AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782264037787
324 pages
Éditeur : 10-18 (10/02/2004)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Nedeline, petit fonctionnaire de Saratov, mène une existence paisible et monotone. Observateur passionné du quotidien, il cherche dans la vie des autres l'exaltation qui manque à la sienne. Un jour, un phénomène incroyable se produit : il se retrouve soudainement dans la peau d'un mafieux richissime dont il enviait la petite amie quelques secondes auparavant. Ainsi débutent les aventures de Nedeline qui occupera successivement le corps du Numéro Un du pays, d'un cha... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Crazynath
  25 octobre 2015
Sans le prêt d'un ami qui a beaucoup apprécié ce livre, je n'aurais sans doute jamais su qui est Alexei Slapovsky. Encore merci à toi, cher R., pour toutes ces découvertes littéraires que je te dois !
Rien que le titre prête à réflexion : " Je n'est pas moi"....Et ce n'est qu'en lisant ce livre que je qualifierais d'original que je l'ai compris.
Nedeline est le personnage principal de ce livre. Il aime observer les gens et leur quotidien et se projette facilement à leur place en s'inventant une autre vie. Un jour, sans qu'il comprenne vraiment le pourquoi du comment, le rêve se transforme en réalité : il se retrouve dans la peau d'un truand notoire. Il va vivre des aventures diverses et variées en changeant régulièrement de corps ( cela n'a pas été sans me rappeler une série que je regardais il y a fort longtemps intitulée Code Quantum).
Cette histoire désopilante avec de sacrés bons moments comme par exemple Nedeline qui se retrouve dans la peau ( et les plumes !!) d'une poule prete à sourire, certes, mais permet aussi de découvrir les différents couches sociales d'une Russie qui se cherche. Ses personnages sont un rien désabusés et il faut tout le talent de Slapovski pour ne pas sombrer dans le fatalisme.
Une belle découverte !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CrazynathCrazynath   22 octobre 2015
Maintenant je pleure, mais ce n'est pas pareil. Ce ne sont pas des larmes. C'est la sueur de mon âme. Les larmes sont la sueur de l’âme, tu le savais ? Pleurer ça fait du bien.Les médecins m'ont conseillé de pleurer. Alors je pleure. Je peux pleurer une demi-heure d'affilée, pour une bouteille.
Commenter  J’apprécie          100
CrazynathCrazynath   12 octobre 2015
Ce n'était pas de l'amour à proprement parler, mais comment dire...là où ce comment dire commence, soit il n'y a plus rien à dire, soit on est incapable de l'exprimer. A moins de composer des vers, mais Nedeline n'en écrivait pas et il n'aimait pas la poésie, étant doté d'un esprit trop rationnel.
Commenter  J’apprécie          40
CrazynathCrazynath   25 octobre 2015
- Je vous envie, déclara Illarionov, si je travaillais comme vous, je serais tourmenté par ma conscience, mais vous, ça vous fait rigoler.
- Et moi, si je travaillais comme vous, répondit Nedeline, j'irais me pendre, mais vous, vous êtes toujours vivant.
Commenter  J’apprécie          10
CrazynathCrazynath   25 octobre 2015
- Je fais semblant d’être idiot, dit Nedeline. Tout le monde ne peut pas avoir un air aussi naturellement con que vous.
Commenter  J’apprécie          20
CrazynathCrazynath   24 octobre 2015
Tu n'es pas simplement un homme qui meurt, tu es une page de l'histoire qui se tourne. Elle se tourne, mais nul ne pourra l'arracher, ni la raturer.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : littérature russeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Alexeï Slapovsky (2) Voir plus




Quiz Voir plus

La littérature russe

Lequel de ses écrivains est mort lors d'un duel ?

Tolstoï
Pouchkine
Dostoïevski

10 questions
339 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature russeCréer un quiz sur ce livre