AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782277237204
437 pages
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)
4.12/5   21 notes
Résumé :
Mars 1860. Les fastes du Second Empire brillent dans la Capitale, tandis que les paysans du rude pays de Creuse s'apprêtent à "limousiner" – abandonner fermes et moissons pour rejoindre à pied les titanesques travaux du baron Haussmann. Le jeune François Ribière est de ceux-là. Il quitte les Couteilles, laissant derrière lui l'odeur des chaumes et la fraîcheur des filles. Sur les frondaisons du futur opéra Garnier, c'est toute la Creuse laborieuse qu'il retouve, pei... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  03 juin 2021
Après avoir lu le dernier roman de Jean - Guy Soumy , le très beau " Une femme juste " , j'ai voulu me pencher sur " ma rencontre avec cet auteur , limousin , comme moi , et creusois , comme moi. Et là , je vous l'assure , " les bras m'en tombent " . Quoi ? Quatre critiques ? Mais c'est impossible , il y a eu un " bug " ? Alors oui , je suis chauvin , je suis creusois, mais oubliez tout ça . Paris s'est peuplée de gens qui venaient de toutes les provinces françaises, on s'installait entre " pays " dans la ville lumiére ...Les aveyronnais , les auvergnats , les bretons , les limousins ...Tout le monde " limousinait " , essayait de survivre , de gagner sa croûte, montait à la capitale . Jean Guy Soumy s'est plongé dans l'histoire de son département, de sa région, de ses ancêtres qui , il n'y a pas si longtemps , ont cherché un Eldorado et ont trouvé des chambres de bonnes , des tripots , des " maisons de famille " , ont connu le long chemin parcouru à pieds , les " sous " laborieusement gagnés pour nourrir femme et enfants restés au pays , parfois atrocement dérobés par des hordes de " malfaisants " à l'affût sur le chemin du retour ....Alors , oui , Soumy parle des limousins, ces maçons spécialistes d'un métier dont personne ne voulait ....Là , les limousins , ailleurs , chères amies , chers amis...vos voisins , vos compatriotes ....vos " anciens " ...votre histoire ...
J'ai appris énormément de choses avec " Soumy " , et d'autres auteurs trop vite classés " terroir " mais qui ont rendu de grands et beaux hommages à tous ceux et celles qui , pour échapper à la misère, ont marqué le début de l'exode rural ..... Et aujourd'hui , Covid oblige , le balancier s'inverse . Nécessité fait loi , il est des livres qui font référence en mêlant petite et grande histoire . Lisez " Les Moissons délaissées " . Outre le fait que vous vous sentirez un peu limousin ( ...pas trop , hein , si vous saviez comme on y vit bien, en Limousin , on partage , mais juste ce qu'il faut ..), vous allez retrouver un pan de votre propre histoire .Une fois ouvert , impossible de refermer ce livre , le premier d'une trilogie menée de mains de maître et , de surcroit , fort bien écrite . J'ai , à plusieurs reprises , offert ce bouquin à des amis ....Je ne suis fâché avec aucun ....C'est un signe , non ? Oui , je sais , je fais comme Maurice là , " je pousse le bouchon un peu loin " .Et pourtant , ils ont tous acheté les tomes suivants .Bonne lecture , la trilogie est parue en poche et... Jean Guy Soumy a continué, et fort bien , à écrire...pour mon plus grand plaisir et , je l'espère, pour le vôtre aussi. C'est le but de ce partage .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          546
myriampele
  08 décembre 2014
Roman historique comme je les ai beaucoup aimés. J'y ai trouvé de nombreuses références aux évènements politiques de cette époque, et de très belles descriptions des manières de vivre de l'époque, à la campagne et en ville.Mais je suis moins émue qu'autrefois à ces lectures.
Commenter  J’apprécie          80
meknes56
  01 octobre 2019
Un livre lu dans les années 2009 et qui m'avait énormément plus...La vie des compagnons venant sur Paris pour travailler est vraiment très réaliste.
Commenter  J’apprécie          30
jacklin67
  28 mars 2013
Lors de ma lecture ,j'avais beaucoup aimé ce roman de terroir qui sent si bon l'école de Brive!livre mélancolique et très instructif sur notre histoire des campagnes aux temps pas si lointains !
Commenter  J’apprécie          20
bfauriaux
  17 mai 2020
Une superbe plongee dans la france agricole de la fin du 19e siecle: un voyage en première classe grace à cet auteur régional qui gagne à etre connu !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
meknes56meknes56   14 octobre 2021
Le soir du réveillon, elle avait servi des boudins aux châtaignes et Alexandre s'était permis une petite cruche de vin rouge.
- Que si l'on n'est pas plus l'an prochain, on ne soit pas moins, avait-il dit gravement.
Commenter  J’apprécie          20
myriampelemyriampele   08 décembre 2014
La fête de Noël, pour les Ribière, s'était réduite à un repas à peine plus copieux. La veille, la Mère avait cuit le pain de Noël. Avant de le mettre au four, Joséphine avait imprimé sur la pâte une croix taillée dans une rave. une fois cuit, elle avait mis de côté deux tourtes de cette fournée qu'elle réservait aux bêtes dont les mises bas pourraient se révéler difficiles. Le soir du réveillon, elle avait servi des boudins aux châtaignes et Alexandre s'était permis une petite cruche de vin rouge.
- Que si l'on n'est pas plus l'an prochain, on ne soit pas moins, avait-il dit gravement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Azallee92Azallee92   01 décembre 2019
-Moi, Docteur, je suis pour la République, répondit François en regardant le médecin dans les yeux.
-Quel bonheur de rencontrer un homme qui partage les mêmes idéaux! sais tu que nous sommes de plus en plus nombreux dans le pays? J'ai espoir que la République triomphera...Je te ferai découvrir la libre pensée, proclama le médecin. Tiens, prends déjà cet exemplaire.
François prit le journal et le plia dans une poche sans avouer qu'il ne savait pas lire.
-La justification de toute chose publique, c'est la morale laïque. Elle précise à chacun l'idéal de justice et de vérité. C'est de cela qu'il faut arriver à faire prendre conscience les couches prolétariennes de notre population....
Pourquoi penses-tu qu'à mon âge je cours encore les chemins sous la pluie et la neige?
-Nous avons besoin de gens comme toi, François...qui ne pensent qu'au bien de l'humanité débarrassée du fatalisme de la religion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Azallee92Azallee92   27 novembre 2019
Pourrait bien faire orage ce soir, trancha Alexandre, pour rompre le voile de mélancolie qui s'était abattu sur les moissonneurs. Regardez le ciel au-dessus des Grandes Besses.
-Faudrait qu'on puisse rentrer avant la pluie, murmura Lucie tout en mastiquant un morceau de pain.
La cruche remplie d'eau fraîche circulait entre les moissonneurs. Les femmes se servirent d'abord, puis les hommes. Depuis qu'elles avançaient en ligne parmi les moissonneurs, elles avaient gagné le droit de parler de leur travail plutôt que de leur besogne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Azallee92Azallee92   28 novembre 2019
Il comprenait mieux l'air important que son père prenait au retour quand, devant la famille réunie, il versait l'argent sur la table...
Combien de maris dépensaient leurs maigres ressources au cabaret ou dans les lits des horizontales, ramenant larmes et honte! Combien ne s'en revenaient jamais au pays, comme le fils Pelaud de Laugères ou Beauvais de Sardent qui n'avaient plus jamais donné signe de vie, laissant leurs familles dans le plus complet dénuement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean-Guy Soumy (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Guy Soumy
L'âme creusoise vue par des écrivains
autres livres classés : Creuse (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2651 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre