AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2922225313
Éditeur : Soulieres (01/09/2005)

Note moyenne : 2.94/5 (sur 17 notes)
Résumé :
L’inspecteur et Élisabeth Chamberland sont en croisière et ils voguent vers Cuba. Malheureusement, un meurtre, à moins que ce ne soit un suicide, viendra jeter un peu d’ombre sur leurs vacances. Une enquête policière menée de main de maître (!) par l’inspecteur lui-même. Tout cela sous un feu d’artifices de jeux de mots, de calembours et d’inventions de toutes sortes.
Chose certaine, Un cadavre de luxe, c’est sûrement plus drôle qu’une partie de curling à la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
iarsenea
  02 janvier 2011
Dans ce second volet des enquêtes rocambolesques de l'inspecteur et de la belle Élisabeth, les deux personnages sont à bord d'une croisière à destination de Cuba quand un décès mystérieux survient. Au grand désespoir de l'inspecteur qui comptait profiter de ces vacances pour conquérir le coeur d'Élisabeth, il faudra travailler et enquêter et mettre sur pause ses projets.
Alors que l'inspecteur penche pour l'hypothèse d'un meurtre, Élisabeth est convaincue qu'il s'agit d'un suicide sans parvenir à dire pourquoi. Qui a raison ? En tout cas, ce qui est certain, c'est que l'inspecteur ne chôme pas ! Il s'en pose, des questions existentielles :
- Quand on tue le temps, est-ce que c'est de la légitime défense ?
- Quand on danse le meringue comme au chapitre 3 ½, est-ce qu'on a l'air tarte ?
- Si un assassin descend un escalier, est-ce qu'on doit l'arrêter ?
- Les chercheurs d'or ont-ils toujours mauvaise mine ?
- Quand on enquête avec diligence, est-ce qu'on peut monter sur nos grand chevaux ?
- Quelle est la vraie couleur du caméléon ?
- Peut-on vivre en paix à Grenade ?
- Peut-on se permettre d'être laid à Nice ?
- Peut-on vivre maigre en Grèce ?
- Pourquoi les vaches se lèvent-elles à l'heure des poules ?
- Les daltoniens peuvent-ils voir la vie en rose ?
- Les pompiers, une fois vieux, finissent-ils leurs jours dans un foyer ?
J'ai bien aimé cette suite de le cadavre de classe. Si comme dans le premier volet, l'humour devient un peu lourd à la longue, j'ai trouvé que l'intrigue policière se tenait davantage que dans le cadavre de classe. Même que traitée de façon plus sérieuse et détaillée, elle aurait pu faire une bonne intrigue pour Agatha Christie !
Mais bien entendu, l'intrigue n'est pas tout tout traitée de cette façon ! Comme dans le premier tome, le cadavre de luxe regorge d'entorses au schéma narratifs, de notes en bas de pages, de jeux de mots et d'autodérision. C'est un couteau à double-tranchant : si au début, on s'en plie en deux de rire, il ne faut pas tarder à arrêter notre lecture parce qu'on se fatiguerait vite. Par la suite, il vaut mieux lire le roman a petites doses, vous en apprécierez davantage l'humour de l'auteur ! Comme on dit, la modération a bien meilleur goût !
Lien : http://lecturesdisabelle.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
emyavrey
  26 février 2010
c'est un bon livre. Ilse passe des tres bon moments ou il y a de lémotion, de laction et de la romance. Je laime parceque jadore les livres dénigme. C'est un livre tres rigolo, car l'auteur parle entre les chapitres se qui est tres amusant. C'est petits comentaires son rapporter a l'histoire.
ce livre parle d'un policier et d'une policiere qui font une croisiere. Un soir ils font
>modifier
une courte marche et ils entandent un bruit sourd. Il savent de quoi il sagissait, car il son policier.Il sagissait d'une flèche d'arbalette , qui a attain un homme d'une quarentaine d'année. Cet homme a été toucher a un endroit ou il ne pouvais pas survivre. Les deux policier on pu ouvrir un enquête et la résoudre dans un délet assé résonnable. le meurtrier était ... le chien du propriétaire !!! incroyable !!!! L'homme avais dressé son chien a déclencher l'arbalette avec le brui de son cigare . L'homme cétait suicider a cause de son problème financier. Les deux policier ont pu enfin terminer leur voyage tranquille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
kathyl3230
  03 mars 2010
jaimais bien ce qui se passait au début.
ensuite il y a eu le coup monter... bon cétait moins amusant... :S
et plus loin (beaucoup plus loin) il y a eu la fin qui elle...navait vraiment pas rapport avec lhistoire!!
et en plus au début il y a trop de bla bla... :S
Commenter  J’apprécie          50
naomiep3305
  10 mars 2010
C'est un livre policier qui parle d'un détective qui engage un homme pour qu'il se fasse passer par un kidnapeur et enlève le détective et une femme du nom de Élisabeth.Puis,le lendemain,(c'était la nuit)le kidnapeur les emmène à l'aéroport pour un voyage,mais la sueprise c'est que ce n'est pas le kidnapeur qui part,mais bien Élisabeth et le détective.Puis plus tard dans le livre il se passe des choses étrange...
Je trouve le roman très bon.
Commenter  J’apprécie          10
poket-bik
  19 février 2010
se livre parle d'un inspecteure qui se fais ''kidnaper mes ses organiser'' il fais sa pour partire en voyage a vec sa colleg de travaille et puis il parte en croisiere et la il y a un meurte sur le bateau et la il fon l'enquète et il decouvre que... liser le livre critique:je trouve que se livre est tres bon a lire si vous aimer les ecrivains qui fon des blague tout en ecrivan le livre je le cotte 7 sur 10 =)
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
iarseneaiarsenea   01 janvier 2011
L'inspecteur est sur le pont, humant l'air du large comme si c'était un bon café colombien. Il est là, assis, laissant son regard mi-vaporeux, my-ope voguer vers le large, analysant, ressassant, étudiant, examinant explorant, ruminant, épluchant une bonne douzaine de grandes questions sur la vie. Ah ! Le sens de la vie avec un grand V. L'inspecteur se pose toutes ces questions en se gardant bien d'y répondre, car selon sa philosophie : quand on a toutes les réponses, la vie devient moche. C'est comme l'avenir, le prédire c'est bien, mais l'inventer, c'est encore mieux.
- Quand on tue le temps, est-ce que c'est de la légitime défense ?
- Quand on danse le meringue comme au chapitre 3 ½, est-ce qu'on a l'air tarte ?
- Si un assassin descend un escalier, est-ce qu'on doit l'arrêter ?
- Les chercheurs d'or ont-ils toujours mauvaise mine ?
- Quand on enquête avec diligence, est-ce qu'on peut monter sur nos grand chevaux ?
- Quelle est la vraie couleur du caméléon ?
- Peut-on vivre en paix à Grenade ?
- Peut-on se permettre d'être laid à Nice ?
- Peut-on vivre maigre en Grèce ?
- Pourquoi les vaches se lèvent-elles à l'heure des poules ?
- Les daltoniens peuvent-ils voir la vie en rose ?
- Les pompiers, une fois vieux, finissent-ils leurs jours dans un foyer ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CielvariableCielvariable   13 avril 2013
Le port est loin d’être désert à cette heure-ci
puisque c’est l’embarquement immédiat
pour Cuba. La Lada s’immobilise facilement ce
qui est dans sa nature profonde.
Le cagoulais aux mains moites ordonne à ses
passagers de sortir. On obéit comme des enfants
de première année.
– Ça fera dix-huit dollars et vingt-cinq pour la
course, annonce-t-il avec la gueule de l’emploi.
– Élisabeth, habituée à ce que l’inspecteur ait
oublié son portefeuille à la maison, dégaine
son réticule.
– Mais non, c’est une blague, fait le faux
chauffeur en s’esclaffant.
Par contre la carabine naine est toujours
pointée dans leur direction, mais vu la foule,
elle se cache par timidité dans la poche revolver
du veston de l’assaillant.
– Inspecteur, venez ici, demande le cagoulien.
Vous, ma petite madame, restez à l’avant de
l’auto et faites semblant d’avoir échappé
votre petite monnaie par terre.
Une fois à l’abri du regard d’Élisabeth…
– Et alors, c’était correct ? murmure l’homme
masqué.
– Oui, murmure l’inspecteur, vous étiez parfait.
On vous apprend de bien belles choses à
l’École nationale de théâtre. Bravo pour le
« désamarrer », c’était bien placé et ça
brouille les pistes. Tenez, voici l’enveloppe
avec le montant convenu. Je vous demanderais
maintenant de veiller un brin sur le
petit Stéphane et sur la mère-grand. Nous
devrions revenir d’ici une quinzaine de jours
tout au plus. Et mes bagages ?
– Je les ai fait porter hier sur le bateau.
Ils doivent être dans votre cabine.
– Parfait
– Vous m’écrirez une carte postale ?
– Pas sûr, ricane l’inspecteur.
– Voici vos deux billets pour Cuba ainsi que les
deux passeports que vous m’avez demandés.
Je vous souhaite un beau voyage, inspecteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ManonCCManonCC   12 février 2013
L’inspecteur se pose toutes ces questions en se gardant bien d’y répondre toutefois, car selon sa philosophie : quand on a toutes les réponses, la vie devient moche. C’est comme l’avenir, le prédire c’est bien, mais l’inventer c’est encore mieux.
Commenter  J’apprécie          10
ManonCCManonCC   12 février 2013
Soudain, un bruit de clé. Une clé, taillée chez Réno-Dépôt un samedi vers 14 heures 37, vient chatouiller la serrure… Les chars, les femmes, la quincaillerie, décidément l’inspecteur est un homme complet, comme disent les tailleurs.
Commenter  J’apprécie          10
ManonCCManonCC   12 février 2013
Et que fait le chien pendant ce temps-là? Il dort comme une bûche près du foyer! Et il se demande encore pourquoi il n’a pas été choisi pour le film Les 101 dalmatiens.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Robert Soulières (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Soulières
Les Mots à la bouche -Robert soulieres- partie 2.flv
autres livres classés : croisièreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15069 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..