AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755644814
Éditeur : Hugo et Compagnie (30/01/2020)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Letizia Guidicelli mène une vie que beaucoup pourraient lui envier : des fêtes démesurées, des vêtements de grandes marques... mais aussi beaucoup de drogues et une immense solitude. Le jour où son père, un homme d'affaires influent, décide de se présenter aux élections présidentielles, tout change pour elle. Adieu la liberté, elle doit dorénavant respecter un emploi du temps millimétré.
Alexis, garde du corps inflexible qui prend sa mission très au sérieux,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (47) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  28 janvier 2020
Un roman que j'attendais avec impatience, depuis que j'ai lu Crois-en moi d'Elodie Solar, j'avais envie de la lire de nouveau dans une nouvelle histoire. Donc même sans lire le résumé, je l'aurai lu, et en lisant le résumé, j'ai juste adoré l'idée. Un romantic suspense, on en a tellement peu et pourtant ce que c'est bon à lire. A peine reçu, déjà dévoré. Un petit mot sur la couverture, je la trouve très belle, et j'aime beaucoup l'ambiance qu'elle dégage, elle correspond bien au roman.
Le début du récit nous propulse dans le monde d'Alexis, il est garde du corps et effectue des missions auprès de personnages importants et influents qui sont sujets à être menacés et qui ont besoin que leur famille soit protégée. Nous le découvrons en pleine mission, quand il va céder à la tentation d'une femme et mettre ainsi en péril sa mission. Nous découvrons alors un homme sur de lui, qui en impose, tant physiquement que psychologiquement, qui semble blindé à toutes épreuves, un homme qui aime son job, le fait bien et en qui on peut avoir confiance. Mais cette mission nous montre aussi un homme sensible, qui va faillir et mettre ainsi sa position au sein de ce job en bien mauvaise posture. Ce qu'il s'est passé va marquer un tournant dans sa vie et il devra garder cela sur la conscience.
Alors que la vie d'Alexis n'est que danger, Letizia Guidicelli mène une vie plus frivole. Elle baigne dans le luxe, elle a tout ce qu'elle veut : vêtements luxueux, des gens pour la servir, elle ne vit que de fêtes et de décadences. Un personnage qui se veut d'apparence très superficielle et qui pourrait devenir vite détestable, mais tout cela n'est que la face immergée de l'iceberg. Letizia consomme drogues et alcools quotidiennement et cela cache une jeune femme très seule. Sa mère, assez détestable, a passé sa vie à la rabaisser, sur son physique principalement, et Letizia n'a jamais eu confiance en elle. Son père, quand à lui, est la plupart du temps accaparé par ses affaires, quand à ses amis, ils vivent tout comme elle, dans ce luxe et ne sont que peu fiables, à part son meilleur ami, Fabien, sur qui elle peut compter. Elle se réfugie donc dans les drogues qui lui permettent de s'évader et de vivre ainsi avec insouciance, sans prendre réellement en compte ce qu'elle ressent. On aborde là une part de sa personnalité qui nous la rend plus abordable et on comprend aisément ce vide et cette solitude qui l'étreignent.
Ces deux personnages vont se rencontre au hasard d'un détour de couloir, ils vont se plaire et se rapprocher, mais pour tout de suite que cela soit stoppé car Alexis se rend compte que sa nouvelle mission, c'est sa famille. En effet, le père de Letizia a décidé de se lancer dans la politique, il va donc devoir s'entourer de gardes du corps et sa fille ne coupera pas à cette nouvelle contrainte. Elle va devoir non seulement, arrêter tout acte qui pourrait ternir la réputation de son père : drogue, alcool, fêtes mais aussi s'envoyer en l'air avec n'importe qui, mais en plus elle va devoir être suivie constamment par deux gardes du corps. Tout son emploi du temps devra être validé et accepté par l'équipe de sécurité dirigée par Alexis. Entre deux, ça a démarré fort et si Alexis l'a planté, il risque de s'en mordre les doigts, car Letizia a un caractère fort et elle va tout faire pour lui mettre des bâtons dans les roues. Nous allons alors les suivre dans le quotidien de Letizia, qui va devoir ruser pour tenter de se départir de la présence d'Alexis qui envahit son espace personnel.
C'est ainsi que leur histoire débute, alors que tous deux en veut à l'autre. Lui aurait aimé l'éviter mais le père veut que ce soit le meilleur qui s'occupe de sa fille. L'attirance entre eux n'a jamais cessé d'être et la mission s'avère bien plus compliquée que prévu à cause de cela. L'ambiance du roman est alors plutôt légère, on s'amuse de les voir se chercher et on suit une jeune femme toujours aussi fêtarde et indisciplinée tout en étant très électrique ! Mais elle a à faire à un homme qui n'a pas l'intention de s'en laisser découdre, et la jeune fille pourrie gâtée qu'elle est, ne lui fait pas peur. Alexis est donc plutôt assez directe et ne compte pas se laisser faire par elle. Sa mission est très importante pour lui, car c'est elle qui va déterminer s'il est encore capable de mener à bien son job et ce n'est pas une gosse de riche qui va tout foutre en l'air.
Et puis, tout s'accélère, la menace est passée à l'action et Letizia et Alexis doivent fuir ce danger qui la menace. Nous entrons alors dans une phase plus mouvementée, plus rapide où l'action ne cesse plus d'être. Ils vont fuir Paris, tenter de se réfugier en Corse, loin de tout ce tumulte. C'est aussi ce moment où les masques tombent, Letizia doit faire face à des éléments qu'elle n'avait jamais envisagé, la frivolité de sa vie vole en éclat et elle se retrouve prise au piège de ce danger qui pèse sur elle. Loin de sa vie luxueuse, elle se dévoile d'une autre manière, plus fragile et plus ouverte du coup. Alexis réagit vite et bien, et n'a plus qu'une idée, la sauver. Il se rend compte alors que la personnalité de la jeune femme l'a touché plus que de raisons et qu'il tient à elle, au delà de cette mission. C'est dans leur fuite, qu'ils vont réellement se révéler l'un à l'autre, se découvrir et s'apprivoiser, loin de ce monde luxueux, en fuyant cette menace qui met la vie de la jeune femme en danger.
La narration est assez intéressante, car elle nous permet de suivre les deux personnages principaux, lui comme elle ne nous cachent rien de ce qu'ils éprouvent à chaque instant. Mais aussi un autre qui va prendre la parole sur plusieurs chapitres. Nous suivons donc Letizia, Alexis mais aussi Fabien. Fabien, le meilleur ami de Letizia, ses interventions nous permettent de très vite cerner son personnage. On ne s'y attend pas, puisque sa personnalité nous est révélée dès le début mais cela apporte un suspense supplémentaire. J'ai trouvé son personnage d'ailleurs très intéressant et de mon côté, j'aurai aimé qu'il soit encore plus approfondi. Je n'ai qu'un petit regret, c'est qu'il n'a pas la finalité que j'attendais, j'ai l'impression que l'on l'a un peu oublié et c'est bien dommage car il a pris une place importante dans le récit. En grande fan et dévoreuse de livres, je me dis que peut être aura-t-il le droit à une suite !? ça serait bien intéressant en tout cas.
J'ai adoré ma lecture, je l'ai trouvé tellement entrainante. le rythme donné au récit vous emporte, et cela fait énormément de bien de lire un romantic suspsense. Il nous offre tout ce que l'on attend d'un roman de ce genre, une intrigue, du danger, de l'action et des émotions qui sont transcendées par tout ce qu'il s'y passe. On ne sait pas ce qu'il adviendra d'eux, une fois que tout cela sera passé, une fois que les méchants ne seront plus, n'oublions pas que tous deux viennent de deux mondes différents et s'ils se sont rapprochés le temps d'un intermède, que cela va-t-il donner par la suite !? le récit est très rythmé par les événements, les dangers, l'action et cela vous entraine à les suivre avec frénésie, et toujours ces interrogations sur qui leur veut du mal et comment et quand, ils vont frapper.
La plume d'Elodie Solar m'avait convaincu avec son premier roman, elle se confirme ici encore une fois avec celui-ci. Elle a su avec chacun d'eux nous mener dans des univers très marqué où le danger a permis à ses personnages de se rencontrer. Si dans Crois-en moi, la narration était unique, elle nous propose autre chose ici, en faisant intervenir plusieurs personnages. Il ne m'aura pas manqué grand chose pour que cela soit un coup de coeur encore une fois, peut être aurai-je aimer qu'elle aille un peu plus loin dans l'intrigue et que le personnage de Fabien, comme je l'ai dit plus haut, ne soit pas oublié. Tout comme avec son premier roman, on en redemande encore car on ne plait bien dans les univers qu'elle propose et si elle proposait des spin-off d'autres personnages, ça serait avec plaisir que nous les découvrions. Je la lirai de nouveau avec plaisir dans ce type de roman.
Lien : http://www.livresavie.com/et..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Exuline
  08 septembre 2020
Mon esprit à beaucoup divagué pendant cette chronique, je l'assume pleinement, ça m'arrive des fois ...
Classé comme romance, je dirai plutôt qu'il s'agit d'un roman d'érotisme soft, très soft, mais c'est quand même plus croustillant qu'une petite romance de l'époque de ma tante qui s'extasiait sur l'amour platonique de je ne sais plus quel roman (la chartreuse de Parme ?), heureusement que le temps passe et que la littérature se diversifie.
eternità, nous emmène d'un ascenseur d'une grande holding prestigieuse parisienne (on est dans le fantasme de 50 nuances) jusqu'au maquis corse en une fraction de seconde, car oui, ce roman est juste une petite sucrerie que l'on déguste rapidement et quand elle est terminée, on se demande si on en prend une seconde ou non.
C'est donc un très bon roman de vacances, celui qui nous permet de nous évader (et en plus compte tenu du contexte actuel c'est plutôt pas mal), sans se prendre la tête, c'est une histoire d'aventure, de coup de foudre et de foutre : alors là parlons-en tout de même, aujourd'hui le 08/09/2020, quand on dit sortez couvert, c'est pas seulement avec son masque sur sa bouche et sur son nez, non, non, les MST, IST et tout le tralala ne se sont pas arrêtées de circuler à cause de la COVID :
"-non, non, monsieur le virus, après vous",
"-oh non, je vous en prie vous étiez là en premier",
"-C'est trop aimable"
C'est tout simplement inadmissible : oui le préservatif est toujours d'actualité, et c'est encore un gros coup de gueule contre l'auteure qui a préféré volontairement prendre le parti de ne pas en fournir à ses personnages dixit :
"Nous ne nous sommes pas protégés. Je fais pourtant toujours attention, mais cette pulsion qui nous a jetés l'un contre l'autre, comment prévoir cela ? Jamais une femme ne s'est offerte ainsi, comme si elle voulait s'abîmer en moi ou au contraire m'absorber en elle"
STOP, tu es un grand garçon, tu as un portefeuille, et bien tu as un préservatif et compte tenu des personnages en particulier Letizia et Fabien, on ne peut pas dire qu'ils n'ont pas des comportements à risques, ah oui ils se lavent les mains, éternuent dans leur coude, mais au-dessous de la ceinture, là les gestes barrière, ils sont oubliés, RHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Cette grosse parenthèse faite, j'ai beaucoup aimé partager les corps et les esprits de Letizia, fille à papa riche sans problème apparent mais finalement en manque d'amour qui se réfugie dans la drogue, le sexe et les soirées luxueuses (sans oubliés les après-midi de luxure) avec son meilleur ami Fabien, qui lui est too love, too cute, too beurk ! parce que sa seule envie est quand même de sauter sa meilleure amie quand elle est complètement défoncée car il sait que si elle est clean au final et ben ils seront seulement copain/copain. Oui je caricature, j'ai l'air d'être cynique mais Elodie Solare traite le psychisme de Fabien de façon chirurgicale, on pourrait presque le prendre en pitié. Et puis il y a Alexis, et je dois vous faire une confession, le premier chapitre fut pour moi un choc, une fois terminé, c'est une certitude : vous ne voudrez plus lâcher le livre. En fait ce personnage est plutôt attachiant : oui, bon il est grand, beau, fort, musclé, intelligent, bref la caricature classique de tous les mecs de la new romance actuelle, mais parfois il se pose trop de questions et il est évident quand on lit ce genre de roman, la seule chose qui intéresse le lecteur ou plus exactement la lectrice a petite culotte rose à dentelle est quand il va la sauter. Oui je sais je suis plutôt crue aujourd'hui mais parlons d'un chou d'un chou et non pas d'un brassica oleracea, sinon on lierait encore la Chartreuse de Parme, désolée cher Stendhal au demeurant que j'apprécie.
Donc les relations compliquées c'est check, les personnages secondaires maintenant: on retrouve dans la catégorie "père de l'année qui a fondu un plomb au yeux de tous et qui fou la honte a sa fifille chérie" je nomine le père de Letizia, le père Corse, qui s'est construit lui-même qui aime autant sa terre, que sa fille, que son clan mais surtout est plein aux as, sait gérer financièrement son royaume et décide de devenir Président. Est-ce que ça vous rappelle pas quelque chose ? Hmmm Nouvel indice : sa femme beaucoup plus jeune qui lui ne parle pas mais présente bien, ancienne mannequin, elle brille derrière le patriarche. Oui alors , oui c'est ça. je suis désolée, je n'ai pu m'empêcher de penser à Trump, mais heureusement la comparaison s'arrête là, Elodie Solare nous dresse un portrait de la famille parfaite vraiment pas parfaite. La mère est particulièrement exécrable et ça faisait longtemps que je n'avais pas ressenti autant d'animosité pour un personnage fictif : je suis vraiment contente.
C'est dans l'ensemble une très bonne découverte, et même si j'ai trouvé que beaucoup de choses n'étaient pas crédibles, c'est au final divertissant : on rit, on a parfois le coeur serré en pensant à Letizia, on déteste le personnage de la mère ou face à Fabien, bref on ne réfléchit pas trop et c'est ce que je demande à ce genre de livre. Merci ma Nono de me l'avoir fait découvrir, il est déjà passé dans les mains de ma très chère maman qui elle aussi a dévoré les pages, au suivant ...
Lien : https://exulire.blogspot.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MarieOrevesdesmots
  01 février 2020
Je vais être honnête, je n'ai absolument pas apprécié ma lecture. Si ça n'avait pas été un service presse j'aurais même abandonné. J'ai détesté l'héroïne sur les ¾ du roman. Il n'y a que sur les derniers chapitres qu'elle m'est apparue moins pénible. de plus, concernant l'intrigue rien de bien transcendant, j'ai compris de suite le pourquoi du comment. L'auteure met le doute dans l'esprit du lecteur, mais peine perdu, j'étais persuadée de ce qui allait se passer.

Laetizia est détestable au plus au point, elle est d'un cliché. Sexe-drogue-alcool voilà ce qui la définie. Elle n'est pas intéressante pour deux sous. Entouré de son meilleur ami qui n'est absolument pas mieux qu'elle. Elle fait des études d'architecte en Angleterre, et vient d'une grande famille corse. J'ai essayé de me mettre dans sa peau, plus d'une fois, j'ai essayé de la comprendre. On voit bien le mal qui la ronge, pourquoi elle agit ainsi. Mais vraiment, je n'ai pas réussi à l'apprécier. J'ai trouvé vraiment dommage d'être parti sur un personnage comme ça, il y aurait eu tellement à dire au vu de sa famille ou autre. Je n'ai pas compris le choix de l'auteure.

Il n'y a que le personnage d'Alexis qui m'a plu, il m'a même fait mal au coeur, et ça dès le prologue. Agent secret, sa dernière mission ne c'était pas bien passé, depuis il a du mal à remonter la pente, jusqu'à ce qu'on lui propose de veiller sur le père de Laetizia. Il reprend du poil de la bête comme on dit, et à partir de là ça commence un peu à bouger.
Je n'aime pas faire ce genre de chronique, mais c'est aussi le but du jeu, on ne peut pas tout aimer. Alors j'essaie de retranscrire au mieux mon ressentie, mais c'est toujours un exercice compliqué. J'essaie d'être le plus honnête avec moi-même.
C'est le premier livre de l'auteure Elodie Solar que je lis, j'ai son premier roman dans ma bibliothèque, mais pas encore lu. Je ne remets pas en cause la plume de l'auteure, loin de là, car je dois bien avoué qu'elle est plutôt riche. C'est vraiment l'histoire qui ne me convient pas. de plus, je trouve ça dommage d'avoir rajouté de temps en temps le point de vue des personnages secondaires.

Comme je dis, une histoire ne peut pas plaire à tout le monde, je lirai quand même son premier roman ainsi que les prochains, ce n'est pas parce que cette histoire m'a un peu moins plus que les autres serons pareil.

Bien sûr, cet avis n'est que le mien, je suis persuadée que Eternita plaira à bon nombre d'entre vous, je vous conseil donc de le découvrir s'il vous fait envie. Moi ce qui m'a fait craquer en premier, c'est cette magnifique couverture, et le choix de l'auteure de nous avoir demandé de voter pour le prénom du personnage masculin pour le FNR. Je me suis dit à ce moment-là, c'est vraiment génial de faire participer le lecteur.

J'espère sincèrement que vous accrocherez plus que moi à l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesJoliesLecturesdePapier
  28 janvier 2021
eternità est le premier roman signé de la magnifique plume d'Élodie Solare que je lisais et sans que j'en connaisse la raison, ça faisait un certain temps déjà que je repoussais ma lecture. Pourtant, il est clair que le résumé me faisait de l'oeil depuis très longtemps et honnêtement, étant une grande fan de ce genre de romance, je ne pouvais tout simplement pas résister à la tentation.
Dès le début, le récit s'ouvre sur un prologue qui nous plonge immédiatement dans le vif du sujet. Moi qui avais quelques petites appréhensions, je dois dire que la scène d'ouverture m'a vraiment permis de me mettre dans le bain. Il a seulement fallu d'un tout petit prologue pour que l'auteure parvienne à me scotcher au livre pour le reste de la journée… Dès la seconde page, j'étais déjà captivée.
Même si dans l'ensemble, l'histoire de Letizia et d'Alexis n'a rien de bien original, il n'en reste pas moins ce récit est très addictif. On est sur un schéma classique de New Romance, avec deux personnes qui se cherchent, qui finissent par succomber et ajouté à tout cela, des problèmes ainsi que des épreuves qui viennent tourmenter nos tourtereaux. Cependant, voyez-vous malgré tous les clichés qu'on peut facilement retrouver dans ce genre de romance, je suis encore et toujours autant accro. Car oui, il y a quelques clichés dans cette histoire, mais c'est aussi pour ça  que j'ai adoré la découvrir.
En plus de la romance, Élodie Solare a pris également le temps de développer l'intrigue en y insufflant du suspense, de l'action et des rebondissements à la pelle. L'histoire est bien menée, bien ficelée et moi qui pensais au départ avoir deviné la fin, l'auteure a réussi à me surprendre une fois de plus. le seul bémol que je pourrais relever dans cette histoire, c'est la rapidité de la fin. J'ai trouvé celle-ci bien trop rapide et bien trop vite expédiée à mon goût. En refermant le livre, j'avais l'impression de ne pas avoir eu toutes les réponses à mes questions. Ça m'a laissé comme un goût d'inachevé et c'est vraiment dommage, car sans ce petit point négatif ma lecture aurait surement été un coup de coeur.
Concernant les personnages, difficile de ne pas craquer pour celui d'Alexis. Qui n'a jamais voulu avoir un garde de corps à son service ? J'ai trouvé son personnage très intéressant, très loin des personnages masculins que l'on a l'habitude de voir. Alexis possède de nombreuses facettes, de nombreux secrets et tout comme Letizia, il ne laisse rien transparaître ce qui fait de lui, au premier abord, une personne très énigmatique. J'ai adoré son côté protecteur, sa gentillesse, mais également le sang froid dont il fait preuve dans les plus dangereuses situations.
Pour ce qui est de Letizia, j'avais énormément de mal à la cerner. Elle nous apparaît comme une fille riche, gâtée, capricieuse, hautaine et terriblement frivole. Pour tout vous dire, je ne savais pas si j'allais finir par aimer son personnage. Son comportement m'énervait et me faisait souvent lever les yeux aux ciel. Pourtant, plus je la découvrais et plus j'appréciais sa personnalité. C'est comme si elle s'était transformée au contact d'Alexis, comme s'il faisait ressortir ce qu'il y avait de plus beau en elle. J'ai aimé la personne qu'elle devenait à ses côtés. Sous sa frivolité, Letizia cache ses doutes, ses peurs, ses faiblesses et toute cette souffrance qu'elle accumule depuis de nombreuses années. Au final, elle est parvenue à me toucher et je me suis beaucoup attaché à son personnage.
Entre ces deux personnalités une romance prend racine, et c'est une magnifique idylle que nous offre Élodie Solare. C'est doux, tendre, passionné et avec un léger soupçon d'interdit. Sur certains aspects, cette romance m'a souvent fait penser au film « Bodyguard », un film que j'affectionne beaucoup. le garde du corps qui tombe amoureux de sa protégée… Cela peut faire cliché dans un premier temps, pourtant c'est ce qui rend cette romance unique et très séduisante à suivre. Elle n'arrive pas brusquement, Alexis et Letizia se cherchent, s'apprivoisent, se repoussent pour finalement mieux se rapprocher. Avec ce jeu du chat et de la souris, l'auteure nous impose une douce torture qui m'a tenue en haleine du début à la fin.
En conclusion, eternità a été une superbe lecture, il s'en est fallu de peu pour que celle-ci soit un gros coup de coeur. Comme je le disais plus haut, ce roman est le premier que je lis d'Élodie Solare et je suis convaincue que ça ne sera pas le dernier. Si vous n'avez pas encore découvert ce roman, je pense qu'il est plus que temps pour vous de vous y plonger !
Lien : http://lesjolieslecturesdepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lectrice-Lambda
  31 janvier 2020

« eternità » est le second livre de Elodie SOLARE publié chez Hugo New Romance.
Dans cette nouvelle histoire, nous allons suivre le quotidien de Letizia Guidicelli, une jeune femme qui n'a jamais eu la vie très difficile. Ses parents sont riches, elle étudie dans une belle école américaine, elle va à toutes les fêtes les plus huppées et ne s'habille qu'avec de grandes marques de luxe. Seulement, sous cette apparente vie parfaite se cache quelqu'un qui est mal dans sa peau et qui noie son chagrin dans l'alcool et les drogues.
Son quotidien est soudainement bousculé lorsque le père de Letizia décide de se présenter aux élections présidentielles françaises. Finie alors sa vie de jet-setteuse, elle doit avoir une attitude irréprochable et doit être suivie par un garde du corps pour sa sécurité.
Alexis est celui qui devra surveiller la jeune femme qui n'est pas du tout d'accord avec la décision de son père. Outre le tempérament de Letizia qui va lui jouer des tours, un terrible évènement va les rapprocher.
Pour résumer, cette lecture m'aura globalement plu.
J'ai tout d'abord été surprise par le ton donné à l'histoire. On est loin de plonger dans un récit mièvre et à l'eau de rose comme on pourrait l'imaginer. Les personnages sont écorchés par la vie et traînent leurs casseroles. Ils semblent parfaits aux yeux des autres, mais plus nous avançons dans l'histoire et plus nous nous rendons compte qu'intérieurement c'est loin d'être le cas.
Elodie SOLARE a vraiment réussi à nous transmettre tout le mal-être de Letizia. J'ai vraiment aimé sa façon de nous présenter ses maux et sa solitude. Sous ses airs de petite princesse qui peut d'abord agacer, c'est un personnage qui devient de plus en plus intéressant à découvrir.
Le récit alterne entre plusieurs points de vue, même si l'essentiel de l'histoire se passe dans les têtes de Letizia et de Alexis. Nous avons parfois des chapitres du point de vue du meilleur ami de Letizia, Fabien, des instants qui sont autant perturbants qu'intéressants à lire. C'est certainement le protagoniste qui est le plus intriguant de l'histoire, notamment d'un point de vue psychologique. On ne sait pas si on l'aime ou si on le déteste, mais la finalité est que l'on ne peut pas rester indifférent le concernant.
Pour être franche, je n'ai pas été très séduite par la romance. L'attirance entre les deux personnages principaux est immédiate malgré le fait qu'ils ne peuvent pas succomber à la tentation. Depuis un bon moment, je suis lassée par ses amours au premier regard et par les coups de foudre. Ici, on se retrouve un peu dans ce même type de schéma.
Alors oui, on peut dire qu'ils ne succombent pas immédiatement, mais il n'y a pas vraiment de suspens concernant la finalité de leur relation.
Ce point est vraiment un ressenti personnel et ne sera certainement pas quelque chose de négatif pour la plupart des lecteurs.
Autant j'ai aimé les deux tiers du livre, autant le dernier tiers m'a beaucoup moins convaincu.
L'histoire met quand même du temps à se développer et tout arrive très subitement presque à la fin du livre. Dès le terrible évènement qui va tout faire basculer, l'histoire prend une tournure que j'ai moins aimé, notamment parce qu'elle devient très noire et en même temps trop mièvre.
Ce contraste ne m'a pas séduite et dès lors j'ai décroché de ma lecture.
On sait que l'histoire est courue d'avance, mais autant les deux premiers tiers étaient intéressants dans son développement et dans son aspect psychologique, autant la fin est trop facile pour être finalement crédible.

En conclusion, « eternità » est une histoire qui m'a dans l'ensemble fait passer un bon moment de lecture. Elodie SOLARE a vraiment réussi à insuffler à son récit une ambiance plus sombre et chaotique que ce que l'on peut d'abord imaginer en entamant ce livre. Il y a un vrai travail effectué sur la psychologie des personnages, effort qui donne encore plus de profondeur à l'histoire.
Cependant, la fin du livre ne m'a pas convaincu tant au niveau de l'intrigue que de l'évolution des personnages.
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   12 février 2020
Comme moi, elle ment chaque fois que quelqu’un lui demande comment elle va, elle repousse ses angoisses au fond d’elle et sourit. Et quand faire semblant est vraiment trop difficile, moi je vais à la salle de boxe en prendre plein la gueule, et elle, elle avale une jolie dose de bonheur chimique pour anesthésier ses doutes.
Deux écorchés.
Commenter  J’apprécie          20
LapageenfolieLapageenfolie   07 février 2020
Enfin, j'ai trouvé la personne qui manquait à ma vie. 
Comment lui dire que l'envie d'elle est ancrée là, tout au fond de mon être, mais que ce n'est pas seulement physique. 
Elle fait déjà partie de moi. Elle emplit mon crâne. Mon coeur. 
Et en m'enfonçant avec délectation dans son sexe accueillant, je fais partie d'elle également. 
Chaque coup de reins que je donne, chaque gémissement que je lui tire me dit que nous sommes faits l'un pour l'autre.
Oh , merde, mais comment vais-je survivre à ça ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pommerougepommerouge   27 janvier 2020
Cette femme me donne envie de la rendre heureuse. Je ne saurais dire pourquoi. D'ailleurs, est-ce que le sentiment amoureux s'explique, ou bien est-il purement irrationnel ?
Commenter  J’apprécie          30
pommerougepommerouge   27 janvier 2020
Magnifique. C'est cela que je voudrais lui avoue, au lieu de changer de sujet et de me cacher derrière mon identité de mec de la sécurité, c'est ce que j'aurais dû lui dire.
Letizia, tu es magnifique.
Commenter  J’apprécie          20
pommerougepommerouge   27 janvier 2020
Je peux me reposer. M'abandonner.
Il est là, comme toujours. Il veut juste me réconforter.
Je ne me sens plus seule.
C'est tellement horrible, ce sentiment de solitude.
Tout s'assombrit autour de moi.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Élodie Solare (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Élodie Solare
Le roman palpitant d'Elodie Solare est enfin disponible au format poche ! Si vous ne l'avez pas encore lu, il est encore temps de découvrir cette histoire d'amour pas comme les autres !
autres livres classés : new romanceVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4017 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..