AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782365350082
160 pages
Warum (22/11/2012)
3.33/5   6 notes
Résumé :
Quand la langue fourche, cela donne des lapsus, parfois drôles ou poétiques. Ce livre est un recueil de ces "barbarismes métaphoriques", des chimères phonétiques patiemment collectées et illustrées par Laurence Soulez.
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Un joli petit recueil qui se déguste le sourire au lèvres!

Bon certes, c'est le genre de petit livre qui ne sert à rien car une fois parcouru (en cinq minutes maximum) il y a fort à parier qu'il finira dans la poussière d'un coin d'étagère et ne sera plus jamais ouvert, mais pour l'élégance de la couverture et des dessins, pour l'humour corrosif de quelques unes de ses pages et pour l'intelligence de certaines de ces fourchettes de langues, il me faut quand-même le saluer ! Et puis il faut le dire, les lapsus, ces jolies bribes d'inconscient qui ont réussi à passer la barrière, ils sont si forts qu'ils méritent bien que l'on édite un recueil à leur attention! Monsieur Freud aurait apprécié le geste, je n'en doute pas ;-)

Si je ne conseille à personne de l'acheter pour soi, feuilletez-le donc quand-même en librairie car il vous arrachera à coup sûr un ou deux sourires, et surtout offrez le car il fera un petit cadeau du meilleur gout pour famille ou amis à l'humour intelligent et tout en finesse!
Commenter  J’apprécie          140
"Ce soir, Monsieur et Madame Jourdain sont de sortie. Ils sont reçus par l'Ambassadeur. (...) Il y aura le Tout-Paris. Que des gens bien. Parlant un français "implacable"."

Dès la première page, le ton est donné... Au fil de ce petit livre, pour notre plus grand plaisir, Laurence Soulez nous offre les lapsus qu'elle a recueillis elle-même ou qui lui ont été rapportés par ses "chasseurs de lapsus" comme elle les appelle:
"Toutes ces images sont nées dans la bouche de vrais gens au cours de vraies conversations."

Ce recueil de barbarismes métaphoriques nous est présenté sous la forme d'une histoire. En résumé, on suit donc M. et Mme Jourdain des préparatifs où Monsieur met sa veste en "queue de pipe" à leur retour à la maison "à minuit pétanque" en passant par leur arrivée chez l'Ambassadeur et le discours du "premier Chandelier", leurs discussions à table avec les autres convives et l'arrivée d'un invité retardataire qui arrive tout juste de "l'arrêt aux porcs" où on lui a pris 'les empreintes génitales"...

Chaque moment de cette soirée donne lieu à une multitude de lapsus plus croustillants les uns que les autres. Tous sont illustrés de dessins humoristiques tout en finesse réalisés par l'auteure qui est également graphiste et illustratrice.

Bref, un petit ouvrage qui m'a donné le sourire et l'envie de me transformer moi aussi en chasseuse de lapsus !

Je remercie Babelio qui a glissé cette petite surprise dans l'enveloppe contenant l'album "Masse critique BD" à chroniquer.

"The hand"
Commenter  J’apprécie          80
Un petit recueil très court, qui répertorie de nombreux lapsus que nous pouvons avoir dit sans le faire exprès un jour ou l'autre.
Je n'avais encore jamais eu le loisir de découvrir un livre comme celui-ci, est c'est maintenant chose faite !

Les lapsus sont très bien trouvés, ils sont courants et souvent entendus, le tout placé dans une histoire très bien construite, et qui a un véritable sens. de plus, les barbarismes sont mis en gras et agrandi, pour attirer davantage l'attention du lecteur sur la tournure de la phrase.
Chaque lapsus est accompagné d'un joli dessin qui l'illustre, très bien réalisé et qui convient parfaitement aux circonstances.

Un court recueil plein d'humour, très amusant à feuilleter.
Commenter  J’apprécie          110
Bof. Je n'aime pas ces petits livres qui font des listings de perles, lapsus, aphorismes. Je trouve toujours que cela manque de consistance. Mais cela n'engage que moi. Ce petit livre replace dans le contexte d'un repas entre gens biens, au franças ''implacable'' une série de lapsus, que l'auteure affirme avoir collectés. Chaque lapsus est illustré par un petit dessin humoristique de circonstance. Je me demande toujours dans ces cas là ce qui relève de la collecte ou de l'invention de la part de l'auteur. Je ne crois pas être bon public pour ce type de livre, si quelqu'un est intéressé, je peux vous l'envoyer. Adresse par MP.
Commenter  J’apprécie          40
Laurence Soulez est graphiste, illustratrice et photographe. Dans ce petit livre, elle évoque avec cocasserie l'erreur langagière connue sous le nom de lapsus – consistant à substituer un mot par un autre inconsciemment, la psychanalyse parle d'acte manqué –. Et celui qui n'en a jamais « commis » me jette la première pierre ! Ce glissement – traduction littérale en latin – de la pensée peut être révélatrice mais s'avère surtout très drôle.
A travers un récit, les lapsus s'enchaînent comme autant de perles amusantes. Monsieur et Madame Jourdain sont invités chez l'Ambassadeur, les convives tous issus de la bonne société partagent le dîner en bavardant joyeusement dans un français imparable ! Chaque barbarisme métaphorique est illustré avec originalité et facétie.
Un plaisant petit recueil. Attention à ce que votre langue ne fourche pas désormais, vos paroles pourraient se retourner contre vous. Quand l'inconscient nous joue des tours...
Lien : http://lesmotsdelafin.wordpr..
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
On sonne à la porte...
"Ahhh ! vieux motard que jamais !" s'exclame Mademoiselle Chérouze.
Le jeune Alexandre, neveu de Mademoiselle Chérouze, arrive tout essoufflé à la table.
"Désolé pour le retard, j'arrive juste de l'arrêt aux porcs. On m'a arrêté à la douane. Figurez-vous qu'ils m'ont pris les empreintes génitales."
Commenter  J’apprécie          60
Le jeune Alexandre, neveu de Mademoiselle Chérouze, arrive tout essouflé à la table : désolé pour le retard j'arrive juste de l'arrêt aux porcs.
Commenter  J’apprécie          50
Ah les hommes... toujours omnibullés par la politique. Soupire Madame Jourdain. Les dames acquiescent.
Commenter  J’apprécie          20
Dommage qu'il n'ai jamais fait de dessins allumés. ajoute-t-elle. Tout le monde s'esclaffe.
Commenter  J’apprécie          20
Mais c'est une information taupe secrète, ne le dites à personne! ajoute-t-elle.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : barbarismeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus

Lecteurs (7) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
19957 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}