AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Philippe Blanchard (Traducteur)
EAN : 9782267020038
280 pages
Christian Bourgois Editeur (09/10/2008)
3.83/5   38 notes
Résumé :
« Tout a débuté par un essai, consacré à quelques uns des problèmes esthétiques, et moraux, que pose l’omniprésence des images photographiques : mais plus je réfléchissais à la nature des photographies, plus elles devenaient complexes et suggestives. Si bien qu’un essai en engendra un autre, qui à son tour (à mon grand étonnement), en engendra un troisième, et ainsi de suite, chacun ajoutant un maillon à une chaîne d’essais sur le sens et la vie des photographies, j... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
dancingbrave
  17 décembre 2017
Plus qu'une critique, un souvenir personnel.
Je me souviens précisément avoir lu ce livre en Avril 1980. Je faisais mon service militaire à l'école de santé de Nantes (école aujourd'hui disparue) J'étais mordu de photo (pas de disparition de ce côté là !)C'était le premier ouvrage traitant de la photo, qui ne soit pas technique, que je lisais. Je me souviens de quelque chose de profond, de complexe qui m'aida à mieux pénétrer ce monde de l'image même si le sujet n'était pas traité que sous son versant artistique. de bons souvenirs; le livre, la ville de Nantes, les copains, le service militaire....
Commenter  J’apprécie          163
MarcoKerma
  27 novembre 2021
Souvenir lointain d'une lecture à l'époque où j'avais lu quelques livres de réflexion sur la photographie. Avec celui-ci j'étais servi ! Je me rappelle vaguement que j'avais trouvé celui-là très "intello", probablement parce que je n'y avais pas compris grand-chose (on dit ça quand on ne comprend pas, on dit "c'est intello") et que cela ne m'avait donc guère apporté.
Commenter  J’apprécie          32

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CharmichaelCharmichael   24 juillet 2021
Du fait que chaque photographie n'est qu'un fragment, sa charge morale et émotive dépend de son point d'insertion. Une photographie n'est pas la même suivant les contextes où elle est vue : c'est ainsi que les photos de Smith sur Minamata seront vues différemment sur une planche contact, dans une galerie, dans une manifestation politique, dans un dossier de police, dans une revue de photos, dans un magazine d'information, dans un livre, sur le mur d'un salon. Chacune de ces situations suggère une utilisation différente de ces photos, mais aucune ne peut en garantir le sens. Il en va pour chaque photographie comme pour les mots, dont Witgenstein soutenait que leur sens s'identifie à l'usage qu'on en fait. Et c'est ainsi que la présence et la prolifération de toutes les photographies contribue à l'érosion de la notion même de sens, à cette parcellisation de la vérité en vérités relatives qui est un des acquis de la conscience libérale moderne.

(P. 150)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
CharmichaelCharmichael   24 juillet 2021
La force d'une photo tient à ce qu'elle laisse ouverts à l'examen des instants que le flux normal du temps emporte immédiatement. Ce gel du temps - la stase insolente, poignante de toute photographie - a créé des canons esthétiques nouveaux, plus englobants. Mais les vérités que peut rendre un instant distancié, pour significatives ou importantes qu'elles soient, n'entretiennent qu'une relation très mince avec les besoins de la compréhension. Au contraire de ce qui est suggéré par les valeurs humanistes que l'on a voulu attribuer à la photographie, la capacité qu'a l'appareil photo de transformer le réel en objet de beauté découle de sa relative inefficacité pour exprimer la vérité. La raison pour laquelle l'humanisme est devenu l'idéologie dominante des photographes professionnels qui ont une ambition élevée, écartant les justifications formalistes de leur recherche de la beauté, est qu'il masque la confusion des idées de vérité et de beauté sous-jacente à l'entreprise photographique.

(P. 158)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Annette55Annette55   28 juillet 2020
«  L’intelligence est une sorte de goût qui nous donne la possibilité de déguster des idées » ...
Commenter  J’apprécie          120
Annette55Annette55   30 novembre 2021
«  L’intelligence est une sorte de goût qui nous donne la possibilité de déguster des idées » .
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Susan Sontag (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Susan Sontag
Deux livres de photographie mettent la contre-culture à l'honneur : "Contre-culture dans la photographie contemporaine" de Michel Poivert, et "Sontag" de Benjamin Moser, biographie de Susan Sontag, grande figure de la littérature étasunienne. Ils sont les invités d'Olivia Gesbert.
#contreculture #photographie #bookclubculture
_________ Venez participer au Book club, on vous attend par ici https://www.instagram.com/bookclubculture_ Et sur les réseaux sociaux avec le hashtag #bookclubculture
Retrouvez votre rendez-vous littéraire quotidien https://youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDrqL4fBA4¤££¤7Contre-culture18¤££¤ ou sur le site https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/bienvenue-au-book-club-part-2
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture TikTok : https://www.tiktok.com/@franceculture
+ Lire la suite
>Arts>Photographes et photographie>Photographie et photographies (81)
autres livres classés : photographieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
700 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre