AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Thierry Piélat (Traducteur)
EAN : 9782266141222
762 pages
Éditeur : Pocket (01/12/2004)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Le troisième tome de l'histoire de la famille Ballantyne

Les deux premières prédictions se sont réalisées : après l'invasion de sauterelles annoncée par l'oracle, une épidémie a décimé le bétail. L'accomplissement de la troisième prophétie donnera le signal du soulèvement....

Vaincus par les Blancs, les Matabélé ne sont pas soumis pour autant. Bazon, le neveu de leur dernier roi, fomente la rébellion de son peuple tout en feignant d'acc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
mauriceandre
  18 février 2015
Pour ce roman Wilbur Smith s'est inspiré de la révolte des Matabélé contre les colons Anglais, page sanglante de l'histoire de l'Afrique.
Trois prédiction faites par les sorciers vont êtres l'élément déterminant de la révolte.
Après l'invasion de sauterelles annoncée par l'oracle, une épidémie a décimé le bétail, mais la révolte ne pourra être déclenchée que lorsque, éventualité bien lointaine, les soldats ennemis quitteront leurs terres.
Et le miracle se produit ! Chargé d'aller mater les Boers sud-africains, le corps expéditionnaire anglais quitte le territoire de ce qui n'est pas encore la Rhodésie.
le bain de sang peut commencer. Il emportera comme un torrent la famille Ballantyne tout entière...
Toujours aussi palpitant, ce récit qui s'inscrit dans une des pages les plus sanglante de la colonisation, a le mérite de nous apprendre l'histoire tout en nous divertissant.
Roman traduit par Thierry Piélat
Commenter  J’apprécie          30
meknes56
  29 juillet 2019
Toujours aussi palpitant ce troisième tome de la saga nous fait vivre les moments horribles de la colonisation avec des scènes vraiment dures. L'auteur ne nous épargne pas les méfaits de cette situation et nous entraine, avec passion, dans cette nouvelle aventure de la famille Ballantyne.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   31 juillet 2015
Il n’y avait qu’un seul mâle, d’au moins quinze paumes au garrot, le dos et les épaules noirs comme ceux d’une panthère, mais le ventre et les motifs complexes de son masque d’une blancheur nacrée. Ses grandes cornes striées, incurvées comme le cimeterre d’Aladin, étaient inclinées vers l’arrière jusqu’à toucher sa croupe, et, tel un étalon arabe, il cambrait fièrement l’encolure. Depuis longtemps disparue de ses montagnes méridionales à cause de la chasse, cette antilope, la plus noble de toutes celles d’Afrique, en était arrivée à symboliser aux yeux de Ralph Ballantyne ce pays neuf, sauvage et magnifique, entre le Limpopo et le puissant Zambèze aux eaux vertes.
Le grand mâle fixa avec arrogance les cavaliers sur la crête au-dessus de lui, puis il s’ébroua et rejeta sa tête en arrière de manière belliqueuse. Crinière au vent, sabots martelant le sol rocailleux, il conduisit au galop ses femelles couleur chocolat en haut de la crête opposée, et les trois hommes restèrent muets, subjugués par leur beauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
meknes56meknes56   29 juillet 2019
out en écoutant son fils parler avec son énergie et son charisme habituels que même ces journées et ces nuits de dur labeur n’avaient pu affecter, Zouga songeait que Ralph avait installé les lignes du télégraphe entre Kimberley et Fort Salisbury, que ses équipes étaient en ce moment même en train de construire la voie ferrée jusqu’à Gu Bulawayo, que ses deux cents chariots acheminaient des marchandises vers ses comptoirs commerciaux, plus d’une centaine répartis à travers le Bechuanaland, le Matabeleland et le Machonaland, et qu’il était à présent propriétaire de la moitié d’une mine d’or qui promettait d’être aussi riche que celles du fabuleux Witwatersrand.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
meknes56meknes56   29 juillet 2019
Le lion s’éleva avec légèreté dans les airs et se posa comme un énorme rapace fauve sur le dos du cheval, écrasant Jan Cheroot sous son poids. À cet instant, cheval, cavalier et lion semblèrent s’escamoter ; seule une colonne tourbillonnante de poussière marqua l’endroit où ils s’étaient tenus. Les rugissements assourdissants de l’animal enragé et les hurlements de terreur de Jan Cheroot se faisaient cependant de plus en plus forts tandis que Ralph approchait au galop de la crête où ils avaient disparu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Wilbur Smith (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Wilbur Smith
Wilbur Smith - Great Speech
autres livres classés : afrique du sudVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1120 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre