AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782842283742
252 pages
Éditeur : Le Pré aux Clercs (10/11/2010)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 61 notes)
Résumé :
Imaginez que vous rencontriez un véritable démon dans une étrange boîte de nuit...

Ou que vous croisiez des monstres sanguinaires, au bord d'une autoroute déserte... Savez-vous que de mystérieux fantômes jouent de la harpe avec les rayons de la lune ?

Que des créatures infernales sévissent au sein d'un groupe de Black Metal ? Ouvrez ce livre et regardez, vous aussi, à travers ces déchirures qui émaillent le rideau de la réalité. Sous ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
isajulia
  15 mai 2014
Moi qui voulait découvrir Sire Cédric, voilà qui est chose faite. Quand j'ai vu Déchirures dans la liste des ouvrages à remporter lors de l'opération Masse Critique de l'imaginaire, je me suis empressée de le sélectionner en croisant fort les doigts et bingo j'ai remporté le fameux exemplaire alors merci qui? Jacquie et Michel n'auront pas la vedette aujourd'hui par contre Babelio et les éditions le pré aux clercs ont droit à toute ma reconnaissance de lectrice pour m'avoir permis de faire cette découverte qui s'est avérée... déchirante !
Déchirures est un recueil contenant neuf nouvelles plutôt réussies. Les personnages qui jalonnent ces courts récits sont en grande partie des écorchés vifs au quotidien bien pourri et comme un malheur n'arrive jamais seul, nos protagonistes ne sont pas au bout de leurs surprises. Gare au démon, il se trouve partout, revêtant la plus belle apparence pour mieux nous berner ensuite...
Le sang gicle, les viscères se répandent, la peau se déchire, une vraie boucherie! Les amateurs de gore et d'horreur y trouveront leur compte, moi j'ai pris mon temps pour tout lire histoire de pas saturer en tournant les pages. Heureusement Sire Cédric a du style et il maîtrise son sujet, à fond dans le gothique et le fantastique, l'étalage de violence n'est pas balancée à l'emporte pièce, tous les récits ont un sens alors ça passe sans trop donner la nausée sauf deux des nouvelles qui m'ont mise mal à l'aise : Deathstars et Chérubins, un peu trop horribles à mon goût mais ça n'engage que moi. Globalement j'ai bien aimé, le tout est mené d'une main de maître, le suspense est au rendez-vous, l'écriture est fluide et le contexte décoiffe d'ailleurs je vais certainement me plonger dans un des romans de l'auteur pour faire plus ample connaissance avec son univers. Je conseille ce recueil aux lecteurs avides de sensations fortes, âmes sensibles d'abstenir.
A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          453
manU17
  11 juin 2014
Deux soeurs qui s'affrontent, un père fanatique et une fille brimée, un homme agressé, un fan d'un groupe de rock pas tout à fait comme les autres, autant de destins à première vue banals que l'auteur va faire basculer dans le fantastique et l'horreur. Vampires, démons et magie sont au rendez-vous. Peaux lacérées, membres arrachés, corps déchiquetés, un univers brutal et violent où le sang coule à flots, âmes sensibles s'abstenir, mais où les sentiments et l'amour ont malgré tout un rôle capital.
Je dois bien admettre que j'ai entendu parler pour la première fois de Sire Cédric il y a moins d'un an, sans doute sur un blog ou sur Babelio. Après quelques recherches sur le net, la première fois que je l'ai vu, bêtement je me suis dit : « Quelle chevelure ! » En refermant Déchirures, je me suis dit : « Quelle lecture ! ». En effet, quelle lecture, quelle plume et quel talent !
Rien de tel qu'un recueil de nouvelles pour se faire une opinion sur un auteur. L'art de la nouvelle n'est pas donné à tout le monde. Mais Sire Cédric le maitrise à merveille. En moins d'une vingtaine de pages, il vous met en place un univers, des personnages, qu'il parvient l'air de rien à rendre proches, attachants et authentiques malgré l'aspect fantastique et gore de ses récits. Quant aux chutes, elles sont inattendues, originales, effrayantes, en un mot, réussies.
Déchirures de Sire Cédric, ça déchire !

Un grand merci à Babelio et aux Éditions le pré aux clerc pour cette sanglante découverte.

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          344
Yumiko
  27 juillet 2014
Les recueils de nouvelles sont des ouvrages bien particuliers qui peuvent rebuter certains lecteurs. Il est vrai que ce n'est pas mon type de lecture préféré, car je trouve que le côté décousu empêche parfois de bien apprécier les nouvelles et peut lasser au bout d'un moment. Mais quand les histoires sont écrites par un tel auteur, comment passer son chemin? Il est tout bonnement impossible de ne pas découvrir les textes qu'il nous propose et croyez-moi, cela en vaut vraiment la peine!
Les nouvelles s'enchaînent et nous font frissonner. Entre thriller et horreur, le lecteur est soumis à un flot de sensations fortes délectables et il en redemande toujours plus. J'ai adoré toutes les découvrir même si certaines sont forcément plus palpitantes que d'autres ou m'ont tout simplement plus touchée. L'élément original de ce recueil est de retrouver certains personnages dans plusieurs histoires, ce fut vraiment une excellente surprise.
Quant au contenu en lui-même, je ne le conseille pas aux âmes sensibles mais pour les lecteurs qui aiment frissonner, ils devraient y trouver leur compte. Franchement ces nouvelles sont sublimes et écrites d'une main de maître, difficile de ne pas angoisser en les lisant. C'est vraiment un régal sans compter que l'objet livre en lui-même est tout simplement sublime!
En bref, un recueil que je ne suis pas prête d'oublier et que je vous conseille très chaudement!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
manue14
  10 février 2015
Sire Cédric nous propose dans Déchirures un recueil de neuf histoires. Des histoires bien différentes mais ayant tout de même un point commun celui de la mort.
Encore une fois Sire Cédric nous fait vraiment entrer dans son univers.
Ce que j'ai vraiment apprécié c'est que l'auteur arrive à créer des scènes d'horreur surnaturelles dans des milieux communs. Je trouve intéressant de mélanger des endroits que tout le monde a déjà fréquenté ou des personnages qui peuvent nous paraître familiers avec un univers vraiment fantastique.
Que ce soit dans "Sisters" ou dans "Chérubins" Sire Cédric nous décrit de personnages tout à fait ordinaires, des amies, des soeurs, une institutrice. Je pense que tout le monde a dans son entourage ce genre de personnes. Pourtant Sire Cédric donne à ses personnages une autre dimension, une autre facette. On se dit que finalement le mal n'est pas si loin de nous !
Dans "Hybrides" et "Nenia" ce que j'ai beaucoup aimé c'est que même si Sire Cédric conserve cette partie horreur et fantastique il nous raconte une histoire, un conte ou une légende. J'aime beaucoup ce genre de récit et parfois j'aime m'imaginer que ces histoires ont un jour existé.
Pour ces nouvelles j'aurais peut-être aimé qu'il y ait un peu moins de sang mais l'auteur s'en sort tout de même très bien.
Pour "Stigmates" et "Blood road" même si ces deux histoires semblent très différentes je les trouve semblables.
Elles ont envie de nous faire croire à un monde meilleur. On pense que Sire Cédric va donner une nouvelle chance à ses personnages, qu'il va leur permettre de se reconstruire mais finalement quand on connaît l'auteur on sait que c'est lui, et uniquement lui, qui décide de l'avenir de ses personnages. Et malheureusement pour eux, Sire Cédric n'est pas un tendre !
En ce qui concerne "Nocturnes" et "Carnage" j'avoue que j'ai été un peu déçue. J'aurais aimé que certaines scènes soient plus approfondies.
J'ai eu l'impression que Sire Cédric a mis du gore et du sang un peu parce qu'il fallait en mettre… et j'ai trouvé ça dommage. Même s'il y a une histoire et des personnages réalistes ça n'empêche pas que certaines scènes auraient pu être mieux approfondies et peut-être que d'autres auraient pu être rajoutées pour donner un peu plus de réalisme aux nouvelles.
Pour finir "Deathstars" est une bonne histoire même si j'aurais aimé avoir beaucoup plus de passages traitant du groupe et de la musique. C'est dommage parce que c'est pourtant un thème important. Quand on sait que Sire Cédric a fait partie d'un groupe de Metal on se dit que cela aurait pu être une très bonne histoire, peut-être même la meilleure alors que là ce n'est pas le cas pour ma part…
En résumé Déchirures est un bon recueil de nouvelles où on reconnaît la plume de l'auteur mais on sent tout de même qu'avec son expérience il aurait pu faire mieux !
Je serais curieuse de voir maintenant avec son écriture qui a évolué et son bagage littéraire ce que certaines histoires pourraient donner si l'auteur les réécrivait.
Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Cronos
  17 mai 2014
D'habitude je ne suis pas fan des nouvelles, parce qu'elles sont trop courtes pour me laisser le temps d'apprécier. Ce ne fut pas le cas pour ces 9 nouvelles, surtout la première "Sister" qui est tellement puissante que les quelques pages du récit m'ont parues durer une centaine de pages. Elle est intelligente dans le sens où chacun des mot paraissaient choisi avec une précision chirurgicale. Elle me fait penser à un autre auteur Neil Gaiman, on y trouve de la beauté même dans l'horreur, je n'en dis pas plus pour éviter des vous gâcher la fin.
La seconde part plus dans l'irréel, le troisième a un côté mystique, au final des nouvelles hétérogènes.
J'ai découvert ce livre et même cet auteur lors de l'opération masse critique et encore une fois on m'offre un livre que j'adore mais surtout un auteur à suivre.
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
manU17manU17   23 mai 2014
Elle se souvenait encore de la tête de son père lorsqu'elle lui avait annoncé sa vocation, des années auparavant.
- Que je n'entende plus parler de ces histoires de mannequins, hein ? avait-il hurlé. C'est un milieu de droguées, de putes et de gouines, voilà ce que c'est ! Un fatras de vicieuses et de dégénérées ! Tu veux nous faire honte ou quoi ?
Commenter  J’apprécie          275
isajuliaisajulia   13 mai 2014
Certaines personnes sont simplement destinées à être aimées, qu'elles le méritent ou non, tandis que d'autres - parfois celles qui désirent le plus réussir leur vie, et qui se donnent tant de mal pour y parvenir - seront sans cesse foulées aux pieds par tout le monde.
Commenter  J’apprécie          241
manU17manU17   27 mai 2014
Le couteau glissa, ouvrant la peau du haut vers le bas.
Il demeura lucide...
La douleur - le feu - dévora sa chair, en suivant la piste de la lame, à mesure que le corps de Nath prenait conscience de sa profanation.
Sa chair hurlait, entaillée, violée. Son sang pleurait, pleurait, pleurait.
Commenter  J’apprécie          180
ange77ange77   15 août 2017
(...) et bleu également le tatouage du serpent qui s’enroulait autour de son corps : une protection supplémentaire, une autre forme de réappropriation de sa chair… tout avait été bon pour ne pas, pour ne PLUS JAMAIS ressembler à sa sœur jumelle.

[Sister]
Commenter  J’apprécie          140
ange77ange77   07 août 2017
SISTER

Maintenant sœurette est dans la rue
Cherchant le premier client venu
Juste une petite heure pour payer
Son tout nouveau nez
On lui donne un billet de cent pour son corps
Pour son âme, dix centimes, et encore
Ce sont des tristes faits – chaque parent devrait le savoir
Des tristes faits – chaque parent devrait le savoir

(Alice Cooper, Grim Facts)
[Sister]
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Cédric Sire (45) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cédric Sire
Rencontres littéraires - Ma Tasse de T - Polar : entre mythe et réalité Interview de Cédric Sire et Stéphane Bourgoin. Animée par Eduardo Castillo et la fnac.
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Le jeu de l'ombre" de Sire Cédric.

D’où Malko Swann est-il tombé au début de l’histoire ?

D’une falaise
D’un pont
De la fenêtre d’une maison

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Le jeu de l'ombre de Cédric SireCréer un quiz sur ce livre

.. ..