AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2262074526
Éditeur : Perrin (07/09/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
La prise de Constantinople (1453), la bataille navale de Lépante (1571), le siège de Vienne (1683), les massacres des patriotes grecs à Chio (1822) ou l'entrée en guerre aux côtés de l'Allemagne en 1914 jalonnent des siècles d'affrontements sans cesse recommencés entre l'Europe et l'Empire ottoman.

Pourtant, la chrétienté et les sujets du sultan d'Istanbul ne parlèrent pas seulement - on l'oublie trop - le langage des armes. Ainsi, regardé en Occident... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 novembre 2017
Convaincre rois et princes que le plus grand péril était à l’est, persuader que nul ne pourrait y échapper, décourager le défaitisme, refuser de céder à la tentation des compromissions, encourager les initiatives, telle fut la mission que le pape confia à ses légats. A cette fin, tous les artifices de la rhétorique furent mobilisés et adaptés au public visé. Pour les plus cultivés de leurs interlocuteurs le recours à la mythologie touchait juste : « Devons-nous être satisfaits, comme Ulysse dans la fable de Polyphème, d’être mangés les derniers ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   10 novembre 2017
Il est, dans l’histoire du monde, des peuples que l’on qualifie d’ennemis héréditaires, à jamais irréconciliables, dressés en permanence les uns contre les autres dans des guerres éternellement recommencées. Il est aussi des empires jamais rassasiés de conquêtes, en lutte constante avec des Etats proches pour s’agrandir jusqu’aux limites, souvent franchies, de l’explosion. Les prodigieuses épopées d’Alexandre le Grand, de Gengis Khan ou de Napoléon ont imposé l’image de ces puissances – qu’elles soient monarchies, empires ou tyrannies – préoccupées de dilater à l’infini leur espace, rebelles à l’idée d’une coexistence pacifique avec d’inévitables voisins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 novembre 2017
Le Turc n’était pas seulement un ennemi jamais rassasié de conquêtes, il était « l’ennemi perpétuel de la sainte foi catholique », comme l’écrira plus tard Charles Quint. Le combattre était le devoir de tout chrétien, car c’était un combat pour Dieu et au nom de Dieu. Mourir sous les coups des infidèles avait valeur de martyre et préparait la voie à la sanctification.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Jean-François Solnon (1) Voir plusAjouter une vidéo

Quand la Franche Comté était espagnole
Interview de Jean François SOLNON, agrégé de l'université et docteur en histoire : à propos de son livre "Quand la Franche Comté était espagnole".La FRANCHE COMTÉ étaient sous la protection des rois d'ESPAGNE aux 16ème et 17ème siècles. Ses princes appartenaient à la famille des HABSBOURG qui étaient dans le même temps rois d'ESPAGNE, mais son administration était aux mains des...
autres livres classés : empire ottomanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1679 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre