AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253147053
507 pages
Le Livre de Poche (01/09/1999)
4/5   3 notes
Résumé :

Mondialisation? Non! Américanisation plutôt. Des États-Unis déferlent les nouvelles normes culturelles, religieuses, médiatiques qui nous submergent. Face à elles, les cultures nationales hésitent entre l'assimilation - c'est-à-dire l'anéantissement - et le repli tribal. Quelle tendance l'emportera, et à quel prix? À cette question centrale de notre temps, l'auteur du Bonheur français et de La S... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
umezzu
  26 mars 2017
Ce livre part du postulat que la mondialisation économique n'irait pas contre le maintien de civilisations et de pensées diverses et cherche à le prouver par des exemples pris un peu partout sur le globe.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   22 janvier 2019
Paradoxe contemporain : les frontières n'ont jamais été plus faciles à franchir et, dans le même temps, jamais aussi nombreuses. Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, le monde entier nous est accessible. L'effondrement de l'Union soviétique a balayé les derniers interdits, le coin le plus reculé n'est jamais qu'à vingt-quatre heures d'avion de Paris ; nous sommes entrés dans un « village global » où tout frémissement local est immédiatement perceptible partout, quoique à des degrés variables. Ne convient-il pas, pour un observateur des affaires publiques – un publiciste, ainsi qu'on l'appelait au XIXe siècle –, de se faire mondiologue, c'est-à-dire d'y aller voir?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   22 janvier 2019
À six ans, je franchis ma première frontière. Il ne s'agissait que de prendre le train pour la Belgique, mais quelle aventure c'était en 1950 ! Le tout-Sartrouville m'en semblait informé, je regardais mes camarades de banlieue avec un air de supériorité. L'idée reçue sur la Belgique d'alors en faisait un pays fort propre, par contraste avec notre cité où nous n'avions pas encore découvert les commodités du tout-à-l'égout. La propreté belge, m'expliqua mon instituteur qui ne s'y était jamais rendu, s'exprimait dans le geste de fortes Flamandes lavant les trottoirs à grande eau; la scène se révéla exacte, mais l'eût été autant si nous avions visité les Flandres françaises.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   22 janvier 2019
Les lunettes que je propose au lecteur de partager seront en forme de paradigme contemporain. Celui-ci tendra à ramener les tensions du monde à une course entre deux tendances contradictoires : l'individualisation des êtres et le repli communautaire des groupes. La première tendance s'inscrit dans un mouvement plus large que l'on appelle mondialisation ; la seconde concourt au renouveau de ce que l'on appelle tribalisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   22 janvier 2019
Plaisante justice qu'une rivière borne ! Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà.
Blaise Pascal
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Guy Sorman (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy Sorman
Dans "Mon dictionnaire du Bullshit", Guy Sorman développe sa propre pensée, loin de vouloir imposer une vérité contrairement aux idées reçues. Une invitation à la contradiction. Les différentes entrées de ce dictionnaire, aussi variées que "Sainte Greta", "Reagan Ronal", "fin de l'histoire" ou "Post-libéralisme" sont autant de fils du parcours personnel de l'auteur qu'il traite d'un point de vue théorique mais également personnel.
"Mon dictionnaire du Bullshit" est un livre à l'image de son auteur : impertinent. Guy Sorman a pour habitude de renouveler sa pensée sans tomber dans la polémique. À travers son parcours à "L'Express" ou encore aux côtés des hommes politiques comme Jacques Chirac ou Alain Juppé, Guy Sorman est passé d'un discours libéral à un post-libéralisme défendant le Revenu Minimum Universel. Une façon de défendre la véritable pensée, à l'inverse des idées reçues qui mènent à une pensée unique.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Récits de voyagesVoir plus
>Géographie générale>Géographie générale. Voyages>Récits de voyages (127)
autres livres classés : AméricanisationVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
47 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre