AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Philippe Bramanti (Illustrateur)
ISBN : 284055318X
Éditeur : Delcourt (01/01/2004)

Note moyenne : 4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Pour raconter l'histoire de Little Nemo et de son créateur Winsor McCay, le dessinateur Bramanti a mené d'importantes recherches sur Detroit. Il a ainsi découvert des documents inédits, dont il s'inspire pour reconstituer la ville et son atmosphère. C'est en effet à Detroit que le jeune McCay, as indécrottable du dessin, fait ses débuts, notamment en travaillant dans un musée à un sou, dont la plus importante attraction consiste en une balançoire hantée. Une histoir... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ninosairosse
  25 février 2017
toute similitude avec des personnages ayant existé est tout à fait voulue.
Alors que la balançoire hantée n'est que le nom, dans un champ de foire d'une attraction,
Mc Cay , Hinton , Goodison, Boole franchissent les premiers la porte de la quatrième dimension.
Dessins clairs, textes sobres,
Mc Cay ne méritait pas l'opprobre...
Commenter  J’apprécie          350
Thyuig
  02 mai 2011
Il y a quelque chose de précieux dans cette bande dessinée, une douceur perceptible, sans doute produite par la beauté du dessin de Bramanti, son côté vaporeux, comme une apparition éphémère. La difficulté d'aborder un personnage tel que Windsor Mc Cay pour un auteur de bande dessinée est sans doute la même que celle d'un footballeur (c'est de circonstance) devant rendre hommage balle au pied à l'un de ses prédécesseurs. Une impossibilité figée dans le temps, un passé qu'on ne connaît qu'au présent, un souvenir en somme.
Finalement il ne s'agit que d'une équation simplissime : nous parlons au présent d'un passé qui le détermine (ce présent) dans son futur. Elémentaire. La bande dessinée doit son existence moderne à Mc Cay et lorsqu'elle lui rend hommage, c'est ses entrailles qu'elle retourne.
Et nous nous faisons tout un monde des entrailles ; il n'y a franchement pas de quoi. Ca n'est jamais que le germe de l'existence. C'est justement à cette dernière que Smolderen et Bramanti ont décidé de s'intéresser. La vie de Mc Cay. La naissance d'un art. Tout un programme.
« La balançoire hantée » relate les premiers pas de dessinateur d'un élève très doué. Il étudie la perspective auprès d'un maître et gagne sa vie en faisant le portrait de badauds se rendant au Wonderland de Détroit, une attraction mêlant illusionnisme et spectacles comiques. La balançoire en question est un appareil dans lequel les spectateurs prennent place. Elle est au centre d'une pièce mobile, dans laquelle le mobilier a été cloué au plancher. Evidemment la pièce tourne autour de la balançoire cependant l'illusion opère à merveille pour les spectateurs, à se retourner les sens.
La justesse du traitement conjoint de Smolderen et Bramanti réside ici, dans cette faculté implacable de rendre compte de l'exacte vie de Mc Cay, sans chercher à l'enjoliver, mais ainsi de rendre palpable l'exercice même évoqué plus haut, la mise en abîme de la bande dessinée elle-même avec comme point d'achoppement cette balançoire d'illusion, celle qui nous fait croire que l'on tourne dans l'espace alors que c'est l'espace qui défile sous nos yeux.
Le tout provoque une sorte de vertige. D'illusion bien sûr. Mais aussi temporel, spatial et esthétique. Temporel par ce retour dans le passé de la bande dessinée et en utilisant ses moyens propres. Spatial parce qu'il y est question de la quatrième dimension laquelle figurera au centre des préoccupations de Mc Cay. Et bien sur esthétique dans le traitement particulier de Bramanti. Son dessin souligne et efface à sa guise les éléments du réel, il les façonne. L'impression est un peu celle qu'on ressent lorsqu'on cherche à se souvenir d'un rêve. Certains protagonistes nous reviennent amputés de leur tête, ou seulement au travers du bruit de leurs pas. Bramanti agit comme cela, en esquissant certains décors, en recouvrant d'un voile de brouillard certaines planches. Magnifique mais surtout nécessaire. le voile historique, le flou artistique, tout cela est indispensable pour l'équilibre de l'oeuvre, pour palier au vertige de Mc Cay, à son déséquilibre ; spatial, temporel, esthétique, mais surtout artistique. Magnifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ninosairosseninosairosse   25 février 2017
- Regardez cette main de marbre. Une main droite. Pas d'erreur possible. Je peux la tourner dans tous les sens, pendant aussi longtemps que je veux....Jamais elle ne deviendra une main gauche. Si nous étions des créatures habitant une surface plane comme cette feuille de papier... Nous rencontrerions le même problème...Nous ne verrions pas comment transformer cette main gauche en main droite. Et pourtant nous autres créatures à trois dimensions voyons immédiatement une solution aisée à leur problème.
- Il suffit de retourner la feuille.
- Exactement ! Il suffit de retourner la feuille dans notre espace 3D pour que la main gauche devienne...une main droite ...
- Vous voulez dire qu'il suffirait de retourner cette main de marbre dans la 4eDimension pour que...
- Absolument. Ce serait aussi simple que ça. [...]
- Je me demande quelle impression cela ferait de se "retourner" soi-même dans la quatrième dimension...
- Je vais vous le dire jeune homme : il faut imaginer que vous vous transformez en votre propre image en miroir.
Votre oeil droit traverse votre tête et devient votre oeil gauche

p31-32 -[...]-35
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
miladomilado   01 mars 2014
- Vous connaissez M. Descartes ? Avec deux coordonnées on désigne n'importe quel point sur ce tableau. Il nous faudrait un degré de liberté supplémentaire pour évoluer dans la pièce. Il se trouve que dans notre espace nous n'avons aucune difficulté à le trouver...
Avancez dans cette direction... Et vous voilà sorti de la prison du tableau, libre d'évoluer dans un espace à trois dimensions !
Mais alors... Pourquoi ne pas chercher une quatrième direction perpendiculaire aux trois autres...
Et qui nous ouvre ainsi des horizons tout à fait inconnus et peut-être merveilleux ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Videos de Thierry Smolderen (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Smolderen
Naissances de la bande dessinée - Thierry Smolderen .Présentation de Thierry Smolderen à propos de son essai "Naissances de la bande dessinée. de William Hogarth à Winsor McCay" paru aux Impressions Nouvelles en novembre 2009 http://www.lesimpressionsnouvelles.com/catalogue/naissances-bande-dessinee/
autres livres classés : dessinsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1493 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre