AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782756428970
320 pages
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (29/05/2019)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 13 notes)
Résumé :
"Les mots sont du vent."

C'est une phrase qui peu à peu s'installe entre les pages de la saga de George R.R. Martin, Le Trône de Fer. On la retrouve aussi bien dans la bouche de Tyrion Lannister que de Daenerys Targaryen ou de Jon Snow, dans des contextes très différents. Mais sous la plume de George R.R. Martin, cette expression devient indice. Les mots sont du vent, c'est le rappel que les mots sont magiques, car polysémiques. Chargés de sens, mais ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Allisonline
  17 août 2019
19 mai 2019. le monde assiste au dernier épisode de Game of Thrones, la série basée sur la saga littéraire le Trône de Fer, et se retrouve complément désoeuvré. Des centaines d'articles sortent alors de nulle part, proposant des listes de romans à lire pour remplir le vide laissé par la fin de la série. Mais il reste encore tellement à découvrir sur cet univers-là ! La série a laissé de côté des dizaines de storylines, de personnages et d'intrigues. Commencer par lire le Trône de Fer me semble évident. C'est déjà fait ? Découvrez les aventures de Dunk and Egg, alias Aegon V Targaryen. Ces nouvelles renferment autant de mystères que la série principale. Vous pourrez enchainer sur Feu et Sang, la retranscription historique de l'Histoire des Targaryen. Oui, mais APRÈS ?

Après, vous aurez moult théories et questions. Heureusement, la communauté de lecteurs du Trône de Fer est incroyable. La Garde de Nuit est une référence sur internet et elle vous aidera probablement à interpréter de nombreux éléments mystérieux des romans de George R.R. Martin. Mais là où Les Mystères du Trône de Fer détonne, c'est qu'il s'attaque spécifiquement aux mots de l'auteur. Tous les mots : les plus simples, ceux des prophéties, des visions et des rêves, ceux des messages cachés ou codés, aux identités secrètes, aux mensonges et aux insultes. Les mots sont du vent et l'auteur s'attèle à les décortiquer, s'appuyant sur la version originale, les textes compagnons et les sous-entendus de George R.R Martin himself. Et c'est du petit lait. C'est un travail d'analyse incroyablement précis qui m'a impressionnée et passionnée de bout en bout
Thierry Soulard tient à montrer que l'écriture de George R.R. Martin peut en effet sembler simpliste au premier abord (surtout en VO) mais qu'il n'en est rien : chaque mot peut être pris au pied de la lettre ou interprété de dizaines de façons différentes. L'auteur a donc choisi d'en tirer le maximum d'hypothèses possibles et de nous les présenter. Il est très possible qu'il y ait parfois surinterprétation ou que G.R.R. Martin ait volontairement choisi de brouiller les pistes, mais l'ouvrage n'en reste pas moins passionnant, surtout lorsqu'il s'attarde sur des complots cachés au coeur des dialogues. C'est un peu comme si G.R.R. Martin avait caché une histoire dans l'histoire, avec des personnages qui échangent sur des sujets secrets devant des lecteurs pas encore mis dans la confidence. Peu de choses peuvent être prouvées : les deux derniers tomes de la saga sont en cours d'écriture, les fins de Dunk and Egg et de Feu et Sang doivent sortir une fois que la fin du Trône de Fer sera sortie… Il est donc intéressant de chercher les indices déjà en notre possession en attendant, même s'il faut attendre longtemps
C'est bien pour ça que je persiste : George R.R. Martin peut prendre le temps qu'il veut pour écrire la fin de ses histoires. Il nous a offert des romans si denses qu'on peut encore y découvrir des secrets à la douzième relecture. L'écriture du Trône de Fer est juste impossible à bâcler. C'est aussi pour ça que je tacle gentiment les articles qui s'acharnent à lui trouver un successeur. Lorsqu'on veut me recommander quelque chose qui ressemble au Trône de Fer, je ne m'attends pas à de la fantasy grim and gritty, mais à un univers travaillé dans lequel je peux me perdre, surinterpréter et analyser. Un livre comme Les Mystères du Trône de Fer – Les Mots sont du Vent ne fait que prouver la richesse et la finesse du travail de G.R.R. Martin, qui n'est pas qu'un bonhomme bourru qui aime faire souffrir ses lecteurs en tuant leurs personnages préférés, mais un auteur subtil qui a créé l'une des histoires les plus ambitieuses du monde de la fantasy.
Alors bien sûr, j'ai envie que vous lisiez tous Les Mystères du Trône de Fer – Les Mots sont du Vent mais très franchement, il vaut mieux avoir lu tous les bouquins de G.R.R. Martin avant, sans quoi il risque de vous paraître un peu indigeste. Mais si vous êtes un peu comme moi et que la surinterprétation et l'avalanche d'informations ne vous font pas peur… Foncez ! le livre est très bien pensé, clair et logique bien que parfois un peu maladroit. J'ai maintenant de quoi guetter le moindre mot au cours de mes prochaines lectures et relectures et j'en suis vraiment ravie. Aux fans du Trône de Fer : bonne lecture ! Vous risquez de ne pas pouvoir vous en passer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Dupuisalex
  05 juillet 2019
« Les mots sont du vent »
Les mystères du trône de fer
Cette ouvrage est une analyse de l'oeuvre de Georges R.R.Martin
Par Thierry soulards, journaliste est membre de la garder la nuit, association de fan de la saga par Thierry Soulard , journaliste et membres de la garder la nuit, association de fan de la saga « Game of thrones »
Le roman est partagé en quatre grandes parties. Dans un premier temps l'auteur analyse le procédé d'écriture de George. R.R.Martin qui s'avère être beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît. C'est assez magique et hors normes. Deuxièmement, l'auteur évoque les prophéties faite au fil de la saga. Où chaque mot compte. Ensuite, Viens les mensonges où se cache parfois la vérité. Et pour finir les chiffres et des lettres, les moyens de cacher les messages des grands seigneurs, des traitres...
Cette Oeuvre peut être considéré comme du Spoile À part entière ou comme un compliment afin d' approfondir ses connaissances sur l'oeuvre littéraire ou la série.
Commenter  J’apprécie          150
cocomilady
  25 juin 2019
Un livre qui ravira les fans de "Game of Thrones" qui cherchent à décrypter le roman et la série.
Je suis une grande fan de la saga littéraire de George R.R Martin en premier lieu, puis de la série. J'étais donc intriguée par ce que j'allais bien pouvoir découvrir dans ce livre.
J'ai trouvé très drôle ce besoin de trouver des sens cachés à ce qu'écrit un auteur, à toujours vouloir l'interpréter, alors que je suis sûre que la plupart des choses sont écrites sans arrières-pensées et que l'auteur doit bien s'amuser à voir à quel point les fans aiment se torturer les méninges. Je préfère quant à moi me laisser porter par l'histoire, mais je me suis amusée à découvrir toutes ces théories qui alimentent le web.

Dans ce livre, l'auteur épluche les mots, les personnages et leur paroles sibyllines, et tente de nous en donner une interprétation.
Plusieurs sont très pertinentes, d'autres plutôt farfelues me concernant, mais j'admire le souci du détail et le travail que tout ceci représente.
Thierry Soulard décortique les personnages, les chansons de bardes, les prophéties, aborde les différents noms et personnalités empruntés par les nombreux protagonistes, et il nous note la plupart du temps la version originale et la traduction, ce que j'ai trouvé vraiment bien. Comme il le dit, et ceci est très juste, la traduction a un premier rôle de transformation de l'histoire, et ce qui paraît simple à comprendre dans la version de l'auteur, est bien plus complexe à décrypter dans la nôtre et selon la compréhension du traducteur.
De plus, l'auteur ne se contente pas de nous déchiffrer la série, il s'attarde également sur "Feu et sang"(attention, spoilers pour ceux qui ne les auraient pas encore lus d'ailleurs), et sur les nouvelles en rapport avec la saga.
J'ai trouvé la plupart de ces informations intéressantes, et je suis sûre que ce livre va en faire débattre plus d'un sur les forums où les théories vont bon train.
Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
FeyGirl
  02 juin 2019
Cet essai analyse le cycle du Trône de Fer d’un point de vue littéraire, en étudiant les mots utilisés par George R.R. Martin, ce qui est un axe assez peu exploré dans les publications actuelles sur l’œuvre.
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre. C’était une appréhension avant de l’ouvrir, parce qu’une analyse littéraire peut être très rébarbative. Mais là non, ça se lit tout seul !
Les parties sont bien pensées, et permettent de faire des liens sur l’écriture de George R.R. Martin, avec des exemples précis. Thierry Soulard met en lumière le choix précis des mots de George R.R. Martin, qui n’est pas dû au hasard, mais au contraire enrichit les personnages ou le contexte.
Évidemment, c’est souvent un pied d’entrée pour aborder des théories, certaines que je connaissais, et d’autres pas. Parmi ces dernières, certaines m’ont vraiment convaincue, d’autres seraient sujettes à débat, mais j’étais très intéressée à les lire.
Et l’avertissement de l’auteur indiquant que des théories ne seront jamais vérifiables et d’autres seront remises en cause avec les éditions futures est — à mon avis — un très bon point. Il le démontre avec Douceur (lisez le livre pour comprendre le jeu de mots !).
À lire avant une relecture du Trône de Fer !

Lien : https://feygirl.home.blog/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
xnewlo
  10 août 2019
Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio et les éditions Pygmalion pour m'avoir permis de découvrir cet ouvrage lors de la dernière opération Masse Critique.
Grande fan de Game of Thrones, ce livre a immédiatement attiré mon oeil. Par le biais d'une analyse du style d'écriture de George R.R Martin, Thierry Soulard nous propose un décryptage de secrets cachés, et plusieurs théories qu'il a déduit.
Je dois dire d'entrée de jeu que je suis partie avec un certain handicap avant d'entamer cette lecture. En effet, je n'ai, à ce jour, lu que le premier intégrale du Trône de Fer (je dois vraiment continuer). Par conséquent, durant tout le long de ma lecture, même si j'ai retrouvé les grandes lignes de la série, j'ai remarqué de nombreuses divergences entre les deux, et du coup, sans connaissances, il y a beaucoup de théories et de secrets que je n'ai pas forcément compris. Heureusement, les explications de l'auteur sont très claires, et étayées par de nombreux exemples.
Pour ce qui est de la forme, malgré un sujet assez ardu, les pages du livre sont très ajourées. Les nombreuses citations et exemples illustrent le récit qui ne parait donc pas imbuvable. Les différents chapitres abordent beaucoup de facettes de l'histoire, beaucoup de personnages. Chaque théorie et chaque exemple est assez rapide. L'auteur ne s'attarde pas et enchaine directement sur la suite, ce qui donne un certain rythme à ce livre.
En conclusion, malgré un sujet assez ardu (analyse de style de George R.R Martin, couplée à ses nombreux lieux, personnages etc tout de même !), Thierry Soulard a su faire preuve de légèreté dans ses écrits. L'ensemble était fortement intéressant à découvrir, et me donne encore plus envie de découvrir la suite de l'oeuvre originelle. Après, il s'agit d'interprétations et de théories: soit on adhère, soit non.Mais l'auteur sait bien nuancer ses propos. Bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
FeyGirlFeyGirl   02 juin 2019
Dans un rêve prophétique, Quaithe dit à Daenerys de se méfier de la "jument pâle" (pale mare en version originale).
Plus tard arrive à Meereen un mourant chevauchant une jument pâle, et cet homme apporte la caquesangue, terrible maladie qui va tuer ensuite des centaines de personnes à Meereen, puis dans le camp de l'alliance ghiscarie, et qui sera surnommée par les personnages, par allégorie, la jument pâle. Cette prophétie est donc vérifiée, il fallait se méfier de cette jument et de son cavalier malade.
Mais cette "jument pâle" est aussi une jument blanche et rose, couleurs des Pahl... Donc une "jument Pahl", c'est-à-dire une mère Pahl.
Et nous avons une autre "jument Pahl" très pâle, à Meereen : Zahrina. Pour les Meereeniens, elle est un Lotus Mauve. Tyrion la décrit comme une "prune pourrie". Mais Quentyn Martell, lui, pense qu'elle a la peau "blanche comme du lait de jument".
Par cette métaphore nébuleuse, Quaithe mettait donc en garde Daenerys contre la caquesangue, mais aussi contre la matriarche Pahl qui est en fait la Harpie...
Et, qui sait, contre de futurs obstacles encore inconnus d'elle et du lecteur?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
FeyGirlFeyGirl   01 juin 2019
George R.R. Martin donne donc de nombreux sens aux mêmes mots, et invente de nouveaux sens à des mots très courants.
Très souvent, il utilise ensuite ces mots en nous faisant croire qu'ils signifient une chose, alors qu'ils en signifient une autre. Beaucoup de passages du livre ont ainsi un double ou un triple sens : la première interprétation, évidente, en cache une seconde, qui ne peut être comprise que par les personnages et lecteurs ayant accès à des connaissances par ailleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FeyGirlFeyGirl   01 juin 2019
L'un des thèmes majeurs du Trône de Fer est l'identité. Nombre de personnages se retrouvent, au cours de leurs aventures, à devoir changer d'identité. Grandir, évidemment, évoluer, mais aussi s'inventer de nouvelles personnalités, emprunter celles d'amis ou de personnes censées être mortes, dissocier leur prénom de leur nom de famille, leur nom de leur fonction, leur surnom de leur nom, accepter de voir mourir symboliquement une partie d'eux-mêmes pour que l'autre puisse enfin vivre sereinement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FeyGirlFeyGirl   01 juin 2019
Autre outil fréquemment utilisé par George R.R. Martin, et que l'on peut qualifier de codage hautement littéraire : transformer des contes en réalité, et des faits historiques en contes. Ou faire s'exprimer des personnages sans préciser s'ils parlent de façon allégorique ou littérale, et en entretenant soigneusement la confusion.
Commenter  J’apprécie          30
FeyGirlFeyGirl   01 juin 2019
La nouvelle des Noces Pourpres arrive également à Port-Réal dans une version imagée, presque codée pour qui n'était pas au courant du complot contre les Stark : "Roslin a ferré une belle grosse truite, disait le message. Ses frères lui ont offert deux peaux de loup pour son mariage."
Commenter  J’apprécie          10

Video de Thierry Soulard (II) (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Soulard (II)
La nouvelle "Vague Mélodie" par Thierry Soulard pour l'anthologie "Tombé les voiles".
autres livres classés : analyse littéraireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Thierry Soulard (II) (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1531 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre