AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791095883395
Éditeur : Editions Maïa (01/05/2017)

Note moyenne : 4.52/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Un appartement ancien, des travaux dans une salle de bains... Une découverte inattendue qui fait resurgir un lourd passé. 2007, Elena la trentaine, mène une vie paisible avec son mari à Rouen lorsque sa vie bascule. Anéantie, elle tente de se reconstruire en fuyant à Paris. 1917, Viktoria, issue de l'aristocratie, se débat dans les affres de la révolution bolchévique à Saint-Pétersbourg. Acculée, elle prend la route de l'exode et arrive dans un Paris plongé en plein... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
migdal
  03 septembre 2017
Carole SORREAU se révèle être avec son premier roman « de la Neva à la Seine » une des meilleures surprises de cette rentrée. Véritable « Guerre et Paix » du XX siècle, son livre nous emmène de Saint Petersbourg à Paris, en accompagnant Viktoria, une aristocrate, veuve de guerre, chassée en 1917 de Russie par la révolution bolchévique, et nous fait découvrir les Russes blancs nombreux à avoir échoué en France en plein conflit mondial. Viktoria fait le choix de ne pas s'enfermer dans la nostalgie d'un passé révolu, se battit un avenir, et libre de tout préjugé, épouse un riche israélite, vite ruiné par la crise de 1929 dont il finit par mourir. Viktoria, devenue journaliste est envoyée en Espagne suivre la guerre civile en 1936, elle est y blessée mais finit par être rapatriée en France où la guerre, l'exode et l'occupation la rattrapent elle et ses deux filles, désormais installée à Boulogne-Billancourt.
Commence alors un long calvaire, et ce roman s'inscrit alors dans la lignée du « silence de la mer » et de « suite française ». Viktoria et ses filles cumulent les tares « (résistantes, juives et étrangères » et sont alors victimes de leur voisinage … qui les livrera à leurs bourreaux.
Carole SORREAU évoque la noble figure de Marie SKOBTSOV, (glorifiée par l'église orthodoxe comme Sainte Marie de Paris) à qui la ville de Paris vient de rendre hommage 150 ans après sa naissance et l'héroïsme de nombreux parisiens durant ces années tragiques.
Bien des années plus tard, une enseignante rouennaise Elena, croise, par le plus grand des hasards immobiliers, la destinée de Viktoria … sans dévoiler cette seconde moitié du roman, disons simplement que l'auteur nous offre une enquête policière digne de Michel BUSSI et nous dévoile les mystères de Billancourt.
J'ai aimé ce livre et ces deux héroïnes Viktoria et Elena ; elles m'ont beaucoup appris sur les russes blancs et sur les parisiens sous l'occupation.
Publié par par une éditeur peu connu, ce roman souffre de quelques petites erreurs de forme, mais le fond est de très grande qualité, et pour un premier roman, saluons l'artiste, c'est un chef d'oeuvre très émouvant.
A lire ; à faire lire par les lycéens en cette rentrée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
CaroGalmard
  20 juin 2017
Belle découverte littéraire et belle découverte d'un monde inconnu pour moi : celui des russes blancs.
Pour les néophytes, c'est le nom donné aux nobles russes réfugiés en France après la chute du Tsar.
L'histoire se déroule au fil de la vie des deux héroïnes qui traversent les difficultés de leurs époques avec courage et détermination. Et quel peut bien être le lien entre ces personnages ? Mystère...et je ne dévoilerai rien, même sous la torture.
Qu'on ne s'y méprenne pas : ceci n'est ni un récit historique, ni une simple histoire de femmes admirables. C'est le rare et juste équilibre entre les deux.
Bref, beau premier roman bien documenté à l'écriture très fluide.
Alors, faut-il le lire ? Oui. Pour passer un moment agréable et pour apprendre la Grande Histoire au travers d'anecdotes et de petites histoires.
Commenter  J’apprécie          280
sms
  10 juillet 2017
J'ai beaucoup apprécié ce premier roman, écrit avec une plume rythmée. Les destins croisés de Viktoria et Elena, sur fonds de références historiques importantes, transportent le lecteur qui, sans s'en rendre compte, dévore ce roman en quelques jours.
Les dernières lignes laissent penser qu'un second tome sera bientôt édité, pour notre plus grand plaisir !
Commenter  J’apprécie          210
jds
  03 juillet 2017
J'ai beaucoup aimé l'histoire de ces deux femmes au destin singulier.
Bien écrit, rythmé et doté de références historiques solides, j'ai lu ce roman d'une traite. La vie des femmes pendant la révolution et les guerres n'est pas toujours aussi bien mis en lumière que dans cet ouvrage.
Ce roman est également une invitation à visiter Paris et différents sites pour y découvrir des lieux ordinaires ou peu connus.
Commenter  J’apprécie          200
annaserio
  19 juillet 2017
Je recommande la lecture de cette tres belle histoire. J'ai terminé le livre il y a deja' trois semaines et Victoria et Elena sont encore en moi, il m'arrive de penser a' elles come on peut penser a' une personne chère. C'est une qualité rare de savoir rendre aussi touchante et credible une oeuvre de fiction , qui , comble de la difficulté, se balade entre le contemporain et les premières decennies du siècle dernier , entre la France , l'Espagne et bien sur une Russie meurtrie par la Révolution. le pari est vraiment reussi et j'attends avec impatience la suite. Bravo!
Commenter  J’apprécie          170
autres livres classés : russes blancsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1771 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..