AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266192590
Éditeur : Pocket (04/04/2013)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 79 notes)
Résumé :
Condamné à la perpétuité pour un crime qu'il n'a pas commis, Alex, treize ans, pense avoir touché le fond. Mais il y a pire que l'injustice... Il y a la Fournaise. Pas une prison, mais un enfer, un monde terrifiant au plus profond des entrailles de la Terre, où règnent gardiens inhumains et molosses mangeurs d'hommes...
Alex n'a pas le choix : au risque de sa vie, il doit trouver un moyen de s'enfuir. Mais à qui se fier quand même les autres prisonniers sont ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
Luna26275
  23 juillet 2015
Un ensemble excellent, ce livre était parfaitement écrit, bien organisé et facile à suivre. Je me suis penchée sur ce bouquin par un parfait hasard : n'ayant plus de lecture, une connaissance a gentiment accepté de me le prêter. Je l'ai fini en un rien de temps, la lecture étant fluide et rapide. L'auteur m'a tout de suite envoutée et je me suis laissée bercer par son écriture angoissante et entrainante. Il a su nous transmettre les émotions de ses personnages de façon à ce qu'on les ressente et qu'on partage leurs peurs, leur tristesse et leur espoir. le décor était aussi magnifiquement décrit on se sentait presque présent au côté de nos héros ! Un bouquin parfait pour les adolescents qui aiment la SF, je le recommande plutôt à partir de 12 ans. Une trilogie engageante, le premier tome m'a déjà conquise !
Alex, un jeune adolescent se prépare à voler dans la maison la plus prometteuse de son expérience, en compagnie de son meilleur ami Toby. Seulement tout ne se passe pas comme ils l'auraient souhaité. Des hommes les ont surpris et ont tué Toby faisant en sorte que se soit Alex qui ait commis le crime. Celui-ci condamné pour un meurtre qu'il n'a pas fait, se voit envoyé à la Fournaise, la plus grande prison jamais connue où chaque personne de n'importe quel âge y croupi jusqu'à sa mort. Il fait la connaissance de Zed, un jeune garçon dans la même situation que lui. Ils vont vite sympathiser mais malgré le faible réconfort que lui procure son nouvel ami, il va vite se faire une raison : plus rien ne vaut la peine de vivre si c'est pour être dans le pire des enfers. Cohabitant avec Donovan, son compagnon de cellule, Alex va être comme son protégé. Mais malgré sa maigre sécurité, il ne peut échapper aux chiens mutants dévoreurs d'Hommes, aux monstres qui les enlèvent pendant la nuit, aux Cranes : des prisonniers qui tuent sans raisons, aux durs labeurs qu'ils doivent effectuer... Bref, il n'aurait pas pu tomber plus bas. Mais, un espoir subsiste toujours en lui et il ne manquera pas de passer à l'action. Même si c'est la mort qui l'attend au bout du compte...
Un livre fantastique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
petit-lips
  10 mars 2013
Suite à des affrontements sanglants entre jeunes, qui ont fait de nombreux morts, le gouvernement a décidé d'appliquer une politique de tolérance zéro. Pour ce faire, une prison assez particulière est créée : la Fournaise. Un individu condamné à perpétuité ne revoit pas la lumière du jour, peu importe son âge.
C'est ce qui arrive à Alex, un jeune homme de quatorze ans. Lors d'un cambriolage qui tourne mal, son complice Toby meurt et Alex est embarqué. Condamné à perpétuité sans réduction de peine possible, Alex va découvrir que l'Enfer est sur Terre (ou plutôt sous terre) et qu'il porte le nom de la Fournaise.
« La Fournaise » met en scène un monde sombre et glauque. L'aspect effrayant de cet univers carcéral est très bien décrit. Malheureusement, pendant ma lecture, je n'ai pas senti une réelle oppression, je n'étais pas spécialement horrifiée. Pourtant, il s'en passe des choses horribles dans la Fournaise. C'est une prison sans pitié, où l'on peut se faire emporter au beau milieu de la nuit par des créatures terrifiantes, se faire dévorer par des molosses aussi hideux qu'atroces, ou tout simplement se faire tabasser à mort par ceux qui ont mérité leur condamnation...
Malgré tout, je n'ai pas réussi à me sentir complètement immergée dans le récit. Je ne m'explique pas cette non-alchimie avec l'univers de la prison. Et pourtant j'étais tellement enthousiaste au début du roman ! Cependant, cette distance que j'ai pu ressentir avec le livre ne m'a pas empêchée de lire en une seule soirée.
J'ai bien aimé le personnage d'Alex, j'ai trouvé qu'il avait un comportement plutôt mature pour son âge. Ses premières réactions à son arrivée dans la Fournaise m'ont parues tout à fait crédibles et je pense que tout le monde aurait au moins une fois penser à la mort dans sa situation.
Malgré le climat clairement hostile et sans pitié, Alex réussi à se lier d'amitié avec Donovan son compagnon de cellule, et Zed un jeune homme innocent arrivé en même temps que lui. Ce sont des personnages secondaires sympathiques et le trio qu'ils forment avec Alex marche plutôt bien.
Pour conclure, je pense que « La Fournaise » est un roman d'un genre unique qui vaut le détour, et ce même si j'y suis partiellement restée hermétique. La fin est un cliffhanger terrible, et j'ai bien envie de découvrir la suite ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ElBaathory
  08 avril 2016
C'est par le plus grand des hasards que je suis tombé sur ce roman traînant depuis quelques temps dans ma liseuse. Même si j'avais envie de le découvrir, j'avais quelques craintes quant à ce que j'allais lire à cause de l'univers violent présenté par l'auteur. Une fois plongé dans les ténèbres j'ai vraiment apprécié cette lecture dont le scénario et les personnages se démarquent avec étonnement.
En effet le scénario de cette saga présente au lecteur un univers extrêmement glauque et cauchemardesque où personne ne rêverait d'être enfermé. Il s'agit, ici, d'une prison créée pour le gouvernement où sont détenus de jeunes criminels jusqu'à la fin de leur vie. Celle-ci a été mise en place suite à une guerre de gangs où des centaines de morts ont eu lieu et permet ainsi de maintenir la paix mais se révélera être plus qu'un centre pénitencier. Nous découvrons son origine et sa supercherie grâce a notre héros, Alex, jeune délinquant et cambrioleur, accusé à tort de meurtre et ainsi piégé par le système actuel. Il se verra condamné comme beaucoup à la perpétuité.
Comme je le disais, le lecteur découvrira un décor morbide dans lequel évoluera Alex et je dois avouer que j'ai souvent eu l'impression d'étouffer au sein de cette prison souterraine où seule la roche épaisse et poussiéreuse sert de limites aux prisonniers. C'est un univers extrêmement glauque et sombre que nous décrit, avec brio, l'auteur. L'enfermement n'est pas le seul facteur à ce sentiment d'étouffement, il existe aussi une multitude de règles à respecter, sous peine de sanctions atroces pouvant aller jusqu'à la mort.
Alex fera la connaissance de son compagnon de cellule, Donovan, et une certaine alchimie aura lieu entre nos deux protagonistes ainsi qu'avec certains autres détenus. Malgré cette accalmie, un sentiment de désespoir est omniprésent et seul la mort flotte au dessus de la tête d'Alex même s'il garde un infime espoir de s'échapper de ce gouffre infini. Il apprendra ainsi à vivre au rythme soutenu des sirènes annonçant, par exemple, le début et la fin de journée, il devra aussi exercer des travaux forcés jusqu'à l'épuisement et apprendra surtout que les sentiments ne peuvent exister au sein de cette communauté où seule la survie compte et où règne une tension palpable.
Le lecteur fera aussi la connaissance de personnages assez atypiques et opposés à ce qu'il connait déjà de ce genre littéraire. Commençant par notre héros Alex. Dans les premiers chapitres et jusqu'au soir où il se fera piégé c'est un adolescent détestable qui nous est présenté. En effet, ce dernier excelle dans le cambriolage et moleste, pour un peu d'argent et quelques biens, les plus faibles depuis son plus jeune âge et malgré ces aspects négatifs de sa personnalité j'ai apprécié son originalité. Quand bien même je me doutais de son évolution, je l'ai trouvé très bien ficelée et je ne m'attendais pas à découvrir un personnage aussi courageux et loyal. Il puisera la force de survivre dans l'espoir de s'enfuir et parviendra à se faire quelques rares amis, dont Donovan et Zed, pour la partager.
Donovan est le personnage secondaire qui a le plus retenu mon attention du fait qu'il prendra sous sa coupe notre jeune héros dès ses premiers instants au sein de la ‘Fournaise'. Il l'aidera et lui évitera les ennuis plus d'une fois et même s'il le fait par compassion au premier abord, une véritable amitié naîtra entre les deux hommes. En effet malgré le conditionnement dont Donovan est victime depuis des années, il parviendra à baisser sa garde et reprendra espoir et parviendra avec difficultés à libérer son âme de cet enfer.
J'ai trouvé la plume de l'auteur totalement addictive et fluide. le rythme de ce roman est incroyable, aucun répit n'est donné au lecteur. Les pages tournent toutes seules et les descriptions de l'auteur parviennent à donner vie à un véritable enfer où personne ne voudrait rester emmuré. J'ai vraiment ressenti un sentiment d'oppression permanent pendant ma lecture, comme si j'avais été enfermé au sein de cette prison et que seul le fait de m'y échapper m'en sortirait.
Par ailleurs, même si dès le départ le lecteur se doute de l'issue de ce premier tome, l'auteur est parvenu à me surprendre dans ses choix et dans l'orientation de son récit en général. Ce n'est pas tant la violence qui est mise en avant mais plutôt l'instinct de survie poussant chaque individu à se dépasser pour sa propre survie. C'est l'aspect que j'ai le plus apprécié de ce roman. Malgré les scènes horribles à couper le souffle que nous décrit avec réalisme l'auteur, les nombreuses scènes d'espoir présentes créent un véritable décalage qui m'a souvent fait sourire involontairement. Je me suis imaginé, moi même, en train de tenter une évasion quasiment impossible à réaliser.
Le manque de réponses à mes questions est l'élément que je regrette le plus. L'auteur nous présente beaucoup de personnages – fictifs ou non – liés à son univers mais ne nous explique pas leurs rôles ni leurs origines. J'espère en apprendre d'avantage sur eux et sur ce que cache cette prison qui ne détient rien de naturel excepté ses détenus.
Pour finir, j'ai vraiment apprécié découvrir cette saga cauchemardesque dont les personnages ainsi que le scénario en sont les points forts. Une fois ouvert, ce roman ne demande plus qu'à être lu sans répit. C'est avec avidité et hors d'haleine que j'ai terminé ce premier tome et j'ai déjà hâte de connaître la suite dont je souhaite principalement en apprendre d'avantage sur ce que renferme la ‘Fournaise'.
Lien : http://plumebleuee.com/2016/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Le_zeppelivre
  25 février 2015
Ce livre, premier tome d'une trilogie, était dans ma wish-list depuis un moment. C'est sa première de couverture qui m'avait tapé l'oeil, mais peut-être en attendais-je trop de ce roman...
Alex, 13 ans, est un jeune délinquant, habitué aux cambriolages dans des pavillons aisés. Au cours de l'un de ses larcins, il est victime d'un complot et accusé de meurtre. le voilà incarcéré dans un établissement bien pire qu'une simple prison pour mineurs : la Fournaise. Voilà qui résume l'atmosphère général du récit : sombre, impitoyable, violent et angoissant. Cet univers assez noir est dans l'ensemble assez riche, quoique incomplet : je déplore l'absence total de personnages féminins, les "pensionnaires" étant exclusivement masculins! de plus, j'aurais espéré une organisation plus complexe entre les détenus, comme du marché noir, par exemple.
Les personnages sont eux aussi assez basiques, mais néanmoins attachants : ce que j'ai aimé chez Alex, c'est qu'il n'est pas non plus tout à fait innocent puisqu'il est habitué à cambrioler de riches pavillons - cela dit, il n'a rien fait qui mérite la Fournaise. de plus, il est sans cesse tiraillé entre son envie de changer les choses et son instinct de survie qui le pousse à jouer selon les règles brutales de la prison. Cependant, il a beau être courageux, j'ai trouvé qu'il manquait un peu de caractère, ce qui n'est pas le cas de Donovan, un personnage beaucoup plus intéressant puisqu'il est là pour un meurtre qu'il a bien commis.
Tout ça est bien beau mais quel est le message, le sens de tout cela? L'ensemble reste très jeunesse et manque de finesse et de psychologie. le style de l'auteur est très classique. le début est un peu long, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire.
En revanche, le suspense est au rendez-vous à la deuxième partie et on se pose pas mal de questions sur les disparitions dans la prison, sur le mystérieux directeur, sur les étranges masques à gaz et leur comportement...
Finalement un assez bon roman, distrayant et agréable, mais peut-être en attendais-je trop. Néanmoins je compte lire les tomes suivants
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
elynias
  01 juillet 2014
Condamné à perpétuité pour un crime qu'il n'a pas commis, Alex, jeune délinquant de 14 ans, va devoir faire face aux pires horreurs d'une prison réservée exclusivement aux adolescents.
L'auteur nous invite dans un monde cruel, sombre et particulièrement addictif.
Tout au long de l'histoire, l'ambiance est oppressante et électrisante. Dès le début, les pages défilent. Bien que les personnages soient jeunes, ils font preuve de beaucoup de maturité et n'ont d'ailleurs pas trop le choix.
Le récit est très bien écrit. L'auteur réussit à nous faire froid dans le dos. Un très bon premier tome que je vous invite à découvrir.
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Luna26275Luna26275   24 août 2015
- Il va bien, soufflai-je. On s'en est tirés.
Mais Donovan se contenta d'une nouveau rire glacial.
- Non, Alex. Tu es déjà mort. C'est juste que tu ne le sais pas encore.
Commenter  J’apprécie          140
ALEXIAAALEXIAA   01 juillet 2013
Durant les quelques jours qui suivirent, je commençai à comprendre comment les gens survivaient à l'idée qu'ils ne seraient plus jamais libres. C'était simple: il suffisait de faire taire son esprit, d'oublier que l'on avait un jour exister en dehors des murs rouges de la Fournaise. Se contenter d'aller d'un endroit à l'autre, mais en cessant de se voir comme un être humain. Nous étions des robots, des automates ayant apparence humaine mais morts à l'interieur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MyDiogeneClubMyDiogeneClub   17 février 2014
Mon esprit commencait déjà a pourrir. J’avais oublié la moitié des livres que j’avais lu, perdu le souvenir des series televisees que j’adorais. J’avais meme du mal a me souvenir de certaines couleurs. La palette de rouges, de noirs et de gris omnipresents a la Fournaise avait transformé les bleus, les verts et les orangés en lointaines réminiscences de ma vie passee.
Commenter  J’apprécie          30
MyDiogeneClubMyDiogeneClub   17 février 2014
Bon, finis-je par dire, on a vu des bastons, des chiens mutants geants et un directeur qui pourrait bien etre Satan en personne. Je vois mal ce qu’il pourrait y avoir de pire que ca a la Fournaise.
_ Mon gars, tu n’as encore rien vu, repondit Donovan. Tu ne pourras pas comprendre ce lieu de cauchemar tant que les panteleurs ne seront pas venus te chercher au milieu de la nuit. Le simple fait de les voir devant ta cellule pourrait te faire crever de peur.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MyDiogeneClubMyDiogeneClub   17 février 2014
ou est-ce qu’ils l’emmenent ? Demandai-je a Donovan. Qu’est-ce qu’ils vont lui faire ? Tout ca c’est de ma faute, pas de la sienne.
La reponse me parvint une seconde plus tard quand j’entendis un coup de feu retentir a travers la prison, rebondissant contre les murs de pierre pour venir me transpercer le cœur. Je me laissai tomber à genoux. J’aurais voulu revenir en arriere, rattraper tout ce j’avais provoqué.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Alexander Gordon Smith (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexander Gordon Smith
???? PLUS D'INFOS SUR LA VIDEO????
Vidéo de Margaud sur les Outrepasseurs : https://www.youtube.com/watch?v=Yskd-dRPBtc Vidéo d'Emilie sur les Outrepasseurs : https://www.youtube.com/watch?v=UKhCMgfa_4g
_________________________________________
Les livres cités :
Les Outrepasseurs, Les Heritiers de Cindy van Wilder : http://amzn.to/1LSU6ds L'ordre de tuer de James Dashner : http://amzn.to/1G3hXyU La Fournaise, enfermé de Alexander Gordon Smith : http://amzn.to/1HIuYU2
_________________________________________
Retrouvez-moi sur :
? Facebook : http://www.facebook.com/NiNeGorman ? Twitter : http://twitter.com/#!/NiNeGorman ? Instagram : NiNeGorman ? Goodreads : https://www.goodreads.com/user/show/18331969-nine-gorman ? Mail : nine(@)ninehank.com
_________________________________________
Tu veux connaître tous les romans que j'ai lu, ceux qui sont dans ma pile à lire, ainsi que ceux que je lis actuellement ? Toutes ces informations sont disponible sur mon profil Goodreads que je mets à jour quotidiennement ! https://www.goodreads.com/user/show/18331969-nine-gorman
________________________________________­_
? Ma Wishlist Amazon : http://www.amazon.fr/registry/wishlist/121¤££¤25De Alexander Gordon Smith 23¤££¤2
_________________________________________
L'abonnement c'est gratuit et c'est gentil.
+ Lire la suite
autres livres classés : prisonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
532 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre
.. ..