AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782259276870
320 pages
Éditeur : Plon (17/10/2019)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Le roman d'une ville dont la vie est un roman. Jérusalem se raconte. Après des siècles de silence, moi, Jérusalem, j'ai décidé de prendre la parole pour raconter mon histoire. La vraie. Non celle que colportent mes courtisans, ceux qui s'imaginent - simples d'esprit - que je pourrais n'appartenir qu'à un seul d'entre eux, qui me voient comme une épouse que l'on peut mettre en cage ou une prostituée qui cède aux plus offrants. Je suis Jérusalem. Je suis l'Unique, sac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Aela
  06 novembre 2019
Un formidable travail de synthèse!
En 300 pages, Gilbert Sinoué nous propose une histoire de cette ville mythique en mettant en lumière les étapes importantes et les personnages cruciaux qui ont joué un rôle dans l'établissement de cette ville.
Des millénaires pendant lesquels Jérusalem a souffert, tour à tour occupée par les Hébreux, les Babyloniens ( et la destruction du 1er temple en 587 avant JC), les Perses, les Grecs, les Romains (avec la destruction du deuxième temple et l'épopée terrible de Massada) les Arabes, les Francs, les Mamelouks, les Ottomans et les Britanniques... que de peuples ont foulé son sol...
A chaque fois elle renaît de ses cendres..
Enjeu religieux, ville des trois monothéismes, elle est la ville-phare à l'histoire complexe.
Des personnages historiques dont on a retenu les exploits: Godefroi de Bouillon, le premier croisé qui va gérer la ville en prenant le titre d'"avoué du Saint Sépulcre", suivi par Baudoin de Boulogne en 1100, le premier roi croisé "officiel"...
Et le fameux Saladin, Salah ad-Din Yusuf de son vrai nom, d'origine kurde et vizir de l'Egypte avant de s'intéresser à la Terre promise... C'est lui "le Sabre parmi les Sabres du Dieu très-haut" qui va avoir raison des croisés après maintes luttes et les chasser définitivement de la ville éternelle en 1187...
Des personnages moins connus mais non moins glorieux comme cet étrange Frédéric Roger, fils de Henri VI de Hohenstaufen, couronné empereur du Saint Empire Germanique en 1215 et qui va réussir à réaliser un traité avec le sultan d'Egypte al Kâmil: Jérusalem resterait chrétienne sauf le dôme du Rocher et la mosquée al-Aqsa...Etonnant ce personnage de Frédéric qui parlait arabe (du fait de son enfance passée à Palerme) et avait des résultats diplomatiques bien meilleurs que ceux des Français et Anglais de l'époque..
L'époque récente n'est pas en reste et on découvre les débuts du sionisme et ses répercussions sur la vie de Jérusalem. de même les rivalités entre Anglais et Français sur cette zone vont jouer un rôle important et se solderont par l'accord Sykes-Picot de 1916 qui va organiser la partition de la région entre la Syrie et la côte qui iraient à la France et la zone orientale pour les Anglais..
La création de l'Etat hébreu est longuement évoquée ici ainsi que les différentes guerres qui ont marqué dans ce territoire la période de l'après seconde guerre mondiale (guerre des 6 jours en 1967, guerre du Kippour en 1973..)
Bref un travail d'historien très poussé et un souci de dégager à chaque fois l'essentiel..
Un livre passionnant, pour nous aider à découvrir ou redécouvrir cette ville-monde qu'est Jérusalem...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          341
Claudio13
  18 novembre 2019
Mon regard a été attiré par la jaquette de ce livre. J'ai été interpellé et séduit par sa présentation. Alors je me suis laissé tenter et j'ai dévoré ce roman.
Quelle riche idée que de faire parler cette ville « Jérusalem » à la première personne du singulier.
Vraiment une belle réussite et prouesse réalisé par cet auteur que j'ai découvert " Gilbert Sinoue".
Le narrateur s'est attaqué au si délicat sujet de « Jérusalem » dans cet ouvrage passionnant.
Au commencement tu étais la terre de « Canann » pour devenir la Palestine.
De ton nom « Uru-Shalel ».
Jérusalem tu es la ville des trois prophètes, la citée des trois religions monothéistes :
Juif - Chrétien- Musulman.
Jerusalem toi qui a changé quelques fois de nom comme par exemple Antioche pour ce qui est de plus cruel.
Jerusalem, ville qui compte plus de 4000 ans d'histoire, ville tant convoitée, ville témoin et victime de tant de complaintes, conflits et ambitions.
L'auteur revient aux origines des religions abrahamiques, nous décrit toutes les guerres, heurts, conquêtes dont la ville trois fois sainte a été le théâtre.
Cette ville qui a tant saigné, pour un vivre ensemble impossible.
Toi qui fus témoin de plus de meurtres, de viol et de pillages que tout endroit du monde.
« « Mais ce monde est-il une table de jeu ? » »
Un ouvrage à lire, très documenté, rédigé avec une plume remarquable.
Naturellement, en filigrane, on devine l'avis de l'auteur qui ne peut être partagé par tout le monde.
Les différents points de vue forcent le respect, car fort est celui qui pourrait détenir la vérité en la matière.
"Gilbert Sinoué" nous donne l'image d'un homme profondément humain à la plume d'or !
Un vrai plaisir de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
biribi
  26 mai 2020
J'avais aimé d'autres livres de cet auteur mais ici je n'ai pas vraiment accroché. Je manque probablement d'informations historiques pour vraiment apprécier l'ouvrage. Je termine péniblement, sans aucun enthousiasme. C'est trop dense pour moi, les situations sont trop compliquées à démêler.
Je pensais y voir plus clair mais cela n'a pas été le cas. Dommage.
L'idée de faire intervenir Jérusalem parlant à la première personne est originale et rend la lecture dynamique, parfois troublante.
Commenter  J’apprécie          00
cbondeelle
  30 janvier 2020
Magnifique lecture toute en douceur malgré la cruauté décrite.
Pas de parti pris, juste des faits décrits avec beaucoup d'humanité...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AelaAela   06 novembre 2019
Nous étions au mois de mars 70.
Pour affamer la ville (Jérusalem), Titus fit construire une enceinte. La famine était terrible.
Le 9 Av dans le calendrier hébraïque, ce fut la fin.
Les troupes de Titus se déversèrent dans mes ruelles.
Les Romains entrèrent dans le Temple, ils incendièrent le bâtiment. Il ne subsista de ce haut lieu qu'un pan de mur. Il est connu de vos jours sous le nom de "Mur des Lamentations".
Coïncidence: ce fut aussi un 9 Av que les Babyloniens avaient livré le premier Temple aux flammes et au pillage.
C'est aussi le 9 Av que les juifs furent expulsés d'Angleterre (en 1299 de votre ère) et qu'Isabel d'Espagne signera, en 1492, le décret d'expulsion des juifs d'Espagne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
AelaAela   06 novembre 2019
Il n'en demeurait pas moins que cette société restait profondément divisée. Deux groupes s'opposaient; d'une part les Saducéens, qui comptaient surtout les familles sacerdotales et, d'autre part, les Paruchim, ou les "Pharisiens", comme on appelait alors les croyants orthodoxes.
Les premiers pratiquaient une observance pure et simple des règles de la Torah et du rituel du Temple; ils étaient favorables à la domination hellénistique et romaine plus tard. Leur théologie rejetait toute pensée mystique et apocalyptique, la littérature prophétique était même jugée "dangereuse".
Quant aux Pharisiens, ils considéraient que la religion devait dominer dans tous les domaines de la vie et combattaient l'influence grecque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AelaAela   06 novembre 2019
Quand Mattathias mourut, l'un de ses fils, Judas Macchabée, prit le commandement des opérations et décida de reconquérir Jérusalem.
Il parvint à s'emparer de la colline du Temple et en fit une forteresse. Ensuite il chassa les prêtres accusés de tolérance coupable, détruisit l'autel profané par les sacrifices à Zeus, en éleva un autre. et rétablit le Temple dans sa fonction antique, celle de demeure de Yahvé.
Cet événement est célébré chaque année par les juifs. C'est le jour de la "fête de la Dédicace", la fête de la Lumière, ou Hanoukka.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Claudio13Claudio13   15 novembre 2019
"De tous temps les émigrés ont œuvré à la gloire de ceux qui les appellent.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Gilbert Sinoué (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilbert Sinoué
Le libraire Gérard Collard recevait sur la scène de la Griffe Noire l'auteur Gilbert Sinoué lors de la dixième éditions du salon international du livre de poche Saint-Maur En Poche.
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
Inch' Allah : Intégrale : le souffle du jasmin ; le cri des pierres de Gilbert Sinoué aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/3148-romans-inch-allah-le-souffle-du-jasmin-le-cri-des-pierres.html
Averroès ou le secrétaire du diable de Gilbert Sinoué aux éditions Fayard https://www.lagriffenoire.com/96650-romans-averroes-ou-le-secretaire-du-diable.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. Gerard collard? Jean-Edgar Casel
#soutenezpartagezcommentezlgn #librairie #livres #livre #lecture #culture #passiondulivre #lirepourleplaisir #lirerendheureux #bookstagram #livrestagram #instaculture #instalecture #instalire #romans #roman
+ Lire la suite
autres livres classés : annieVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Gandhi en Afrique du Sud : La Nuit de Maritzburg de Gilbert Sinoué

En quelle année Mohandas Karamchand est-il venu en Afrique du Sud pour défendre les intérêts d'une entreprise indienne ?

1885
1893
1896
1914

8 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : La nuit de Maritzburg de Gilbert SinouéCréer un quiz sur ce livre