AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782278091782
192 pages
Éditeur : Didier Jeunesse (09/05/2019)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 36 notes)
Résumé :
À 15 ans, le quotidien de Romain se transforme en film catastrophe. Il est incapable de reconnaître ses parents ni même son reflet dans une glace… le voilà amnésique, au secours ! Il décide de compiler chaque épisode de sa nouvelle vie dans un journal, et de se lancer dans une (en)quête d’identité. Entre ses parents cachottiers, l’éblouissante Morgane, l’énigmatique Adeline, le populaire Elias et sa bande calamiteuse, il est vite perdu… Perdu mais pas fichu, car l’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Eve-Yeshe
  14 juin 2019
Romain commence à tenir son journal sur les conseils du médecin qui l'a examiné aux urgences à la suite d'une chute avec perte de connaissance qui lui a laissé une amnésie, afin de décrire ce qu'il ressent et tenter de retrouver des souvenirs.
Ses parents, notamment son père ne le croient pas et pensent qu'il simule pour échapper à la réalité ou manipuler son entourage. Alors, Romain a recours à la phrase magique : « Céledocteurkiladi » pour tenter de se retrouver.
Son journal commence le 22 mai et s'étend jusqu'au 11 juin, et Romain lui confie tout sans tricher.
Première difficulté : il ne reconnait pas ses parents et décide de les appelle par leurs prénoms, ce qui en dit long sur les relations dans la maison. Un père autoritaire, intransigeant, une mère effacée qui lui cuisine du quinoa, du tofu, ou pilpil galettes de riz…
La maison reluit de sol au plafond, la chaîne Hi-Fi est la propriété exclusive du père et il est interdit d'y toucher et cerise sur le gâteau, on entre dans sa chambre comme dans un moulin, il n'a aucune intimité. Ambiance terrible donc.
Le médecin lui ayant conseillé d'imaginer qu'il est le héros d'un film, il se plonge dans « le comte de Monte-Cristo » et s'identifie à Edmond Dantès, comparant leur prison respective…
« Moi aussi je suis prisonnier. Mon château d'If, c'est ce corps. Cette vie. Et de cette geôle-là, on ne s'efface pas. »
Ensuite il faut affronter le retour au lycée, où il ne reconnaît personne, les amis, les ennemis ? à qui doit-il faire confiance ?
Ce roman explore, on l'aura deviné, le harcèlement à l'école, car on comprend très vite que l'amnésie permet à Romain de fuir une réalité. Maltraitance des gens qui sont différents, telle Adeline, surnommée « grosse vache », l'auteure utilise une phrase lourde de signification :
« C'est drôle comme les gens vous évitent quand vous êtes différent. On dirait qu'ils ont peur d'attraper votre problème. »
Romain est subjugué par Morgane, une belle adolescente aux cheveux d'or « la fée Morgane » dont il est persuadé d'avoir entretenu une relation privilégiée avant ? il se rapproche du meneur, Elias et de ses « valets », car il veut se faire des amis à tout prix…
L'auteure explore au passage la différence, le piège des réseaux sociaux (dans lequel Elias et ses acolytes le font tomber et pour cause), les vidéos qu'on y poste, les « amis » virtuels, et par voie de conséquence une autre forme de harcèlement, et tout au bout le chantage.
Nathalie Somers démontre dans ce court roman, le terrain sur lequel se greffe et prospère le harcèlement : un ado peu sûr de lui qui a été élevé de façon stricte, auquel on a toujours demandé d'être parfait en tout et à travers lequel, les parents tentent de vivre la vie qu'ils n'ont pas pu vivre. Cela a donné un garçon qui ne s'est jamais révolté, s'est isolé et constitue une proie facile.
Je salue au passage les autres auteurs qui ont collaboré également à l'écriture de ce roman : Nicolo Giacomin et Lucia Calfapietra.
Ce roman jeunesse m'a bien plu, il est bien écrit, et l'auteure a bien su explorer le sujet, avec des termes qui sont propres à l'adolescence, et donc le message passe bien, même si les personnages sont parfois caricaturaux, notamment les parents qui m'ont rappelé des souvenirs…
Un grand merci à NetGalley et aux éditions Didier Jeunesse qui m'ont permis de découvrir ce roman.
#JournalDunAmnésique #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          634
AudreyT
  11 juillet 2019
****
Alors que les médecins imaginaient un simple traumatisme crânien, Romain sort de l'hôpital totalement amnésique. Il ne se souvient même pas de ses parents... comment expliquer qu'on l'ait retrouvé allongé sans connaissance dans un couloir du lycée, que son compte bancaire soit totalement vide et que son portable reste introuvable ? Sur les conseils de son médecin, Romain commence à écrire un journal, afin de mettre des mots sur ce qu'il ressent, ses doutes, et ses souvenirs...
Nathalie Somers nous offre ici un très bon roman jeunesse. Et si vous imaginez lire une simple histoire de perte de mémoire, vous serez agréablement surpris... En tous les cas, ce fut mon cas !
Avec une écriture rythmée, ce journal tenu par un adolescent de 15 ans aborde tous les thèmes chers à leur coeur : amour, amitié, rêves et projets. Il touche également à des questions plus profondes comme la popularité, les réseaux sociaux, la dictature des apparences ou les projections parentales parfois lourdes à porter.
Mettre des mots sur ses angoisses, prendre du recul, réfléchir avant d'agir, ou encore confier ses peurs à un ami, autant de bons conseils que de sages idées sont à découvrir dans ce petit roman...
Un grand merci à NetGalley et aux Éditions Didier Jeunesse pour leur confiance...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          352
coquinnette1974
  25 mai 2019
Grande amatrice de romans jeunesse, je remercie chaleureusement Didier Jeunesse pour l'envoi, via net galley, de Journal d'un amnésique de Nathalie Somers.
À 15 ans, le quotidien de Romain se transforme en film catastrophe. Il est incapable de reconnaître ses parents ni même son reflet dans une glace… le voilà amnésique, au secours !
Il décide de compiler chaque épisode de sa nouvelle vie dans un journal, et de se lancer dans une (en)quête d'identité.
Entre ses parents cachottiers, l'éblouissante Morgane, l'énigmatique Adeline, le populaire Élias et sa bande calamiteuse, il est vite perdu…
Perdu mais pas fichu, car l'un ou l'une d'entre eux pourrait bien l'aider d'une manière inattendue…
Et si ce nouveau départ lui permettait enfin de vivre sa vie ?
Journal d'un amnésique de Nathalie Somers est un très bon roman jeunesse qui m'a captivé. Au début, j'ai eu un petit peu de mal à m'attacher à Romain. Mais très vite j'ai été intrigué par le fait que cet ado ne se rappelle de rien de sa vie. Il est rare d'être amnésique si jeune, et je me demandais vraiment vers où l'auteure allait nous emmener. Comment a t'il pu devenir amnésique, pourquoi ne retrouve t'il pas la mémoire ? Qui était t'il vraiment ? Que lui cache ses parents ?
Beaucoup de questions se posent, et elles se résolvent peu à peu, au fur et à mesure que les pages se tournent.
J'ai aimé l'histoire, bien ficelée ; les personnages, à commencer par Romain, évidemment. Mais j'ai également été touché par Adeline, une adolescente surprenante.
J'ai lu ce roman d'une traite, avec plaisir, et décidément j'apprécie de plus en plus les publications des éditions Didier Jeunesse :)
C'est tout naturellement que je mets quatre étoiles et demie à ce roman, que je vous recommande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
IreneAdler
  06 octobre 2019
Amnésique, Romain va devoir enquêter sur lui-même. Entre les cachotteries de ses parents (sont-ce bien ses parents ?) et les drôles de relations qu'il semble avoir eu au lycée, il pressent qu'il va aller de surprise en surprise...
Sous forme de journal intime (comme Avant d'aller dormir, de S. J. Watson), Romain consigne ses journées et ses découvertes. La plume de l'auteur rend toutes les tribulations et péripéties vivantes, les sentiments sont très bien rendus. Et quand enfin la vérité éclate (et elle n'est pas jolie. Mais très dans l'actualité des écoles, tous niveaux confondus), elle semble juste, dans le sens où malgré ce qui a pu se passer, les autorités ne sont pas avertis. Les élèves répugnent à réellement laisser intervenir les adultes, mais en laisse planer la menace... Et puis, Romain ne vient-il pas de vivre une nouvelle naissance et de commencer à se construire une vraie vie ?
Commenter  J’apprécie          100
saomalgar
  15 juin 2019
Romain se remet d'un traumatisme crânien dont il garde de lourdes séquelles, une amnésie sévère qui lui a fait oublier tout de sa vie, y compris ses propres parents. Son médecin lui conseille de consigner ce qui lui arrive dans un journal.
Petit à petit, il re-découvre sa vie d'avant et ce n'est pas simple car il ne semble pas avoir beaucoup d'amis et ses parents ont des comportements étranges. Tout le monde le trouve très différent, y compris la belle Morgane et le très populaire Elias, dont il va se rapprocher au grand désespoir d'Adeline, sa comparse de la cantine depuis son "retour".
Un roman très surprenant qui traite du harcèlement de manière tout à fait originale. Le journal et la découverte parcellaire de la vie d'avant de Romain, permet au lecteur d'additionner tous les éléments de l'implacable mécanique du harcèlement. Heureusement Romain, grâce à son accident a découvert la force qui sommeillait en lui.
Un très bon roman pour les plus jeunes, qui se lit comme un thriller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Eve-YesheEve-Yeshe   14 juin 2019
C’est aussi pour ça que j’ai commencé ce journal. Pour m’apprivoiser, me découvrir, me structurer. En espérant qu’il y ait quelque chose à découvrir et à structurer. Pour l’instant, ma tête est comme une grande maison vide aux murs lisses.
Commenter  J’apprécie          90
Emeelinee_Emeelinee_   19 juin 2019
Effectivement, je venais d'ouvrir les yeux. Juste en face de l'horloge qui était accrochée au mur. Elle indiquait sept zéro zéro PM. Là, je me suis dit que j'avais le sens du timing. Même si au fond de moi, une fibre secrète aurait préféré zéro zéro sept. Ça aurait eu plus de gueule.
Commenter  J’apprécie          50
CDIWCDIW   10 juillet 2020
Je suis ce que je décide aujourd'hui. Entre être celui qui plaît aux autres et être moi, il faut choisir. Être un autre pour être populaire exige beaucoup d'efforts et porte peu de fruits. Les autres peuvent changer d'avis, de goûts, d'idées. Il faut toujours s'adapter, se nier. Être soi a un coût également : notre compagnon s'appelle Solitude, suivi comme une ombre par ses harceleurs Sarcasme et Moquerie, mais c'est libérateur. Plus de rôle à jouer, de convention à suivre. To be Populaire or not to be Populaire, that is the question. Moi j'ai fait mon choix.
Page 146
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jeliscurieuxjeliscurieux   29 juillet 2020
Mon amnésie avait tout changé, remis les curseurs à leur place.
il y avait ce qui était juste et ce qui était injuste.
Ce qui était admissible et ce qui ne l’était pas.
Avant je permettais tout, mon tempérament docile, doublé d’une éducation un peu particulière, ne me permettait pas d’établir des limites.
Je ne savais pas dire « non ». J’étais même tellement éteint que je ne savais plus ce que je désirais
Ma « deuxième » naissance a bouleversé la donne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CDIWCDIW   09 juillet 2020
C'est drôle, le rire. Ça enchaîne ou ça libère. Quand je ris avec Nathan ou Yacer, je ris toujours de quelqu'un et ça m'opresse. Ensuite, je me sens mal. Mais quand je ris avec quelqu'un, cela brise les chaînes.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nathalie Somers (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nathalie Somers
Un récit original dans lequel se mêle faits historiques et fantastiques, le dernier tome de la trilogie "Roslend" de Nathalie Somers vient tout juste de paraître aux éditions Didier Jeunesse. L'occasion idéale pour l'auteure de nous livrer quelques-uns de ses secrets.
autres livres classés : amnésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






.. ..