AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092548743
Éditeur : Nathan (09/04/2015)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 104 notes)
Résumé :
Harriet a un petit copain merveilleux, des amis géniaux et elle entre dans quelques jours au lycée, autant dire qu'elle est HEU-REUSE ! Mais son bonheur est de courte durée car son père a trouvé du travail... à New York ! En l'espace de vingt-quatre heures, elle quitte l'Angleterre et se retrouve dans une ville triste et perdue de la grande banlieue new-yorkaise. La voilà loin de ses amis, loin de sa vie, très très loin du bonheur. Même les quelques shootings auxque... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
argali
  03 mai 2015
Il fallait bien innover pour ce troisième tome. Holly Smale a donc choisi de changer de décor et d'emmener Harriet et sa famille à New York où le père trouve un travail.
Alors qu'Harriet est toujours une maniaque de l'organisation et du contrôle de soi, elle assiste aux bouleversements de son quotidien sans pouvoir agir ou influencer les événements. Ce déménagement va chambouler sa vie, l'éloigner de ses amis et lui donner l'impression de quitter définitivement le monde de l'insouciance, ce qui l'amène à ressentir un sentiment d'abandon. Son amour pour Nick résistera-t-il à la distance ?
Des rêves plein la tête, elle part cependant en conquérante vers New York, espérant y réaliser plusieurs souhaits. C'est sans compter sur les imprévus ou les omissions, comme le fait de ne pas vivre en plein centre ville mais à plus d'une heure de là. Qu'à cela ne tienne !
Ce troisième tome pose d'emblée l'atmosphère. L'inquiétude, la peur de l'inconnu, l'insécurité liée à trop de changements simultanés vont tarauder notre héroïne. Harriet est ballotée et désemparée. Mais cela ne durera pas longtemps. Fidèle à elle-même, décidée à ne pas passer à côté de sa chance, elle prendra des risques pour sortir d'une atmosphère devenue suffocante.
On retrouve ici le ton décalé des tomes précédents et l'humour de l'auteur avec plaisir. L'héroïne mûrit, évolue mais le roman garde – et même développe - son côté romance féérique improbable qui plait tant aux adolescentes. Les courts chapitres rythment la lecture et dynamisent le récit et on se laisse prendre au jeu.
Merci aux éditions Nathan pour cet envoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Virginie94
  04 décembre 2016
Pour Harriet tout va bien. Sa carrière de mannequin est sans doute un peu entre parenthèse mais elle a un petit ami parfait, ses amis fidèles, sa nouvelle petite soeur, la rentrée se profile bien, elle va bientôt fêter son anniversaire... Mais le jour de la pré-rentrée, elle se fait voler son journal intime par l'affreuse Alexa et ses parents lui annoncent qu'ils veulent déménager à New-York où le père d'Harriet doit trouver un travail.
J'ai bien aimé les tomes précédents. Ils sont drôles, légers, amusant. Mais ce troisième tome m'a un peu déçue.
Dès le début, Hariett se fait voler son journal intime, elle n'essaie même pas de le récupérer. Elle pourrait demander l'aide d'un adulte, de ses parents mais non. Et ses amis qui l'adorent se contente de lui souhaiter une bonne journée. Comme c'est crédible.
Puis ses parents décident de déménager aux Etats-Unis à la vitesse de la lumière. Mais elle ne va pas à l'école, non, elle prend des cours avec une horrible prof. Pourtant, il n'y a pas de problème de langue pourquoi n'irait-elle pas à l'école ? Non, l'entreprise de son père lui paye un professeur particulier.
Mais arrivé à New-York, elle comprend que ses parents lui ont menti et que loin de vivre à Manhattan, elle sera dans une banlieue très éloignée. Et là encore, je n'ai pas trouvé très crédible que des parents attendent l'arrivée aux Etats-Unis pour dire à une adolescente où elle va vivre. D'ailleurs qu'est ce que c'est que cette entreprise qui est prête à payer des cours privée pour la fille de son employé mais qui le paye tellement peu qu'il doit passer des heures dans le train pour venir travailler ?
Les incompréhensions avec ses amis restés en Angleterre et son petit ami s'enchaînent à toute vitesse.
Harriet s'échappe, part à New-York et rencontre comme par hasard des gens qu'elle connait. Dans cette petite ville, c'est logique !
Bien sûr la crédibilité n'a jamais été un pilier des romans mais les incohérences se multiplient et elles sont trop nombreuses.
Et puis tout d'un coup, tout s'arrange et cela à toute vitesse. La famille redémenage en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Harriet s'explique avec son entourage, récupère son carnet...

J'ai tout de même pris du plaisir à lire ce roman. Comme dans les épisodes précédents, il y a un rythme effréné. Harriet panique, provoque des catastrophes et c'est toujours aussi amusant. La scène dans la fête foraine est drôle comme tout. Wilbur est toujours aussi loufoque...Harriet est toujours ce personnage attachant qui décidément ne comprend ton à ce qui l'entoure.
Je me suis bien agacée en lisant ce troisième tome mais il y a des petites choses qui m'ont amusées et je lirais à l'occasion les tomes suivant en espérant que l'auteure retrouve la veine des romans précédents.

Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Analire
  12 avril 2015
C'est avec une envie palpitante et un plaisir non caché que je me suis jeté sur ce troisième tome de la fabuleuse saga Geek Girl. Une valeur sûre, qui prouve une nouvelle fois les talents d'écriture et de narration d'Holly Smale.
Après avoir découvert la Russie lors d'une séance de mannequinat dans le tome 1, avoir intégré une agence de mannequin mondialement reconnu à Tokyo dans le tome 2, c'est aux Etats-Unis, dans la ville de New York qu'Harriet Manners débute une nouvelle aventure.
Son père ayant trouvé un travail à New York, la famille abandonne ses terres Britanniques pour partir à la conquête de la Big apple. Notre héroïne laisse derrière elle sa Pire Pot, Nat, qui entre en école de stylisme, sa pire ennemie, Alexa et son chien, Hugo, qu'elle confie à Toby. Des rêves pleins la tête, une liste longue comme le bras de souhaits à réaliser, Harriet part d'un pas décidé, le sourire au lèvre. Néanmoins, ses parents avaient omis de lui dire que vu leurs faibles revenus, leur maison ne serait pas situé à New York même, mais à 1h30 de route de là. Et là, tout s'écroule. L'idéalisme rêvé d'Harriet s'envole, avec lui tous ses projets si soigneusement rédigé. Elle doit rester cloîtré dans un village presque désert, avec Miss Hall, sa gouvernante qui la prend pour une andouille, et Tabatha, sa jeune soeur, qui ne fait que pleurer toute la journée. Un univers suffocant, que ne pourra s'empêcher Harriet de briser. En effet, son seizième anniversaire passé, elle part seule à la conquête de New York.
Un roman toujours aussi loufoque, avec des scènes totalement décalées et hilarantes - le shooting dans un manège de fête forraine empli de loopings -, des personnages hors du commun - comme le sacré Wilbur, de retour, avec sa personnalité indomptable -, le tout saupoudré d'une touche de féerie, avec l'incroyable histoire de mannequinat d'Harriet.
Néanmoins, si on creuse un peu, on peut s'apercevoir d'une morale camouflée, qui peut s'appliquer à tous dans la vie quotidienne. En effet, se replier sur soi, ne pas profiter des moments exceptionnels qui nous sont offerts, nous fait passer à côté de mille petites choses extraordinaires. C'est le cas d'Harriet, qui néglige ses parents et ne comprend pas la chance fomidable d'avoir une famille à ses côtés.
Dans ce troisième tome, notre protagoniste apprendra à s'aimer elle-même, intérieurement et extérieurement. Elle prendra en maturité, en confiance en elle, se fortifiera face aux autres, notamment face à Alexa - qu'elle affronte et nargue volontairement ; personnalité totalement novatrice du personnage.
De plus, l'histoire d'amour entre Nick et Harriet est simplement irréelle, mais parfaitement magique. Malgré la distance et tous les obstacles qui les empêchent de s'aimer pleinement, ils prouvent que rien ni personne ne peut les séparer. Une force sentimentale déjà bien forte pour des jeunes adolescents de seize ans, avec des attentions toutes mignonnes, mettant en avant la romance du couple.
Une nouvelle fois, je puis dire que j'ai absolument adoré me plonger dans ce roman. C'est à chaque fois un vrai délice de retrouver cette héroïne très surprenante, qui apprend peu à peu à se découvrir elle-même et à ouvrir les yeux sur l'extérieur. Un quatrième tome est prévu pour fin juillert... j'ai déjà hâte
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
EnjoyBooks
  22 mai 2015
Geek Girl – Tome 3 de Holly Smale. (Genre : Jeunesse).
Editions : Nathan
Prix : 16,90€ (Partenariat)
Année de parution française : 2015
Année de parution originale : 2014
Titre version originale : Geek Girl, Book 3 : Picture Perfect.
.Résumé : Harriet a un petit copain merveilleux, des amis géniaux et elle entre dans quelques jours au lycée, autant dire qu'elle est HEU-REUSE ! Mais son bonheur est de courte durée car son père a trouvé du travail… à New-York ! En l'espace de vingt-quatre heures, elle quitte l'Angleterre et se retrouve dans une ville triste et perdue de la grande banlieue new-yorkaise.
.Mon avis : La série Geek Girl, je l'apprécie beaucoup. Notamment parce qu'on passe toujours un bon moment en compagnie d'Harriet. C'est en plus une lecture sans prise de tête, fraîche, vivifiante et plaisante… que demander de plus. La couverture est comme les deux premières. Aguicheuse et attirante ! Je savais que j'allais suivre une fois de plus les déboires de ce mannequin-geek. du coup, je n'ai pas lu le résumé. J'ai au final, comme je l'attendais, passé une très bonne lecture !
.Dès le début on se sent proche des personnages. L'auteure fait des rappels importants pour les petits oublis qu'on aurait pu avoir concernant les tomes précédents. On rentre de suite dans le bain et on arrive vite au résumé. En tout cas, l'auteure ne perd pas de temps et c'est fort appréciable. On retrouve Harriet, sa famille, ses amis et son amoureux… pour de nouvelles aventures toujours plus folles. Sauf que dans ce tome, Harriet s'exile à New-York avec sa famille… ce qui va rendre les choses plus difficiles.
.Les personnages ont tous un petit peu de piquant, ce qui les rend intéressants et drôles. Harriet est toujours égale à elle-même. Sauf que pour ces 16 ans, elle a décidé d'être plus adulte et de se prendre en main. Mais on voit vite que derrière cette façade d'adulte, c'est encore une jeune ado. Une jeune ado qui se pose beaucoup de questions sur les relations qu'elle peut avoir avec son cercle familial. Tout comme avec ses amis ou son chéri. Harriet est très attachante par son côté « Mme je sais tout »… c'est le côté que je préfère chez elle. Arrive ensuite sa famille qui est plus présente dans ce tome et c'est appréciable. Chacun a sa personnalité et mêmes s'ils sont moins travaillés, ils permettent à Harriet d'évoluer. Nick comme ses amis d'Angleterre sont plus en retrait dans ce tome. Vient enfin de nouveaux personnages qui vont faire tourner Harriet en bourrique… ce qui amène à l'intrigue quelques péripéties.
.Le rythme est toujours aussi top ! Les chapitres sont excessivement courts. Et même si le livre fait 420 pages, elles s'avalent facilement. L'écriture est grosse, il y a beaucoup de dialogue et peu de narration. Même si Harriet réfléchit beaucoup. le roman est toujours fluide pour nous permettre d'accrocher à l'histoire. Et puis on se sent bien, du coup on tourne les pages sans s'en rendre compte. Après, je regrette que l'intrigue soit un peu la même chose. Harriet qui se pose trop de questions sur un thème alors qu'on sait pertinemment que c'est le contraire. Dommage.
.Ce que j'avais adoré dans les deux premiers tomes c'est la découverte du milieu de la mode avec le caractère geek d'Harriet. Cependant ici, si on a un petit passage au sein d'un shooting photo, on s'arrête là. Il m'a manqué le côté sophistiqué que j'avais tant adoré précédemment. En même temps, l'auteure nous fait découvrir New-York à travers l'intelligence d'Harriet et ce n'est pas plus mal. Ce que j'adore avec Holly Smale, c'est que ses romans ont toujours une réflexion profonde. Surtout pour ses fins. On se rend toujours compte qu'on en revient aux essentiels : la famille, les vrais amis et les amours. Elle met en avant des valeurs qui me sont chères, c'est pour ça que le roman arrive toujours à me toucher.
.Le style d'écriture de l'auteure n'est pas particulièrement travaillé. Mais je reconnais toujours que les recherches concernant tous les sujets qu'aborde le livre doivent être dures. Cependant, sa plume arrive à me toucher dans les moments où les sentiments sont mis en avant. Et je la félicite pour ça. Pour un roman jeunesse, j'ai réussi à avoir de l'empathie pour Harriet et c'est fort. La fin est toute mignonne. Je ne sais pas vraiment comment la suite (qui sort en juillet) va s'orienter, mais j'ai hâte de la lire ! C'est en tout cas une série que je vous recommande fortement pour être une lecture plaisante et sans prise de tête.
.Ma note : 8/10.
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sanguine
  25 juillet 2015
C'est donc la troisième fois que je partage quelques heures de ma vie de lectrice avec Harriet Manners, la plus célèbre des geekettes. Je n'avais pas prévu d'acheter ce troisième tome parce que je trouve que l'éditeur abuse un peu. Attention ! Coup de gueule. Je trouve inadmissible de vendre ce livre environ 17 euros pour 400 et quelques pages dont la police d'écriture semble s'adresser à un enfant de 6 ans en plein apprentissage de la lecture ! Mais j'avais envie de connaitre la suite des aventures d'Harriet. Coup de bol, je l'ai trouvé à la médiathèque alors hop, embarqué.
Je m'appelle Harriet Manners et je suis vraiment en couple.
Je sais que je suis en couple parce que je ris bêtement de mes propres blagues, chante les chansons dont j'ignore les paroles et pirouette sur moi-même, les bras en croix, chaque fois que je traverse un rayon de soleil. Mon quotidien n'est plus qu'arcs-en-ciel, couchers de soleil, textos du matin et coups de fil du soir. Pour la première de ma vie, je veux que ne change ...
Alors que feriez-vous si, comme moi, vous deviez déménager à New York et laisser votre amoureux derrière vous ?
C'est très plaisant de retrouver Harriet et son grain de folie même si j'ai été un peu moins emballée par ce tome que j'ai trouvé trop loufoque. Alors, certes, cette série de Holly Smale n'est pas connue pour être hyper réaliste mais là quand même, ça va un peu trop loin. Je m'explique : Harriet doit déménager aux Etats-Unis avec ses parents et sa petite soeur trop choupinette parce que son père a décroché un job là bas. Ils se retrouvent à vivre dans une petite maison à 1h30 de train de New-York. Ce qui n'empêche pas notre geek d'aller tranquillement dans la Grande Pomme et d'y rencontrer une ribambelle de personnes ... Genre à New-York il y a trois pèlerins et on ne peut pas faire autrement que de tomber par hasard sur des gens de notre connaissance.
Non mais je sais bien que je chipote mais ça m'a un peu embêtée. de même, j'ai été un poil agacée par les réflexions "intello" de Miss Harriet. A petite dose, j'aime bien parce que ça la rend unique et complétement barrée pour une ado de 16 ans. Mais là, l'auteure nous étale sa science à chaque début de chapitre ... il me semble bien que c'est beaucoup plus que dans les autres tomes.
Bref, à part ça, j'ai encore une fois adoré les tribulations d'Harriet, je la trouve toujours aussi sympa et délirante. C'est toujours aussi facile à lire, une vraie lecture plaisir et facile, idéale pour l'été. Et puis la couverture est elle aussi très estivale, j'aime beaucoup les couleurs qui correspondent pile poil à mes goûts en la matière !
Ca ne m'empêche pas d'avoir très envie de découvrir le hors-série qui s'intitule "Etre ou ne pas être" ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   25 mars 2015
Tout ce qu'il y a dedans, c'est moi. Le bon et le moins bon. Les trucs de geek et les trucs de fille. Les idioties, les choses sérieuses, les passages gênants et ceux dont je suis fière. Tout cela, c'est moi.
Commenter  J’apprécie          140
Cathy971Cathy971   20 décembre 2016
J'ai toujours rêvé de m'évanouir. Sur ma liste des Moments romantiques qu'Harriet Manners voudrait vivre, " avoir un évanouissement " vient en numéro deux. [...] Je suis censée perdre connaissance avec délicatesse, puis être rattrapé par un beau garçon terrifié à l'idée que je sois morte, qui tente de me réinsuffler la vie par un baiser tombant à point, quoique médicalement discutable. Malheureusement, ce n'est pas tout à fait ainsi que ça fonctionne. Quand le monde se rallume quelques secondes plus tard, Caleb galère pour me soutenir comme il peut : un bras passé sous mon aisselle, l'autre main agrippé à mon coude. Ce n'est pas romantique du tout. C'est humiliant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AnalireAnalire   11 avril 2015
On dit parfois que la fiction est ce qui nous rapproche le plus de la magie. Oubliez les chapeaux et les lapins : ouvrez un livre, et un univers entier en sort.
Commenter  J’apprécie          100
darkodarko   12 avril 2015
Allez, en voiture, mes petits Meuh-Meuh-Mannequins ! dit Wilbur avec en geste en direction des wagonnets. Et n'oubliez pas, mes Ouistitis, c'est de la haute couture. On ne crie pas. On ne rit pas. On n'a pas l'air de s'amuser. Je veux vous voir profondément malheureuses.
Commenter  J’apprécie          40
Virginie94Virginie94   04 décembre 2016
 – Bah, tu parles ! intervient mon père en m’ébouriffant affectueusement les cheveux. Mes deux filles sont des génies. Je leur ai génétiquement transmis mon brillant intellect et mes superbes pommettes, ainsi que le don de préparer à merveille les spaghettis bolognaise. La sauce Marmite, ajoute-t-il avec un regard en coin. Le secret, c’est la sauce Marmite.
– Et ton don pour faire la lessive, c’est génétique aussi ?  
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de Holly Smale (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Holly Smale
Interview de Holly Smale (en anglais)
autres livres classés : mannequinatVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Geek girl Tome 2

Comment s'appelle l' héroïne?

Ursule
Béatrice
Harriet
Juliette

10 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : Geek Girl, tome 2 : Model Misfit de Holly SmaleCréer un quiz sur ce livre