AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

François Kérel (Autre)
EAN : 9782070376155
352 pages
Éditeur : Gallimard (02/01/1985)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
L'escadron blindé raconte la vie d'un soldat tchèque en 1953, c'est à dire en plein stalinisme. Cette chronique - ou plutôt cette farce - fait revivre un monde où rien d'humain ne survit que dans l'humour ou dans les désirs sans limites de la jeunesse. Cette satire s'inscrit dans la ligne des aventures du Brave soldat Chveik.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
5Arabella
  04 août 2016
Le personnage principal de ce roman est de nouveau Danny, le narrateur du roman Les lâches. Nous sommes maintenant en 1953, Danny a fini ses études et il a du partir faire son service militaire. L'escadron blindé est une impitoyable mais surtout irrésistible satire de la vie et des moeurs militaires en pleine époque stalinienne dans l'armée tchèque. Presque toute l'armée, des officiers au simple soldat de rang ne rêve que d'échapper à ses devoirs militaires de toutes les façons possibles et imaginables. Les exercices militaires tournent à la farce, et les séances embrigadement idéologique au grand guignol, les hommes opposant une sorte de force d'inertie subversive à toutes les tentatives de les faire marcher au pas. Une sorte de satire entre le soldat Chveik et les Marx Brothers.
C'est moins complexe et riche que Les lâches, puisque volontairement l'auteur a choisi la verve purement comique, même si on se sent une mélancolie par moment sous le rire. de même Danny est finalement peu présent, un peu à l'arrière plan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
foret22
  05 février 2008
Burlesque
Inattendu
Bref , du plaisir
Que demander d'autre à un livre ?
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
pierre31pierre31   18 juin 2020
« Loin de Moscou ― c'est un livre ― un livre ― comme on dit ― un livre ― je veux dire un livre ― où on ― où ils, c'est à dire dans ce livre ― l'auteur nous raconte ― nous raconte ou plutôt nous décrit ― ce qui est arrivé ― nous raconte ― la vie, quoi, là-bas, le travail... comment ça s'est passé là-bas ― loin de Moscou, c'est ça ― très loin de Moscou n'est-ce pas? et l'auteur raconte ― décrit ce qu'ils ont fait ― comment ils ont travaillé... pas vrai ! ― bien travaillé, les camarades, ou pas tellement bien que ça... certain, c'est à dire, ben, y en avait qui travaillaient pas si bien que ça... mais après ils ont compris qu'il le fallait... parce que... ils travaillaient pour eux... là-bas, dans ces contrées... dans ces contrées... loin de Moscou... loin de la capitale de l'Union soviétique... parce qu'il n'y avait plus de capitalistes... qui extorquaient... qui exploitaient... les ouvriers et il fallait améliorer... comment qu'on appelle ça... ah oui, c'est ça, les normes parce que les travailleurs... travaillent pour le peuple alors à la fin ils ont compris... ils ont pris des... comment dire des initiatives là-bas... ils ont pris des engagements sovié... socialistes seulement ça a été dur parce qu'il fallait expliquer aux gens qui ne comprenaient pas... et les curés qui leur disaient qu'ils iraient en enfer s'ils travaillaient...et il y avait aussi des Koulaks... des saboteurs dans ce pays-là, loin de Moscou, loin de la capitale de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques... »
Le sous-lieutenant Prouza se remit enfin de sa stupeur. Il savait que les soldats ne possédaient pas comme lui le don de la rhétorique, mais il ne soupçonnait pas un telle carence de moyens d'expression ― et en plus, il avait l'impression que l'adjudant ne connaissait pas grand-chose au livre. Il se demandait même ce que les curés venaient faire là-dedans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
TandaricaTandarica   18 mars 2015
« Qu'est-ce que vous m'avez foutu là-dedans, les gars ? » dit le chauffeur. Il posa le reste de sa côtelette de porc sur la carrosserie, arrêta le moteur et commença à retirer le tuyau. « Ma pompe est bouchée ! »
Le cuisinier accourut à la rescousse et l'aida à remonter le lourd tuyau. Un objet noir était bloqué dans l'ouverture de la pompe. Ils le retirèrent et constatèrent que c'était une botte d'officier extraordinairement petite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Video de Josef Skvorecký (1) Voir plusAjouter une vidéo

Josef Skvorecky : dix péchés pour le père Knox
Olivier BARROT dans le décor du théâtre national des marionnettes de Prague, présente le livre de Josef SKVORECKY "Dix Péchés pour le Père Knox".
Dans la catégorie : Littérature tchèqueVoir plus
>Littératures indo-européennes>Balto-slaves : Bulgare, macédonienne, serbo-croate>Littérature tchèque (42)
autres livres classés : littérature tchèqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

LNHI-44259

Qui chantait ceci en 1977? On a tous dans le coeur une petite fille oubliée Une jupe plissée, queue de cheval, à la sortie du lycée On a tous dans le cœur un morceau de ferraille usé Un vieux scooter de rêve pour faire le cirque dans le quartier Et la petite fille chantait (et la petite fille chantait) Et la petite fille chantait (et la petite fille chantait) Un truc qui me colle encore au cœur et au corps Everybody's doing a brand-new dance now Come on babe do the locomotion I know you gonna like it if you give it a chance now Come on babe do the locomotion

Alain Souchon
Laurent Voulzy
Eddie Mitchell

12 questions
66 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson française , années 60 , enterrement , animauxCréer un quiz sur ce livre