AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MiAngeMiDemon


MiAngeMiDemon
  20 mars 2017
Je remercie Something Else Editions pour l'envoi de ce service presse pour Siji&Books.

J'aime énormément la couverture de ce tome avec Bradden et ses beaux yeux bleus, par contre pour le premier tome, je préfère largement la première édition car on voit les trois personnages, mais la nouvelle est belle aussi. Bref, ici on parle du 2 pas du 1.

Et là ouille ouille ouille.....L'auteure à pris un virage à 180°, après le premier tome qui était une romance somme tout simple (même si coup de coeur) sur fond de mystère avec les rêves, ici, on ne rigole plus. Ce tome c'est du sérieux.

Il y a du sang, des drames, du policier, du chantage, un psychopathe... et bien plus encore. l'histoire prend de l'ampleur en intrigue et c'est mieux. Les personnages évoluent en maturité aussi (niveau sentiments ) et c'est génial surtout pour Cam qui reçoit plein de déclarations ;) . Cela confirme mon coup de coeur pour cette série et j'ai vraiment hâte de lire la suite.

On (re) découvre nos personnages principaux, on en apprend plus sur eux (et le coté sadique de l'auteure), on rencontre des nouveaux personnages trés sympathiques et d'autre beaucoup moins comme BB. Elle, y a pas que Jadde qui a envie de la frapper...

Et dans le genre punching ball, l'ex de Bradden vaut le détour aussi... Franchement elles devaient être soeur dans une autre vie ^^.

Par contre, autant que vous le sachiez de suite, le cliffhanger à la fin du tome 1 était déjà "parfait" (pour nous tenir en haleine) mais celui l'est puissance mille...

Petite dédicace à Bradden, t'es beau, t'es doué en cuisine, tu es compréhensif et en plus tu parles avec le coeur, si j'étais pas mariée et toi avec Jadde je t'épouserai ;).

Lien : http://labibliothequedemiang..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox