AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lynda Leith (Traducteur)
ISBN : 2895656800
Éditeur : Ada éditions (05/09/2008)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Sabine Rose est hantée par ces mots prononcés par le fantôme d'un garçon dont elle a prédit la mort. Pourquoi le spectre de Kip vient-il lui rendre visite maintenant, et à qui est-elle censée venir en aide ? Et ce n'est pas la seule chose qui l'inquiète en ce moment, car sa mère lui a annoncé qu'elle doit revenir à la maison, et quitter sa grand-mère et tous les amis qu'elle s'est faits à sa nouvelle école.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
llianesiarra
  13 février 2016
Un tome 4 un peu mou comparé aux autres. L'histoire cette fois ci ne m'a pas vraiment emportée.
Nous retrouvons Sabine à son retour chez ses parents. Sa vie en est totalement boulversé car elle laisse derrière elle Nona, Dominic, Manny, Penny love, Josh et Thorn pour se retrouver Dan d'une maison où personne n'a de temps pour elle (sa mere et ses soeurs sont tous le temps absentes pour les activités de ses soeurs et son pere n'est jamais présent et on apprendra plus ou moins pourquoi à la fin).
Dans cette ville elle va retrouver ses anciens amis d'escrime et surtout son ex meilleure amie qui ne lui parle plus et l'évite au possible. Elle va se retrouver seule, sans école pour le moment, sans activité et sans vie.
Elle regrette d'avoir écouté sa mere mais bon le choix a été fait. Jusqu'au moment où elle va voir apparaître le fantôme de Kip, le jeune homme a qui elle avait prédis la mort et qui du coup est a l'origine de son désamour.
Voilà un peu près l'intrigue. Rien de bien folichon je trouve mais bon chacun ses goûts.
Moi ce que je veux c'est l'évolution de l'histoire sur la recherche du grimoire et de l'histoire d'amour entre Dominic et Sabine mais ce tome est plus ou moins comme une pause. Une remise en question de ses choix mais bon one voit pas encore le bout du tunnel.
A voir la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sweetpassion
  06 septembre 2016
J'adore toujours autant le côté fantastique/magique de cette série, même si il y en a bien moins dans ce tome. J'avais , je l'avoue, un peu peur de commencer ce tome parce que Sabine retourne dans sa ville natale avec sa mère ,ses soeurs et son père (bien que celui-ci ne soit pas très présent dans le livre, sauf à la fin) . Moi , ce que j'aime le plus de cette saga, c'est l'histoire d'amour entre Dominic et Sabine , le remède pour Nona ainsi que sa vie à l'école. Alors je me suis dis: "Mais, si elle retourne dans son ancienne ville... il n'y aura aucun des 3 points suivants! " Bon, de un, il y en a un petit peu car elle prend contact assez régulièrement avec ses amis chez Nona, Dominic vient lui rendre visite et ils enquêtent un peu sur l'affaire "Nona" , donc de ce côté là , déjà , c'est bien. de deux, je trouve que, même si ce tome était plus mou, il était nécessaire. Je trouvais que l'histoire avec sa mère , avec Brianne, mais surtout avec Kip était trop flou, car Sabine refuse souvent d'y penser. Alors voilà, pas mon tome favoris, mais bien quand même! P-S: Mais qu'est-ce que j'ai détesté Ashley et Brianne mon dieu!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SophieDionneBergeron
  03 février 2012
Tout le long du livre ça ne s'appelle pas vraiment ''de l'aventure pour Sabine'' , c'étais plutôt ennuyant sur ce point, malgré la visite de Kip. Je n'ai rien a dire.
Commenter  J’apprécie          10
evebook
  17 décembre 2010
Ça fait longtemps que je l'ai est tous lu mais je sais que je l'ai beaucoup aimé!!
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable
  17 avril 2013
Série toujours intéressante, bien que ce roman soit peut-être un peu moins original que les autres tomes.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   14 avril 2013
Puis nous ralentîmes, secoués par la route inégale, et nous virâmes en direction d'un quartier où j'aperçus de grands arbres envahissants qui se refermaient au-dessus de la route étroite.La voiture s'arrêta.
Papa me jeta un regard,puis il expira comme s'il était soulagé que je dorme.
Il descendit de la voiture et marcha vers une maison jaune à un étage en forme de L,avec des gouttières qui s'affaissaient,une pelouse sèche couverte de mauvaises herbes et un revêtement extérieur de bois décoloré.

La porte de la maison s'ouvrit à la volée,et une femme avec de longs cheveux secs d'un gris tirant sur le roux et des hanches larges enserrées dans une mini-jupe ajustée en cuir s'élança pour l’accueillir.Son visage marquait le soulagement épuisé, comme si sa maison brûlait et qu'un pompier venait tout juste d'arriver pour éteindre les flammes.

Elle le rencontra sur la pelouse et passa son bras avec familiarité autour de sa taille. Il ne la repoussa pas,la laissant s'appuyer sur lui comme s'il lui appartenait.Elle avait la mine sombre,mais la façon qu'elle le touchait me parut trop familière et quelque chose de laid et de jaloux gronda en moi.

Puis la porte s'ouvrit de nouveau et une fille se précipita hors de la maison, si vite que tout ce que je vis, ce fut de longs cheveux rouge feu. J'avais le sentiment qu'elle était plus âgée que moi de quelques années. Elle vola en bas des marches, repoussa la femme et jeta ses bras autour du cou de mon père
- Je savais que tu viendrais! cria la fille. J'ai vraiment besoin de toi, papa!
Mon univers ralentit et se figea: papa.
elle avait appelé mon père «papa».
Puis elle se tourna dans ma direction et je vis nettement son visage.
Mes mains volèrent jusqu'à ma bouche.
Oh, mon dieu.
Ce ne pouvait pas être vrai. À part ses cheveux roux, elle me ressemblait comme deux gouttes d'eau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   14 avril 2018
Alors, pourquoi était-il ici, de si longs mois après les événements ?

À moins qu’il ne me croie responsable…

J’avalai péniblement ma salive, puis je
prononçai avec effort la question que je savais devoir poser.

— Que veux-tu ?

Je pouvais à peine distinguer la main sombre qu’il tendait droit vers moi.

— Moi ?

J’agrippai mes couvertures.

— Mais, ce n’était pas ma faute… J’ai essayé de te prévenir.

Ses lèvres bougèrent, mais aucun son n’en sortit.

— Je ne sais pas ce que tu essaies de dire, mais ta place n’est pas ici. Tu es mort il y a six mois. Tu dois cesser de t’accrocher, et poursuivre ta route.

Il secoua fermement la tête en signe de refus, et c’est à ce moment-là que j’ai réalisé qu’il n’était pas un fantôme. Pas comme quand une personne est décédée, mais qu’elle reste piégée sur terre par peur ou affolement. Il était déjà passé de l’Autre côté. Son âme brillait de l’énergie chaude d’un esprit. Il avait beaucoup cheminé, car il avait fait le choix de me rendre visite. Mais, pourquoi se tourner vers moi — la fille qui avait prédit sa mort, mais n’avait pas réussi à l’empêcher ?

— Que puis-je faire pour toi ?

Je parlais doucement.

— Transmettre un message à quelqu’un ?

Il fit signe que non.

— Alors, pourquoi es-tu ici ?

Il cala le ballon de football sous un bras et glissa plus près de moi en un seul grand mouvement. Il ne se déplaçait plus dans la vie à la façon d’un char d’assaut, à prendre plus d’espace que nécessaire et à frimer pour cause d’orgueil démesuré. En mec mort, il était presque humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   14 avril 2013
Sabine, désolé de ne pas avoir regardé ta démonstration d'escrime.Je sais que tu as été formidable, tu es très bonne dans tout ce que tu fais. J'ai de l'admiration pour cela et je pense beaucoup à toi.
Je pars à la recherche de la quatrième breloque. Ça pourrait prendre quelques jours ou une semaine...
Garde un œil sur Nona, elle ne va pas bien.

Elle était simplement signée «D»

Je fixai la note et relus son «j'ai de l'admiration pour cela et je pense beaucoup à toi», me demandant ce qu'il voulait dire par là. M'aimait-il comme moi je croyais l'aimer? S'il y avait vraiment quelque chose entre nous, je ne pouvais plus l'ignorer. Mais je devrais attendre le retour de Dominic pour découvrir ses sentiments.

Jusque-là, je mettrais mon cœur en veilleuse.

Ma vie amoureuse était peut-être un gâchis et la santé de Nona se détériorait, mais au moins j'avais fait ce que Kip souhaitait.Je n'étais toujours pas certaine de l'identité de la fille qu'il voulait que j'aide, Leanna, Aillen ou Brianne, mais j'avais fait de mon mieux pour aider chacune d'elles.

Et peut-être était-ce le désir de Kip depuis le début.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   14 avril 2018
Tous les soirs, je branchais un modèle différent, et le rayon lumineux me protégeait des visiteurs de la nuit.

Visiteurs de la nuit…

Ces mots envoyèrent une onde de choc à travers mon corps et me firent frissonner. Un éclair à propos de la nuit dernière me traversa l’esprit… un mauvais rêve ou un souvenir. Rien de précis ; c’était davantage un sentiment de peur logé au creux de mon estomac. Mes bras se couvrirent de chair de poule et j’entendis le murmure d’une voix d’homme me disant de… de quoi ?

Je tentai désespérément de préciser ce vague sentiment. Toutefois, mes pensées ressemblaient à des bouffées de fumée jouant à chat perché dans ma tête. J’étais incapable de rassembler mon souvenir. Quoi qu’il fût arrivé pendant la nuit, cela restait hors d’atteinte. Un cauchemar, décidai-je enfin. Rien d’alarmant — sans compter que j’avais des inquiétudes plus urgentes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   14 avril 2018
Ma plus grande préoccupation, celle qui me vrillait le cœur, était la santé déclinante de ma grand-mère. Récemment, j’avais découvert que Nona souffrait d’une maladie héréditaire qui lui volait sa mémoire et que, si elle n’était pas traitée, elle plongerait dans le coma et ne s’en réveillerait jamais. Il y avait un remède, mais ma famille en avait perdu la trace depuis plus de cent cinquante ans. Je m’étais mise à la recherche de ce remède (cela nécessitait entre autres de trouver quatre breloques) avec Dominic, homme à tout faire et apprenti employé par ma grand-mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Linda Joy Singleton (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Linda Joy Singleton
Breloque du Destin-Book Trailer
autres livres classés : visionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Visions, Ne meurs pas libellule

Qu'elle est le nom de la guide spirituelle de Sabine?

Olivia
Nadine
Opal
Nona

7 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Ne Meurs Pas Libellule de Linda Joy SingletonCréer un quiz sur ce livre