AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702447902
Éditeur : Le Masque (20/03/2019)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Journaliste au Courrier du Sud-Ouest, Skander Corsaro a décidé de prendre quelques jours de congés pour préparer Noël. Mais une rencontre imprévue va bouleverser ses beaux projets. Le jeune homme est invité à la Villa Golotzine par un richissime marchand d'art. Bâtie en pleine forêt dans les années 1920 par un couple d'aristocrates russes en exil, cette fabuleuse demeure recèle un vénéneux secret. Qui était donc Yegor Golotzine, peintre maudit dont on vient de redéc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
jmb33320
  14 mars 2019
Le petit monde de l'art est en ébullition : on vient de découvrir des toiles très singulières et puissantes, ayant toutes pour sujet commun de représenter des sortes d'êtres mi-humains mi-démoniaques. Elles sont attribuées par un critique d'art influent à un peintre russe, Yegor Golotzine, qui a été associé à la secte satanique de Raspoutine, a fui son pays pour s'installer, avec sa richissime épouse, dans le sud-ouest de la France, où il est mort de tuberculose au début des années 1920. Ils avaient fait bâtir une somptueuse résidence qui vient d'être rénovée grâce à un généreux et richissime mécène d'origine Corse, le Comte Bartolini di Liccia. C'est à l'occasion de ces travaux que les toiles ont été découvertes, murées dans une pièce secrète, dans les caves.
En sa qualité de journaliste culturel au Courrier du Sud-Ouest, Skander Corsaro est contacté par un ancien copain étudiant, dont il ne se souvient pas, Axel Brenner, qui lui promet un énorme scoop s'il assiste avec lui à une vente aux enchères d'une toile de Golotzine, qui sera le prélude à la vente de l'ensemble de l'oeuvre redécouverte. Une grande fête est organisée à la Villa Golotzine pour lancer toute cette opération. Skander Corsaro y sera présent. Mais à partir de là beaucoup de choses vont partir en vrille !
Le rythme de cette enquête est étourdissant, grâce à ses nombreux courts chapitres. Les personnages entourant Skander Corsaro sont variés et drolatiques. le style est pétillant, avec un véritable feu d'artifice de bons mots réjouissants. Pourtant j'ai quand même trouvé certains ressorts de l'intrigue assez répétitifs et parfois prévisibles et je pense que ce roman aurait peut-être gagné à être un peu élagué.
Dans l'ensemble, j'ai passé tout de même un très bon moment de lecture avec cette enquête de Skander Corsaro, chronologiquement la quatrième. Et j'ai envie de découvrir aussi les trois premières.
Merci aux éditions du Masque et à NetGalley.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ludi33
  22 mars 2019
Skander Corsaro est un journaliste dans un journal local. Alors que les fêtes approche, un ancien copain de lycée va l'entrainer dasn une affaire douteuse.
Sur un rythme soutenu, grâce à ses chapitres courts, le roman nous entraine dans une enquête dans le milieu des faussaires. Entre manipulation, faux semblants et description ironique du milieu de l'art, le journaliste de cette aventure va avoir du mal a démêler les fils de la vérité.
Avec son héros sympathique, cette histoire se lit avec beaucoup de plaisir et nous entraine sur la piste d'un artiste oublié. Jusqu'à la révélation finale où Skander va participer à la construction de la légende de l'artiste.
Merci à Netgalley et aux éditions du Masque pour cette plongée dans les méandres du milieu artistique.
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ludi33ludi33   22 mars 2019
- Mais je suis heureux... Je vais te dire mon secret. Quand mes parents se sont tués en avions, tout s'est écroulé pour moi... J'ai chialé pendant des semaines. J'ai cru que je ne m'arrêterais jamais. Et puis un jour, çà s'est arrêté. J'étais tombé en panne de larmes. Pour toujours. Et j'ai compris un truc tout simple... Le bonheur, c'est ce qui reste quand on a fini de pleurer.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de François-Henri Soulié (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François-Henri Soulié
Thierry Bourcy & François-Henri Soulié - Ils ont tué Ravaillac
autres livres classés : surrealisteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Comment écrivez vous..... ( 2 )

Je dépense énormément d'argent, je dépense à

tire-laricot
tire larigault
tire-larigot
tire- lelingot

10 questions
241 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre