AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Leïla Slimani (Autre)Clément Oubrerie (Autre)
EAN : 9791037502643
Les Arènes (04/11/2020)
4.03/5   204 notes
Résumé :
Une biographie de Suzanne Noël, féministe engagée pour le droit de vote des femmes et pionnière de la chirurgie réparatrice. Elle a notamment opéré de nombreux soldats défigurés par les obus de la Première Guerre mondiale aux côtés du professeur Hippolyte Morestin. Tous deux développent des protocoles chirurgicaux révolutionnaires pour rendre leur dignité aux gueules cassées.
Tome 1
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
4,03

sur 204 notes
5
12 avis
4
27 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis

palamede
  27 novembre 2020
Suzanne Noël voit le jour en 1878 à Laon dans une famille bourgeoise. À vingt ans elle épouse un médecin de son milieu, Henri Pertat, et vit une existence confortable et oisive à Paris. Mais la jeune femme a d'autres ambitions, elle souhaite être utile, et reprend des études pour devenir médecin. Brillamment diplômée et presque seule médecin femme, Suzanne est d'abord affectée dans le service de chirurgie faciale du professeur Morestin, puis dans celui de dermatologie du professeur Brocq à l'hôpital Saint-Louis. Elle y travaille à réparer et à corriger des défauts physiques, avant de devenir une pionnière de la chirurgie réparatrice et esthétique et d'opérer des miracles sur les « gueules cassées » de la Grande Guerre.
Un roman graphique librement inspiré de la vie du docteur Noël qui rend un très bel hommage à une femme exceptionnelle, peu connue mais au destin hors norme. Soutenue par les hommes de sa vie, mari comme amant, une chirurgienne féministe qui est allée au bout de ses envies, sans se plier aux dictats imposés aux femmes, menant sa vie privée et sa vie professionnelle avec passion. Comme les dessins de Clément Oubrerie, d'une grande précision, illustrent à merveille l'époque à laquelle elle vécut, les dialogues de Leila Slimani rendent parfaitement le caractère volontaire et libre de Suzanne Noël.
Une belle réussite dont il me tarde de connaître la suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          716
blandine5674
  12 septembre 2021
Un joli parcours de femme combattante du début du siècle dernier pour accéder à la chirurgie, en particulier réparatrice et esthétique jusque là réservée aux hommes. Hors les clichés attendus de sexisme, un scénario bien mené aux dessins agréables. Un deuxième tome à suivre.
Commenter  J’apprécie          393
talou61
  17 janvier 2021
Je lis très rarement des bandes-dessinées, non parce que je néglige cet art, mais j'ai un problème de situation dans l'espace qui fait que je ne sais pas lire ces ouvrages et ne sais pas dans quel ordre lire les bulles...
Offert par des collègues, cette bande-dessinée a été un moment très agréable.
Outre les dessins qui nous plongent dans le Paris du début du XXe siècle, les textes rédigés par Leïla Slimani sont simples et poétiques.
Merveilleuse découverte de la vie de Suzanne Noël, docteur en médecine, spécialisée en chirurgie esthétique et pionnière dans ce domaine.
Tome premier : 1900-1921.
Commenter  J’apprécie          332
Tostaky61
  23 décembre 2020
Encore un p'tit coup de coeur BD avant Noël.
À mains nues de Leïla Slimani au scénario et Clément Oubrerie aux dessins.
Fiction librement inspirée de la vie de Suzanne Noël.
Ce premier tome, qui va de 1900 à 1921, nous fait découvrir comment cette jeune femme s'est battu pour mener des études et devenir docteur, métier jusque-là surtout exercé par des hommes.
Femme de caractère, son obstination contribuera à en faire l'une des plus grandes spécialistes de la chirurgie réparatrice, reconnue grâce, notamment, à ses travaux sur les visages des blessés de la face (les "gueules cassées") de la Première Guerre mondiale.
On découvre une Suzanne Noël frondeuse et déterminée à mener le combat pour la cause féministe.
Une bande dessinée dans laquelle on peut apprécier le travail des auteurs sur les personnages, ainsi que sur la reconstitution du Paris de ce début du 20ème siècle.
Un bel album que l'on referme à regret, parce qu'il faudra attendre pour la suite...
Commenter  J’apprécie          260
Bazart
  04 novembre 2020
En découvrant l'histoire de Suzanne Noël, j'ai pensé à Culottées, la bande dessinée en deux tomes de Pénélope Bagieu sur les femmes qui ont osé s'affirmer, sortir de leur case car elle aurait eu sa place parmi ses portraits et ses destins.
Suzanne Noël est la femme d'un médecin, elle est brillante, passionnée par l'art mais s'ennuie dans son rôle de femme au foyer. Elle va alors reprendre ses études, devenir médecin et se spécialiser dans la chirurgie plastique y apportant une contribution essentielle.
A travers le premier tome d'A main nues qui couvre la vie de Suzanne Noël de 1900 à 1921, on découvre une héroïne oubliée du XXème siècle (elle répare les gueules cassées lors de la première guerre aux côté du professeur Hippolyte Morestin), le développement d'une spécialité médicale et le portrait de la France de la Belle Epoque.
Féministe, engagée dans le combat pour le droit de vote des femmes, elle n'a eu de cesse de lutter pour son indépendance et pour la reconnaissance de son travail de chirurgienne esthétique.
On a hâte de découvrir la suite de son histoire sous la plume de Leïla Slimani et le crayon de Clément Ombrerie !
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300


critiques presse (1)
BDGest   15 décembre 2020
Une biographie réussie, celle d’une âme libre, en avance sur son temps, sans qu’elle en soit vraiment consciente.

Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
palamedepalamede   26 novembre 2020
S’il s’agit de réparer les visages de nos soldats, tout le monde est d’accord... Mais la chirurgie esthétique ? Cette abominable frivolité ? Ce blasphème fait à l’œuvre de Dieu ? Ne vous leurrez pas Suzanne [Noël]. À leurs yeux, nous sommes des charlatans.

[Raymond Passot]
Commenter  J’apprécie          250
palamedepalamede   26 novembre 2020
.... Bientôt les femmes seront médecins, ingénieures, avocates... Aucune nation ne peut se priver de l’intelligence de la moitié de sa population.

[Gertrude Atherton]
Commenter  J’apprécie          340
nathavhnathavh   06 mars 2021
- Les femmes britanniques ont obtenu le droit de vote il y a quatre ans. Comment est-il possible que les femmes françaises ne puissent pas bénéficier des mêmes droits ?
- Ma chère, ces messieurs nous craignent. Ils ne voulaient pas étudier avec nous, ils refusent de travailler sous nos ordres, alors que l'on se pique de politique.. ils ne le supporteraient pas.
- Je suis peut-être chanceuse, mais j'ai rencontré beaucoup d'hommes qui m'ont aidée, mieux, qui ont soutenu mes ambitions.
- Ne craignez-vous pas, en vantant partout les mérites de la chirurgie esthétique, d'enfermer les femmes dans cette image frivole et vaniteuse que les hommes se font de nous ?
- Mais, ce n'est pas du tout frivole, figurez-vous. La femme moderne prend soin d'elle, elle s'affirme. La beauté est pour la femme une sorte de capital.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
talou61talou61   17 janvier 2021
Non, je ne veux pas être docteur !
Je veux être comme maman…
Je veux être une artiste !
Commenter  J’apprécie          90
mamansand72mamansand72   23 janvier 2022
Ne craignez-vous pas, en vantant partout les mérites de la chirurgie esthétique d’enfermer les femmes dans cette image frivole et vaniteuse que les hommes se font de nous ?
Mais ce n’est pas du tout frivole, figurez-vous. La femme moderne prend soin d’elle, elle s’affirme. La beauté est pour la femme une sorte de capital. En manquer, c’est être désavantagée dans une société qui met la beauté au centre. Une femme sui souffre de son apparence a plus de risques de vivre dans la précarité, de souffrir de problèmes émotionnels.
Vraiment ?
La chirurgie corrige les effets de la vieillesse, de la pauvreté, de la maladie ou de l’épuisement. Ces femmes retrouvent une vie normale, peuvent chercher un emploi. J’écris en ce moment même un article sure les conséquences psychologiques de ce type d’intervention.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Leïla Slimani (101) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Leïla Slimani
Leïla Slimani nous parle dans cette vidéo de son dernier roman paru chez Gallimard : 'Le Pays des autres, tome 2 : Regardez-nous danser'. Un livre sur les Belhaj, une famille marocaine dans les années 1960. Au-delà de l'histoire de ce pays et des tourments dans lequel il est pris, Leïla Slimani nous invite à suivre le destin de personnages que l'on a pu découvrir dans 'La guerre, la guerre, la guerre', premier tome de cette trilogie.
Retrouvez ce livre sur Babelio : https://www.babelio.com/livres/Slimani-Le-pays-des-autres-tome-2--Regardez-nous-danser/1356498
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : Babelio, le site : https://www.babelio.com/ Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : gueules casséesVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Une Chanson pas si Douce

Choisissez parmi les choix offerts : l'objet de discorde qu'un soir, Myriam - cette dernière fatiguée, rentrant du travail dans son appartement plongé dans le noir - découvre au centre d'une petite table où mangent Louise et les enfants de Paul.

Un jouet brisé
Une boîte qui contenait trois pâtes
Une carcasse de poulet
Des mégots de cigarettes

6 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Chanson douce de Leïla SlimaniCréer un quiz sur ce livre