AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702419682
Éditeur : Le Masque (16/11/1989)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Le monde est mal fait. Les membres du Vin Chaud -club de désespérés en tous genres - sont bien placés pour le savoir : tous ont eu de grands malheurs, tous ont tenté d'en finir avec l'existence, tous ont échoué. Quelle injustice ! Condamnés à vivre quand d'autres, parfaitement heureux de leur sort, sont victimes de l'assassin de la pleine lune... Mais au fait, il y a peut-être là un moyen radical - doublé d'une bonne action - de quitter cette terre. Il suffit d'alle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
koalas
  26 février 2017
Ils étaient sept septuagénaires,
sept hommes dont la devise eût pu être
"puisque nous ne sommes plus que des épaves, au moins que notre malheur serve à quelque chose !"
Enfin huit plutôt en comptant Hyacinthe Champdavoine
un ancien taxidermiste qui avait empoisonné sa mégère
et vivait comme astrologue
Déprimé, il avait décidé de participer avec les autres
tous les mercredis soir
aux soirées Vin chaud de madame Glauque
données dans la grande et lugubre pension
12 place de la fontaine aux gueux.
Depuis quelques temps, on ne parle plus que
d'un mystérieux tueur au chapeau
qui colle une lune argentée autocollante sur la poitrine
de sa victime, la signature du maniaque de la pleine lune.
Les pensionnaires suicidaires se feraient bien occire
à la place des victimes innocentes qui s'en passeraient bien !
Oui mais comment prédire l'imprévisible frappe du maniaque ?
Peut-être avec l'aide d'une boule de cristal ou d'un annuaire des pages jaunes...
Après le club de Aime le Maudit paru en 1980, Pierre Siniac réitère en 1983 avec un autre club du genre Desesperate House-Vioques
tenu par l'aimable quinquagénaire Madame Glauque qui recueille et réconforte des pauvres ères marqués par le sort, des vaincus de la vie
comme Victor Sermolleuze, ancien baryton reconverti magicien
qui ne se remet pas d'avoir scié sa femme en deux.
Charles Rebobiaud, ami de coeur de Fernande Glauque, un ancien inspecteur de police compte bien démasquer le Maudit de la pleine lune mais il nage dans la purée de poix...
Pierre Siniac s'amuse à nous faire faire perdre la boule dans cette maison de suicidaires qui débordent d'énergie et de trouvailles pour passer l'arme à gauche...et dans cette ville des Charentes...où rôde un assassin fort besogneux. Comme à son habitude, son scénario emprunte des chemins détournés diaboliques dont lui seul a le secret.
Sombres soirées chez madame Glauque, un Siniac extra... lucide !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          372
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
koalaskoalas   23 février 2017
Cela n'avait pu arriver qu'à lui.
Sa femme coupée en morceau à lui avait perdu plusieurs gouttes de sang. Des litres. Des bonbonnes. L'accident s'était produit à Dijon, au cinéma Novelty-Eden au soir du 24 octobre 1973.
La nuit, endormi, il lui arrivait encore d'entendre les cris des spectateurs :
- Çà saigne, Monsieur ! Çà saigne ! Votre dame saigne !
Il avait mis presque une minute à comprendre et, quand il avait vu du sang couler de la malle à double fond et ramper en flaque impeccable vers ses chaussures bien cirées, il avait blêmi mais eu le sang-froid de claquer les doigts en réclamant le rideau.
Ida, sa partenaire, scié en deux.
Il l'aimait bien, Ida.
L'enquête avait été mené avec sérieux. On avait incriminé une plaque de stuc, de mauvaise qualité, qui avait cédé sous la scie, et puis l'escamoteur devait penser à autre chose...Sermolleuze avait été mis hors de cause, sans aucun problème, et les assurances avait réglé la note.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          242
koalaskoalas   24 février 2017
- Venez donc au Vin chaud, ma compagne cherche des gens comme vous...marqués par le sort...Des vaincus de la vie, si vous me permettez cette expression..
- Mais pour quoi faire, mon dieu ? avait questionné le notaire à la dérive.
- Pour mon amie, Mme Fernande Glauque - la fille du maire, notez-le au passage, ce n'est donc pas n'importe qui ! - , La réunion de plusieurs êtres très frappés par le mauvais sort peut engendrer une force importante.
- Une force pour faire quoi ? avait demandé le borgne à la boutonnière, méfiant.
- Pour s'opposer aux malheurs en germe qui pourraient menacer certains êtres...Mais Mme Glauque vous expliquera ça mieux que moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
autres livres classés : suicideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1768 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre