AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Benoît Sokal (Illustrateur)
EAN : 9782203335035
46 pages
Éditeur : Casterman (04/05/1993)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 52 notes)
Résumé :
L'inspecteur Canardo s'est définitivement imposé au panthéon des grands privés : alcool, cigarettes, perspicacité foudroyante et humour désabusé, rien ne manque au héros, pas même ce je-ne-sais-quoi dans le regard qui bouleverse les dames, de drôles d'oiselles en l'occurrence...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
clude_stas
  26 octobre 2014
Un village solitaire dans la plaine, sous une pluie battante voit un chien errant revenir de là-bas, de la ville au loin. A peine arrivé, Fernand se frotte à un canard en imper mastic, jeté à la rue d'un coup de pied au cul. Oui, voilà Canardo, le héros fatigué et (déjà) désabusé, de cette série de Benoît Sokal. Oui, il y a bien un meurtre, celui de Gilberte, l'ex de Fernand. Oui, il y a l'ennemi de toujours, Kartler le bouledogue. Et tout cela pue la rancune, la sueur, la testostérone, la bêtise et le fatalisme. En effet, un pauvre type tombe toujours amoureux d'une pauvre fille, et rien n'y fera pour que cela change, ni l'alcool, ni la came, ni le sexe, ni même le meurtre. Mais le plus étonnant est de voir surgir dans cet univers animalier entièrement anthropomorphique (une sorte d'univers à la Disney, mais complètement perverti), un véritable humain encore plus à la masse que les « charmantes» bêbêtes qui l'entourent. Si bien que le retour à l'animalité est très sérieusement envisagé par certains protagonistes afin de ne plus être comme les humains, ne plus être des monstres.
Cette première aventure avec son lot de non-sens (page 44, un coup de maître), d'auto-dérision et de maladresses laissait pressentir tout ce qui sera le sel et la saveur amère des aventures suivantes. Et pourtant, je relis toujours cet album avec tendresse, car il est lié à mon premier cours de philosophie à l'Université Libre de Bruxelles ; je l'avais emporté pour pallier à une séance ex cathedra ennuyeuse à mourir mais je ne l'ai lu que dans le train du retour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
stokely
  09 janvier 2018
Cette bande dessinée est vraiment atypique beaucoup de noirceur, l'inspecteur Canardo est à lui seul un sacré personnage alcoolique et drogué.
Et puis ces personnages sous forme d'animaux j'ai vraiment apprécié, il y a derrière cela une vraie enquête, il n'y a qu'à voir comment commence le récit dès les premières pages.
Pour moi cela a fonctionné et j'ai très envie de lire le tome 2 et retrouver cet inspecteur si singulier.
Commenter  J’apprécie          110
AlexandreAllamanche
  03 mai 2020
Un de mes Canardo préféré!
On découvre un monde parallèle où les animaux vivent dans une vraie société, même si on se retrouve plutôt dans les bars sordides, avec poivrots et prostituées miteuses...
Canardo est inspecteur de police, et boit un coup Chez Fredo lorsqu'un chien arrive, qui est pris à parti par le caïd du coin qui ne voit pas d'un bon oeil revenir l'ancien amour de sa maîtresse...
Comme dans pas mal d'album de la série, le héros Canardo n'apparait que rarement, revenant seulement aux moment propices... On découvre une sombre affaire de trafics d'animaux, subissant des opérations horribles...
Une ambiance bien particulière mais que j'adore, et que l'on retrouve dans pas mal d'albums de Benoit Sokal.
Commenter  J’apprécie          70
hexagone
  11 janvier 2011
Duck city, basse cour du crime;
Canardo est vraiment une bédé atypique. A la croisée d'un monde imaginaire très noir, empruntant parfois les chemins de la réalité la plus froide. Comment ne pas s'approprier les aventures de ce canard bancal et de ses compères d'infortune. Un tome froid comme un dimanche pluvieux en campagne. Des traitres asservis par le pouvoir et usant des plus vils ressorts pour à leur tour asservir les autres. Un professeur déjanté, cruel, obnubilé et sordide. Une pauvre fille balancée par son destin tragique dans les ruisseaux de cette campagne que l'on croit sortie d'un mauvais rêve. Bref, si le monde de Mickey vous horripile, si vous aimez la rugosité des traits de Sokal, si vous aimez le goût acide de la peur au coin de la basse cour, plongez. Vraiment il y a de quoi filer la chair de poule à un canard, c'est vous dire.
Commenter  J’apprécie          30
Erik_
  28 novembre 2020
Canardo est une très honnête série policière qui mêle un peu de fantaisie (les personnages ont des têtes d'animaux) à des sujets plus sombres jusqu'aux bassesses de l'âme humaine. C'est ce mélange étonnant qui forme une série unique en son genre. J'ai beaucoup apprécié cette lecture mais je me suis rendu compte que d'un épisode à l'autre, il y avait parfois de grosses différences de qualité.
Canardo est un style d'inspecteur Colombo mais très porté sur la bouteille. Bref, le anti-héros pessimiste et désabusé par excellence !
C'est curieux mais l'un de mes préférés est justement le tout dernier à savoir "La fille sans visage" où l'on a droit à une véritable critique des dernières familles princières d'Europe en l'occurrence le duché du Luxembourg.
C'est vrai que le côté cynique et dramatique prend souvent le pas sur le reste. Cependant, je trouve que le message envoyé par l'auteur prend un sens particulier. Il y a tout une ambiance qui m'a bien plu. L'humour n'est pas oublié. Bref, un excellent cocktail !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
EnkiEnki   21 août 2014
FERNAND : Merde … j’ai la trouille ! Quel est donc le fou qui a dit que le courageux avait peur avant, le lâche pendant et le téméraire après ? Moi, j’ai peur tout le temps ! En fait je suis juste un couillon qui fonce !
Commenter  J’apprécie          280
NioNio   21 septembre 2016
Le châtré à Canardo alors qu'il entre dans le bar : Dis donc toi ! J'veux pas de volaille dans les parages ! C'est clair !
Canardo : Dis moi Patron, t'as déjà nettoyé par terre ce matin ?
Freddo : Ben euh non, pas encore eu le temps.
Le châtré : ?
Canardo : Dans ce cas, je vais te tuer ici "Le châtré"... Avec mon canif, parce que j'ai prêté mon pétard à un petit camarade.
Le châtré : MAIS ? ...MAX ! AU SEC!!! AAAAAAAARG !
Canardo, le poignardant dans le ventre à ce moment : Va le retrouver, petite ordure !
Freddo : J'peux nettoyer à présent, m'sieu ?
Le châtré, agonisant au sol dans une mare de sang : N... Non ! Un instant je vous prie... (sortant un revolver de sa poche intérieure) ... MOI J'PRÊTE PAS MES AFFAIRES !
*bruit de détonation*
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EnkiEnki   22 août 2014
INSPECTEUR CANARDO : J'crois que j'vais faiblir, faire le héros, juste un petit peu, par derrière s'il y a moyen ...
Commenter  J’apprécie          170
NioNio   21 septembre 2016
Le châtré : ...Alors Fernand, on remonte à la surface.. Tant mieux, hé hé hé... On va voir si tu tiens mieux la souffrance que l'alcool...
Fernand : ...Mais ! J'te reconnais toi : Dans le temps on t'appelait "le châtré", pas vrai ?
Le châtré : RAAAA ! Depuis la maternelle t'aurais dû t'en souvenir Fernand : Je ne supporte pas qu'on m'appelle comme ça ! Tu vas le payer très, très, très cher !! Plus cher y'a pas moyen !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   28 novembre 2020
Une mère ne voit jamais le vilain petit canard dans sa nichée de poussins.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Benoît Sokal (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoît Sokal
Un entretien avec Benoit Sokal
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3897 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre