AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Ghost Money tome 1 sur 5
EAN : 9782205060201
60 pages
Dargaud (22/08/2008)
3.57/5   47 notes
Résumé :

Londres, fin des années 2020. Le chemin de Lindsley vient de croiser par hasard celui de la dame de Dubaï, l'une des femmes les plus riches de la planète.

Mais l'immense fortune de Chamza a une histoire dont les pages les plus secrètes sont écrites dans un langage informatique impénétrable.

Persuadée que cet agent fantôme est lié au 11 septembre et présente une menace pour l'Amérique, la nouvelle administration US lance co... >Voir plus
Que lire après Ghost Money, tome 1 : La dame de DubaïVoir plus
Tebori, tome 1 par Robledo

Tebori

José Robledo

4.06★ (263)

3 tomes

Jazz Maynard, tome 1 : Home Sweet Home par Raule

Jazz Maynard

Raule

3.78★ (632)

7 tomes

Le Tueur, tome 1 : Long feu par Matz

Le Tueur - BD

Matz

3.94★ (2409)

13 tomes

L'or et le sang, tome 1 : L'appel du large par Defrance

L'or et le sang

Maurin Defrance

3.95★ (365)

4 tomes

W.E.S.T - Intégrale par Dorison

W.E.S.T

Xavier Dorison

3.97★ (864)

7 tomes

Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,57

sur 47 notes
5
0 avis
4
2 avis
3
8 avis
2
0 avis
1
0 avis
Le dessin froid, hyperréaliste de Bertail, avec sa colorisation artificielle, ne m'a pas vraiment enthousiasmé, mais il s'accorde au récit. Je pensais qu'il s'agissait d'un récit de science fiction, c'est pourquoi j'y suis allé, mais même s'il y a une part de technologie avancée, le futur projeté n'est pas du tout éloigné du moment de la création de l'oeuvre (2008), à peine une quinzaine d'années. C'est avant tout un récit d'espionnage, sous fond de terrorisme islamiste, de financements obscurs, de politique fiction (années 2020, les néoconservateurs sont au pouvoir aux États-Unis !), le scénario est solide de ce point de vue. J'ai malheureusement trouvé les personnages tous désagréables, antipathiques, même la romance entre les deux filles m'a agacé. Et puis ce n'est pas vraiment un genre que j'affectionne, du coup, je ressors de cette lecture assez mitigé. Les mystères et le suspense sont assez prenants, suffisamment pour me donner envie d'aller plus loin, mais pas sûr d'y arriver.
Commenter  J’apprécie          160
La couverture n'est pas très judicieuse. En tout cas, elle ne reflète pas très bien l'histoire. On croit qu'on va lire un récit basé sur la jet set. Or, c'est bien plus que cela.

Les premières pages nous plongent dans la guerre au Moyen-Orient en Irak. Puis, l'auteur nous emmène dans un futur proche où Londres serait à peine à 25 minutes d'avion de Dubaï. C'est vrai que c'est surprenant mais pas irréalisable quand le lecteur découvrira le procédé. Bref, il y a plein de trouvailles crédibles dans ce thriller d'anticipation. La trame principale se situe dans le trésor d'al Quaida suite aux attentats du 11 Septembre ou plutôt des mouvements financiers et boursier enregistrés avant cette date fatidique.

Nous entrons dans un univers riche et fascinant grâce à une étudiante Lindsay qui va tomber amoureux de l'une des femmes les plus riches de la planète à savoir la belle Chamza qui nage dans l'exubérance absolue. Les rapports entre les personnages sont parfois complexes. Il y a une intrigue à entrée multiples à travers tout ces chassées-croisées. On sent que l'auteur nous emmène quelque part sans savoir où. Cette maîtrise narrative nous rassure. le dessin et la colorisation sont modernes avec un encrage très réaliste qui a tout pour plaire.

Nous avons là un belle bd d'espionnage sur fond géopolitique avec un premier tome prometteur. Cependant, si le premier tome était tout bon, le second chapitre ne répond pas forcément aux attentes suscitées. On s'enlise progressivement dans une histoire sans fin d'espionage.

Par ailleurs, l'effet de surprise de la découverte de cet univers semble derrière nous. Cela demeure tout juste pas mal. Peut-être que le 3 ème tome créera la surprise...
Commenter  J’apprécie          60
Quête du "trésor de guerre" d'al Qaida, plongée dans la violence du combat antiterroriste auprès de quelques mercenaires américains prêts à tout....
Et plus tard rencontre entre une jeune fille londonienne et une richissime jeune femme très seule, qui se lient d'amitié. Deux histoires qui se rejoignent à la fin de ce premier tome de la série...(va falloir que je trouve la suite).
Dessin très réussi, couleurs également, quoique sans vraiment d'originalité ; les personnages sont bien caractérisés, avec juste ce qu'il faut de dialogues et de textes :  on n'est pas obligé de revenir voir qui est qui dans les pages précédentes....
Trouvé dans un carton de livres à jeter, une bonne surprise !
Commenter  J’apprécie          90
Premier volet d'une saga d'anticipation qui devrait en compter quatre, «La dame de Dubaï» lance le lecteur à la poursuite du fameux trésor d'Al-Qaida. Thierry Smolderen et Dominique Bertail, déjà associés sur "L'enfer des Pelgram", s'inspirent des attentats du 11 septembre et des étranges mouvements constatés à la vieille de ce drame pour livrer un thriller au sujet accrocheur.

Situant leur récit dans un futur proche assez réaliste, les auteurs mêlent habilement espionnage, terrorisme, politique et financements obscurs au sein d'un contexte géopolitique complexe. Malgré les nombreux voyages suborbitaux inintéressants effectués par nos deux héroïnes, l'intrigue s'avère assez séduisante et donne envie d'en apprendre plus.

Au niveau du graphisme, la mise en image de Dominique Bertail est très esthétique et d'une grande lisibilité. L'univers futuriste est également très crédible, mais j'ai trouvé l'ensemble graphiquement trop ‘sage'. Personnellement, j'aurais aimé voir un futur plus coloré, une ville de Dubaï plus flash et des scènes d'action qui giclent plus. J'ai peut-être passé un peu trop de temps dans l'univers des comics ces derniers temps, mais j'ai trouvé qu'ici, malgré un esthétisme parfait, le graphisme manque un peu de tonus.

Bref, un sujet accrocheur, un mélange des genres bien géré et un tome d'introduction contenant quelques longueurs qui donne tout de même envie de découvrir la suite.
Commenter  J’apprécie          10
Premier tome d'une série atypique. Un peu de fantastique, puisqu'on est en 2020, et que les déplacements entre les continents se font à grande vitesse grâce à des navettes orbitales. Beaucoup de guerre secrète, avec des réminiscences de la guerre du Golfe et particulièrement des tortures exercées dans les prisons secrètes de la CIA. Une organisation islamique prise en chasse par des barbouzes liées à un gouvernement néoconservateur au pouvoir aux USA.
Et au milieu de tout cela l'attirance de la jeune Lindsey pour Chemza, qui s'attache Lindsey comme une soeur, voire plus, en allant dépenser des montagnes de fric dans des shopping planétaires.
Qui est Chemza, d'où lui vient sa richesse et l'intérêt que lui porte la CIA ?
Le coup de crayon de Bertail est dense, chargé, et passe très bien dans les scènes de guerre ou d'action. le scénario de Smolderen lui est assez peu compréhensible, si on s'en tient à ce premier tome. D'autant qu'à côté de l'intrigue principale, Smolderen charge ses agents secrets de tares bien lourdes, qui se retrouvent illustrées cruement.
Le lecteur sort de ce premier tome surpris, prêt à continuer, mais en même temps doutant de l'intérêt final de ce cycle.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
LesEchos
08 août 2013
Cette série politico-économique a tout pour plaire. Un scénario crédible et bien ficelé marié à un dessin moderne, lumineux et original.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Il y a une chose que je ne m'expliquerai jamais. Comment ma vie a pu croiser celle de Chamza au milieu d'une foule d'un million et demi de manifestants. La marche s'était arrêté et un étrange silence était tombé. On n'entendait plus que le vrombissement des drones de la police. Un cri a retenti de l'autre côté de la rue. Et puis la bombe a explosé. Je ne me souviens plus vraiment dans quel ordre les choses se sont passées . J'ai senti l'onde de choc et puis la foule s'est mise à se déformer comme dans un champ d'algues sous-marines. J'ai essayé de suivre le flux. Ca tourbillonnait de partout et puis j'ai perdu pied. Nos deux existences se sont touchées. Elle a choisi de me sauver, moi, au milieu d'un million et demi de personnes. Des minutes suivantes, il me reste quelques bribes. La course dans les couloirs de la London School Of Economics. Une vitre qui explose, sous la pression de la foule. Puis la sortie par l'arrière. Elle ne m'a pas lâché la main. J'avais la gorge en feu d'avoir chanté et crié mais cette femme qui venait de me sauver la vie, pas question de la laisser partir comme ça.
Commenter  J’apprécie          10
Quitter Dubaï, la ville-centre-commercial, et venir en vacances à Paris pour faire des emplettes aux Champs-Élysées, l'avenue-centre-commercial. Le pétrole fait voyager loin, mais rétrécit l'horizon.
Commenter  J’apprécie          40
Quelqu'un à Guantanamo avait décrit le siège de Fallujah à Haddad...
les nuages de phosphore blanc qui vous brûlaient la peau, puis les chairs, jusqu'à l'os...
sans qu'on puisse faire quoi ce soit pour en stopper la progression...
De camp bright light à la ville martyre de Fallujah où ses parents étaient morts, il n'y avait qu'un pas.
Commenter  J’apprécie          10
On ne peut pas vivre par procuration. Tu comprends, certaines choses doivent être vécues physiquement.
Commenter  J’apprécie          30
- J'ai essayé de vous googler sous toutes les coutures, Chamza... Pas moyen de trouver une donnée qui vous concerne sur le net...
- Oh ? J'ai horreur des engins de recherche. Il ne me viendrait jamais à l'idée de googler une amie... même le mot je le trouve vulgaire...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Thierry Smolderen (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Smolderen
Cette semaine, la librairie Point Virgule vous présente trois BD policières très différentes qui vous prouveront qu'on peut mener des enquêtes palpitantes tout en arborant des styles graphiques décapants.
- Dans la tête de Sherlock Holmes, 2 tomes, Cyril Lieron & Benoit Dahan, Ankama, 14,90€ - L'été Diabolik, Smolderen & Alexandre Clérisse, Dargaud, 21€ - A Short Story, Run & Florent Maudoux, Label 619, 19,90€
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (118) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5279 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..