AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781026813782
232 pages
Éditeur : Urban Comics Editions (25/05/2018)
3.74/5   17 notes
Résumé :
Enquêtant sur l'existence et les propriétés de différents métaux disséminés à travers la planète depuis des millénaires, Batman découvre un portail ouvrant sur un Multivers Noir : des dimensions parallèles où l'Histoire a déraillé et où les membres de la Ligue de Justice ont été supprimés par des Chevaliers Noirs terrifiants. Aujourd'hui, ces derniers décident d'envahir notre dimension.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
MassLunar
  05 juin 2019
Batman metal ... En tant que lecteur non assidu de l'univers DC, j'ai vraiment bien aimé cette édition librairie d'un important event connu sous le nom de Dark Night : metal en VO. Dans ce crossover, Batman est confronté à une terrible menace provenant du multivers noir, une sorte d'envers ultra-cauchemardesque du multivers DC représenté par les mauvais choix et les importantes erreurs des Batman alternatifs ainsi que leurs funestes conséquences.
Ces conséquences ont donné lieu à sept versions maléfiques de Batman et je pense que tout le charme de Batman metal provient de ces bad guys ultra-stylés.
Alors, je ne vais pas faire le malin et décrire de manière ultra-détaillé cet event pour la simple et bonne raison que je le découvre tout juste dans ce format librairie. Mon avis ne portera donc que sur la présente édition et, surtout, à travers mon point de vue néophyte sur l'univers DC.
J'ai vraiment bien aimé ce titre et il faut souligner le fait qu'Urban a quand même fourni un bon travail de cohérence scénaristique pour ce premier tome en format librairie.
Au départ, c'était un peu mal parti. J'étais plutôt confus par toutes ces enquêtes et cette narration morcelée entre Batman, le couple Hawkman, et Green Lantern. Ces préludes apportent pourtant une jolie tension, une certaine inquiétude grandissante en accord avec l'ampleur de cet event qui se propose de revenir un peu sur un lointain passé autour de l'identité Batman. Cette tension finit par exploser et l'enquête, le mystère presque Lovecraftien est remplacé par de l'action pur jus à travers une intrigue structurée comme un jeu vidéo.
Les supers-vilains deviennent beaucoup plus balaises sous l'influence d'un Batman qui rit hautement réussi.
Ce croisement hybride entre le joker et le batman est sans nul la principale raison qui m'a fait lire ce titre.
Ce bad guy est juste savoureux.
Batman metal propose un univers graphique vraiment généreux; Si le dessin de Capullo est incomparable, j'ai bien aimé le travail assez expressif de Stejpan Sejic sur le chapitre 3 de la résistance de Gotham ou encore l'audace très dynamique de Juan Ferreyra.
C'est un réel plaisir de constater que certains dessinateur s'épanouissent même sous le credo DC et l'obligation de s'enchaîner à la cohérence dramaturgique de l'event.
Par contre, parlons du scénario, je suis un poil déçu que ce premier volume finisse par s'orienter vers du gros battle royale. Certes, c'est épique, c'est prenant, c'est un super crossover avec de multiples guerriers (même si j'ai détesté le fils de Batman, Damian, une vrai tête à claque celui-là !). J'ai cependant trouvé que le contenu scénaristique était peut-être un peu vide sur ces derniers chapitres épiques comparé aux premiers qui, vraiment, nous présentaient une ambiance complexe mais attrayante, notamment avec la menace que représente ce multivers noir et la chose qui se tapie à l'intérieur.
Là, dans les derniers chapitre, on bascule un peu trop sur du combat parfois lourdingue au détriment du scénario dont la consistance s'évapore un peu.
Après, même si je le souligne , honnêtement, j'ai été happé par ce tome. Pour moi, c'est un excellent titre, une bonne réédition librairie de ce crossover paru donc en trois tomes. Ce titre est vraiment aguicheur par son coté cauchemardesque. le Batman qui rit, notamment, est pour moi un personnage mémorable qui mériterait peut-être une place dans le panthéon des supers-vilains mémorables de l'univerc DC.

Même si l'entrée en matière est un peu confuse pour un novice et que la conclusion se perd légèrement dans des combats un peu inutile, nulle doute que ce titre demeure spectaculaire et jubilatoire. Un bon premier volume , reste à savoir si les deux prochains seront aussi bien relevés !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Catilina38
  16 août 2018
L'édition Urban est un peu étrange, et pour cause, Métal étant l'aboutissement des Rebirth de l'éditeur, il est particulièrement ardu d'aider la lecture tant le nombre d'éléments et de publications aboutissant à Métal sont nombreux. du coup on nous propose une double page introductive avec quelques-uns des personnages qui interviennent dans le volume et un résumé de l'histoire éditoriale des "Crises" de DC eu le principe du Multivers. Cela a le mérite de donner quelques bases pour les nouveaux venus ou ceux qui ne passent pas leur vie à ne lire que du DC, mais c'est insuffisant pour aider la lecture. du coup je conseille de lire les pages situées en fin de volume avant la BD. Côté maquette c'est classique (j'apprécie la rapidité de la sortie de la version française), avec une jolie couverture de Greg Capullo correspondant au premier volume US de Métal... pas l'illustration la plus belle de cette saga mais ca reste très bon. L'album comprend les épisodes des différentes publications: Dark Days: la forge #, Dark days: le casting ,#1, Metal #1 et 2, puis des épisodes de Teen titans, Nightwing, Suicide squad et Green Arrow. Cela aura une importance comme je vais l'expliquer...
Depuis des siècles Hawkman enquête sur un étrange métal qui serait lié à la naissance des héros. Batman lui-même semble avoir découvert des éléments suffisamment graves pour qu'il les cache à la Ligue de Justice. le journal d'Hawkman semble indiquer que depuis la nuit des temps une des tribus humaines primordiales est liée aux chauves-souris et à un démon caché dans un Multivers noir. Soudain le monde bascule...
Metal est présenté comme l'événement majeur (... comme tous les six mois chez les Marvel/DC?) de ces dernières années, au même titre que le Doomsday Clock. Après la lecture de ce premier volume (Urban va publier rapidement la suite, le second volume étant sorti, le dernier paraissant en novembre) je peux dire que c'est à la fois vrai et faux, sans doute du fait de l'agencement choisi par l'éditeur français. Dans ce volume il y a en effet une première partie assez monumentale et complexe, constituée du prologue et des deux premiers épisodes de Dark Knights Metal (je signale le pluriel dans le titre de la VO, qui a une raison...). On nous propose de découvrir via l'enquête mystérieuse du Batman, ce qui pourrait être à l'origine de tout, des univers DC, de Batman, des super-héros! L'impression que tout se tient et que les scénaristes ont préparé cet événement depuis des années, depuis la Cour des Hiboux notamment est assez impressionnante! Il est toujours très plaisant de trouver une cohérence dans un univers imaginaire, surtout dans les mondes de super-héros qui nous ont habitués à des tombereaux d'incohérences et de Deus ex machina fastoches. En outre les auteurs font un réel effort de pédagogie pour ne pas perde les non spécialistes. Cette alliance d'enquête (pour la forme), de cohérence d'univers et d'un design vraiment fort donne beaucoup de points à ce Métal et donne vraiment envie de continuer la lecture (ce qui est rarement le cas pour moi dans les BD Marvel/DC je le précise).
Après le deuxième épisode de Dark Knights: Metal... on tombe malheureusement dans du "porte-monstre-trésor" avec l'avancée des Teen Titant et de la Suicide Squad dans un Gotham transformé et se confrontant aux méchants de l'univers Batman... alors que celui-ci a disparu. Graphiquement ça c'est plus que correcte, c'est drôle par moment, mais ça manque terriblement d'ampleur. J'imagine qu'Urban était un peu obligé de présenter ces épisodes dans la trame général du run mais c'est vrai que ça fait un peu remplissage et très franchement l'album aurait pu s'arrêter après les quatre premiers épisodes. A voir sur l'ensemble si cet agencement était vraiment nécessaire.
La partie graphique est en revanche de très haut niveau et je peux dire que sur les huit dessinateurs aucun ne peine à la tâche. Les design et thématiques visuelles liées à l'apparition des créatures du Multivers noir et globalement le design des anti-batman créés par Capullo sont l'une des grosses réussites de ces dernières années en matière de héros DC et l'on a un certain nombre de planches vraiment très graphiques, comme les américains savent les faire.
On a bien quelques idées visuelles totalement WTF (le robot à la mode Power-Rangers du début!!!), mais c'est assez vite oublié... pour peu que la suite de l'intrigue assume le côté sombre, cauchemardesque et révolutionnaire de l'univers DC. J'avoue qu'avec la White Knight de Sean Murphy (... je dois en parler à chaque billet Comics, non? :) ) les visuels postés à grand renfort de teasing par Snyder et Capullo sur Metal avaient créé une très grosse envie chez moi... cette envie graphique s'est transformée en envie scénaristique tant les concepts développés sont intéressants et novateurs (au niveau de ma connaissance très limitée de cette histoire éditoriale). Pour moi l'essai est en passe d'être transformé... en fonction des deux volumes à venir.

Lien : https://etagereimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Yradon4774
  13 décembre 2018
Synopsis :
"Enquêtant sur l'existence et les propriétés de différents métaux disséminés à travers la planète depuis des millénaires, Batman découvre un portail ouvrant sur un anti-multivers ; des dimensions parallèles où L Histoire a déraillé et où des Chevaliers Noirs terrifiants ont supprimé les membres de la Ligue de Justice."
Après cette intro qui n'a pas envie de se jeter sur ce #Batman, qui ? D'autant plus que le Tome 2 est déjà sorti mais j'y reviendrai en temps et en heure lorsque je l'aurai lu. Ce qui fera l'objet d'un autre article de votre serviteur.
@UrbanComics nous livre donc ici, un pur chef d'oeuvre visuel et scénaristique, tiré de leur collection #DcRebith. Une vrai claque dans l'Univers de notre chevalier noir préféré. En effet, le dessin est de toute beauté et le scénario abouti et bien rythmé. Vous n'avez qu'une envie tourner les pages pour connaître la suite, encore et encore et encore...
#Barbatos (le gentil monsieur avec la couronne d'épine en fer sur la photo), Dieu maléfique du Multivers Noir, pourchasse Bruce Wayne depuis la nuit des temps jusqu'au plus lointain futur et se décide à envahir notre dimension pour notre plus grande terreur. Aidé des différents #Batman du Multivers Noir ou Anti-Multivers, il va réussir à vraiment inquiéter notre détective ailé. Ce qui n'est pas chose aisée.
Comme toujours #Batman sera là et fera front afin d'essayer de repousser cette menace qui pèse sur la survie de notre monde mais également des autres dimensions.
Comme je le disais le Tome 2 est sortie et j'ai hâte de lire d'autant plus qu'un Tome 3 est prévu!! OH MY #BARBATOS !!
Note : 18/20.
J'ai également hâte de lire #Batman Damned qui vient de sortir chez nos merveilleux amis de @DCComics et j'espère bientôt en France chez @DCComics_FR car il m'a l'air d'être tout aussi sombre, si ce n'est plus que #BatmanMetal.
A suivre également dans un prochain article, car ce n'est pas tout à fait le propos ici...😉
Comme toujours suivez-moi sur les réseaux sociaux ou directement sur ce blog, pour échanger avec votre serviteur et/ou être les premiers avertis lorsque paraît une nouvelle #chronique. Je viens également d'ouvrir un #insta pour ce blog à retrouver sous le #nametag : yradon4774
See you soon sur les ondes...
Lien : https://wordpress.com/post/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Roijaune
  16 novembre 2019
Après quelques dizaines de pages j'ai abandonné parce que j'avais l'impression de lire un épisode des Avengers... Ca part dans tous les sens ! Avec la JLA j'ai un peu de mal, mais là c'est juste trop pour moi !
Commenter  J’apprécie          10
Marquise
  30 janvier 2019
Début intéressant mais par la suite cela devient formaté comme un jeu vidéo les dessins sont supers !
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
BDZoom   07 juin 2018
Scott Snyder nous offre aussi avec ce nouvel arc un récit très gothique, dense, angoissant, mixant passé ancien et présent.
Lire la critique sur le site : BDZoom

Videos de Scott Snyder (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Scott Snyder
Undiscovered Country - La bande-annonce
autres livres classés : multiversVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Batman - Sombre Quiz - 1/2

Qui Incarne le chevalier noir dans Sombre reflet ?

Bruce Wayne
Jim Gordon
Tim Drake
Dick Grayson

8 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Batman : Sombre reflet, tome 1 de Scott SnyderCréer un quiz sur ce livre