AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Mr Keynes et les extravagants tome 1 sur 3
EAN : 9791026269670
193 pages
Librinova (11/01/2021)
3.83/5   3 notes
Résumé :
Qu’allait donc faire le jeune Mr Keynes dans le "groupe de Bloomsbury" ? Fréquenter d’autres extravagants de sa génération, dont une certaine Virginia Stephen qui n’est pas encore Virginia Woolf. Ils se proclament "non-conventionnels" et amoraux dans leur manière de vivre et d’aimer et marqueront de leur empreinte la vie littéraire et artistique de l’Angleterre.

Le lecteur entrera dans l’intimité des refuges "bloomsburiens", à Londres et dans leurs c... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bonsoir,

Ce n'est pas une biographie mais plutôt une tranche de vie dont je vous parle ce soir avec M. Keynes et les extravagants de Jean-Marc Siroën. Nous allons suivre les pas de Keynes, fameux économiste, dans sa vie personnelle, dans ses rencontres, dans ses amours. Un aspect très peu connu de cet homme et tout à fait intéressant. La vie de Keynes sera toujours double : d'un côté l'homme privé, esthète, lié au groupe de Bloomsbury dont il est un membre important et de l'autre l'homme public, économiste et conseiller politique. le groupe de Bloomsbury, est un club qui compte notamment le peintre Duncan Grant, Lytton Strachey, E. M. Forster, Vanessa Bell et sa soeur Virginia Woolf.
Nous allons donc suivre la vie de ce groupe et plus particulièrement de Keynes et de son grand amour Lydia une danseuse russe. Nous allons côtoyer des gens célèbres. Un ouvrage intéressant par l'aspect peu connu de ce « monde ». J'ai bien aimé.
Quatrième de couv. Qu'allait donc faire le jeune Mr Keynes dans le "groupe de Bloomsbury" ? Fréquenter d'autres extravagants de sa génération, dont une certaine Virginia Stephen qui n'est pas encore Virginia Woolf. Ils se proclament "non-conventionnels" et amoraux dans leur manière de vivre et d'aimer et marqueront de leur empreinte la vie littéraire et artistique de l'Angleterre.
Le lecteur entrera dans l'intimité des refuges "bloomsburiens", à Londres et dans leurs cottages du Sussex. Il s'amusera des amours décalés, des amitiés querelleuses et des jalousies triviales. Il s'interrogera sur l'amitié qui lie Mr. Keynes à Vanessa Bell, la soeur de Virginia, et au peintre Duncan Grant. Il s'étonnera de l'amour tardif qu'il porte à Lydia Lopokova, la très populaire danseuse de Diaghilev. Peut-être s'indignera-t-il de l'antipathie que lui voue Bloomsbury. Il s'émouvra des troubles mentaux de Virginia Woolf.
En traversant ainsi le premier tiers du XX° siècle, le lecteur s'invitera dans les salons de la conférence de Paris, dans les coulisses des Ballets russes et dans la Russie soviétique. Il croisera quelques extravagants célèbres comme Clémenceau, Wilson, Wittgenstein, Mata Hari, Diaghilev, Nijinsky, Pavlova, Massine, Balanchine, Stravinsky, Picasso, Zinoviev, Hayek et Sackville-West.
Sur un ton détaché, le récit de Jean-Marc Siroën nous livre une fresque réjouissante et poignante d'un petit monde d'intellectuels anglais extravagants dont certains parvinrent à influencer durablement le monde.
Commenter  J’apprécie          30
Ce n'est pas une biographie car le texte se veut romancé car tous les faits ne sont pas réels. Je dirai que c'est une suite d'évènements qui se sont produits dans la vie et l'entourage de Keynes, ce grand économiste. On en sait peu sa vie publique, mais on en apprend beaucoup sur sa vie privée et sur celle de ses amis.

On découvre la vie d'un groupe d'intellectuels anglais du XXe siècle. Certains ont marqués l'histoire notamment grâce aux oeuvres qu'ils ont laissé. Leur vie est trépidante mais on les sent à la marge de la société. Leurs codes ne sont pas ceux du monde qui les entoure et certains auront bien du mal à être acceptés au sein du groupe comme la ballerine russe Lydia Lopokova qui deviendra pourtant la femme de Keynes.

L'écriture est agréable mais ce n'est pas fluide. C'est très documenté. Chaque chapitre commence par une citation. La postface vient donner un éclairage sur les faits historiques et les choix de l'auteur. Dommage que ce ne soit pas une préface car j'ai trouvé difficile d'entrer dans cet univers. Et pourtant, j'aime beaucoup Virginia Woolf. On trouve également une bibliographie et la liste des personnages avec quelques lignes de biographie.

Une suite d'anecdotes pas assez romancée à mon goût. Dommage car c'est intéressant de découvrir l'intimité de grands de ce monde.
Commenter  J’apprécie          00
Une découverte. On connaissait Keynes, mais pas avec un tel détail, les surprenantes relations qu'il entretenait avec son entourage notamment avec Virginia Woolf et la soeur de celle-ci, Vanessa Bell. On découvre aussi un Keynes amoureux de Lydia Lopokova, une des danseuses vedettes de Diaghilev et de ses ballets russes. On voit enfin Keynes batailler avec quelques grandes personnalités politiques comme Clémenceau et Churchill. Bref de l'histoire racontée comme un roman sans qu'il soit nécessaire de forcer sur la fiction.
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (8) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3102 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}