AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Judy (Autre)
EAN : 9782807345270
160 pages
De Boeck Sup (04/10/2022)
4.38/5   32 notes
Résumé :
Notre ventre recèle un secret étonnant : c’est là, grâce à notre microbiote, que se décident notre bien-être et la bonne santé de notre corps entier.

Vous pensiez que les intestins n’étaient qu’un long tube inerte ? Faux ! C’est là que tout se joue : immunité, humeur, résistance au stress et aux maladies...

Vous trouvez cela incroyable ? Alors suivez les deux nano-explorateurs Harry et Judy à la découverte de ce monde caché dans notre v... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
4,38

sur 32 notes
5
16 avis
4
14 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Si les pouvoirs du ventre sont extraordinaires, il est également extraordinaire qu'un gastro-entérologue spécialisé dans les maladies inflammatoires de l'intestin et internationalement reconnu dans les domaines des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin ( MICI) et du microbiote intestinal, le Professeur Harry Sokol, allié à une illustratrice autodidacte et passionnée, Judy, se soient transformés en nano-explorateurs pour nous offrir un livre extraordinaire, complet qui nous emmène de façon ludique à la découverte du monde caché dans notre ventre !

En effet, Les extraordinaires pouvoirs du ventre, cette bande dessinée signée Pr Harry Sokol & Judy nous entraîne et ce, avec un mode tout à fait original, dans un fabuleux voyage à la rencontre de notre microbiote, cet ensemble de micro-organismes qui vivent dans le tube digestif des humains et de très nombreux animaux, incluant les poissons et les insectes.

Dès la première page, nos deux héros, Harry et Judy réduits à une échelle infiniment petite, sont à bord d'un nano-vaisseau et embarquent pour un vrai périple, ceci naturellement, leur hôte les avalant avec un grand verre d'eau.

Une pleine page avec un schéma du tube digestif commenté nous donne les principales étapes du voyage.

Après un passage dans la bouche, ce sera un parcours rapide des 25 à 30 cm de l'oesophage pour parvenir à l'estomac, puis la traversée des 4 à 7 mètres d'intestin grêle, le passage dans le colon et ainsi, après un parcours de 80 à 150 cm, l'arrivée dans le rectum avant d'atteindre la sortie qu'est l'anus. Il ne faut pas oublier qu'au passage, d'autres organes comme le foie ou le pancréas ont un rôle non négligeable avec, pour le premier, la production de la bile qui sera stockée dans la vésicule biliaire et permettra notamment de rendre solubles les graisses et permettre de les absorber et pour l'autre de produire des enzymes capables de découper les grosses molécules en plus petites pour les rendre plus facilement absorbables par l'intestin.

C'est avec l'arrivée dans l'intestin grêle ou petit intestin et dans le colon, cette zone du tube digestif où le microbiote est le plus abondant et la concentration bactérienne, maximale, que nous allons faire plus ample connaissance avec ce « microbiote , mon amour », qui, s'il est normal et en bonne santé est caractérisé par une grande diversité.

Une double-page très parlante permet de visualiser et de comprendre les trois fonctions que le microbiote remplit pour nous, à savoir une fonction métabolique, une fonction barrière et une fonction immunitaire.

On apprend également comment le microbiote peut agir sur d'autres organes à distance de l'intestin, ses effets sur les terminaisons nerveuses et comment d'une certaine façon le microbiote influence la personnalité.

On peut même dire que toutes les maladies commencent dans l'intestin, qu'elles sont favorisées, voire causées par un trouble du microbiote.

Harry aborde alors les différentes approches pour rétablir un microbiote favorable et explique le rôle des probiotiques, des prébiotiques et de cette méthode bien plus radicale pour le modifier, la transplantation de microbiote fécal (TMF).

Tout ce qui se passe dans notre ventre est vraiment complexe, avec ces deux parties que sont l'intestin grêle et le colon, mais il faut savoir dit Harry d'autres types de système digestif existent dans la nature et il prend deux exemples, les bovins herbivores avec leurs quatre estomacs et plus étonnant encore celui des lapins que je vous laisserai le soin de découvrir.

Vers la fin de l'ouvrage, après toute cette mine d'informations riches et passionnantes, peut-être parfois un peu complexes qui nous est fournie, toujours avec une clarté scientifique exemplaire, une nouvelle pleine page vient synthétiser et concrétiser ce qu'il faut faire pour prendre soin de notre microbiote, un gros panneau d'interdiction rappelant ce qui peut lui nuire.

La fantaisie apportée par les dessins avec la personnification des virus, bactéries, virus ou autres phages, les rend absolument vivants, les couleurs assez douces en adéquation avec le sujet, les schémas simples bien légendés, les comparaisons très imagées comme cet intestin comparé à une plage en été dont les bactéries du microbiote sont les vacanciers, deux personnages dont l'expression du faciès évolue remarquablement en fonction des sentiments ressentis, et un humour omniprésent, offrent au final un ouvrage hyper enrichissant tout en restant accessible même aux non-spécialistes, un glossaire en fin de livre est là pour aider éventuellement.

Pour vraiment terminer en beauté, les deux complices nous offrent même, en rab, un bêtisier de trois pages !

Les extraordinaires pouvoirs du ventre du Pr Harry Sokol & Judy est un album didactique, certes, mais ô combien plaisant à parcourir, à mettre entre toutes les mains dès l'adolescence !

N'hésitez pas et jetez-vous immédiatement sur cet ouvrage dont la vulgarisation est particulièrement réussie et, je dirais même éblouissante.

Je ne peux résister à l'envie de vous livrer le conseil final :

« Nous faisons partie d'un grand « tout ». Pour rester longtemps en bonne santé, il faut préserver notre microbiote et notre environnement ! »

Si j'ai eu le grand plaisir de découvrir cette magnifique BD, c'est grâce à Babelio et aux éditions De Boeck Supérieur que je remercie bien sincèrement.


Lien : https://notre-jardin-des-liv..
Commenter  J’apprécie          855

A la manière du Voyage fantastique, ce film fascinant de Richard Fleischer sorti en 1966 dans lequel une équipe de scientifiques miniaturisée fait un voyage dans le corps d'un patient dans le but de le soigner, le professeur Harry Sokol et la dessinatrice Judy entament, à bord d'un vaisseau, un périple dans le tube digestif d'un être humain, en passant tout simplement par la bouche, afin de nous présenter les caractéristiques du microbiote de l'appareil digestif. ● L'album, très pédagogique, est extrêmement intéressant. On parle de plus en plus de l'importance du microbiote, notamment intestinal, et l'album permet de se rendre compte de ses rôles multiples. ● Les dessins sont bien faits, le texte essaie d'être clair et compréhensible sans porter préjudice à la complexité du discours scientifique, ce qui n'est pas facile. Malgré le glossaire en fin d'album j'ai parfois eu du mal à comprendre. ● Mais le livre atteint son objectif, qui est, sous une forme plaisante et non dénuée d'humour, d'appeler l'attention sur le microbiote, ses fonctions, ses dysfonctionnements, les possibilités qui s'offrent à nous de l'aider à mieux fonctionner, notamment grâce à une alimentation équilibrée. ● C'est un très bon ouvrage de vulgarisation que je recommande ! ● Je remercie Babelio et les éditions DeBoeck de m'avoir envoyé cet ouvrage dans le cadre d'une masse critique privilégiée.

Commenter  J’apprécie          430

Merci à Babelio et à de Boeck Sup pour l'envoi de cette BD instructive, très bien dessinée et joliment colorée.

.

Cette BD parlera à tous de la fonction essentielle du microbiote intestinal. A moi, elle parle autrement. D'abord parce que je connais le Pr Sokol (pas personnellement toutefois). Celles et ceux qui lisent mes chroniques savent que j'ai récemment lu et apprécié "ma Crohn de vie" une excellente BD qui vulgarise cette maladie et la stomie qu'a subie l'auteure. Dans cette chronique je racontais avoir moi-même une MICI (maladie inflammatoire chronique de l'intestin). Donc évidemment j'ai croisé le Pr Sokol dans les colloques de l'association de malades à laquelle je suis adhérente (merci l'AFA !). Je connais ses recherches pour les découvrir régulièrement dans la revue de l'association.

Donc globalement, pas de grande découverte pour moi. J'ai dû, plus jeune et encore maintenant, potasser le sujet pour comprendre ce que j'avais. Quant au régime (barbare) fodmaps décrit dans la BD, je suis en train de le finir (enfin !) avec les conclusions que j'en tire pour moi.

.

Pour revenir à la BD : elle est extrêmement ludique, assez technique pour ne pas dire d'un bon niveau. Elle fait un point complet sur l'état des connaissances actuelles sur la vie qui existe dans nos intestins. Et rappelle l'essentiel : la plupart des maladies commencent dans les intestins. Il faut les préserver par notre alimentation, notre mode de vie....

C'est passionnant, les dessins sont excellents, sympathiques et drôles (ah le bêtisier final ! je me suis éclatée), colorés et vivants.

Une lecture que je vous recommande même si, contrairement à moi, vous échappez à une maladie des intestins (et histoire de ne pas en avoir une - ce que je vous conseille également vivement....)

.

Commenter  J’apprécie          254

Tiens tiens, voici un intéressant récit de voyage à travers le corps humain où il est question des extraordinaires pouvoirs de notre ventre.

Il s'agit d'un album éducatif-fiction pour les adultes et les adolescents en mal de sciences traitant des fonctions de l'intestin et de l'étonnant pouvoir de notre microbiote. le scénario est placé à mi chemin entre celui d'un documentaire très sérieux et un récit fantastique ; le vaisseau miniaturisé de nos guides descend en immersion dans le corps d'un être humain afin de comprendre et d'expliquer son fonctionnement.

L'histoire est un peu inspirée du Voyage Fantastique (fameux film de 1966) où en pleine période de guerre froide, un groupe de scientifiques téméraires prenaient place à bord d'un sous-marin miniaturisé pour tenter de sauver un scientifique-espion victime d'un attentat et placé dans un coma profond : à l'époque, le voyage de Grant, du capitaine Owens et de son équipe était aventureux et risqué. Cette fois, point d'épée de Damoclès ni de danger à tous les coins de rues, pardon, dans tous les recoins de l'oesophage ou du tube digestif…

Si le vaisseau de nos deux scientifiques – il s'agit du professeur Harry Sokol et de la très sympathique Judy - à davantage l'air d'un ovule ou une étrange punaise bleue, il est bien plus performant que l'antique Proteus d'Harper Goff et leur voyage prend un caractère médical en expliquant de manière amusante et vulgarisée le fonctionnement de notre système digestif. Comme dans toutes les histoires, nos deux protagonistes rencontreront des bons (les Phages, les bactéries sympathiques), des brutes (la bactérie Escherichia Coli, les bactéries pathogènes ou les antibiotiques) et des truands (les Candida Albican) ; la musique d'Ennio Morricone en moins.

On découvrira de quelle façon circule la nourriture absorbée et comment elle est assimilée, comment et pourquoi le microbiote est notre ami secret, pourquoi l'estomac possède des neurones et pourquoi de nombreuses maladies commencent dans l'intestin.

Il y aurait – accrochez-vous bien – dix-mille-milliards de bactéries dans notre intestin, c'est-à-dire autant que de cellules dans tout notre corps. C'est donc énooooooorme !

Autre information étonnante : Si on mettait bout à bout le code génétique des bactéries présentent dans un seul être humain, cela représenterait 25 fois plus d'informations que dans le seul génome humain… Ce qui semble vouloir dire que le microbiote est capable de faire beaucoup de choses et que ces choses sont sacrément étonnantes.

Alors, autant faire sa connaissance, le comprendre, en prendre soin… et être gentil avec lui.

Sa colère est, parait-il, dévastatrice…

Harry Sokol, internationalement reconnu, est professeur de gastroentérologie à l'hôpital Saint-Antoine à Paris et il dirige une équipe de recherche qui explore le rôle du microbiote intestinal dans les maladies.

Judy est dessinatrice et autrice de bandes dessinées. Si son dessin ne m'a pas toujours convaincu, au moins est-il drôle, malicieux, compréhensible. le pari est donc gagné.

Et si j'ai eu le grand plaisir de découvrir cette étrange et sympathique BD, c'est grâce à Babelio et aux éditions De Boeck Supérieur que je m'empresse de remercier bien sincèrement.

Commenter  J’apprécie          170

Pr Harry SOKOL, JUDY. Les extraordinaires pouvoirs du ventre.

Je viens de franchir des millions de kilomètres. j'ai effectué de nombreux tours autour de notre planète, en compagnie de Thomas PESQUET. Là, je me plonge, dans un mini, mini sous marin et je vais voyager dans le corps humain. Une grande visite et le parcours de tout ce que nous ingérons depuis la bouche, entrée obligatoire, jusqu'à l'anus, sortie imposée. Mais quel beau voyage…

Un documentaire fort bien écrit, didactique, pédagogique et qui peut être lu, relu par tous. Aussi bien pour les adultes que les jeunes adolescents. C'est une belle leçon de science que nous donne le Pr SOKOl et sa dessinatrice, JUDY. Toutes les étapes de ces mètres de boyaux, ,de tripes nous sont bien expliquées. Il faut mettre en application les conseils qu'ils nous révèlent. Oui, « mâcher, mâcher les aliments que nous consommons et notre microbiote, notre flore intestinale, notre SANTÉ, relèvent de ce premier conseil pour aller bien, être en bonne santé.

Cette bande dessinée est d'une grande pédagogie. le Pr SOKOL et son élève, JUDY, la dessinatrice nous livre une magnifique ouvrage qui nous promène au sein de notre tube digestif. Toutes les étapes sont élégamment décrites, bien représentées. C'est presque d'une facilité enfantine de suivre le cours magistral que nous délivre cet enseignant. Les dessins sont d'une grande précision, d'une finesse et les explications données par notre pédagogue sont, je dirais presque, aussi claires que de l'eau de roche.

C'est presque à regret que je quitte nos deux guides émérites. Je les félicite chaleureusement pour tout le travail qu'ils ont fourni pour nous donner une vision de tout ce qui se passe au sein de notre tube digestif, de A à Z. de nombreux exemples, des illustrations précises, beaucoup d'humour nous permettent de goutter au joies de notre microbiote. Nous savons presque tout sur l'assimilation ou la non-assimilation des denrées ingérées. Merci beaucoup Professeur, et JUDY pour cette visite interne de notre corps.

Je me permets d'indiquer à tous ceux que le sujet intéresse et qui n'ont pas trouver ici ce qu'ils attendaient de se référer au livre de Guilia ENDERS, « Le charme discret de l'intestin », le sujet de la thèse d'une étudiante allemande en médecine paru en 2017, chez Actes Sud, livre illustré par sa soeur Jill ENDERS , graphiste. Mais les dessins sont beaucoup moins nombreux. Un excellent ouvrage de vulgarisation, à mettre en parralèlle avec celui que vous avez entre mes mains. Je vous souhaite une bonne lecture.

Je remercie bien sincèrement Babelio et les éditions Deboeck pour m'avoir sélectionnée pour juger cette bande dessinée à mettre entre toutes les mains, adultes et ados. Peut être feuilletée par des plus petits mais des adultes devront accompagner cette lecture. Bonne journée à tous.

( 17/11/2022).

Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation

- Le microbiote contient des micro-organismes appartenant à toutes les branches de l’arbre de vie : des bactéries, des archées, des eucaryotes microscopiques.

Et il y a même des virus !

- Ça fait un sacré zoo !

- En fait, c’est plutôt un écosystème comme une forêt. Toutes ces bestioles ne sont pas chacune dans une cage ! C’est même un réseau social : les micro-organismes se mélangent, discutent, échangent entre eux et avec nos cellules humaines.

Commenter  J’apprécie          270

Ainsi, par rapport à un cylindre lisse, un segment d’intestin de même longueur a une surface d’absorption multipliée par 3 grâce à ses repliements.

Puis avec les villosités, cette surface est de nouveau multipliée… par 10 !

Et enfin avec les microvillosités, on obtient une surface multipliée de nouveau… par 20 !

Soit un total de 600 fois plus de surface par rapport au simple cylindre.

Commenter  J’apprécie          311

- Et je peux prendre un jus de fruits à la place d’un fruit ?

- Si c’est un jus fraîchement pressé, pourquoi pas de temps en temps, mais il contient moins de fibres.

Par contre, évite les jus industriels : ils contiennent souvent du sucre ajouté et sont dépourvus de fibres. Même dans ceux qui indiquent « 100 % pur jus de fruits », il n’y a le plus souvent aucune fibre.

Commenter  J’apprécie          320

Mais en 2007, des chercheurs américains se sont rendu compte que l’appendice joue bien un rôle dans l’immunité.

Il pourrait aussi être un sanctuaire pour notre microbiote intestinal et servir de point de départ à la recolonisation du côlon après une perturbation comme une infection.

Commenter  J’apprécie          300

On peut classer chaque espèce dans

un genre,

une famille,

un ordre,

une classe,

un phyllum,

et un règne.

Commenter  J’apprécie          300

autres livres classés : microbioteVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
720 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre