AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Auroreaupaysdeslivres


😊 A la découverte de 😊

Le coq ne chantera plus de Géraldine Sommier-Maigrot

Nombre 7 Éditions

Merci à l'auteure pour sa confiance.

Faustine est radiologue, et sa nouvelle patiente présente beaucoup trop de marques sur le corps pour que cela ne soit du qu'à une simple chute dans l'escalier. Elle va se prendre d'affection pour Célia qui va trouver en Faustine l'amie qui lui manquait. Un profond lien d'amitié va naître entre les deux femmes.

Faustine n'est pas non plus la plus épanouie dans son couple. Son mariage s'est étiolé, seul leur fils sert encore de ciment dans ce couple. Mais le petit a garçon a grandi, et commence à prendre son envol. Dès lors, Faustine sait que son mariage vit ses dernières heures.

Quand Célia appelle Faustine, en panique devant le corps assassiné de son mari, la radiologue n'hésite pas une seconde et fonce au secours de son amie. le statut de femme battue fait de Célia la suspecte idéale. Les deux femmes vont tout faire pour éloigner les soupçons de l'enquêteur.

Un roman très étonnant de par son développement. On débute avec ces mariages qui prennent l'eau de toute part. D'un côté la violence conjugale et un petit garçon qui préfère se confiner dans la douceur de ses peluches plutôt que de grandir, et de l'autre un couple qui s'est éloigné sans s'en rendre compte jusqu'à franchir le point de non retour.

Le meurtre de Hugo va pourtant tout bouleverser. Une nouvelle vie qui débute enfin pour Célia, et un but pour Faustine grâce à ce coup de foudre amical. Elle fera tout pour préserver Célia. L'inspecteur en charge du dossier n'a pas fini d'explorer de fausses pistes avec ces deux là.

Si le roman commence avec cette histoire plutôt sombre de violence, elle va devenir dans la seconde partie une enquête à part entière. le changement de style surprend quelque peu mais apporte aussi un nouveau dynamisme au roman et une certaine originalité.

L'auteure y abordera aussi des thèmes comme la violence conjugale et le couple, l'enfance, le manque ou le trop plein d'affection. On traite souvent le sujet des enfants livrés à eux-mêmes, qui n'ont pas reçu l'attention et les soins qui leurs étaient nécessaires. Par contre, le « trop » est plus rare. Comment grandir sereinement, s'épanouir et se construire étouffé par un amour trop grand et envahissant ?

Pour retrouver ce livre, c'est par ici https://librairie.nombre7.fr/roman/2409-le-coq-ne-chantera-plus-9782381535579.html

Commenter  J’apprécie          10



Ont apprécié cette critique (1)voir plus