AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782743644109
Éditeur : Payot et Rivages (16/05/2018)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Après le succès de Nos premiers jours, la famille Langdon revient. Couvrant trente ans de vie et d'Histoire américaines, de 1953 à 1986, Jane Smiley prouve son incroyable talent pour scruter les liens affectifs et les tensions d'un clan. Entre destinées intimes et révolutions sociétales, on traverse des vagues d'émancipation, de libération ou de renoncement, avec en toile de fond l'élection de Kennedy, la guerre du Vietnam... Un roman émouvant et drôle, qui impressi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Lecoeurdunlivre
  31 octobre 2018
Maternité de Los Angeles, le 26 septembre 1949
15h28
Jane, tu es prête ? C'est bientôt le moment de faire ton entrée.
Je te rappelle que ta mission va être d'ecrire pour une certaine lecoeurdunlivre, amoureuse de la
littérature américaine, des histoires familiales. Tu devras créer des personnages sympathiques
( ou pas ) que l'on verra naître, aimer, s'abimer, boire, galèrer, se complexifier.....
Son coeur devra battre au même rythme que le leur. Tu devras aussi nourrir l'incroyable fascination qu'exerce sur son imaginaire un certain rêve américain en lui offrant un panorama
de l'Amerique : politique, social - n'ai pas peur de lui décrire les relations familiales, l'implication
typiquement américaine des personnages dans la communauté, leurs liens complexes, les blessures d'enfance jamais guéries même à l'age adulte, leurs secrets et les révélations spectaculaires qui expliqueront les accidents de parcours dans leur vie ordinaire- le coeurdunlivre
adore ça.
Ton équipement a été vérifié :
- Grande empathie pour les hommes, les femmes, les bébés, les animaux. Ça te permettra de faire une analyse psychologique de chaque personnage d'une grande finesse et d'une immense profondeur.
- Balance pour peser précisément chaque mot avant d'etre écrit réglée au poil. Tes récits puissants seront brillamment construits.
- Diaphragme et muscles intercostaux en parfait état : puissant sera le souffle qui portera tes histoires.
Je dois te prévenir : la concurrence sera rude. Les Dorothy Parker, Laura Kasischke, Joyce Maynard
et tant d'autres lui seront chères. La première place est prise par Joyce Carol Oates, mais je te promets que le coeurdunlivre t'aimera beaucoup.
Alors Jane prête ? OK ? On y va.
15h39
Poussez, Madame, pousseeeeeez
Oh le beau bébé, c'est une fille.
La petite Jane Smiley a bien grandit et tenu sa promesse de m'ecrire avec un immense talent des
histoires denses et subtiles. Dans mon infinie générosité j'ai permis l'accès à ses livres au monde entier.
Nos révolutions
Dans le deuxième tome de cette saga, on retrouve la jeune génération à une époque cruciale et
fascinante de l'histoire sur le plan national avec de grands épisodes collectifs comme la guerre du
Vietnam, les Kennedy, la naissance du feminisme. Bouleversements qui s'inscriront dans les mémoires et résonneront en écho sur les décisions prises par les personnages.
La quantité d'infos sur la famille et le contexte est foisonnante mais le style et l'ecriture sont si maîtrisés que l'on s'y retrouve.
Un cadeau pour les amoureux de littérature américaine et les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          135
MadameTapioca
  07 mai 2020
Immense bonheur que de retrouver le clan Langdon dans ce tome 2 qui couvre la période allant de 1953 à 1986.

« Nos révolutions » débute alors que les Langdon sont à la croisée des chemins. le patriarche Walter, qui avec sa femme avait entretenu la ferme de l'Iowa pendant trois décennies, est décédé subitement, laissant leurs cinq enfants tournés vers l'avenir.
Un seul restera pour travailler la terre, tandis que les autres se disperseront à Washington DC, en Californie et un peu partout entre les deux.
On voit le pays sortir de l'optimisme d'après-guerre, la guerre froide, l'arrivée des révolutions sociales et sexuelles des années 60 et 70, la guerre du Vietnam, jusqu'à la débauche d'argent des années 80.

Si « Nos premiers jours » était très rural, « Nos révolutions » est bien plus urbain, à l'image des changements du pays. Mais ce qui ne change pas c'est l'écriture de Jane Smiley ( lauréate du prix Pulitzer 1992 pour son roman L'Exploitation ) qui par le prisme de l'intime, nous fait traverser 33 années d'histoire américaine, main dans la main avec la famille Langdon.

Il m'a bien sûr fallu un peu de temps pour me souvenir de tous les personnages, mais une fois que j'ai eu potassé l'indispensable arbre généalogique, je me suis glissée avec délectation dans les 700 pages.
Cette saga titanesque est vraiment subtile et n'est pour moi comparable à aucune autre. Je n'ai qu'une hâte, la sortie en poche du tome 3.

Traduit par Carine Chichereau
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
cathulu
  16 mai 2018
Quel plaisir de retrouver les personnages de Nos premiers jours ! Certes, le résumé et l'arbre généalogique de la famille Langdon m'ont été utiles, le temps que je reprenne mes marques, mais ensuite, aucun problème.
Chaque chapitre de cette fresque courant de 1953 à 1986 est consacré à une année et brosse, par petite touches, le destin de certains membres de cette saga.
Les grands événements politiques sont évoqués en toile de fond, et à l'exception d'un membre de cette famille, les Langdon ne sont jamais directement impactés par eux, sauf dans leur évolution psychologique.
La ferme famille n'est plus au centre des préoccupations, même si elle demeure toujours présente et 'lon voit peu à peu les nouvelles générations prendre de plus en plus d'importance.
On a ses chouchous et ceux qu'on aime moins (Franck qui n'hésite pas dès leur enfance à susciter la rivalité entre ses fils jumeaux , par exemple) mais chacun d'eux, au fil du temps, gagne encore en épaisseur. Quant au personnage de Charlie, Jane smiley sait à merveille manipuler son lecteur en suscitant sa curiosité : quand ce personnage , suivi depuis l'enfance, interfèrera-t-il et à quel titre avec les membres de cette famille ? Il faudra attendre la fin du roman pour le savoir. Gageons que nous le retrouverons dans le dernier volume .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          23
mimipinson
  30 mai 2019
A la fin du premier tome de cette ″saga‶ nous avions laissé la famille Langdon en 1952 lors des funérailles du père.
Nos révolutions, est construit sur le même modèle ; à savoir que chaque chapitre occupe une année de vie de cette famille au sens élargie du terme. de 1953 à 1986,
Jane Smiley met en avant les seconde et troisième générations de cette famille éparpillée aux quatre coins des Etats -Unis se retrouvant durant les moments forts.
Les préoccupations ont changé ; les drames également. La guerre du Vietnam, la guerre froide font que nous entendrons beaucoup parler de la CIA .
Chaque membre épouse les maux de son temps, ou du moins les préoccupations de son temps.
Sur la forme, je me suis sentie un peu plus gênée que dans le premier tome. Faire le pari de faire suivre les années et à chaque fois de mettre davantage l'accent sur un personnage fait qu'il manque du liant à cette narration, qui au demeurant est joliment traduit, et agréable à lire, et ce malgré quelques longueurs. Il lui manque juste le côté addictif des sagas familiales.
Malgré ces réserves, je lirai le dernier volet de cette trilogie, curieuse de découvrir comment la jeunesse va appréhender les années à venir.

Lien : https://leblogdemimipinson.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LeaTouchBook
  18 juillet 2018
*Lecture recommandée par le Picabo River Book Club*
Après le magnifique Nos premiers jours, Jane Smiley continue sa saga avec Nos révolutions !
Encore plus imposant que son prédécesseur, cette suite se révèle passionnante et addictive !

J'aime vraiment ces sagas américaines où se mêlent avec brio l'histoire d'une famille et la grande Histoire, c'est absolument fascinant de voir se lier l'intime à l'universel, le privé et le connu. Si Nos premiers jours était un très bon premier tome (avec quelques longueurs), Nos révolutions est absolument palpitant !
Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce deuxième tome c'est le fait de voir chaque personnage évoluer, se transcender, voyager. Chaque protagoniste prend son destin en main et décide de réaliser ses rêves à sa manière. C'est ainsi que le cadre spatial va grandir au point que le lecteur va véritablement découvrir l'Amérique de l'époque de New York à San Francisco en passant bien sûr par l'Iowa.
Ce tome-ci met en lumière la nouvelle génération, fait déployer les ailes des protagonistes, nous permet de découvrir trente ans de Grande Histoire au travers du regard de différents êtres complètement différents mais liés par les liens du sang.
Un siècle américain est une fresque incroyable menée d'une main de maitre par Jane Smiley. Si vous cherchez une saga foisonnante, bouleversante : lisez Nos premiers jours et Nos révolutions (en attendant la suite).
En définitive, une suite encore plus passionnante que le premier tome !
Lien : https://leatouchbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
fanfan50fanfan50   25 février 2019
Reagan connut des ennuis à cause d'une blague que Joe trouva assez innocente : "A quoi on reconnaît un Polonais à un combat de coqs ? C'est le seul qui amène un canard. A quoi on reconnait un Italien ? C'est le seul qui parie sur le canard. A quoi on reconnait que la mafia est là ? C'est quand le canard gagne."
Commenter  J’apprécie          20
fanfan50fanfan50   24 février 2019
Ils parlèrent du Watergate. Tout le monde ne parlait que de ça. Frank, lui, avait déjà lu Les Hommes du président, sorti deux semaines plus tôt, mais il n'y croyait pas, enfin pas vraiment. Il n'avait pas confiance en Woodward ! Arthur lui-même n'avait pas confiance en Woodward ! Et il pensait que Bernstein était "la barbe".
"Qu'est-ce que c'est ? demanda Rosanna.
Eh bien, quand un homosexuel se marie, on appelle sa femme "la barbe".
Rosanna leva les mains en l'air et s'exclama : "Juste ciel !".
Joe et Lois échangèrent un regard.
Frank repris : "Enfin bon, si vous voulez savoir, je pense que Bernstein est persuadé que tout ça, c'est honnête, c'est pour ça qu'il a écrit son bouquin. Mais Woodward, il sait, lui. Il a juste arrondi les angles. C'est vrai, l'histoire est bonne, les gens se laissent convaincre. Bref, je croyais que Nixon partirait juste après Agnew, mais il tient toujours, alors peut-être qu'il va rester.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cathulucathulu   16 mai 2018
Si quelqu'un lui avait dit quarante ans plus tôt qu'il tirerait du soulagement de toutes les imperfections de sa vie, qu'il trouverait une espèce de plaisir dans un mariage raté, des enfants décevants, une carrière incertaine, toutes sortes de petites douleurs, et une correspondance intermittente avec le fils de son frère, il lui aurait mis son poing dans la figure.
Commenter  J’apprécie          10
fanfan50fanfan50   24 février 2019
L'entraînement ne paraissait pas difficile à Tim. La seule fois où il se retrouva de corvée, il n'eut pas à peler des patates : il dut se lever plus tôt et lisser le glaçage des gâteaux préparés la veille au soir : ils étaient couverts de traces de cafards.
Commenter  J’apprécie          00
fanfan50fanfan50   24 février 2019
Joe se souvenait du vieux dicton : "Le meilleur moyen de stocker le maïs, c'est dans le porc, le second, c'est dans le whiskey."
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jane Smiley (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jane Smiley
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, la journaliste Jacqueline Pétroz recevait sur la scène de la Griffe Noire l'auteur américaine qui fut la lauréate du prix Pulitzer 1992 pour son roman L'Exploitation inspiré du Roi Lear de Shakespeare...
L'Exploitation de Jane Smiley aux éditions Rivages https://www.lagriffenoire.com/26305-poche-l-exploitation.html
Un siècle américain, Tome 1 : Nos premiers jours de Jane Smiley et Carine Chichereau aux éditions Rivages https://www.lagriffenoire.com/110258-divers-litterature-nos-premiers-jours.html
Un siècle américain, Tome 2 : Nos révolutions de Jane Smiley aux éditions Rivages https://www.lagriffenoire.com/116025-divers-litterature-nos-revolutions.html
Un siècle américain, Tome 3 : Notre âge d'or de Jane Smiley et Carine Chichereau aux éditions Rivages https://www.lagriffenoire.com/144205-divers-litterature-notre-age-d-or.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature américaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1457 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre