AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 207049960X
Éditeur : Gallimard (07/09/2000)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 19 notes)
Résumé :

Gilbert Woodbrooke, fétichiste anglais bien connu des beautés asiatiques, est parti à Tôkyô où l'on expose ses images de jeunes Nippones en uniforme de la dernière guerre. Ses fantasmes l'entraînent bien malgré lui du côté des redoutables mafias d'extrême droite. On ne se refait pas. Woodbrooke gaffe avec la même frénésie qu'il photographie ces femmes qu'il adore. Lui qui croyait t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
nounours36
  17 septembre 2015
Woodbrooke Gilbert de nationalité anglaise, photographe, et fétichiste des beautés asiatiques en uniforme. Lors de son voyage à Tokyo, pour la promotion de ses photos dans une galerie underground, il va baigner dans le monde flottant des désirs plus ou moins fétichistes. il est d'ailleurs hébergé dans un magasin SM par un ami.
Woodbrooke est sous le charme de la mise en scène de ces beautés japonaises, pour des séances de photos. Maquillages et vêtements post apocalyptique dans une atmosphère parfois limite glauque, mais érotique. Il a une connaissance du milieu des arts du Japon, mais il va découvrir à ses frais les yakuzas et la mafia d'extrême droite
Une fascination attirance de ce gaïjin envers ces ténébreuses beauté de l'extrême orient , mais attirance parfois réciproque de la part de ces jeunes filles. On découvre un pays ou les convenances et les rites sont parfois obscures pour un occidental.Woodbrooke nous fait pénétrer ce milieu et nous explique également les codes à adopter. Il traine souvent près des lieux historiques qu'a traversé Mishima. Woodbrooke se comporte comme un gaïjin et profite de sa position, mais le sort lui permettra de devenir un peu plus respectueux.
Lecture plaisante, pas trop sexe comme on pourrait s'y attendre, nous sommes plus dans la description du milieu underground et une approche de la culture du japon par un gaijin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Tandarica
  18 avril 2015
J'ai découvert Romain Slocombe grâce à l'excellent film de Kiyoshi Kurosawa, « Kaïro » sur le DVD duquel il commente des scènes, en fin connaisseur. Bien que peu habituée aux romans policiers, je ne regrette absolument pas le voyage.
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
nounours36nounours36   16 septembre 2015
Au Japon, représenter les organes génitaux, ainsi que les poils pubiens, est, en théorie du moins, strictement interdit. Surtout en photo et au cinéma, et sut les cassettes vidéo. Récemment encore, même les bouquins d'art reproduisant les shunga, estampes érotiques des siècles passés, comportaient de gros rectangles dorés ou argentés (plus chic que le noir, livre d'art oblige) sur les zones coquines. Les services de censure chargés de biffer, raturer, oblitérer tous ces détails anatomiques subversifs dépendent, bizarrement, du ministère des finances. Quoi qu'il en soit, et en revanche, violence, domination, torture, sodomie, scatologie, ondinisme, pédophilie, zoophilie, et les fétichismes et perversions sexuelles de toutes sortes, jusqu'aux plus insolites - cela ne manque pas au Japon vous pouvez me croire- , sont autorisés sinon encouragés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
TandaricaTandarica   18 avril 2015
Natsuka et moi opinions de la tête. Ma main est posée sur le couvre-lit tout contre les fesses de Natsuka. Oui, l'été japonais est terriblement chaud. Même la nuit, il fait très chaud. L'été au Japon, c'est la mort… Yukio Mishima devait être du même avis, puisqu'il a écrit une nouvelle intitulée "La Mort en été". Négligemment, je fais remonter ma main et caresse la jupe rayée Vivienne Westwood.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Romain Slocombe (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Romain Slocombe
L’affaire Léon Sadorski - Romain Slocombe - LTL # 149
autres livres classés : japonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Bienvenue chez Slocombe

Je ne suis pas né de la dernière pluie, j'ai tout de suite vu que j'avais affaire à un .....?..... détective, il s'appelait Jo Bical, et n'avait que 12 ans !

Vrai
Faux

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Romain SlocombeCréer un quiz sur ce livre