AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782203178625
Casterman (28/08/2019)
4.05/5   60 notes
Résumé :
Le mot de l’auteur : « Petite j’étais persuadée qu’il fallait avoir des enfants. A 15 ans, je pensais que je serai mère à 20 ans, à 20 ans je pensais que ça serait vers 25 ans. Et puis j’ai rencontré des gens qui pensaient autrement et qui questionnaient la charge sociale de l’obligation de maternité. J’ai commencé à me demander si moi, j’en voulais vraiment. Ce que ça signifiait et pourquoi on le faisait ? J’étais très mitigée sur le sujet. Et puis un jour, à 29 an... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,05

sur 60 notes
5
5 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Amindara
  08 février 2020
Encore une BD que je n'aurais probablement pas découverte si elle n'avait pas fait partie de la sélection pour le comité de lecture BDs. (D'ailleurs, je trouve ça très intéressant qu'elle en fasse partie, de cette sélection, parce qu'il y a des hommes dans notre groupe de lecteurs, je serais curieuse d'avoir leur avis sur le sujet !)
Au premier abord, cette BD traite d'un sujet qui ne me parle pas particulièrement, du moins pas encore. Je n'ai pas d'enfants et je n'ai pas non plus pour projet immédiat d'en avoir. Néanmoins je ne regrette absolument pas cette lecture dans le sens où je me suis retrouvée dans son personnage par moment.
Lili Sohn nous parle ici de l'instinct maternel, du fait que quand on est une femme, on est genre presque obligée d'être une mère aussi. Comme si l'un n'allait pas sans l'autre. Comme si c'était un passage obligé. C'est vrai qu'entre le poids de l'histoire et la pression de la société, on se demande parfois si on a vraiment le choix. Elle nous expose comment, au fil de l'Histoire, la société en est venue à se dire femme=mère, et comment, aujourd'hui, c'est très difficile de sortir de ce schéma qui est porté autant par les hommes que par les autres femmes. Et puis elle nous parle de la société, de tous ces gens qui nous disent « Alors, le bébé, il est pour quand ? » sans même se poser la question de savoir si on en veut vraiment. (D'ailleurs, les gens, c'est vraiment ch** d'entendre cette question tout le temps, à bon entendeur !)
Et puis il y a la deuxième partie de cette BD, qui pour le coup m'a moins parlé : quand l'enfant est là. Lili Sohn nous démontre que l'instinct maternel, ce n'est pas automatique. Que l'amour inconditionnel pour son bébé, ce n'est pas là tout de suite, direct après l'accouchement, que ça peut mettre un peu de temps à venir. Et je me dis que ça doit être plutôt rassurant d'entendre ça pour toutes les jeunes mères, non ? Et puis là encore, elle nous montre à quel point la société est stéréotypée : tout ce qui concerne l'enfant, c'est la maman qui gère. Genre le papa n'existe pas. Non non. (C'est vrai, quand on y pense, ce n'est pas au papa qu'on va demander quelle marque de couches il achète !)
Et il y a encore plein d'autres choses dans cette BD, ça serait trop long de tout détailler. Mais pour ma part, c'est ce que j'en ai le plus retenu.
En attendant, ce qu'on peut dire, c'est que le message passe très bien. La construction de la BD y est également pour quelque chose. Nous ne sommes pas face à une BD classique, avec des cases, des bulles, toutes bien alignées sur une planche. Nous sommes faces à des dessins simples et colorés, parfois des gravures qui semblent d'une autre époque, servant à illustrer le propos de façon souvent assez marrante. Comme si on voulait rendre l'explication un peu plus ludique. Et ça marche. Ca accroche beaucoup plus que si on était simplement face à des paragraphes de texte.
Pour conclure, ce fut une découverte assez sympathique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IreneAdler
  27 juillet 2020
Dans la veine de Vagin Tonic, Lili Sohn continue d'explorer la féminité et les injonctions à devenir maman, au nom d'un prétendu instinct maternel. Lequel n'a aucune définition scientifique. Lequel est sans doute une construction à la fois sociale et personnelle, puisque le plus souvent on ne peut s'empêcher d'aimer le petit être qui a grandit en nous et surgit d'entre nos cuisses.
Comme pour Vagin Tonic, elle part de sa situation personnelle : elle veut un enfant, après avoir surmonté un cancer du sein et des chimio. Se pose la question de la fertilité, du pourquoi ça ne lui semble finalement pas si naturel de vouloir un enfant, de son positionnement féministe... Elle part alors en quête d'informations, lit, se documente à des sources variées...c'est un essai dessinée qui remet en questions bien des vérités acceptées sans recul...
Commenter  J’apprécie          80
Gudulle
  17 avril 2021
Ca y est Lili est enceinte.
Dans les précédents albums, Lili Sohn explique sa maladie, un cancer du sein diagnostiqué à 29 ans et qu'elle prénomme Günther
Ici c'est un autre sujet, la maternité.
Après sa chimiothérapie, Lili n'a qu'une obsession: avoir un bébé car on lui a annoncé que la chimio pouvait la rendre stérile.
Elle est enceinte et à présent ce sont d'autres questionnements qui l'obsèdent: le féminisme, l'instinct maternel, la place des hommes, la place des femmes, la normalité, la biologie, les obligations sociales, l'épanouissement féminin...
Tout en humour et caricature cet ouvrage est un vrai bonheur. Il va décomplexer les mamans en devenir et faire sourire celles qui le sont déjà.
Cette nénette fait du bien à lire car elle trouve le ton juste et toute l'énergie qui la caractérise, malgré les épreuves terribles qu'elle a du traverser
Bah ! C'est simple ! T'as un utérus, tu fais un bébé ! T'es une femme, t'es une mère ! Y a rien de compliqué !
Bravo Lili, je suis conquise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ab86
  25 avril 2021
Mamas est un témoignage sincère sur le besoin/désir de maternité. L'auteur nous donne à lire ses réflexions personnelles sur le ton de l'humour dans un style qui est reconnaissable de loin !
L'instinct maternel est-il naturel ? Les femmes sont-elles conditionnées ? Biologiquement programmées ? L'évolution de la société et des droits des femmes remet-elle en cause la natalité ?
Cette BD à la mise en page dynamique et aux couleurs pleines de peps suit le cheminement de la pensée d'une jeune femme qui se pose des questions (et c'est bien normal) pendant sa grossesse. L'histoire du statut de la femme à travers les âges défile alors au gré des pages et nous rappelle que certains droits ne sont pas acquis depuis si longtemps que ça et n'ont pas toujours été une évidence. Les hommes ont aussi une place et l'instinct paternel est également questionné. L'auteur enquête sur des faits historiques, nous rappelle les dates clés, étudie des faits culturels, des concepts philosophiques, et nous apporte des témoignages modernes représentatifs de la société d'aujourd'hui. le lecteur est invité à réfléchir, à relire Aristote, Jean-Jacques Rousseau, Simone de Beauvoir...
L'auteur ne nous confie pas seulement ses réflexions et recherches. Elle expose aussi le processus qui l'amène à comprendre que chaque femme vit sa féminité comme bon lui semble, avec ou sans enfant, avec ou sans amour maternel, avec ou sans instinct maternel, avec ou sans l'envie de porter un enfant (pour soi ou pour les autres), en faisant fi ou pas des injonctions sociales.
Une BD que pour les femmes ? Pas du tout. En livrant un discours qui ne donne pas de réponse toute faite sur ce qu'il faudrait penser ce témoignage s'adresse aux femmes, aux hommes, aux couples, aux célibataires, aux lesbiennes, aux gays, aux hétéros, bref à toutes ces identités qui forme la société d'aujourd'hui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ellanamamanda
  27 août 2021
Après s'être demandé si vraiment elle voulait en enfant, et si elle en voulait un pour les bonnes raisons et non pour faire plaisir à la belle-mère ou à la société en général, Lili Sohn découvre qu'elle a un cancer. Si elle veut un enfant il va falloir s'y mettre vite, et dans des périodes bien particulières pour que les médicaments/chimios ne l'empêchent pas de concevoir un bébé. Et miracle, elle tombe enceinte.
Cette BD est l'occasion pour elle de questionner tout ce qui entoure la maternité : la pression sociale qui pousse tout le monde à demander aux couples et aux femmes pour quand est prévu le bébé ; l'impossible alliance entre faire un bébé et lutter pour la survie de la planète malgré la surpopulation ; être mère, laisser son corps être hôte pendant 9 mois et en subir toutes les complications (à la sortie d'un cancer qui lui en a déjà fait voir de toutes les couleurs) tout en étant féministe et plus qu'au courant de la charge mentale qui va lui tomber dessus…
Il est aussi et surtout question de l'instinct maternel et du rôle maternant des femmes. D'où est-ce que ça vient historiquement, et est-ce que par hasard, comme tout ce qu'on nous vend comme « naturel », ce ne serait pas une fameuse invention pour retirer certains droits aux femmes et les contrôler discrètement ? Spoiler : oui.
Je n'ai pas adoré les dessins mais le contenu de la BD m'a bien plu. Un témoignage intéressant et toujours utile !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
NievaNieva   26 décembre 2019
Moi, maman ?
Parfois je me demande si je vais aimer cet enfant et surtout comment ? Quelle place il va prendre dans ma vie ? Comment je vais me sentir face à lui la première fois ?
— Oh, ça doit être comme avec Didier ! Mais en plus fort !
Didier mon chat. Je sais pas si cette réflexion est censée m'apaiser...
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Lili Sohn (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lili Sohn
Dans le 130e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Feuilles volantes, album que l’on doit à Alexandre Clerisse, édité chez Dargaud. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : – La sortie de l’album Rien ne sert de m’aimer que l’on doit à Jean-Christophe Morandeau et aux éditions La boite à bulles – La sortie de l’album Partir, sur les chemins de Compostelle que l’on doit à Lili Sohn et aux éditions Casterman – La sortie de l’album BFF que l’on doit au scénario conjoint de Thomas Cadène et Joseph Saffiédine, au dessin de Clément C. Fabre et c’est édité chez Delcourt – La sortie du septième tome des Cahiers d’Esther intitulée Histoires de mes 16 ans édité chez Allard éditions – La sortie du premier tome sur deux de Céleste « bien sûr monsieur Proust » que l’on doit à Chloé Cruchaudet et aux éditions Soleil dans la collection Noctambule – La sortie en intégrale de la série Les beaux étés que l’on doit au scénario de Zidrou, au dessin de Jordi Lafebre et c’est édité chez Dargaud
+ Lire la suite
autres livres classés : féminismeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Les emmerdeuses de la littérature

Les femmes écrivains ont souvent rencontré l'hostilité de leurs confrères. Mais il y a une exception parmi eux, un homme qui les a défendues, lequel?

Houellebecq
Flaubert
Edmond de Goncourt
Maupassant
Eric Zemmour

10 questions
438 lecteurs ont répondu
Thèmes : écriture , féminisme , luttes politiquesCréer un quiz sur ce livre