AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915879648
Éditeur : Les Petits Matins (04/02/2010)

Note moyenne : 1/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Des vacances en famille où le malaise s'invite. Une escapade en couple teintée de désamour. Un séminaire professionnel vaguement menaçant. Un tango argentin qui ne trouve jamais sa conclusion sensuelle... Loin de chez elle, la narratrice de ces vingt nouvelles éprouve l'étrangeté de l'autre autant que l'isolement intime. Et en tire une chronique doucement cruelle.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
calypso
  19 avril 2017
Malheureusement, je suis passée complètement à côté et je n'ai tout simplement pas compris le propos, l'intérêt, le pourquoi et le comment, bref je n'ai pas compris où l'auteure voulait en venir.
Ce n'est pas un problème de genre car j'aime lire des nouvelles. Nouvelles à chute, nouvelles-instants de vie… peu importe.
Autant un roman peut être long à démarrer, autant une nouvelle doit séduire le lecteur très rapidement. Bien sûr, il est difficile d'être séduit par toutes les nouvelles d'un recueil. Mais quand, sur 20 nouvelles, aucune ne vous a plu/convaincu, il y a quelque chose qui cloche !
Les nouvelles de Loin de chez moi présentent ce que j'appellerai des « instants volés » dans la vie de personnages assez différents, mais finalement peu identifiables : ils ne marquent pas les esprits et j'aurais d'ailleurs bien du mal à les évoquer. Les nouvelles n'ont pas de fin, elles n'aboutissent à rien. C'est comme si une fenêtre avait été ouverte puis refermée avant le moment fatidique, ce qui fait que les événements racontés m'ont paru réellement inintéressants. Il y a parfois des détails assez insignifiants qui prennent des proportions grotesques. Ainsi, dans la première nouvelle, « le bungalow », le personnage principal pose son regard à plusieurs reprises sur un insecte écrasé au mur. Je me suis demandé pendant ma lecture quel en était l'intérêt, pour apprendre à la fin qu'il s'agissait en réalité d'un bout de papier peint décollé. J'ai trouvé ça ridicule. Mais attention, je reconnais aussi que c'est peut-être un problème de compréhension personnelle. De même l'obsession du papier peint (un motif cher à l'auteure ?) revient dans « le château », mais là non plus je n'ai pas compris l'importance accordée à un tel détail. Justement, des détails, il y en a. Les éléments (paysage, décor, repas…) sont disséqués dans une écriture très elliptique qui, au bout de quelques pages (et il y en a 220) devient insupportable. Des listes, voilà ce que nous trouvons dans les nouvelles (voir l'extrait ci-dessous). le style, résolument moderne et libéré n'a donc pas su me convaincre. Morceau (sans mauvais jeu de mots) choisi : « Page de publicité dans le journal local. En promo cette semaine, des saucisses rouges et molles, photographiées en tas comme des pénis hors d'usage. » Et puis surtout, aucune émotion ressentie à la lecture de ces nouvelles : je n'ai pas ri, je n'ai pas été émue. Elles m'ont laissée complètement indifférente, tout en me transmettant un profond sentiment d'ennui.
« Le temps se lève enfin. Enfin, ça se lève ! dit-on pour meubler les silences. » Meubler les silences, remplir du vide, c'est le sentiment qu'il me reste après avoir refermé ce livre.

Lien : http://aperto.libro.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ziliz
  14 juin 2011
Ce recueil regroupe vingt nouvelles qui me paraissent être plutôt des chroniques, des pages de journal intime. le style est hachuré, ça ne me dérange pas habituellement, là ça devient vite lassant car il n'y a pas toujours d'intrigue, encore moins de dénouement, plutôt une succession de petites descriptions. La narratrice prend parfois des photos, et en lisant l'ouvrage, on a précisément l'impression de regarder l'album/le diaporama de quelqu'un qu'on ne connaît pas, d'être témoin de fragments de vie qui non seulement ne nous regardent pas, mais surtout ne nous intéressent pas...
Des histoires de couple sans amour partagé, ou plutôt avec une femme indifférente. Je verrais plutôt comme titre "Loin de moi" tant la narratrice paraît étrangement détachée, simple observatrice muette (et de ce fait froide et antipathique). Cette distance alourdit encore le ton déjà pesant induit par des ambiances souvent sombres.
Commenter  J’apprécie          10
Mia
  17 mai 2010
Un recueil de nouvelles dont je n'ai pu venir à bout. le style (phrases courtes au présent, parfois sans verbe) est rapidement lassant par son minimalisme répétitif. Une nouvelle doit par son essence aller à l'essentiel et c'est précisément d'essence et de sens dont manquent cruellement celles-ci. L'image de couverture représente une série de photos et c'est l'impression qui s'en dégage au final : des flashs fugaces et visuels mais qui n'impriment pas la rétine.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MiaMia   17 mai 2010
Léo me cherche, il veut jouer au ballon. Je m'accroupis pour jouer à sa hauteur. Tilo nous emmène chez son oncle et sa tante, à une trentaine de kilomètres. La tante est grasse et fraîche, peau très fine, l'oncle a le desus du crâne dégarni. Laurence nous invite à dîner, Tilo s'occupe du barbecue. Il attend que j'ai rejoint Laurence...
Commenter  J’apprécie          10
calypsocalypso   09 août 2017
Soirée de gala à l’école de danse. Robes à panier, à strass, jupes à franges, paillettes, plumes de cygne, chaussures à brides et à talons aiguilles. Les hommes portent smoking et nœud papillon. Des dizaines de mises en pli sur des cheveux teints, chignons savants, boucles d’oreille, bijoux ; du beau monde plus tout jeune, et même quelques châteaux branlants, cuir chevelu apparent sous la teinture. Démonstrations, les robes virevoltent ; applaudissements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Isabelle Sojfer (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Sojfer
Appelle-Moi Poésie | Isabelle Sojfer - Canon à vendre
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Harry Potter (1 à 4) difficile

Qui est le contrôleur du Magicobus ?

Ernie Mcmillan
Stan Rocade
Zacharia Smith
Denis Crivey

15 questions
5431 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter : Coffret, Tomes 1 à 4 de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre