AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Flammarion (01/01/1964)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Relax67
05 novembre 2016
Difficile de noter une pièce dont on n'a retrouvé que des fragments, récemment d'ailleurs, au début du 20ème siècle.
Le thème est très attrayant. On a volé les vaches d'Apollon. Celui-ci offre une récompense à qui saura les retrouver. Silène se fait fort d'y parvenir grâce à ses satyres à la truffe plus affutée que des chiens de chasse (d'où leur surnom de limiers ici). Les satyres forment le choeur. Sitôt dit, sitôt fait, les traces mènent à une grotte d'où s'épanche un son jamais entendu, effrayant au premier abord par son étrangeté, mais hypnotique par sa beauté. Silène, malgré ses fanfaronnades, s'enfuie à quatre pattes. Mais voilà que de la grotte sort la nymphe Kyllène qui dit protéger le jeune Hermès de la furie d'Héra (toujours à chasser les fils bâtards de Zeus celle-là). Hermès grandit vite, plusieurs années en quelques jours. C'est lui qui a volé les vaches d'Apollon, et c'est lui qui a construit cet instrument bizarre aux sonorités divines à partir d'une écorce de tortue : il s'agit de la naissance de la lyre.
Plus on avance dans le texte, plus celui-ci est fragmentaire. La fin n'existe pas et le traducteur Victor-Henri Debidour nous en propose une probable : Silène ramène Apollon qui fait comparaître Hermès, devenu déjà adulte. Ce dernier avoue son larcin. Apollon, plutôt que de le punir, lui pardonne à la condition qu'Hermès lui donne la lyre. Ainsi est fait, et l'instrument devient l'un des symboles du Dieu Solaire.
Quant aux Satyres, on ne sait ce qu'ils deviennent.
C'est à ma connaissance la seule pièce de Sophocle qui ne soit pas une tragédie. Ce qu'il en reste montre un ton de comédie, avec un joli fanfaron en la personne de Silène, le père des satyres. L'histoire est gaie, amusante et les vers qui restent forment de bons moments que n'aurait pas renié Molière. On imagine aisément les danses trépidantes engagées par les satyres. Bref je ne regrette pas cette lecture.
C'est simplement le fait que la pièce ne soit pas complète qui lui vaut ces trois petites étoiles. Mais 3 étoiles sur 50% d'une pièce valent cinq étoiles sur 100% ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
Relax67Relax6704 novembre 2016
LE CHŒUR: Écoute encore la chose, attends un peu... C'est ahurissant... J'ai beau être ici, je suis tout dépaysé: c'est un bruit comme personne n'en a jamais entendu en ce monde.
SILÈNE: Un bruit? Voilà bien de mes froussards! Vous avez peur? Fétides individus, pétris de pâte à nouilles, la pire faune de couards! La moindre ombre que vous voyez vous épouvante, vous avez peur de tout! Pas de nerf, pas de tenue, pas francs du collier! A vous voir, vous n'êtes que des outres, des jacasses et des viédazes! Quand on a besoin de compter sur vous, des paroles, oui - mais des actes? plus personne! Avec le père que vous avez, lâche vermine! Moi, dont la virile jeunesse a su laisser aux nymphes dans leur intimité tant de vivants monuments besognés par mes soins! Je ne prends pas la poudre d'escampette, moi! Je ne suis pas un pleutre, je ne vais pas me terrer en entendant beugler des bestiaux d'alpages! Ah! Non! Tout à la pointe de l'épée! Prouesses éclatantes, qu'à présent vous venez ternir, à cause d'un bruit insolite, manigancé je ne sais comment par un berger pour vous en imposer!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Relax67Relax6706 novembre 2016
KYLLENE: Il faut d'abord que vous sachiez tout net que, si vous révélez ce que je vais dire, il y a sanction à la clé pour vous personnellement. Car c'est un secret qui ne doit pas parvenir aux oreilles d'Héra. Zeus a pénétré dans cette retraite clandestine de la fille d'Atlas, il y a fait... ce qu'il avait résolu de faire à l'insu de sa divine épouse dont la ceinture se creuse en plis profonds. Dans cette caverne, il a semé le germe d'un fils. Et moi, je l'élève de mes mains, car sa mère est sans forces, secouée par la fièvre... Mais lui, il n'arrête pas de grandir de jour en jour, c'est à n'y pas croire! Je suis émerveillée et épouvantée. il n'y a pas cinq jours pleins qu'il est au monde, et il se campe déjà sur les membres d'un enfant qui touche à l'épanouissement de l'adolescence. Il pousse sur sa tige, c'est une croissance qui ne se ralentit pas. Tel est l'enfant qu'abrite notre caverne aux trésors. Il y est retenu jusqu'à nouvel ordre par décision de son père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Videos de Sophocle (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Sophocle
Le comédien Luc-Antoine Diquéro interprète le rôle de Créon dans "Antigone" .Le comédien Luc-Antoine Diquéro interprète le rôle de Créon dans "Antigone", un texte original écrit par Stéphane Michaka d'après la tragédie de Sophocle. Une fiction enregistrée au musée Calvet d'Avignon, avec les musiciens de l'Orchestre National de France, à réécouter ici : http://bit.ly/2ulrN55
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Théâtre : retrouvez le bon auteur !

Cyrano de Bergerac

Jean Racine
Edmond Rostand
Jean Anouilh
Edmond Jaloux

10 questions
257 lecteurs ont répondu
Thèmes : théâtreCréer un quiz sur ce livre