AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280212056
Éditeur : Harlequin (01/09/2010)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 171 notes)
Résumé :

Une année, une seule. C'est le temps dont dispose Elena pour développer ses pouvoirs de magicienne. Mais le parcours est semé d'embûches. Les détracteurs d' Elena cherchent à la manipuler, voire à la détruire. Triomphera-t-elle de la jalousie des Magiciens, de la traîtrise du Prince exilé, et de la haine que lui voue son frère ? Libre et rebelle, elle poursuit sa quête. Avec pour allié le mystérieux Valek qui lui insuffle, en pensée, la force de devenir elle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
Alyxiel
  31 janvier 2014
Résumé: "Une année, une seule. C'est le temps dont dispose Elena pour développer ses pouvoirs de magicienne. Mais le parcours est semé d'embûches. Les détracteurs d' Elena cherchent à la manipuler, voire à la détruire. Triomphera-t-elle de la jalousie des Magiciens, de la traîtrise du Prince exilé, et de la haine que lui voue son frère ? Libre et rebelle, elle poursuit sa quête. Avec pour allié le mystérieux Valek qui lui insuffle, en pensée, la force de devenir elle-même..."
Changement radical d'ambiance et de paysage pour ce 2e tome des aventures d'Elena.
Partie à la recherche de sa famille, elle doit faire, une fois de plus, face à la méfiance et au regard désapprobateur des autres.
De nombreuses épreuves physiques et psychologiques attendent notre héroïne.
Comme notre héroïne que l'on suit pas à pas, on découvre un autre monde : Sitia. Nouveau mode vie, nouvelles règles. du coup, pas de répétitions avec le 1er tome. Maria Snyder nous ramène en arrière le temps d'un souvenir, utile à la compréhension du texte, et de l'état d'esprit d'Elena.
L'absence de certains personnages du 1er tome nous laisse un peu sur notre faim, notamment concernant l'histoire frémissante d'Elena avec Valek. Nos deux amoureux vont devoir tester la force de leur sentiments.
J'aime beaucoup le fait que l'histoire d'amour ne soit pas le centre de ce roman. Cela laisse énormément de place pour les éléments qui gravitent autour des protagonistes, et ça permet au lecteur de plus s'approcher d'autres personnages tout aussi intéressants.
Je crois bien que Maria Snyder s'est trouvé une nouvelle fan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Lefso
  29 juin 2012
Tout comme le premier tome, ce livre est un enchantement : nous avions découvert Ixia, un pays dont la fantaisie avait été bannie au profit de l'efficacité. Dans ce deuxième tome, nous découvrons Sitia, un pays riche en gouts, couleurs et senteurs ! Une telle différence de paysage devrait avoir un impact sur la lecture, et pourtant ce n'est pas le cas. le style de l'auteur nous avait fait aimer Ixia et nous donne la pareille avec Sitia, l'autre moitié du monde.
Bien évidemment, l'impact des personnages y est pour beaucoup car Elena et ses acolytes sont toujours aussi attachants. Nous découvrons dans ce deuxième volet, la famille d'Elena et quand bien même ses parents sont assez stéréotypés, il n'en est pas de même avec son frère qui semble torturé et vindicatif. Nous découvrons également la magie qui est bannie en Ixia mais toute puissante en Sitia. Nous découvrons enfin un autre mode de gouverner qui laisse place à l'individualité et au libre arbitre.
Loin de Valek, Elena qui était venue pour apprendre va vite prendre la mesure de la tache qui l'attend, surtout au vu de l'hostilité qu'on lui témoigne. Réussira-t-elle à déjouer les complots et à s'acclimater dans ce pays si familier et pourtant si lointain qui ne semble pas vouloir d'elle ?
L'histoire est toujours aussi passionnante, l'action est au rendez-vous, que ce soit des combats physiques ou magiques, sans oublier l'humour qui rythme la lecture (l'apport des chevaux est immense). J'ai vraiment tout aimé de ce livre.
J'avais pensé que la nouveauté du monde découvert dans le premier tome ne pourrait pas se renouveler dans le deuxième tome et pourtant, si ! Tout est différent dans ce deuxième volet : la situation politique, la situation d'Elena et surtout la dimension magique qui règne sur Sitia. Les pages du livre ont défilé, toujours plus vite jusqu'à la fin et j'ai du me contrôler pour ne pas de suite sauter sur le 3ème volet.
J'ai beaucoup aimé l'antagonisme mis en place entre Ixia et Sitia, dévoilant au lecteur que toute chose possède ses qualités mais aussi ses défauts... Que ce soit les modes de gouvernement, les personnes, l'action ou encore l'inaction... Rien n'est tout blanc ou tout noir !
Au final, l'auteur a fait encore plus fort que pour le premier tome. J'espère que le 3ème tome sera encore mieux !!!
Lien : http://lefso.blogspot.de/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Melisende
  29 avril 2015
/!\ Spoilers sur le premier tome ! /!\
Lu il y a quelques années, le premier tome – le Poison écarlate – m'avait séduite mais n'avait malheureusement pas atteint le rang de coup de coeur comme pour beaucoup d'autres lecteurs. La suite proposée par Maria V. Snyder n'est toujours pas un sans faute mais encore une fois, j'ai passé un excellent moment à suivre les aventures d'Elena (Yelena dans la version originale).
Le Souffle d'émeraude fait directement suite au Poison écarlate puisqu'il reprend l'intrigue là où on l'avait laissée. Elena quitte son pays d'adoption dans le Nord pour éviter l'éxécution réservée à ceux détenant des pouvoirs magiques. Elle voyage vers le Sud en compagnie d'Irys la magicienne, ramenant à leur famille tous les enfants enlevés plusieurs années auparavant. En Sitia (dans le Sud), elle (re)fait la connaissance de ses adorables parents – Esau et Perle – et de Leif, son frère aîné qui la déteste. Les souvenirs de sa petite enfance reviennent petit à petit mais il faut réapprendre à s'apprivoiser mutuellement. Les retrouvailles sont malheureusement de courte durée puisqu'Elena doit rejoindre la Citadelle où elle suivra une formation magique.
Notre héroïne ne connait que peu de moments de répit puisqu'à peine en chemin en compagnie de son fère, elle se fait kidnapper par Cahil, le chef des rebelles. Difficile de trouver sa place dans ce pays où tout le monde la prend pour une espionne du Nord et comme si ce n'était pas assez difficile à gérer, un puissant magicien enlève des jeunes filles et leur fait subir des horreurs avant de les tuer... Tout au long de cette histoire, dès qu'Elena semble connaître une petite éclaircie, une nouvelle difficulté lui tombe dessus ; autant dire qu'il y a peu de temps mort, le lecteur ne s'ennuie pas une seule seconde !
J'en ai assez des titres "Young Adult" édulcorés dans lesquels les auteurs restent en surface et surtout, simplifient tout à leurs héros, comme si les lecteurs étaient trop fragiles (et trop bêtes ?) pour supporter et apprécier des histoires plus denses, plus travaillées et plus "graves".
Alors certes, elle souffre cette jeune Elena car Maria V. Snyder lui épargne peu d'épreuves, mais la vie ce n'est pas tout rose, si ? L'héroïne en est d'autant plus touchante et j'espère vraiment qu'elle connaîtra, dans le troisième et dernier tome, sinon une fin heureuse, au moins la liberté et quelques moments de bonheur apaisants.
Ces derniers temps, état d'esprit ou choix de lectures, je m'attache assez peu aux personnages des romans que je parcoure mais Elena m'a permis de ressentir une grande empathie ; ça me manquait. C'est une héroïne émouvante. Elle a beau posséder de grands pouvoirs extraordinaires, faire preuve de grandes capacités et d'une volonté quasi sans faille, elle n'en reste pas moins terriblement humaine, soumise aux doutes et aux moments de chagrin ; elle connaît également beaucoup la solitude, sa compagne la plus fidèle. Un juste milieu qui fait d'elle une figure à laquelle on peut aisément s'attacher.
Les autres personnages sont plutôt bien croqués eux aussi. Complexes et pas manichéens, on croit à leur histoire et à leur personnalité. Plusieurs gardent une ambiguïté pendant des centaines de pages, retournent leur veste, hésitent... et surprennent. Seul Valek m'a semblé un peu trop sous-employé ici. Il a du potentiel mais il est trop en retrait et sert plus d'objet utilitaire en son temps que de véritable figure à part entière.
Globalement, Elena n'a pas de chance avec son entourage car à part ses deux parents qui la soutiennent et lui font confiance, tous les autres semblent soit la détester, soit s'en méfier. Elle ne peut faire confiance à personne (ou presque) et va devoir choisir son camp : le Royaume du Nord où elle a grandi et où vit son amant mais où elle sera exécutée si elle y retourne ou Sitia dans le Sud où elle est née et où elle peut apprendre à maîtriser ses pouvoirs mais où elle est détestée par le plus grand nombre car soupçonnée d'espionnage. Alors que faire ?
De l'action, une héroïne attachante... et une plume assez addictive. Evidemment, je me base sur la traduction (comme souvent), mais j'imagine que le texte original possède les mêmes caractéristiques. Ce que j'aime surtout chez Maria V. Snyder c'est qu'elle nous propose un deuxième tome très visuel, très imagé.
Malgré mon manque de souvenirs au sujet du Poison écarlate, je n'ai pas eu beaucoup de mal à me resituer auprès d'Elena et à voyager en même temps qu'elle dans le royaume de Sitia. J'ai imaginé avec une grande facilité les maisons dans les arbres ou encore la plaine désertique où vivent les Tisseurs d'histoires. le décor est donc bien posé et c'est également le cas des scènes en elles-mêmes avec les interactions des personnages entre eux. Les pages se tournent vraiment très vite, on en veut toujours plus !
J'avais aimé le premier tome, je confirme la qualité de cette trilogie avec ce deuxième volet... il ne me reste plus qu'à me procurer le troisième et dernier qui j'espère, clôturera en beauté les aventures d'Elena !

Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Colombedelesperance
  10 février 2015
Fichtre, je ne sais même pas comment débuter ceci. Qu'importe !
Le deuxième tome de la saga Les portes du secret nous transporte à nouveau aux côtés d'Elena, qui, cette fois-ci, se rend en Sitia pour y retrouver sa famille et surtout apprendre à gérer sa magie. On dirait pourtant que son voyage n'aura rien d'une sinécure et que la jeune femme risque bien de vivre encore des aventures particulières et très dangereuses… Non seulement son frère aîné la déteste, mais en plus elle se voit confrontée à un souci de taille : un magicien meurtrier sème la terreur en Sitia en enlevant des jeunes filles et en les torturant pour finir par les tuer. Elena va se retrouver directement impliquée dans l'histoire, alors que ses pouvoirs deviennent chaque jour plus précis et définis et qu'elle doit se confronter à d'autres situations encore épineuses à côté.
Bon, alors. Alors, alors, alors…
J'avais vraiment apprécié le tome 1, aussi, j'ai espéré que le deuxième opus suivrait la même lignée. Quelle joie et quel soulagement de constater qu'en effet, c'est bien le cas ! On retrouve une Elena toujours aussi farouche, entêtée et pourtant droite, fière et déterminée à agir selon sa conscience. On m'avait dit que son caractère s'affirmerait dans la suite, je suis ravie de constater qu'en effet, c'est bien le cas !
Surtout que, comme le résumé l'indique, elle va se retrouver dans une monstrueuse pagaille. Oh yeah. Pourtant cette jeune femme n'est pas à plaindre, on ne veut pas le faire parce qu'elle nous embarque avec elle et qu'elle affronte tout le menton relevé, prête à en découdre ! Même quand il s'agit parfois de ses professeurs. Eh oui. Parce qu'Elena suit son instinct et que comme elle a été formée par Valek, elle ne se laisse pas mettre hors-jeu. Sauf que ce n'est pas la manière de penser sitienne…
Honnêtement, je ne sais même pas quoi raconter à propos de ce livre. J'ai été prise très rapidement dans le vif, j'ai lu ce livre en deux jours en regrettant de devoir dormir parce que cela me forçait à m'arrêter. Si, si, je vous assure ! C'est un bouquin hyper addictif ! D'autant plus que Valek et Elena ne se trouvent pas ensemble. Je vous l'ai déjà dit pour le précédent tome, quand il n'y a pas de romance, j'ai parfois du mal à rester accrochée à l'intrigue. Une nouvelle fois, je suis épatée de voir que Maria V. Snyder a réussi à tisser quelque chose de beaucoup plus prenant qu'une simple histoire d'amour dangereuse : son univers de fantasy me subjugue ! Idem pour son intrigue !
Je dois aussi parler des personnages, même si j'ai déjà abordé un peu Elena. La jeune femme mûrit ici aussi, elle doit apprendre à faire face à la douleur, à l'humilité aussi et elle doit explorer sa magie, ce qui n'a rien de facile. Mais j'ai réellement apprécié de la suivre et son apprentissage m'a souvent arraché un sourire.
Irys est un personnage que j'ai aussi beaucoup apprécié, même si ses rapports avec Elena ne sont pas toujours au beau fixe. Elle cherche à faire de son mieux, aussi selon ses valeurs et elle sait se remettre en question, j'aime beaucoup.
Il y a la famille d'Elena, dont j'ai été touchée par ses parents. Puis il y a Leif, son frère, qui a fini par me plaire malgré tout, bien que j'aie eu une énorme envie de le taper à répétition. On sentait qu'il y avait quand même quelque chose qui couvait en-dessous.
Parlons aussi de Cahil, sans vous dire spécifiquement de qui il s'agit. Disons simplement que dès le départ, il a eu du mal à passer, avec ses airs suffisants et ce qu'il prend pour acquis. J'ai bien cru qu'à un moment, Maria V. Snyder allait nous coincer Elena dans un triangle amoureux, bénie soit-elle, ce n'est pas le cas !
Je dois vous avouer aussi que j'ai retrouvé Ari, Janco et Valek avec un enthousiasme non feint. À partir du moment où ils sont réunis, dans le roman, inutile de vous dire que je suis restée vissée au bouquin jusqu'à la fin ! (il fallait que je sache, puis j'aime Valek, moi, il me plaît beaucoup, beaucoup ! de même qu'Ari et Janco que je trouve juste formidables !)
Je pourrais parler encore d'un bon nombre de personnages secondaires dans ce roman, vous savez. Des bons et des moins bons. Ils sont assez nombreux et je trouve que l'histoire n'en est que plus riche, plus étoffée, et pourtant jamais on ne se perd. Il y aurait tant à dire, tellement ce livre est bien !
Ce n'est pas un coup de coeur, cela dit, mais ça fait partie de ceux qui se classent en liste « très, très bon », et qui me donnent juste envie de connaître la suite parce que ça m'emporte jusqu'au bout. J'apprécie énormément de choses dans cette saga : le fait que l'auteure, sans virer au macabre ou à des choses trop sombres, sache montrer et inclure des éléments qui n'ont rien de bisounours. C'est du sérieux et elle y va à fond ! J'ai trouvé parfois cependant que peut-être Elena s'en sortait un peu trop facilement, mais bon… Maria V. Snyder arrive néanmoins très bien à alterner les différents temps de son histoire, cela dit, avec une plume agréable, rendant le récit particulièrement fluide.
Que dire de plus… j'ai l'impression d'en avoir écrit une belle tartine, déjà. le côté magique est très bien développé et je suis vraiment fan de ce que l'auteure a créé, sincèrement. J'ai hâte d'en savoir plus sur les dons d'Elena et de voir ce qu'elle vivra par la suite.
Le dernier point que j'aborderai est qu'en effet, il y a quand même des valeurs, dans tout ceci. Elena se bat toujours pour ce en quoi elle croit, elle reste fidèle à sa parole et ne se résout jamais vraiment à tuer. Elle ne le fait que très peu, d'ailleurs (je ne cautionne pas, mais j'apprécie le fait qu'elle se remette en question aussi). Il y a plein de petites choses que l'on peut extraire du bouquin, mais je crois que si je m'y attardais, vous auriez droit à un roman sur le roman.
En conclusion, ce deuxième tome est une franche réussite pour moi. Si vous cherchez une saga qui aura tendance à vous visser aux livres, essayez celle-ci, les aventures d'Elena sont assez impressionnantes, vous aurez de quoi rire, de quoi être sous tension et de quoi fondre devant des petits moments de tendresse et d'amuur. Enfin bref, un deuxième tome qui aura développé le côté magique de façon très intéressante, et qui me donne juste envie de continuer pour savoir la suite !
Ce sera donc un 18/20 pour moi et un grand merci à La Bibliothèque d'une Serdaigle pour son prêt !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aryia
  08 septembre 2017
Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais dans mon cas, certains livres de ma bibliothèque ont une histoire très particulière qui les rend unique à mes yeux. C'est le cas pour ce second tome, qui m'en a fait voir de toutes les couleurs ! Après avoir découvert le premier tome à la bibliothèque, j'avais décidé de m'acheter la trilogie entière. Or, où que je cherche (librairies, grandes surfaces, sites …), je ne trouvais que le premier et le troisième tome : le second était épuisé et impossible de le trouver en occasion ! Finalement, après quelques mois de résignation, un ultime exemplaire a été mis à la vente sur Amazon, au prix de l'éditeur. Il était onze heures du soir et, du haut de mes quinze ans, je me souviens avoir hurlé à la cantonade « Viiiite ! le liiiiiivre ! » … Aussitôt trouvé aussi commandé, et bien évidemment, aussitôt reçu aussitôt lu ! Et c'est ainsi qu'aujourd'hui encore, ce livre a le privilège de recevoir régulièrement des petits regards amusés lorsque je me rappelle de son histoire …
Mais trêve de bavardages ! L'histoire qui nous intéresse, c'est bien celle d'Elena, contrainte de fuir Ixia et de s'éloigner de Valek en raison de son potentiel magique. Accompagnée par Irys, maitresse magicienne, Elena part à la rencontre de sa famille après quatorze années de séparation. Et si les retrouvailles avec ses parents coulent de source, ce n'est pas aussi évident avec Leif, son frère ainé … Mais une fois encore, Elena a bien d'autres préoccupations : entre le neveu de l'ancien roi d'Ixia qui espère bien récupérer son trône et les manigances meurtrières d'un magicien dévoyé en quête de pouvoir, elle peine à se concentrer sur ses études. Heureusement pour elle, Elena peut compter sur l'amitié sans faille de Kiki, sa jument, et sur l'aide inopinée de Valek, toujours partant pour les aventures les plus dangereuses !
Grand changement de décor dans ce tome : nous quittons Ixia et son organisation militaire et froide pour plonger au coeur de Sitia, pays plein de couleurs et de vie. Ce contraste se ressent dans la narration qui se fait plus vivante, plus rythmée, et c'est vraiment génial. Malgré cette gaieté ambiante, l'histoire reste bien sombre : entre la haine féroce de son frère, les ardeurs conquérantes du prince exilé, les soupçons de la première magicienne et la menace d'un magicien dévoyé qui multiplie les victimes, il n'y a que peu de place pour la douceur dans ce roman. Et pourtant, et pourtant … Par le biais de l'amitié délicate entre Elena et sa jument, des retrouvailles entre Elena et sa maman, des disputes amicales entre Elena et Dax, l'auteur a réussi à intégrer un peu de légèreté pour contrebalancer tous les horribles événements auxquels Elena est confronté. Plus généralement, l'auteur parvient à maintenir un certain équilibre entre une noirceur trop exagérée et une candeur trop enfantine. Un vrai livre young adult qui combine des éléments de ces deux extrêmes. Chapeau !
La grande force de cette saga, et de ce tome en particulier, ce sont les personnages. Ils sont époustouflants car vibrants de réalisme ! Leur personnalité n'est pas tranchée et évidente à cerner, bien au contraire, elle est complexe et en perpétuelle évolution. Pour ne prendre que quelques exemples, nous avons Leif, le grand frère d'Elena, tiraillé entre la culpabilité, la colère et l'amour, Cahil, le prince exilé, obnubilé par l'idée de récupérer le trône de son oncle et voyant les complots partout, ainsi que l'Homme-Lune, le mystérieux tisseur d'histoire qui tente de démêler les fils du passé d'Elena … Mais nous découvrons également la famille d'Elena, sa mère Perle et son hypersensibilité très touchante, son père Esaü et son allure de savant fou, sa cousine Nutty et ses adorables petites attentions. Je ne peux conclure ce paragraphe sans évoquer un personnage atypique mais indéniablement indispensable au récit : Kiki, la jument d'Elena, qui prouve bien que les animaux sont bien plus sages que les humains …
Parce qu'il m'est toujours aussi difficile de distinguer clairement ce qui me fait apprécier autant cette saga, quelques petits éléments en vrac … L'action est bien plus présente dans ce second opus, on ne s'ennuie pas une seconde car il y a toujours quelque chose qui vient de surajouter aux péripéties déjà entamées. On retient son souffle à chaque fin de chapitre car on tremble d'avance en se demandant ce qu'il va arriver à Elena et à ses amis. En parlant d'Elena, je suis ravie car il s'agit d'un personnage en perpétuelle évolution, qui se questionne, qui se remet parfois en question. Alors certes, elle est chanceuse et s'en tire généralement bien, mais elle est aussi humaine car il lui arrive d'être imprudente ou présomptueuse. La relation entre Leif et Elena est tout simplement passionnante : compliquée à souhait, entremêlée de non-dits et de jugements hâtifs … un duo fraternel captivant ! Plus généralement, j'ai trouvé les relations entre les personnages très intéressantes car très complexes. le tout porté par une narration toujours aussi agréable à lire : elle va à l'essentiel, sans superflus ni exagérations. Les phrases sont fluides et la lecture en est vraiment facilitée !
Pour conclure, une suite toujours aussi addictive et captivante que le premier tome ! L'action se fait encore plus haletante, le rythme plus palpitant, il est tout simplement impossible de s'ennuyer tant on est happé par les événements ! Les personnages sont soit très attachants soit très antipathiques, mais tous sont très bien construits et par conséquent très intéressants à suivre ! La plume de l'auteur est très épurée et ne s'embarrasse pas de fioritures, ce qui ne peut que ravir les lecteurs avides de narration simple et allant à l'essentiel. Bref, un livre que je conseille à tous les amoureux de la magie, de l'aventure et de romance !
Lien : https://lesmotsetaientlivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
MiakaMiaka   26 octobre 2010
Lorsque nous entrâmes, chacun cessa de parler pour se tourner vers moi. Tous mes poils se hérissèrent. Je me sentis dévisagée de pied en cap. Les regards s'attardaient sur chaque centimètre de mon visage, de mes vêtements et de mes bottes crasseuses. Je réprimai une forte envie de me réfugier derrière Irys. Je regrettais déjà de ne pas lui avoir posé davantage de questions au sujet des Zaltana.
Enfin, un homme âgé s'avança.
– Je suis Bavol Cacao Zaltana, l'aîné des conseillers de la famille Zaltana. Es-tu Elena Liana Zaltana ?
J'hésitai. Ce nom m'était totalement étranger.
– Je m'appelle Elena, dis-je enfin.
A cet instant, un jeune homme d'une trentaine d'années se fraya un chemin à travers la foule et s'arrêta près de l'Ancien. Les yeux plissés, il me jaugea du regard. Un mélange de haine et d'horreur s'afficha sur son visage.
- Elle a tué, annonça-t-il. Elle empeste le sang
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
LefsoLefso   29 juin 2012
Je sentais encore les gens du marché, à cinq ou six milles derrière. Émerveillée, je sondai la forêt devant nous, cherchant un hameau ou un village lointain. Au début, je ne trouvai que des animaux, mais, au moment où j’allais me retirer, mon esprit toucha celui d’un homme.
Je parcourus la surface de son esprit, attentive à ne pas violer le Code éthique. Un chasseur. De nombreux hommes l’entouraient. Ils se tapissaient dans les broussailles de part et d’autre du sentier. L’un d’entre eux, à cheval, avait dégainé son arme et se tenait prêt à frapper. Quel genre de gibier pouvaient-ils bien guetter? Par curiosité, je sondai un peu plus profondément sa conscience. L’image de sa proie m’apparut très clairement, et me fit regagner mon propre corps à toute vitesse.
Je m’arrêtai net.
J’avais dû émettre un bruit de surprise, car Leif se retourna, exaspéré.
– Qu’est-ce qui te prend ?
– Des hommes. Dans la forêt.
– Évidemment. Les bois sont pleins de chasseurs, dit-il comme s’il s’adressait à une demeurée.
– Pas des chasseurs. Une embuscade. C’est nous qu’ils attendent.
– Une embuscade? dit Leif, l’air éberlué. C'est complètement ridicule. Tu n’es plus en Ixia, Elena.
– Pourquoi des chasseurs attendraient-ils le long d’un chemin?
– Le gibier emprunte aussi les sentiers forestiers, dit Leif en s’éloignant. C'est plus facile que de se frayer un passage à travers les broussailles. Suis-moi, maintenant.
– Non. Tu fonces tout droit dans un piège.
– Moi, j’y vais. Tu n’as qu’à rester ici, si ça te chante.
Et il me tourna le dos une nouvelle fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MiakaMiaka   26 octobre 2010
Le soir tombait déjà, et la confiance que j'éprouvais depuis le matin laissa place à l'appréhension.
– Confiance, dit Kiki. Confiance égale bonbons menthe.
Je ne pus m'empêcher de rire. Kiki percevait le monde à travers son estomac. Pour elle, la comparaison avec un bonbon à la menthe était la plus grande des distinctions
Commenter  J’apprécie          130
EwilineEwiline   10 juillet 2011
- Je sais à qui je peux faire confiance.
- A un cheval, c'est ça? Tu es complètement folle.
Il secoua la tête. Je jugeai inutile de lui raconter que j'avais fait confiance à un tueur professionnel, une magicienne qui avait essayé de m'assassiner à deux reprises, et deux soldats qui m'avaient attaquée dans la forêtdes Serpents. Et que ces quatre personnes étaient aujourd'hui ce que j'avais de plus cher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
EwilineEwiline   10 juillet 2011
- Bref, au bout d'un moment Leif était le seul à te croire encore vivante. Il étais persuadé que tu te cachais quelque part pour nous faire une farce. Pendant que nous autres faisions le deuil, Leif passait ses journées à fouiller la jungle de fond en comble, dans l'espoir de te retrouver.
- Quand a-t-il arrêté ? demandai-je.
- Hier.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Maria V. Snyder (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maria V. Snyder

Magique - Maria V Snyder - Tome 2 le pouvoir des Lys
Tome 2, série "Le pouvoir des Lys" La suite tant attendue de "Précieuse"... Traquée, Avry de Kazan, dernière des Guérisseuses, se fait passer pour morte. C'e...
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1313 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
.. ..