AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B08512QC9F
Black Ink Editions (13/03/2020)
4.72/5   18 notes
Résumé :
La vie ne tient parfois qu’à un fil. Un acte. Une décision.
Le train de 8h00 entre en gare. Alex a un pas à effectuer. Un pas et tout s’arrête. C’est la fin.
Et si ce n’était que le début ?
Sauvée in extremis par un inconnu frappé d’amnésie, sans identité, le destin de la jeune femme prend une direction inattendue.
Elle est sans avenir. Il est sans passé.
Elle souffre trop. Il ne ressent rien.
Elle ne veut plus personne. Il ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
carine13400
  02 mai 2020
Bouleversant, déroutant, éprouvant, dévastateur…
Jusqu'à ce que la mort nous sépare fait partie de ces romans qui percutent au point de ne pas pouvoir avoir assez de mots, ni même les bons mots, pour arriver à donner un avis à sa juste valeur. Comment parler de cette histoire atypique, comment partager toutes ces émotions que j'ai pu ressentir et qui m'ont emportée dans un tourbillon dévastateur entre l'espérance, les larmes et mes croyances ? Un roman déchirant et plein d'espoir à la fois que je relirai encore et encore…
Jusqu'à ce que la mort nous sépare, une expérience livresque unique, bouleversante et hors du commun. Une lecture qui vous transporte au-delà d'une certitude rendue fragile dans notre réflexion sur la mort, entraînant alors la réflexion sur la vie et tous ces liens qui nous unissent et qui se désunissent face à la fatalité du destin.
Un pas, un tout petit pas… Et tout peut finir. Et si finir était aussi recommencer ? Et si cette mort qui nous appelle était le début d'une autre vie… le début d'un recommencement ? Mais si à contrario tout devenait le néant et la souffrance cessait enfin ?
Alex n'en est plus au point de se poser toutes ces questions lorsqu'elle se retrouve à la gare prête à franchir ce tout petit pas qui la délivrera de sa souffrance. Prête à en terminer avec le supplice qu'est devenu sa vie. Un an. Cela peut paraître beaucoup pour oublier, mais peut-on quantifier la peine d'un deuil ? Comment oublier lorsque chaque matin la douleur qui vous tord les tripes est toujours aussi forte ? Comment oublier lorsque seule, vos pleurs ne sont que hurlements ? Comment avancer lorsqu'on a tout simplement plus la force de lutter…
Alex est psychiatre. Mais Alex est aussi suicidaire ! Paradoxal pour une psy me direz-vous ? Et pourtant, nul n'est à l'abri de sombrer lorsque sa vie se brise… Elle n'a plus le goût à rien et encore moins à celui de vivre. Son être est brisé, éclaté en des millions de particules. Faire ce pas qui la libérera à tout jamais lui importe peu. Elle n'a pas peur de la mort… Elle l'appelle même de tout son être pour qu'elle la libère enfin de son carcan. Un tout petit pas sur ce quai de gare à l'arrivée de L'Express régional JQ2042 … Qui la mènera vers sa liberté… Chance ou malchance, elle sera sauvée de justesse par un homme qui va changer son destin.
Cet homme l'intrigue. Son regard l'intrigue. Parfois vide, parfois dérangeant. Il dégage une puissance douloureuse et inqualifiable, lui inspirant néanmoins une sorte d'apaisement. Sans savoir pourquoi, elle va faire le choix de l'aider. Lui, cet homme sans passé et Elle, cette femme sans avenir vont devenir durant un temps, essentiels l'un à l'autre. En cherchant à savoir qui il est, Alex va se retrouver face à la seule personne capable de l'accueillir telle qu'elle est, avec son chagrin, son deuil et sa folie… Elle va vaciller entre l'ombre et la lumière jusqu'à devoir faire un choix dont la décision finale lui file petit à petit entre les doigts…
Un roman coup de poing, coup de coeur ou encore, coup dans l'âme… Jusqu'à ce que la mort nous sépare est un titre qui pourrait prendre n'importe quelle direction et qui ne va pas se gêner pour nous mettre sur plusieurs routes qui vont néanmoins toutes se relier en une, la destination finale. Un roman qui me parle et dans lequel j'ai facilement pu m'identifier au personnage d'Alex, même si je n'ai jamais vécu le drame de sa vie. Il faut dire qu'Avril Sinner a eu les mots justes, les mots qui percutent et qui vous broient les tripes et le coeur à de nombreuses reprises. Ce qu'éprouve Alex est tellement puissant que cela en est éprouvant. Tout comme X qui derrière tout son mystère fait osciller nos sentiments. On l'aime autant qu'on souhaiterait le détester. On veut qu'il reste autant qu'on souhaiterait le voir partir…
Avec ce récit, l'auteure nous emporte dans un univers plus sombre qu'à son habitude, et moi qui suis fan de sa plume et qui adore tous ses romans, je peux vous dire que celui-là sera mon plus gros coup de coeur. Dès le prologue, elle nous emporte dans un récit fort, énigmatique et angoissant, écrit avec profondeur. J'ai pleuré. Beaucoup pleuré. Mais j'ai surtout aimé ressentir tout cela. Qu'importe la douleur, lorsque la lumière arrive, je pouvais reprendre mon air que je retenais tant. Que ce soit le côté obscur et psychologique aux thèmes très philosophiques de la première partie, ou le plus lumineux de la seconde ! Je peux dire que je n'ai pas simplement lu ce récit, mais je l'ai carrément vécu avec nos protagonistes. Leurs émotions deviennent les nôtres, tout comme leurs douleurs et leurs doutes ainsi que leurs regards sur ce qui ne se voient pas, nous entraînant alors avec eux au milieu de leurs ombres obscures.
La plume subtile d'Avril Sinner aborde des sujets délicats et manie avec brio les mots pour parler de la mort, du deuil et la dépression. La dépression d'Alex touche plus que de raison. L'impact du drame est fort, trop fort et la perception de son avenir devient alors complètement déstructuré. L'auteure ne pouvait pas plus nous immerger dans sa douleur. Elle est brillante et sait toucher là où cela fait mal. Une fois de plus, elle nous montre tout son talent. Tout le roman est richement travaillé et possède un cheminement psychologique et philosophique mené de main de maître d'un bout à l'autre, nous emportant dans un suspense mystérieux et captivant qui va nous retourner autant les tripes que les neurones. Chaque situation compte. Chaque mot compte. Tout prend son sens au moment voulu. L'amour est là, à chaque page. L'amour qu'on pleure, l'amour qui fait mal comme celui qui fait du bien, l'amour qu'on découvre, l'amour qu'on n'arrive plus à donner… Tout au long du roman, l'amour est là et bien là. Il transpire des pages et s'insinue au plus profond de nous pour nous permettre de ressentir tout ce qu'il inspire.
Jusqu'à ce que la mort nous sépare, est aussi un roman pile ou face comme j'aime l'appeler, car s'il m'a touchée au plus haut point, s'il a été un coup de coeur énorme, mais aussi un coup dans l'âme, il faut avoir l'esprit ouvert sur la mort pour que cela puisse le faire. Un esprit trop cartésien ne l'appréciera pas à sa juste valeur, mais pourra tout de même le trouver très intéressant, les émotions juste moins exacerbées. La science est une vérité, mais croire à ce que l'on ressent n'est pas non plus un mensonge… J'en ai tellement à dire sur ce roman que je dois me freiner pour ne pas spolier, alors par ce fait, je vous laisse ce grand plaisir de vous y aventurer par vous-même, l'effet ne sera que meilleur !
Un grand merci à Black Ink Éditions pour m'avoir permis de découvrir cette pépite livresque. Merci à Avril Sinner de m'avoir happée en plein coeur de son récit qui m'a complètement chamboulée, mais surtout conquise.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Beli_LivreSaVie
  30 mars 2020
Un roman qui dès la lecture du résumé nous promet bien des émotions. Les thématiques abordées sont difficiles, intenses et fortes. La mort, le deuil, la dépression, le suicide coulent forcément d'un mal être et c'est dans la profondeur de ce vide et de cette détresse qu'éprouve l'héroïne que nous sommes plongés dès le départ. D'emblée, on prend conscience de ce qu'elle vit, déjà parce qu'elle partage avec nous ses émotions qui l'assaillent et de ce manque de l'être aimé qui n'est plus. Avril Sinner nous parle de son héroïne, Alex, au présent qui vient de tenter de se suicider, et de celle du passé, celle qui a rencontré un jeune homme, Camille, avec qui elle a fait sa vie. Des brides du passé viennent se lier au présent, et ils nous percutent par la justesse de leur amour, un amour aujourd'hui disparu. Voilà c'est ainsi que nous faisons connaissance d'Alex.
Face à elle, un regard, un échange et un homme, qui l'a sauvé sans qu'elle ne s'en rende compte, alors qu'elle souhaitait juste partir. Mais cet homme, cet inconnu qui lui a donné une drôle d'impression avant qu'elle ne commette son geste de fin, ressort de ce sauvetage amnésique. Il ne se rappelle plus qui il est, ce qu'il est, ni son identité, ni rien. le voilà, lui privé de sa mémoire, et elle, assaillie par ses souvenirs, qui l'empêchent de poursuivre sa vie et la rattachent à un passé qui n'est plus. Cet homme est très mystérieux, et si l'absence de souvenirs font de lui un personnage étrange, c'est surtout son attitude qui interpelle Alex, ce manque d'émotions en réactions à ce que l'on lui raconte, intrigue. Il entre dans sa vie de cette façon, ils se retrouvent tous deux isolés des autres, comme dans un no man land où ils vont chercher les réponses aux questions qu'ils se posent.
En commençant ce roman, j'ai été happée par la personnalité des personnages. Il n'est pas forcément aisé de lire un personnage suicidaire, on n'a qu'une envie, l'aider et lui ouvrir les yeux sur ce qui pourrait être un avenir, mais on ne peut pas s'empêcher d'éprouver tant d'empathie pour elle et ce qu'elle éprouve. le fait de découvrir la vie qu'elle a connu avant, cet amour beau et si naturel avec Camille, nous ne la rendent que plus attachante. On comprend aisément qu'elle puisse se sentir si mal de ne plus l'avoir, sa disparition a laissé un grand vide en elle, et ce vide semble incommensurable. Tout le récit m'a profondément touché, je me suis sentie tellement mal pour cette jeune femme qui vit si mal cette disparition. Plus on avance, plus on s'attache à elle et à ce qu'elle a été du temps de Camille, plus on en apprend sur elle, mais aussi sur leur relation. L'arrivée de cet homme, qu'elle appellera Adam, est comme un électrochoc, elle se rend compte alors de tant de choses : ce désespoir qui l'atteint, cette mort qu'elle a tenté de rejoindre, Camille qui n'est plus et dont elle n'accepte pas la mort, cet enfant, leur fils qu'elle n'arrive pas à voir et qui n'attend qu'une chose, que sa maman s'occupe de nouveau de lui. Elle a perdu tous ses amis, sauf une, sa belle soeur qui ne la lâche pas, inlassablement elle reste présente, complètement désarmée de ce qu'elle vit, mais toujours là, patiente, en colère, triste, apeurée, une personne importante pour elle.
Cette histoire se déroule dans un espace temps et une sorte de bulle, avec un lieu, cette maison qui a vu son amour passé s'épanouir, et où s'est invité cet homme, alors qu'elle lutte contre ce passé qui ne la lâche pas et ne lui permet pas d'avancer. Avril Sinner évoque la mort de Camille, la mort que cherche Alex, le deuil qu'elle n'arrive pas à faire. Mais aussi cet état dépressif dans lequel elle est enfermée, et qui conditionne la façon dont elle perçoit les choses et qui la conduit aux tentatives de suicide. C'est désarmant de constater à quel point, elle se sent mal, vide de tout sens et si désemparée. C'est choquant de voir qu'elle ne conçoit pas une seule seconde qu'elle pourrait s'en remettre, être heureuse de nouveau. La particularité de ce roman est fantastique, puisque la mort est abordée de bien des façons, et Avril Sinner a su proposer une histoire très bien ficelée qui vous transporte du début à la fin. Je crois bien avoir été bluffée par cette proposition, certaines choses semblent évidentes à deviner, mais la façon dont elle a su tourner tout cela pour que tout se rejoigne et s'interpose ainsi est assez fascinante. Rien n'est gratuit, tout est pensé et nous cheminons auprès de la mort et de ses conséquences sur l'être qui reste, sur celui qui est amputé d'une partie de son être et qui doit trouver la force de continuer à vivre.
J'ai été plus que touchée par Alex, je suis tombée amoureuse de Camille, j'ai été fascinée et apeurée par Adam, et j'ai éprouvée tant d'émotions pour tous ces personnages que nous proposent de découvrir l'auteure autour de cette histoire. C'est un récit très intéressant, qui aborde la psychologie de la mort avec tellement d'intensité et de profondeur. C'est un texte à la fois magnifique car empli d'émotions, dérangeant dans le sens où l'on côtoie la mort de très près mais captivant et porteur de tant de beaux messages. Je pourrai parler des subtilités de cette histoire des heures durant tellement il y a d'aspects à évoquer, nous vivons tant de moments importants dans la vie d'Alex qu'elle partage avec le lecteur à travers cette narration unique que le texte est très enrichissant. Mais en parler d'avantage, serait aussi trop vous en dévoiler, et c'est un récit qui se découvre et on se délecte de l'accompagner avec toutes ces émotions qui nous accompagnent.
Une romance très intrigante, on se demande bien ce que va proposer l'auteure comme récit, plus on avance, plus on se positionne sans jamais savoir ce qu'il va réellement se passer. Elle est parfois dérangeante car criante de vérités sur le mal être que peuvent vivre certaines personnes qui souffrent au point d'en venir à mettre fin à leurs jours. C'est déstabilisant et pourtant fascinant de voir de quelles façons, l'auteure a su parfaitement bien saisir les faits et les émotions. Un texte superbe que je ne m'attendais pas à lire, je pensais certes qu'il serait fort en émotions mais je ne pensais pas que l'auteure nous positionnerait à tellement de vérités sur la mort et ce qu'elle engendre. La plume de Avril Sinner est fluide, les recherches qu'elle a effectué sur le sujet accompagnent son récit et l'enrichissent de références subtiles et qui équilibrent sa proposition.
Lien : http://www.livresavie.com/ju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lixia
  21 mars 2020
🚦Attention risque de spoiler sur le thème à la fin 🚦

Pppfff... Comment vous parler de ce livre sans m'égarer...
Mon ressenti est tellement puissant, déstructuré et dévastateur que je ne pourrai pas vous donner une chronique sur mon schéma habituel.

Alex est détruite, brisée, sans espoir.
En deuil, elle n'est plus capable de percevoir une seule étincelle de lumière dans sa bulle obscure.
Son entourage, ne la comprenant pas ou ne voulant pas la comprendre, s'éloigne peu à peu à part quelques irréductibles sachant être aussi proche que distant selon les besoins.

C'est donc au cours de cette longue descente aux Enfers qu'elle va faire une rencontre inédite. Ce sauveur inconnu est à la fois intrigant, effrayant et étrangement apaisant.
C'est en évoluant à ses côtés, sur un coup de tête reconnaissant d'abord puis par besoin ensuite, qu'elle va, elle, se relever petit à petit et que, lui, va se révéler. Ils se comprennent et s'acceptent sans faux-semblant ni arrière-pensée.

Cette entraide inattendue va nous porter tout au long de ce poignant récit, nous surprendre, nous émouvoir et nous énerver un peu aussi.

Un amour inédit qui peut être choquant mais finalement naturel qui transporte et fait sourire.
Sans oublier ces quelques notes d'humour indispensable qui nous permettent de souffler face à l'intensité des émotions.
Cette histoire déchirante et douloureuse est aussi une ode à l'espoir, à la reconstruction, à la vie et à l'amour quel qu'il soit.

J'avoue être complètement chamboulée et entièrement sous le charme de cette plume douce, émouvante, noire mais lumineuse et surtout thérapeutique.
Un coup de coeur, un coup d'âme, un coup de foudre, appelez cela comme vous le voudrez mais, ce qui est sûr, c'est que ce livre se place directement dans mon top 3 ❤❤❤❤❤.

Je ne peux donc que vous encourager à vous immerger vous aussi dans cette lecture particulière qui parlera directement à votre âme.

🚦Attention, risque de spoiler🚦

Ce livre me fait irrévocablement penser à un film qui m'a émue, déstabilisée et bouleversée. Il s'intitule "Beauté cachée".
Rien de l'évoquer j'en ai la gorge nouée et les larmes aux yeux, tout comme avec cette sublime romance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Choupi_
  19 janvier 2022
Une histoire coupée en 2 parties avec des ambiances toutes différences. J'ai adoré ce début un peu sombre et énigmatique. Entre la détresse d'Alex et l'amnésie de X, son sauveur de sa dernière tentative de suicide. Ce patient que l'héroïne prendra finalement sur son aile pour essayer de découvrir qui il est.
On est embarqué avec elle dans tout ce mystère et ses difficiles épreuves qu'elle devra faire pour sortir de sa détresse et son monde. Sera-t-il son salut ?
La deuxième partie prend un virement étonnant et j'ai autant accroché que la première. J'ai adoré ce qui s'y passe : On voit évoluer les personnages de façon intéressante. C'est parfois drôle, beau, pleins de douceur. Gros coup de coeur pour les personnages de cette partie.
Le traitement de la dépression d'Alex est abordé avec beaucoup de justesse. Elle est perdue, parfois véritablement durs avec les gens qui l'entoure, mais tellement humaine.
Ce livre, s'il peut paraitre sombre au premier abord, reste au contraire très positif et très beau dans son approche des sujets sur la mort, la détresse et la dépression. On s'attache aux personnages et on a envie de les voir réussir à s'en sortir.
Merci Avril Sinner pour ce livre atypique, étonnant et passionnant. J'aime ne pas savoir où va nous embarquer l'auteur dans son histoire. Nous faire réfléchir aux signes, à la symbolique de tout cela. Les comprendre avant d'avoir les révélations (oui, j'ai compris assez vite le truc^^), tout comme se prendre à la figure les surprises. J'aime ressentir pleins d'émotions en lisant et j'en veux tous les jours des livres comme ça. C'est un véritable coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chaton_livresque
  28 mars 2021
Ce livre m'a mis sur les fesses. Il m'a totalement retourné l'esprit et j'ai adoré ça. C'est le genre d'histoire qui vous marque par son génie et son originalité.
L'écriture est agrippante. Elle vous met un froid dans le dos tellement c'est fort. On est constamment aux agets prêts à bondir pour percer à jour les mystères de ce récit. L'auteure m'a mené en bateau durant toute son histoire. Je me suis demandé si c'était du fantastique, si ces personnages étaient seins d'esprit et j'en passe. Je ne vous dirais pas ce qu'il en découle mais j'ai été bluffée par ce qu'il en ressort.
On explore en profondeur les perceptions de la mort. C'est un livre sombre et totalement différent de ce qu'on lit habituellement. C'est un genre hors du commun. Les questions ne font que fuser dans notre esprit et ça ne s'arrête qu'à la dernière page. Même le livre refermé l'histoire continue de rester. Dans notre mémoire, on ne peut plus la laisser s'échapper.
Je ne me suis pas vraiment attaché aux personnages je suis restée en retrait et pourtant ça ne l'a pas du tout dérangé. Je suivais leur histoire avec plaisir et hâte.
En conclusion c'est un livre qui sort des sentiers battus. Il est original, addictif dès le prologue et il ne vous lâche pas avant la fin. Il est rempli d'émotion et traite le deuil sous toutes ses coutures et en finesse. C'est un livre profond et fort qui va laisser une trace et faire travailler votre esprit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BurjBabilBurjBabil   23 mars 2020
Il se gratte la tête et dévie son attention au loin par la fenêtre.
— Je ne supporte pas.
— Tu ne supportes pas quoi ? Dis-moi ?
— Tu vas me trouver con mais… je ne veux pas que tu te tapes d’autres mecs. Je ne supporte pas.
Je crois que je comprends le message, mais j’ai si peur de me tromper.
— D’autres mecs que qui ? Que toi ? Cam, on ne sort même pas ensemble.
— Peut-être qu’on devrait essayer, lâche-t-il en plantant enfin ses yeux dans les miens.
La déclaration version Camille Vernet. J’en rigolerais presque, mais j’ai tellement attendu, idéalisé ce moment que sa simplicité m’énerve
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   24 mars 2020
Un pas. Un tout petit pas et c’est le saut dans l’inconnu. Peut-être n’y a-t-il rien après ou peut-être est-ce pire. Peu importe, du moment que ça s’arrête.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : romanceVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4772 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre