce que Sascha va découvrir grâce aux changelings, elle va surtout expérimenter le sentiment le plus puissant qui soit : l'amour. Et c'est là qu'entre en scène Lucas Hunter, le chasseur par excellence et chef d'un des clans de changelings. Que dire si ce n'est qu'il fait monter la température rien qu'en apparaissant ? C'est l'archétype même du héros bit-litien qu'on adore adorer. Fort, tout en muscles, courageux, farouche, téméraire, protecteur mais aussi blessé, tendre et loyal. Sexy pour couronner le tout ! Avec ses traces de griffures sur le visage qui ajoute à son côté dangereux. Miam ! Avec lui, Sascha va comprendre la signification d'une notion très importante aux yeux des changelings, d'un privilège, celle du contact rapproché. Je n'en dis pas plus, lisez le livre pour savoir de quoi il s'agit ! J'ai adoré voir leur relation évoluée, lui le chasseur et elle la proie. Dès le début, il sent sa différence et est attiré par elle. S'ensuit un jeu entre eux deux empli de joutes verbales plutôt amusantes et de moments de tendresse incomparables. Comment résister à un homme qui fait tout pour protéger celle qu'il aime et qui arrive si bien à le déstabiliser ? Impossible ! Car on sent que ce qu'il désire avant tout c'est qu'elle soit elle-même et heureuse. Ce personnage est un summum en matière d'idéal masculin bit-litien, je suis sûre que vous succomberez vous aussi à son charme ravageur.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur ce roman, notamment sur les personnages secondaires que j'ai adoré découvrir également et qui apporte indéniablement un petit plus au livre mais je vous laisse découvrir la suite par vous-mêmes car il est inenvisageable que vous ne lisiez pas ce livre ! Si vous ne le faites pas, vous vous en mordrez les doigts et passerez à côté d'une petite perle comme on en voit peu ... Alors, bonne lecture à vous !
Lien : http://coeurdelibraire.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Salsera15
  16 septembre 2012
J'ai choisi de participer à cette lecture commune, car ce roman fait partie de la collection Milady et que je suis une adepte de leurs romans. J'avoue cependant que j'étais sceptique à savoir si j'allais vraiment apprécier l'histoire. À la fin, je me suis rendue compte que je l'avais littéralement dévoré et que j'en voulais encore!
Nalinigh Singh a une plume légère, fluide et quelque peu musicale. J'ai grandement apprécié son style d'écriture qui ne m'a pas du tout ennuyée. Je trouve qu'elle écrit pour un large public, car le vocabulaire qu'elle utilise est neutre et n'a pas d'âge. Tout le monde peut trouver son compte dans cette histoire à condition d'apprécier la science-fiction et le fantaisiste ainsi que la romance et la séduction. L'auteure mélange les styles avec harmonie et c'est ce qui rend ce roman si dynamique.
Les personnages principaux sont Sasha Duncan qui appartient au monde des Psis et Lucas qui appartient aux changelings. Sasha vient d'un peuple qui est réputé pour être dénué d'émotion, froid et qui répugne le contact physique. Lucas, quant à lui, a la possibilité de se transformer en panthère et a pour objectif de faire en sorte que Sasha sorte ce qu'elle a à l'intérieur. le monde de Sasha est virtuel, car chaque personne est relié à un petit ordinateur et c'est par la technologie qu'ils entrent en communication la majeure partie du temps. Lucas et sa meute préfèrent les contacts en face à face. Ils se parlent franchement et règlent leurs problèmes à coup de griffes. N'a-t-on pas dit que les contraires s'attiraient? C'est ce que vous découvrirez dans l'histoire, car les relations entre les changelings et les psis sont très conflictuelles. Alors que Sasha n'a comme famille que sa mère, Lucas quant à lui possède un vaste entourage et ce sont lui ainsi que les autres membres de sa meute qui vont bouleverser l'univers bien rangé de la jeune fille.
L'intrigue tourne autour de disparitions de femmes appartenant à différents clans de changelings. Les loups ainsi que les léopards (clan de Lucas) devront s'allier pour faire en sorte de découvrir le meurtrier. Comme ils le mentionnent souvent, les liens entre les membres d'une meute sont très forts et on ne peut pas s'en prendre à l'un d'eux en ne s'attendant pas à avoir une riposte. La loyauté, la fidélité et l'obéissance sont trois règles d'or chez les changelings. Sasha se retrouvera mêlée à cette histoire et fera face à un dilemme important. Sera-t-elle loyale à sa mère et aux autres membres psis qu'elle a connus depuis toujours, ou restera-t-elle aux côtés de Lucas et de sa meute? Car les conséquences sont grandes si on se déconnecte du Psinet et l'une de celles-ci pourrait bien être la mort!
J'ai grandement apprécié l'évolution du personnage de Sasha. Son développement émotif est graduel et très bien explicité. le fait d'avoir à choisir un clan n'est pas facile, mais elle reste forte tout au long de l'histoire. J'ai trouvé qu'elle était très courageuse.
Le seul point négatif, c'est que dans certains passages je ne suis pas parfaitement parvenue à comprendre l'ensemble des ramifications de la hiérarchie des Psis. Peut-être est-ce du à mon inexpérience avec la fiction...mais dans l'ensemble, cette oeuvre est tout à fait réussie.
Je conseille vivement cette saga. On ne voit pas le temps passer et elle se lit très bien!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Yumiko
  14 janvier 2012
Cette série m'intriguait depuis sa sortie. Un univers différent des autres livres de bit-lit, des métamorphes vus d'une autre façon, tout m'attirait. Mais après une belle vague d'avis très positifs, d'autres avis plus mitigés ont commencé à apparaître et j'hésitais à me lancer. Quelle grossière erreur! J'aurais dû me jeter sur cette série dès sa sortie!
Sascha est une Psi, un être dénué de toutes émotions et froid, qui occupe malgré son manque évident de pouvoirs, une place intéressante et plutôt élevée dans la hiérarchie. Si ce n'est ce petit point concernant ses capacités, son avenir est tout tracé. Seulement, Sascha n'est pas aussi « parfaite » que les siens le voudraient. Il se trouve qu'elle n'est pas normale et ressent des choses. Cet élément ira en s'aggravant quand elle rencontrera Lucas, un changeling, qui réussira à fissurer entièrement son masque et la froideur qu'elle essaie tant bien que mal de maintenir.
Le livre s'intéresse surtout à leur rencontre et à l'évolution de leur relation. Entre une Sascha qui fond de plus en plus pour Lucas mais qui combat ce défaut pour ne pas être exterminée par les siens, et un Lucas alpha de sa meute de panthères, spécialiste du franc parler, sexy et attirant en diable, la romance est prenante et bouillante! Car leur relation sera tout sauf platonique croyez-moi!
J'ai adoré les personnages dès le début. Sascha m'a fortement touchée de part son « défaut » qui pourrait la conduire dans le pire endroit au monde. J'ai aimé son combat, ses tentatives de rester de marbre face à Lucas (en même temps comment pourrait-elle y arriver? XD), sa soif de découverte des sensations et de tout ce que la meute peut lui apporter de nouveau. Assaillie de toute part, elle devient presque une droguée aux émotions et évolue beaucoup durant tout le livre. Même si elle s'habitue peut-être un peu vite à toutes les sensations qu'elle éprouve, j'ai adoré la voir faire ces découvertes.
Lucas est vraiment craquant. J'ai aimé son amour pour sa meute, sa relation avec les différents membres, son intérêt pour Sascha. Au départ il peine à expliquer cet intérêt, mais j'ai aimé le fait qu'il la pousse toujours dans ses retranchements en la forçant à se surpasser et à se poser des questions. Sa relation avec sa panthère est aussi bien décrite et amène un plus au duo amoureux.
Mon gros souci concerne l'histoire. Ce nouvel univers est novateur avec sa confrontation ancienne et nouvelle technologie. Les ethnies créées sont accrocheuses et bien pensées, tout comme leur mode de vie. Pourtant une fois passé la découverte, la sauce prend un peu moins. L'enquête menée par les héros s'avère mal construite, le coupable est trop prévisible (c'est la première fois que je trouve le « méchant » avant la fin du livre, quelle déception!), et l'auteur répète trop souvent les mêmes informations ce qui devient lassant au bout d'un moment.
Malgré tout la plume de l'auteur est agréable et se lit bien. Heureusement d'ailleurs, car cela nous permet de rester intéressé par l'histoire et elle rend les personnages très attachants.
Pour résumé, j'ai adoré les personnages! S'il n'en tenait qu'à eux, ce livre serait un coup de coeur. Comme l'histoire n'a pas tenu toutes ses promesses et souffre d'imperfections, cela redescend un peu mon appréciation mais sans vraiment la péjorer.
C'est une magnifique découverte que j'ai dévoré en quelques heures et j'ai déjà hâte de lire le tome suivant pour en apprendre davantage sur Vaughn, personnage mystérieux qui m'intrigue beaucoup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
sandraboopsandraboop   07 mars 2014

SILENCE

Afin de freiner la multiplication des cas de folie et de meurtres en série au sein de la population Psi, le Conseil Psi décida en 1969 d'initier un programme rigoureux nommé "Silence". Le but de Silence était de conditionner les enfants Psis dès leur naissance en leur apprenant à ne plus éprouver de colère.
Mais le Conseil constata rapidement qu'il était impossible d'isoler cette émotion des autres. En 1979, après avoir débattu dix ans du sort des millions d esprits formant le PsiNet, l objectif de Silence fut modifié. A compter de cette date, on amena les enfants Psis à ne plus rien ressentir du tout. Ni colère, ni jalousie, ni convoitise, ni jour, et encore moins amour.
Silence connut un succès retentissant.
En 2079, année qui voit le conditionnement de la cinquième ou sixième génération de Psis, tous ont oublié qu'ils ont pu un jour être différents. Les Psis sont réputés pour leur inébranlable maîtrise d eux mêmes, leur esprit pratique inhumain et leur résistance à toute incitation â la violence.
Excellant en politique et en affaires, ils font de l'ombre aux humains et aux changellings, espèces dominées par leur nature animale. Dotés de pouvoirs mentaux qui vont de la télépathie à la clairvoyance en passant par la télékinésie et la psychométrie, les Psis s'estiment un cran au dessus sur l'échelle de l'évolution.
Fidèles à leur nature, chacune de leurs décisions repose sur des critères de logique et de rendement. Selon le PsiNet, leur taux d'échec est quasi nul.
Les Psis sont parfaits dans leur Silence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ParoledunelivrophageParoledunelivrophage   29 janvier 2018

—Je t'ai dit de rester tranquille.

—Je n'ai pas bougé, dit-elle, agacée. Qu'est-ce qui te prend ?

Pour toute réponse, il émit un grondement qui lui donna la chair de poule.

Soudain, elle se souvint de la présence des autres dans la pièce. Dorian et Clay venaient de rejoindre Vaughn, Mercy et Tamsyn. Ils donnaient l'impression de s'occuper de leurs affaires, mais Sascha savait très bien qu'ils écoutaient.

— Lucas..., commença-t-elle, voulant l'entraîner dans un coin plus tranquille.

—Je t'ai bien dit de ne pas retourner sur le PsiNet ! éructa-t-il.

—Je n'y suis pas allée ! Je ne suis pas complètement Idiote, non plus! Qu'est-ce que tu croyais? Que j'allais rester là... à faire des gâteaux en ton absence ?

Un petit rire étouffé la fit se retourner.

—Sauf ton respect, Tamsyn.

—Je sais, ma belle, dit la guérisseuse en versant du chocolat dans un bol. Tu n'es pas du genre à faire de la pâtisserie.

— Tu étais censée te reposer l'esprit, reprit Lucas. Et ne me dis pas que ce que tu faisais ne rognait pas le peu d’énergie qui te reste.

L'attrapant par la nuque, il l'attira vers lui. Même s'il prenait garde à ne pas abuser de sa force, le geste n'en restait pas moins dominateur.

—Arrête!

Il était peut-être chef de meute, mais elle était une cardinale.

Sans se donner la peine de lui répondre, il aboya sur ses sentinelles :

— Qu'est-ce qui vous a pris de la laisser désobéir à mes ordres?

Elle lui donna un coup de pied au tibia. Il ne grimaça même pas.

—Tu vas me le payer, marmonna-t-il.

Alors elle explosa. Ses pouvoirs de cardinale ne s'étaient certes pas développés mais elle disposait d'une petite aptitude que peu de gens connaissaient. Avec son esprit, elle repoussa Lucas si violemment que celui-ci recula de près d'un mètre avant de seulement ciller.

Tout le monde en resta pétrifié.

Sascha se rendit alors compte qu'elle venait d'attaquer le chef de meute de DarkRiver. Tant pis. Il s'était conduit comme une brute épaisse. Les mains sur les hanches, elle soutint le regard du léopard, comme si cet effort télékinétique ne l'avait pas complètement épuisée.

—Tu veux jouer?

Jamais elle n'aurait lancé un tel défi auparavant.

—Oh oui, chaton, je ne demande que ça!

Il s'approcha d'elle à la vitesse de l'éclair dans un mouvement qui mêlait exaltation et défi.

Elle était prête. Faisant appel à ses dernières forces, elle bondit sur la table tel un félin. Elle avait observé les mouvements gracieux des léopards, et son esprit de Psi était à présent capable de les reproduire à la perfection. Lucas écarquilla les yeux.

—Tu as gardé quelques secrets.

—Pauvre chou.

Il esquissa un sourire.

—Viens ici.

—Tu seras sage?

—Non.

Elle se mordit les lèvres et descendit de la table, se sentant ridicule à présent que Lucas ne la pourchassait plus. Il reposa la main sur sa nuque d'un geste possessif. À cette différence près que la sensualité avait remplacé la colère. Il l'embrassa, mettant le feu à toutes ses terminaisons nerveuses.

Quand il se redressa, elle prit quelques secondes pour récupérer son souffle.

—Tu sais ce que c'est que l'intimité ? demanda-t-elle, écarlate.

Impossible de contenir davantage les réactions de son corps ; elle savait que ses dernières défenses avaient grillé cette nuit-là.

Tamsyn éclata de rire.

—Pardon, je n'ai pas pu m'empêcher d'écouter! Sascha se dégagea et fila rejoindre la guérisseuse, Lucas sur ses talons.

—Quoi ? lança-t-elle.

La femme leva les yeux au ciel.

— Les mâles de DarkRiver sont sacrement possessifs et totalement exhibitionnistes pendant la danse nuptiale.

Sascha consulta son dictionnaire mental de terminologie changeling mais ne trouva rien.

—« La danse nuptiale » ?

Mercy siffla. Dorian frémit. Tamsyn se replongea dans la confection de sa pâte. Quant à Clay et Vaughn, ils avaient mystérieusement disparu.

—Je crois qu'on ferait mieux d'en discuter là-haut.

—Ah bon? susurra-t’elle. Tu as envie d'intimité, maintenant?

Sans lui laisser le temps de protester, il la prit dans ses bras et grimpa les marches de l'escalier quatre à quatre. Une fois qu'ils furent arrivés dans la chambre, il la jeta sur le lit avant de s'allonger près d'elle.

— Non...

Elle voulut se lever mais il l'immobilisa d'une jambe sur les siennes.

— Pas de ça, chaton.

Ce qui suffit à lui donner assez de force pour le repousser. Il revint à la charge immédiatement.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ParoledunelivrophageParoledunelivrophage   29 janvier 2018

—Je t'ai dit de rester tranquille.

—Je n'ai pas bougé, dit-elle, agacée. Qu'est-ce qui te prend ?

Pour toute réponse, il émit un grondement qui lui donna la chair de poule.

Soudain, elle se souvint de la présence des autres dans la pièce. Dorian et Clay venaient de rejoindre Vaughn, Mercy et Tamsyn. Ils donnaient l'impression de s'occuper de leurs affaires, mais Sascha savait très bien qu'ils écoutaient.

— Lucas..., commença-t-elle, voulant l'entraîner dans un coin plus tranquille.

—Je t'ai bien dit de ne pas retourner sur le PsiNet ! éructa-t-il.

—Je n'y suis pas allée ! Je ne suis pas complètement Idiote, non plus! Qu'est-ce que tu croyais? Que j'allais rester là... à faire des gâteaux en ton absence ?

Un petit rire étouffé la fit se retourner.

—Sauf ton respect, Tamsyn.

—Je sais, ma belle, dit la guérisseuse en versant du chocolat dans un bol. Tu n'es pas du genre à faire de la pâtisserie.

— Tu étais censée te reposer l'esprit, reprit Lucas. Et ne me dis pas que ce que tu faisais ne rognait pas le peu d’énergie qui te reste.

L'attrapant par la nuque, il l'attira vers lui. Même s'il prenait garde à ne pas abuser de sa force, le geste n'en restait pas moins dominateur.

—Arrête!

Il était peut-être chef de meute, mais elle était une cardinale.

Sans se donner la peine de lui répondre, il aboya sur ses sentinelles :

— Qu'est-ce qui vous a pris de la laisser désobéir à mes ordres?

Elle lui donna un coup de pied au tibia. Il ne grimaça même pas.

—Tu vas me le payer, marmonna-t-il.

Alors elle explosa. Ses pouvoirs de cardinale ne s'étaient certes pas développés mais elle disposait d'une petite aptitude que peu de gens connaissaient. Avec son esprit, elle repoussa Lucas si violemment que celui-ci recula de près d'un mètre avant de seulement ciller.

Tout le monde en resta pétrifié.

Sascha se rendit alors compte qu'elle venait d'attaquer le chef de meute de DarkRiver. Tant pis. Il s'était conduit comme une brute épaisse. Les mains sur les hanches, elle soutint le regard du léopard, comme si cet effort télékinétique ne l'avait pas complètement épuisée.

—Tu veux jouer?

Jamais elle n'aurait lancé un tel défi auparavant.

—Oh oui, chaton, je ne demande que ça!

Il s'approcha d'elle à la vitesse de l'éclair dans un mouvement qui mêlait exaltation et défi.

Elle était prête. Faisant appel à ses dernières forces, elle bondit sur la table tel un félin. Elle avait observé les mouvements gracieux des léopards, et son esprit de Psi était à présent capable de les reproduire à la perfection. Lucas écarquilla les yeux.

—Tu as gardé quelques secrets.

—Pauvre chou.

Il esquissa un sourire.

—Viens ici.

—Tu seras sage?

—Non.

Elle se mordit les lèvres et descendit de la table, se sentant ridicule à présent que Lucas ne la pourchassait plus. Il reposa la main sur sa nuque d'un geste possessif. À cette différence près que la sensualité avait remplacé la colère. Il l'embrassa, mettant le feu à toutes ses terminaisons nerveuses.

Quand il se redressa, elle prit quelques secondes pour récupérer son souffle.

—Tu sais ce que c'est que l'intimité ? demanda-t-elle, écarlate.

Impossible de contenir davantage les réactions de son corps ; elle savait que ses dernières défenses avaient grillé cette nuit-là.

Tamsyn éclata de rire.

—Pardon, je n'ai pas pu m'empêcher d'écouter! Sascha se dégagea et fila rejoindre la guérisseuse, Lucas sur ses talons.

—Quoi ? lança-t-elle.

La femme leva les yeux au ciel.

— Les mâles de DarkRiver sont sacrement possessifs et totalement exhibitionnistes pendant la danse nuptiale.

Sascha consulta son dictionnaire mental de terminologie changeling mais ne trouva rien.

—« La danse nuptiale » ?

Mercy siffla. Dorian frémit. Tamsyn se replongea dans la confection de sa pâte. Quant à Clay et Vaughn, ils avaient mystérieusement disparu.

—Je crois qu'on ferait mieux d'en discuter là-haut.

—Ah bon? susurra-t’elle. Tu as envie d'intimité, maintenant?

Sans lui laisser le temps de protester, il la prit dans ses bras et grimpa les marches de l'escalier quatre à quatre. Une fois qu'ils furent arrivés dans la chambre, il la jeta sur le lit avant de s'allonger près d'elle.

— Non...

Elle voulut se lever mais il l'immobilisa d'une jambe sur les siennes.

— Pas de ça, chaton.

Ce qui suffit à lui donner assez de force pour le repousser. Il revint à la charge immédiatement.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bykissbykiss   21 janvier 2012
Le but de "Silence" était de conditionner les enfants Psis dès leur naissance en leur apprenant à ne plus éprouver de colère. Mais le Conseil constata rapidement qu'il était impossible d'isoler cette émotion des autres. En 1979, l'objectif de Silence fut modifié. À compter de cette date, on amena les enfants Psis à ne plus rien ressentir du tout. Ni colère, ni jalousie, ni convoitise, ni joie, et encore moins amour. Silence connut un succès retentissant.
En 2079, année qui voit le conditionnement de la cinquième ou sixième génération de Psis, tous ont oublié qu'ils ont pu un jour être différents.
[...]
Dotés de pouvoirs mentaux qui vont de la télépathie à la clairvoyance en passant par la télékinésie et la psychométrie, les Psis s'estiment un cran au-dessus de l'échelle de l'évolution.
Les Psis sont parfaits dans leur Silence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lillymarronlillymarron   20 novembre 2011
- Ouvre les yeux, demanda-t-il contre sa bouche.
Elle obéit et aperçut aussitôt deux iris verts de félin.
- Pourquoi?
- Pour le feu d'artifice, murmura-t-il dans un baiser.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Nalini Singh (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nalini Singh
Interview en anglais de Nalini Singh sur sa nouvelle série de livres "Psy Changeling".
autres livres classés : bit litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1719 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre
.. ..