AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Paul Thoreau (Traducteur)
ISBN : 2246711916
Éditeur : Grasset (22/05/2007)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 84 notes)
Résumé :
Il y a de nombreuses façons de mourir mais certaines sont plus terrifiantes que d'autres... Malgré le grave désaccord qui menace leur couple, une découverte macabre force Sara, médecin légiste, et Jeffrey, le chef de la police, à travailler ensemble: une jeune fille est retrouvée morte, les traits marqués par la souffrance de ses derniers instants. Comble de l'horreur, elle était enceinte et a été enterrée vivante... Pourquoi les petites villes cachent-elles les sec... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Ambages
  23 octobre 2017
Un bon petit roman policier qui évoque une congrégation religieuse dans la petite ville de Grant Country. L'enquêteur est l'ex époux du médecin légiste, ça aide ...ou pas ! Que dire de ce roman ? . C'est bien ficelé, dynamique par moments, et pourtant il manque un peu de sel. On suit la vie de ce couple mais également celle d'une enquêtrice qui rencontre des difficultés personnelles. Un bon moment de lecture mais je crains de l'oublier assez vite... L'écriture et la trame n'ébouriffent pas, c'est léger, agréable. Sans plus. La couverture était si belle. du feu émergeant des pierres, je m'attendais à de l'inattendu, à de l'incroyable mais très vite j'ai senti que c'était gentillet.
Commenter  J’apprécie          392
sassenach
  11 mars 2012
Sara Linton a trouvé un équilibre entre son travail de pédiatre, son travail de médecin légiste pour le comté de Grant et sa vie amoureuse avec Jeffrey Tolliver, shérif du conté et son ex-mari avec qui elle a enfin renoué des liens. Mais sa décision de se remettre en couple avec Jeffrey n'est pas facile à faire accepter à sa famille et c'est un soir, en allant se promener dans les bois au bord du lac en attendant le diner familial, qu'ils découvrent un système de ventilation sortant de terre. La découverte est horrible : une jeune fille a été enterrée vivante là et est visiblement morte d'asphyxie. Dans la petite ville, il paraît impensable que personne n'est rien remarqué et qu'aucune adolescente ne soit portée disparue. Mais alors que leur couple est à nouveau secoué par une nouvelle venant du passé, Sarah et Jeffrey tentent de trouver qui est le coupable pour l'enlèvement et le meurtre de cette jeune fille appartenant à une famille très religieuse qui tient une ferme un peu particulière dans le comté géorgien voisin …
J'ai eu bien du mal à rédiger mon petit résumé vu que j'ai un peu tardé pour m'y attaquer (cela doit bien faire 2 à 3 semaines que j'ai terminé cette lecture !). Et pourtant, comme d'habitude avec les romans de Karin Slaughter, je me suis de suite laissée embarquée dans l'histoire, tournant les pages assez rapidement pour découvrir tous les tenants et les aboutissants de cette affaire. Cela faisait un petit moment que je n'avais plus lu de roman de cette série réunissant Sara et Jeffrey (au moins 4 ou 5 ans mais j'aime en cumuler quelques-uns pour les lire à la suite), alors je dois avouer qu'il m'a fallu un peu de temps pour me replacer dans leur vie privée, qui continue de tome en tome alors que chaque histoire policière se termine à chaque volume. Qui plus est, l'auteure se penche aussi de façon extensive sur la vie privée de Lena Adams, qui travaille en tant que détective avec Jeffrey et là aussi, il a fallu que je me remémore ce qui lui était arrivé précédemment ! Mais comme ce sont tous des personnages attachants (quoi que là, Lena m'a un peu agacée car je la trouve vraiment peu réactive et peu conforme à son caractère habituel, même si je peux comprendre ses réactions), je n'ai pas mis beaucoup de temps à me sentir à mon aise dans cette lecture. Côté suspense, rien à dire, c'est toujours réussi car l'auteure ne fait pas dans le sensationnel : elle essaie de coller le plus près à la réalité mais met en scène des personnages qui sortent un peu de l'ordinaire, même s'ils paraissent normaux à première vue. En fait, on a la sensation que cela pourrait très bien être des gens de notre entourage mais le genre qui cache de nombreux secrets derrière les murs de leur maison ! Mais, même s'il n'y a pas de courses poursuites, de fusillades à tout va, et autres « activités » plus ou moins typiques des polars et des thrillers, certaines scènes sont plutôt éprouvantes, plus au niveau psychologique que dans les détails crus qu'on pourrait découvrir. Et comme les personnages ne sont pas en deux dimensions, cela donne encore plus de poids et d'impact à leur efficacité ! Une auteure que je trouve incontournable et dont je vais de ce pas attaquer le titre suivant dans cette série !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cecile13
  10 mars 2016
Très bon thriller. Karin Slaughter dépeint avec brio le fanatisme religieux (limite secte) dont font partie certains habitants de Grant County. Une fois de plus , l'auteur dénonce la violence conjugale et la violence faites aux femmes en général. J'apprécie toujours de retrouver les personnages fétiches de Karin Slaughter, le Docteur Sara Linton, son mari, le chef de la police Jeffrey Tolliver ainsi que sa subordonnée, écorchée vive, Lena Adams.
Commenter  J’apprécie          100
Stemilou
  03 mars 2010

Le roman débute sur une dispute entre, la pédiatre et médecin légiste, Sara Linton et son ex-mari le chef de la police de Grant County Jeffrey Tolliver au sujet d'une possible réconciliation suite à une infidélité de celui-ci datant de 5 ans.
Donc en se promenant dans la forêt près du domicile de Sara Linton ils butent sur un tuyau dépassant du sol, en creusant ils découvrent le cadavre d'une jeune fille enfermée dans un cercueil fait de planche de bois tout à fait rudimentaire dont le tuyau servait à celle-ci à respirer, mais le plus épouvantable est le visage marquée par la souffrance dû à son empoisonnement au cyanure. Son autopsie confirme ce que craignait Sara et Jeffrey : la jeune fille a été enterrée vivante et empoisonnée, le plus difficile est qu'elle était enceinte.

Les enquêteurs ne tardent pas à identifier la jeune fille, il s'agit d'Abigail fille du Révérend Ward, un pasteur baptiste
Adolescente vivant dans une ferme communautaire religieuse, une secte d'après Jeffrey où toute personne voulant reprendre le droit chemin est la bienvenue, évidemment les drogués, anciens taulards et tutti quanti sont les premiers à s'y rendre, ce qui rend l'enquête de Jeffrey quelque peu compliquée.
On y retrouve un criminel repenti, Cole Conelly, brandissant la Bible en toute occasion, les fils et filles du fondateur Thomas Ward, dont l'un d'eux est avocat à Savannah. L'enquête va s'orienter vers l'origine du cyanure, la ferme communautaire pas si catholique que ça et une femme battue.
Je vais m'arrêter là dans le résumé car je risque fort de vous dévoiler la suite sans le vouloir car dans ce roman l'enquête et ses découvertes sont bien plus intéressants que la fin en elle-même.

Un bon polar qui a eu mon vote pour cette sélection du mois d'Août, on y trouve des personnages bien développés dans ce tome alors qu'ils existent dans les ouvrages antérieurs de l'auteur, de l'action et des rebondissements à chaque chapitre. On plonge dans le milieu fondamentaliste bien présent dans le Sud des Etats-Unis, la cupidité et le mensonge, et la violence faite aux femmes très présent dans ce roman (meurtres, violence conjugale, rabaissement de la femme …)
C'est le premier roman que je lis de Karin Slaughter, n'ayant pas été déçue et comme je ne me suis pas lassée une seule seconde de lire ce roman, il est fort probable que je me procure ceux qui précède Sans foi ni loi.
Lien : http://www.stemilou.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
liliba
  18 août 2011
Un polar aux multiples rebondissements, que j'ai lu assez rapidement, mais qui m'a laissé une impression mitigée. Tout d'abord, je ne connaissais pas cette auteur et c'est en me renseignant que j'ai compris que ce livre était en fait la suite de plusieurs autres (Mort aveugle, Au fil du rasoir, A froid, Indélébile), dans lesquels interviennent les mêmes personnages principaux. Ce qui fait que j'ai eu un peu de mal à situer les uns et les autres et à décrypter l'histoire de chacun et les liens qui se sont tissés entre eux, qui bien évidemment interfèrent sur leurs sentiments au moment de l'histoire, et donc sur l'action.

Si cette action est vraiment sans relâche, de même que le suspense qui s'étire jusqu'aux dernières pages, j'ai eu du mal à aimer les acteurs de cette histoire assez abominable. le couple, lui flic et elle médecin légiste qui découvre le premier cadavre, est enchevêtré dans sa propre histoire et des digressions à mon goût sans intérêt ralentissent l'enquête en elle-même. de même pour les personnages secondaires (la mère, la soeur), dont on parle dans un ou deux chapitres et dont il n'est ensuite plus question. Certains dialogues ou situations m'ont semblé totalement surréalistes, ainsi le chef Tolliver qui redoute d'avoir une hépatite, mais ne fait pas les tests et sa compagne qui elle, à contrario, n'ose plus le toucher de crainte d'être aussitôt contaminée... Les femmes sont de plus peu aimables dans ce roman : ou bien faibles, battues et soumises, ou bien un peu hystériques et plutôt fatiguantes...

Par contre, j'ai trouvé très intéressante la description de cette famille figée dans ses croyances et ses certitudes, au point de se voiler la face et de supporter sans oser broncher des situations tout à fait anormales. de même que les réactions de ces femmes battues qui n'arrivent pas à quitter leur bourreau et leur trouvent toutes les excuses, phénomène que l'on retrouve bien malheureusement partout, et pas seulement dans l'Amérique profonde dans laquelle se déroule l'action. Je pense cependant que les caractères décrits sont bien représentatifs des habitants de ces petites villes perdues au fin fond du pays, étriqués, mesquins, petits... pas passionnants en somme, mais tentant tant bien que mal de vivre la vie qui se profile devant eux, et qui n'a rien de très exitant...

Lien : http://liliba.canalblog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
emi13emi13   10 octobre 2016

Nous souhaitons les aider , pas les cacher , mais certains fuient des épouses ou des parents qui les maltraitent . Nous ne pouvons pas nous borner à protéger ceux qui sont d’accord avec nous. Cela doit s’appliquer à tous , ou à aucun.
Commenter  J’apprécie          40
emi13emi13   10 octobre 2016
A la ferme , nous n'autorisons ni l'alcool ni les cigarettes. Si vous voulez aller en ville , libre à vous , mais personne ne vous y conduira. Dès la première minute où ils mettent les pieds ici , nous les prions de signer un contrat sur les règles de la vie. S'ils le rompent , ils prennent la porte. La majorité d'entre eux y est sensible , et les nouveaux venus apprennent de la bouche des anciens que nous ne plaisantons pas sur cette question.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
emi13emi13   10 octobre 2016
Ils sont tous un peu étranges. S'ils ne l'étaient pas , ils ne seraient pas là.
Commenter  J’apprécie          70
cecile13cecile13   20 janvier 2016
Si quelqu'un se met à jouer du banjo, je me tire d'ici, grinça Jeffrey. (p 134).
Commenter  J’apprécie          60
emi13emi13   10 octobre 2016
Tout le monde à la ferme doit s'occuper d'un peu tout , à un moment donné. J'ai commencé dans les champs , comme Becca aujourd'hui. Zeke est encore un peu trop jeune , mais il va commencer , ces prochaines années.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Karin Slaughter (56) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karin Slaughter
3 bonnes raisons de lire Une fille modèle, par son auteure Karin Slaughter !
Le dernier thriller de Karin Slaughter est sorti en mars 2018 aux éditions Harper Collins Noir.
Top des ventes, coup de c?ur des libraires, Une fille modèle n?a pas tardé pour trouver son public... Rien d?étonnant pour le dernier livre de Karin Slaughter, auteure n°1 sur les listes internationales de best-sellers. Ainsi, après ses séries Grant Country et Will Trent, la romancière transforme son essai Pretty Girls (2016) avec un nouveau thriller psychologique réussi !
autres livres classés : amérique profondeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1649 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..