AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782811208691
456 pages
Milady (23/11/2012)
4.19/5   154 notes
Résumé :
Froide et dénuée d’émotions, Ashaya incarne la Psi par excellence. Du moins en apparence… Car la jeune femme n’a qu’un but : délivrer son fils du PsiNet avant que son peuple ne soit réduit en esclavage par le fruit de ses recherches. Mais son seul allié pourrait s’avérer plus dangereux que ceux qu’elle cherche à fuir. Résolu à venger sa sœur assassinée par un Psi, Dorian voue à cette race une haine tenace. En assurant la protection d’Ashaya et de son fils, ses convi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
4,19

sur 154 notes
5
14 avis
4
13 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis

petit-lips
  16 janvier 2013
Je vous conseille de ne pas lire mon avis si vous n'avez pas lu les quatre premiers tomes.
Dans ce cinquième tome de la saga, nous suivons Dorian, sentinelle de la meute de DarkRiver, et Ashaya, une scientifique Psi. Dorian a une haine viscérale des Psis, et les choses ont empiré depuis que sa soeur, Kylie, est morte aux mains de l'un d'eux (dans le tome 1). le léopard se retrouve dans l'obligation de venir en aide à Ashaya, qui a aidé la meute en sauvant deux enfants il y a quelques semaines (dans le tome 4). Dorian fait partie de l'équipe qui va sauver Keenan, le fils d'Ashaya, des mains du Conseil Psi.
Dorian ne cesse de penser à Ashaya depuis le soir où il l'a vue lors de la libération des deux enfants. C'est pareil pour Ashaya, qui est à la fois fascinée et attirée par ce sniper qui l'a tenue en joug cette nuit-là.
Ce n'est pas mon tome préféré, mais j'ai quand même passé un bon moment. Une fois de plus, Nalini Singh a réussi à me captiver avec son univers. le schéma de la romance est globalement le même : deux êtres que tout oppose finissent par s'accepter et se mettre ensemble. Malgré tout, les personnages sont à chaque fois différents (dans leur nature ou leur personnalité), et l'histoire principale est toujours prenante.
La relation entre les deux protagonistes est souvent houleuse et explosive. Ici, Ashaya a du caractère et fait tourner Dorian en bourrique, il faut dire qu'il se comporte de manière très désagréable. Son léopard le rend agressif et sa condition de latent ne fait que le frustrer davantage au fil des jours.
Le personnage de Dorian est attachant, malgré son côté un peu rustre et vulgaire par moments. C'est un léopard latent, c'est-à-dire qu'il ne peut pas se transformer. Il a compensé cela par son envie d'exceller dans beaucoup d'autres domaines pour être utile à la meute (les armes, le combat, l'architecture...). Sa relation avec Keenan, le fils d'Ashaya, m'a beaucoup touchée. J'espère les voir tous les deux de temps en temps dans les prochains tomes de la saga.
Ashaya est une scientifique Psi au coeur de la nouvelle machination du Conseil : le projet Implant. Leur véritable dessein est d'asservir une grande partie de la population Psi en annihilant toute pensée spontanée. le protocole Silence n'a pas un véritable effet sur Ashaya, mais elle sait se maîtriser. Elle s'accroche à Silence pour protéger son fils et elle-même. C'est une femme forte, un personnage qui m'a beaucoup plu.
Concernant la trame principale, il y a de plus en plus de rififi chez les Psi, cependant c'est toujours sur fond de guerre froide et de manigances discrètes ou déguisées. J'espère que le prochain tome va nous offrir encore plus d'action, et une bonne entrée en guerre directe. La rébellion gronde au sein du peuple Psi, le Fantôme a de plus en plus d'influence et même les humains s'en mêlent. Dans la veine des interrogations, je me demande également comment la meute de DarkRiver va gérer la soeur d'Ashaya, et les problèmes qui vont sans doute survenir à cause d'elle (chut, je ne vous en dis pas plus).
Le prochain tome met en scène Mercy, la meilleure amie de Dorian, qui n'a pas la langue dans sa poche. Vivement le 26 avril 2013 pour découvrir son caractère explosif !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Carole94p
  24 août 2021
Une fois de plus, me voilà plonger dans la série Psi-Changeling. Bien repartie avec le tome 4 la semaine précédente, je n'ai pas perdu de temps et me suis plongée dans le tome 5, qui, lui aussi était dans ma PAL depuis bien trop longtemps. Et je dois dire que j'en ressors vraiment satisfaite !

Dans Otage du plaisir (franchement, je ne suis pas fan du titre...), nous suivons donc Ashaya, la psi que nous avons un peu plus que croiser dans le tome précédent et Dorian, le sniper léopard du clan. Entre eux, personne n'aurait pu dire que ça collerait. Il faut dire que Dorian n'a toujours pas enterrer cette haine qu'il voue aux psi depuis la mort de sa soeur. Alors être chargé de la surveillance de Keenan, le fils d'Ashaya, puis d'elle, ne sera pas de tout repos.

Quand j'ai commencé ma lecture, j'étais un peu sceptique. Surtout concernant le personnage Ashaya. Il faut dire que dans le tome précédent elle n'a pas vraiment le beau rôle, même si à la fin, elle sauve deux enfants en plus du sien. Pour autant, elle dégageait cette froideur typique des psi, et son obstination dans Silence semblait vraiment hermétique. Mais contre toute attente, j'ai rapidement accroché à son personnage. Car bien sur, derrière cette apparence se cache bien d'autres choses. D'abord, son fils, Keenan. Si elle laisse penser qu'il n'a aucun intérêt pour elle, nous lecteurs, savons que c'est l'exact opposé. Et puis vient Amara, sa soeur jumelle. Et là, j'ai trouvé que l'autrice avait réussi à traiter son sujet comme jamais. le lien entre elles est fort, destructeur par moment et néfaste une bonne partie du temps. Pourtant, il est là et Ashaya, malgré tout ce qui lui arrive ne peut se résoudre à abandonner sa soeur. J'ai aimé l'évolution de ce lien et tout ce qu'il inclut.

Maintenant, parlons un peu de Dorian. Pour le coup, j'étais assez enthousiaste à l'idée de le découvrir vraiment. Il faut dire que le sniper qui n'a jamais pu se transformer avait un fort potentiel. J'aimais sans franc-parler et les petites piques qu'il glissait par-ci, par-là. Contre toute attente, j'ai eu du mal avec son personnage ou plutôt ses instincts pendant un tiers du roman. On sent le côté sauvage, primitif, animal et ses pensées sont typiquement masculines, crues et bon, personnellement le côté homme des cavernes, ce n'est pas trop mon truc. Cette haine qu'il voue à Ashaya est en totale contradiction avec ce désir brutal qu'il ressent pour elle....

Fort heureusement, au bout d'un tiers du roman, cet aspect de lui s'adoucit. Il apprend à cerner Ashaya et notamment cette carapace qu'elle montre à tous et voit au delà de l'apparence et de son attirance plus que flagrante. J'ai aimé découvrir cet autre aspect de lui et notamment lorsqu'il est question de Keenan.

La relation Ashaya/Dorian est, étonnamment, pas si rapide que ça. Certes, Dorian aurait pu vite régler cela, mais se révèle bien plus droit dans ses pompes qu'on pourrait le penser. Au final, leur relation met du temps à se mettre en place, et ça, j'apprécie. Ils s'ouvrent petit à petit à l'autre et j'ai aimé la relation qu'ils nouent au fil des pages.

L'intrigue de l'histoire n'est pas en reste puisqu'avec la fuite d'Ashaya, les plans du Conseil Psi sont mis à rude épreuve. Les projets mis en place commencent à se faire connaître de tous et t je dois dire que j'ai été surprise par de nombreux éléments. L'ennemi le plus coriace et cruel n'est pas toujours celui auquel on pense et je trouve ça d'autant plus intriguant. Enfin, j'ai aimé en apprendre plus sur les diverses parties et suis encore plus curieuse de découvrir la suite.

Au final, ce cinquième tome ne m'aura fait qu'une bouchée puisque je l'ai lu d'une traite ou presque. Je suis contente de voir que cette série continue de me surprendre. Et je dirais que ce cinquième tome de Psi-Changeling vient se placer juste derrière le premier tome, qui reste mon préféré. le couple Dorian/Ashaya partait difficilement mais m'a finalement beaucoup plus et l'intrigue m'a tenu en haleine. Enfin, je suis toujours ravie de retrouver les personnages des premiers tomes, une manière de suivre aussi leur évolution.

Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Tsukihime
  01 mai 2013
J'ai beaucoup apprécié ce tome, il faut dire que contrairement à Chasseuse de Vampire (du même auteur), les dialogues sont moins crus, plus romantique (mon coeur fleur bleue élevé à l'Harlequin aime), en un mot, mieux. Dans ce cinquième tome (déjà !) on retrouve le duo bien connu Femme Psi-Homme Changeling qui a donné ses lettres de noblesse à la série, j'avoue pour comparer que s'il n'était pas mauvais, le tome précédent m'avait moins embarqué. Mais entrons dans le vif du sujet : l'intrigue.
Je passerai sur la romance, prévisible, qui avance doucement mais méthodiquement sans nous frustrer de trop de retenu des personnages. Voilà, c'est bien, c'est beau (ça m'a mit les larmes aux yeux parfois, mais lire quand on est fatigué ça aide pas). le petit plus, ce sont les intrigues politiques et "policières", avec la part belle à la première des deux. le Conseil des Psi se fait emplumer par Ashaya et celle-ci doit se lancer dans un jeu de pouvoir et de dissuasion médiatique. Les éléments étant bien posés grâce aux tomes précédents, Nalini Singh peut nous embarquer très loin dans les tenants et aboutissant et c'est tant mieux.
Dans un registre plus personnel, le passé d'Ashaya est bien distillé, avec des rebondissements parfois prévisible avant même l'arrivée d'indice. Seul bémol qui ne donne pas 5 étoiles au tome, parce que sinon, c'est bien pensé, bien amené et très bien écrit. On ressent de manière très juste les sentiments de chacun, qui nous aide à comprendre facilement leurs décisions.
Au niveau écriture justement, le style est fluide et additif au possible, une fois lancé difficile de résister à l'appel du chapitre suivant. Tout est fait pour nous accrocher aux pages et nous force presque à les faire défiler. Comme je le disais au départ, les échanges sont sensuels sans tomber dans le cru/cul facile comme beaucoup d'autre Bit-Lit que j'ai lu, le situant à la frontière d'une Romance Paranormale.
Au final, un tome que j'ai adoré, qui me donne envie de me replonger depuis le début dans la série pour en avoir encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ilfioredelmale
  30 avril 2017
J'ai vraiment, vraiment apprécié ma lecture dans cette partie.
C'est l'un des meilleurs tomes de cette saga pour moi ! Il se classe 2e, juste après celui du couple dominant Lucas-Sascha.
J'aime bien Dorian, son humour, l'air décontracté qu'il prend alors qu'en fait il peut être très dangereux. On comprend ses réticences malgré son amour pour Ashaya et en se mettant à sa place de latent, on compatit.
Ashaya, je n'ai pas de préférence pour elle mais elle aura eu le mérite de ne pas m'exaspérer comme c'était le cas avec les deux compagnes des deux tomes précédents. Sa libération été aussi planifié de manière ingénieuse et j'ai trouvé déplorable la mort de ces collègues. Ces psi lui étaient fidèles. Son histoire est intéressante et assez tordu avec sa jumelle Amara.
Quant à cette dernière, d'une certaine façon, son obsession pour sa jumelle m'a plut, même si elle méritait clairement de mourir. Elle l'a protège autant qu'elle le peut. Comme s'il n'y avait qu'elle qui pouvait lui faire des crasses au nom de la science.
C'était touchant
L'histoire quand à elle avance toujours autant, on voit bien que Silence s'effrite jusqu'à laissé
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MademoiselleBergamote
  22 mai 2013
Fan de la série depuis le 1er tome, j'ai été un peu déçue par Otage du plaisir, auquel je ne mets que 3 étoiles alors que les autres tomes méritent tous un 4 ou un 5.
Ce cinquième tome, à l'instar des histoires précédentes, reprend le même schéma : une romance entre un(e) Psi et un(e) Changeling, agrémentée d'actions et de révélations sur le monde psychique si mystérieux des Psis. Je n'ai rien à redire sur la romance : c'est ce qui a fait le succès de la série, on retrouve les mêmes éléments, la même progression, et c'est toujours aussi fluide et agréable !
J'avais un petit faible pour Dorian, et j'étais très contente qu'il devienne le protagoniste dans ce tome : Ashaya fait à mon avis une très bonne compagne pour la sentinelle léopard. En revanche, là où le bât blesse, c'est véritablement l'expression de Dorian : quelle vulgarité ! J'aurais tendance à "accuser" (gentiment hein !) le traducteur... En effet, on a moins tendance à utiliser certains mots grossiers en français qu'en anglais (néo-zélandais ici) et la traduction littérale de certains passages par Benoît Robert, où les grossièretés s'enchaînent à un rythme impressionnant, m'a beaucoup gênée en plus d'alourdir considérablement la lecture du roman. J'espère que cette maladresse de traduction sera évitée dans les tomes suivants !
Deuxième point d'insatisfaction : le peu de révélations sur le Psi-Net. Les tomes précédents m'avaient habituée à plus de rebondissements et de découvertes sur le fonctionnement du réseau psychique des Psis. Otage du plaisir m'a donc laissé un peu sur ma faim... Je compte sur le tome 6 pour rattraper cette déception !
Cela dit, ce cinquième tome n'a pas que des défauts ! Encore une fois, Nalini Singh réussit à accrocher ses lecteurs et le roman se dévore ; l'histoire est agréable à lire, bien rythmée et l'alternance entre action et moments de séduction/tendresse/intimité est maîtrisée. D'ailleurs, j'ai trouvé la relation entre le petit Keenan et Dorian plutôt touchante et j'espère qu'on aura l'occasion de revoir les deux personnages dans Marques de feu.
Pour conclure, je dirai qu'Otage du plaisir est un tome un peu décevant par rapport aux tomes précédents, mais qu'il reste dans la veine de la série, qui vaut la peine d'être lue par tout fan de bit-lit qui se respecte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   11 décembre 2013
—Tu me considères de nouveau comme un poids plume, Ashaya ? dit-il.
Sa voix était un mélange d'amusement et d'arrogance féline indiquant qu'il se savait la créature la plus dangereuse de la pièce.
Elle se leva de sa chaise et s'assura que les plis de son pantalon noir strict étaient bien mis avant de se saisir de sa veste de tailleur et de l'enfiler.
— Dans ce domaine, oui. Vous êtes un être physique, habitué à vous battre avec votre corps. Je suis habituée à n'avoir que mon esprit pour me défendre.
—Alors j'imagine que tu n'auras rien contre le fait de jouer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lea87971Lea87971   17 novembre 2020
Pour survivre, il faut devenir plus Silencieux que le Conseil, avoir le coeur glacé et l'esprit pareil à un prisme parfait. Mais ne jamais oublier qu'un prisme dévie la lumière, détourne ce qui est connu, génère des fêlures de beauté. Au final, un prisme crée sa propre vérité.
Commenter  J’apprécie          30
EstherJulesEstherJules   19 juin 2017
Mais elle en fut incapable. Car quand elle comprit, quand elle sut avec certitude qu'elle avait de nouveau été ensevelie, quelque chose en elle se brisa net. Elle perdit tout sens d'humanité, de logique, et ne fut plus que chaos primitif. Elle hurla et frappa jusqu'à ce que sa gorge soit écorchée, jusqu'à ce que ses mains soient en sang et ses joues baignées de larmes.
Elle hurla jusqu'à ce qu'Amara décide de la déterrer de nouveau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LyohranelLyohranel   02 mai 2021
_ Lorsque tu désires tellement une chose que ça en devient douloureux, dit-il calmement, tu l'enfouis, si profondément que tu te persuades que ça n'a plus d'importance... et puis soudain quelqu'un t'annonce que tu peux l'avoir, c'est terrifiant. Tu peux tenter le coup, mais si tu te trompes? Tu peux te laisser aller à ressentir la perte, mais si ensuite tu ne parviens plus à remettre cette atroce souffrance dans sa boîte ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LoydiaraLoydiara   04 octobre 2013
"Lorsque le Tk-Psi apparut soudainement devant Ashaya pour lui tirer dessus, ce fut Dorian qui intercepta la balle... qui lui trancha la carotide."
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nalini Singh (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nalini Singh
Interview en anglais de Nalini Singh sur sa nouvelle série de livres "Psy Changeling".
autres livres classés : bit litVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz Chasseuse de Vampires tome 1

Comment s'appelle l'archange de New York?

Ramson
Jason
Raphaël
Nadiel

14 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Chasseuse de vampires, tome 1 : Le sang des anges de Nalini SinghCréer un quiz sur ce livre