AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de marina53


marina53
  15 novembre 2020
Dans la ferme héritée de ses parents, Abel mène une vie routinière. Une vie qu'il n'a pas vraiment choisi car, ses frères tous partis, il a bien fallu que quelqu'un reste dans la propriété familiale, éloignée du village de Reclesme. Levée aux aurores pour s'occuper de ses chèvres et quelques vaches, puis de la terre. Dans la journée, il se rend au village où là aussi, il a ses habitudes. Un petit morceau de saucisson sec chez la bouchère ambulante qui ressemble tant à sa maman, un petit saut à l'épicerie qui fait office de relais-poste. Aujourd'hui, d'ailleurs, il vient y récupérer un colis. Un guide de voyages qui viendra compléter les nombreux autres bien rangés sur les étagères de sa bibliothèque. Car, depuis toujours, Abel rêve d'un ailleurs et de grandes escapades, d'exotisme et d'océan. Et si les hommes du bar aiment à se moquer de lui en l'appelant "le capitaine", le vieil homme sait, lui, qu'un jour, il partira loin d'ici...

Qu'il est touchant, cet Abel ! Englué dans sa vie, ce vieil homme, célibataire, solitaire, timide et isolé, ne rêve que d'une chose : s'envoler et partir. Mais pas facile lorsqu'on est coincé entre une ferme familiale et des bêtes dont il faut prendre soin. Avec ce premier scénario, Isabelle Sivan nous offre une émouvante histoire. Celle des rêves inassouvis, des regrets qui nous poursuivent, d'une solitude qui ronge, d'un drame qui se joue. Parfaitement séquencé au fil des saisons, cet album, empreint de tendresse et d'émotions, fait montre d'une grande justesse. Graphiquement, Bruno Duhamel nous offre de magnifiques planches d'une grande finesse. Que ce soit la campagne sous les nuages ou sous la neige, les pleines pages qui ouvrent un nouveau chapitre, les cases muettes empreintes de nostalgie ou de drôlerie.
Commenter  J’apprécie          682



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (67)voir plus