AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365381499
Éditeur : Rebelle (01/10/2015)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Certaines personnes ont un mauvais karma, les veinardes : le mien est carrément tragique ! Et vous savez quoi ? J’ai l’intime conviction que le pire reste encore à venir.
Une hécatombe est à deux doigts de dévaster les rues Toronto. Mes sœurs et moi sommes les seules en mesure de stopper la créature qui éradique toute vie sur son passage, tu parles d’une corvée !
Desmond, quant à lui, s’apprête à livrer un duel contre le plus maléfique des sorciers. Il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Nenvyal
  21 octobre 2015
C’est le dernier tome. Je répète c’est le dernier tome !!!! SACRILEGE ! Je peux bouder ? Hein ? *-*
Avant de le commencer, je le contemplais dans le train au retour des Halliennales. Je le fixais beaucoup et j’avais peur de le lire, de voir comment ça se termine et si j’allais tuer l’auteur. C’est connu, Stéphane Soutoul est auteur-sadique. Est-ce que les Cavaliers allaient s’en sortir ? Et Sam dans tout ça ? Et.. et… et… ? Tellement de questions que j’étais fébrile en le commençant. =P Puis, je me suis jetée dans les flammes de l’Enfer ! Mouhahahaha ! *-*
Le dernier tome est à l’image de la saga : doux et explosif ainsi que beaucoup d’humour.
Je ne sais pas comment le dire mais il représente en entier la saga ce tome. L’humour, l’espoir, la peur, le désespoir et la romance sont bien mis en avant. Le seul truc que je regrette c’est que l’adrénaline est peu présente.
Le danger est à la porte et la surprise à la fin du tome 4... maille maille je voulais la suite et je l’ai ENFIN ! Youpiya !
J’ouvre et que vois-je ?! un « précédemment dans Anges Apocalypse ». Mon moi série TV a tourné à l’américaine avec ce titre en anglais. =P C’te classe ! En plus, il y a beaucoup de références cinématographiques. Joie ! ♥
En commençant le premier chapitre, l’atmosphère est lourde. Vous savez imaginer, la veille d’une guerre quand tout le monde se regarde et se pose des questions, j’étais dans le même état. L’image n’est pas joyeuse, je l’avoue mais c’était mon ressenti pour le premier « challenge/duel » avant les péripéties qui nous attendaient. *bruit de tambour* BAM … BAM … BAM …
C’est vrai que je m’attendais à beaucoup d’adrénaline avec ce dernier volet mais j’étais agréablement surprise par la façon comment l’auteur a clôturé sa saga. Il a réussi avec brio à retranscrire toute la saga dans ce seul volume, les sensations que j’ai eues, les émotions qui me sont apparues et les révélations enfin venues !
Je ne veux pas spoiler, c’est une de mes premières sagas de chez Rebelle Editions et francophones et j’y tiens particulièrement à ces anges féminines et dangereuses.
L’humour était le bienvenu, j’ai explosé de rire et Syldia reste toujours égale à elle-même. Elle a quand même changé, évolué et plus muri et heureusement d’ailleurs, sinon je l’aurai étranglé. Mais j’aime, j’adooore son tempérament. Elle m’avait manqué même tous les personnages.
C’est le cœur serré que je quitte Syldia/Sam, Raven, Desmond, Nathan, Jillian, Eve, Elizeanne, Nolhan, Lorna…
Chacun apporte quelque chose, aide l’héroïne, évolue au fil des tomes surtout une Raven flamboyante. Ils ont chacun une particularité. On les a adorés. On les a détestés. On les n’aime ! ♥
Tout doucement mais surement on se rapproche de la fin de cette aventure. Mes émotions ont fait le yoyo et mon cœur a souffert en attendant ce final et je suis assez contente du résultat. Si ça s’était fini différemment, je pense que ça ne m’aurait pas plu. Bref, revenons à mon petit cœur. =P Tout le long du roman j’avais une peur énorme de savoir comment ça allait se terminer mais en avançant, j’ai eu souvent le sourire… et des grimaces. Pour alléger cette atmosphère « d’avant-guerre », la romance est mise en avant, mon cœur fondait et on sait ENFIN quelque chose ! Alléluia ! Une question que je me posais dès le début. x) Ha ha vous ne serez pas ! Toc ! Bim ! Boom ! Plouf !
Je suis contente d’avoir connu tout ce petit monde, j’ai manqué plus d’un battement, mon souffle s’est coupé plusieurs fois et je souriais bêtement. Les Cavaliers de l’Apocalypse sont magnifiques et nous surprennent encore. L’auteur m’a surpris plus d’une fois en lisant. Je n’ai pas pu retenir mes larmes un moment donné, c’était tellement triste, j’avais la boule au ventre. Je pleurais tellement que j’ai dû essuyer mes yeux pour continuer à lire ! Les yeux plein de larmes, ce n’est pas évident pour lire. =P Ce passage est tristement beau et tellement retranscrit et bien écrit.
Les retournements de situations nous plaquent contre un mur. Il y a tout de même, un rythme de plus en plus intense.
L’histoire se clôture, celle qui plane dès le premier tome. On fait le tour de tout dans le tome 5, on sait des choses, il n’y a pas vraiment de révélations car le choc est passé avant, mais ce sont les événements qui nous illuminent. Les péripéties qui nous emportent doucement mais fatalement à un final. Et à la fin… =(
Les deux côtés de l’alter ego de notre héroïne, se rapprochent irréversiblement. Les deux se confondent, se fondent dans le roman. Au tout début de la saga, on aurait pu croire un peu à deux personnalités mais en avançant la frontière devient floue, très floue.
L’ambiance « stressante » qui s’emplie en tournant les pages, s’apaise avec des moments de tendresses, de romantisme. Une douceur accueillante dans les heures sombres. L’humour de notre cher Syldia/Sam m’avait manqué et même dans les périodes noires, j’explosais de rire. On ne va pas se refaire, hein !
Un dernier mot pour l’ensemble de la saga. Il faut s’accrocher jusqu’à l’ultime page tellement que ça nous emporte. J’étais dedans tout le temps et je ne regrette absolument pas de l’avoir commencé ! Je relirai les 5 à la suite encore et encore. C’est la faute à cette saga doudou !
Je n’ai pas aimé parce qu’il n’y a pas de suite. =( Bon, il y a le spin off hé hé hé ! =D On passe par toutes les émotions : joie, bonheur, tristesse… Je regrette vraiment que ça se termine. =(
Ca va me manquer ! :3
*pars bouder*

Ps : La couverture est magnifique, sublime. Elle retranscrit le doute, la peur de tout perdre et l’attente. C’est une de mes préférées avec celle du tome 3. Le rouge et la ville derrière qui fait un peu apocalypse retranscrivent parfaitement l’esprit du roman. Tout à feu et à sang. Elle est signée Miesis. ♥
Lien : http://de-fil-en-histoire.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Colombedelesperance
  25 juin 2016
Comment ça, j'ai foncé pour lire la fin de la série ? Impatiente, moi ? Non, pas du tout ! Enfin, peut-être un tout petit peu. Mais comprenez-moi ! Il était dans ma liseuse : pourquoi attendre ?
Nous retrouvons Syldia/Sam qui doit faire face aux problèmes soulevés dans le tome 4. Desmond revient, bien décidé à garder sa place de lord en bottant les fesses de Tadeus, tandis que Syldia, autant que Sam, doit composer avec la menace qui pourrait bien anéantir les cavaliers de l'Apocalypse ainsi qu'une bonne partie de l'humanité. C'est sans compter sur sa combativité. Mais Famine ignore encore tous les tours et détours qui vont survenir avant que cette guerre ne cesse…
En fait, vous faire un résumé qui ne spoile pas tout le tome 5 et les tomes précédents s'avère chèvrement compliqué. Il y a plein d'éléments qui ont été mis en place et qui sont repris dans ce final que j'ai du mal à taire pour vous préserver la surprise ! Tout ce que je peux vous dire, c'est que cette fin est assez explosive et qu'on a presque l'impression que ça se passe très (trop ?) vite. Non, pas trop, puisque rien n'est gagné.
Bon, alors il faut que je réorganise mes idées histoire de réaliser une chronique à peu près correcte. J'étais impatiente de savoir comment tout ce cheni allait se clore, quelles solutions seraient trouvées et si les soupçons que j'avais développés s'avèreraient fondés. Surprise ! J'avais raison ! Ne comptez en revanche pas sur moi pour vous dire sur quoi !
Dès le départ du roman, nous sommes replongés dans l'effervescence de cette situation proche du chaos, si incertaine de bien des façons. Stéphane Soutoul nous rappelle à quel point il aime jouer avec nos émotions, puisqu'il s'amuse ensuite à inclure de la romance à petites doses, ce qui est assez addictif en plus des énormes problèmes dans lesquels notre héroïne s'est fourrée sans même le vouloir. En fait, beaucoup de choses sont à un stade critique, et ça se sent !
Pour autant, les Cavaliers n'abandonnent pas, et Syldia encore moins. Je ne dirais pas que c'est la plus combative des quatre soeurs, mais j'ai franchement apprécié sa ténacité et sa verve, ici, bien plus que dans les autres tomes ! Elle se bat pour ce en quoi elle croit, pour un avenir possible avec son chéri, pour ceux qu'elle aime, et elle le répète plusieurs fois. Ça donne un caractère puissant au récit, qui l'est déjà assez grâce à la scène de combat qui se profile. Ah ça, je peux vous dire qu'on l'attend de pied ferme !
Mais restons sur les personnages. Je pourrais encore vous parler de Syldia, si téméraire, intelligente et butée, aussi. Elle a beaucoup de défauts, qu'on peut considérer comme des qualités, aussi, hein, néanmoins sa personnalité explosive me plait toujours autant, surtout qu'elle laisse entrevoir pas mal de faiblesse, d'humanité dans ce dernier opus, et je dis oui ! J'achète ! Concernant les autres soeurs, j'avoue avoir été super surprise par Raven, que j'apprécie du coup beaucoup plus ! Chacune dévoile un peu plus de ce qu'elle est réellement et ça claque !
Autre chose qui claque énormément : les éclats de luminosité dans le roman. Il y a des scènes tellement, mais tellement attendrissantes ! Ok, elles côtoient des moments très sombres, critiques, encore une fois, et sanglants parfois. Mais franchement ! le dernier chapitre du bouquin a failli me faire pleurer ! J'étais trop émue, c'était tellement beau… il y a plusieurs scènes qui me reviennent, pleines d'une douceur bénéfique ! Pour une conclusion, je vous avoue que j'ai trouvé ça juste parfait.
À côté de ça, Stéphane Soutoul nous mène à la baguette pendant toute son intrigue. Il fait monter le soufflé qui heureusement ne retombe pas du tout ! Il a très bien su gérer tous les temps de son histoire, avec des alternances, des pauses… pour nous ménager, peut-être, parce qu'au final, nous en recevons un paquet et… on en redemanderait presque !
Non, pour être honnête, ce serait de la gourmandise. Ce dernier opus apporte des nouveautés, conclut pas mal de choses et ne nous laisse pas sur un sentiment de frustration comme on peut parfois en rencontrer. J'ai apprécié le côté magique, les scènes de bataille, même si elles étaient un peu violentes, ça collait avec toute la saga. Il n'y a pas eu pour moi de fausse note, j'ai été embarquée du début jusqu'à la fin, et ça n'a fait que confirmer le fait que Stéphane Soutoul est vraiment un auteur à suivre !
La plume de l'auteur ? Comme d'habitude, empreinte d'une poésie qu'on peut facilement remarquer et apprécier, mais aussi très franche, crue aussi quand Syldia parle. Bref, une écriture qui peut laisser passer une multitude d'émotions, pas mal de sarcasmes et coller à bien des situations pour nous river au bouquin ! Grandiose !
Je vais m'arrêter ici, même si j'aurais encore tellement, tellement de choses à vous raconter. L'aspect fantastique, la romance, la tension, les scènes de conflits ou les relations entre les personnages… ce cinquième tome conclut parfaitement la saga et se présente comme indéniablement riche et de qualité. La plume est toujours aussi belle, envoûtante et la fin du roman nous laisse sereins, sans frustration. Une excellente conclusion, donc !
Je vous recommande chaudement cette saga, pour ses multiples surprises, son héroïne si forte et attachante et pour toutes les qualités que je n'ai pas énoncées mais qui la composent ! Ce sera donc un 18/20 pour moi et merci, merci Stéphane pour ce voyage !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sl972
  03 octobre 2016
Le précédent volume a marqué le retour de Desmond et le début de sa liaison avec Syldia (enfin !). Mais le poste de régent de la Cour des sorciers de Toronto a un prétendant plutôt indésirable, Taddeus, le sorcier responsable de la malédiction de Syldia. Deux prétendants pour une même fonction ? Pour les départager, un combat à mort va avoir lieu. Qui le remportera ? Surtout qu'une menace bien plus grande s'est fait connaître.
En effet, le quatrième tome nous a aussi présenté Némésis. Cette force de l'Univers a créé les quatre cavaliers de l'Apocalypse. Heureusement pour l'humanité, les quatre soeurs ont décidé de résister à leurs instincts ; malheureusement, Némésis en a assez de se voir défier par ses filles rebelles. Puisque celles-ci refusent de faire leur travail, elle leur a trouvé des remplaçants. Parmi eux, Nathan, l'ami de Samantha doté de pouvoirs de dévoreur d'âmes, a accepté le rôle de Famine afin de pouvoir récupérer l'âme de sa soeur, Sandy ; Annabelle, la fille d'Elizeanne et Jillian, est maintenant une jeune adolescente grâce à ses pouvoirs sur le temps et est persuadée que ses deux mères l'ont abandonnée. Autant dire que la tâche ne sera pas facile pour Syldia, Jillian, Raven et Eve, qui sont les seules à avoir une chance de vaincre leurs remplaçants, aussi dure que soit la tâche.
Vous l'aurez compris, ce cinquième et dernier volume promet des combats spectaculaires. Pour une fois, l'intrigue reste relativement linéaire et se révèle bien moins complexe que celle des volumes précédents. L'auteur offre une conclusion brillante à cette passionnante série.
Arriver au bout d'une série aussi captivante me laisse toujours un petit pincement au coeur (j'ai quand même fini cette série en trois jours, donc c'est un peu ma faute). J'ai souvent tendance à me demander si l'auteur sera à la hauteur, si la fin d'une série sera aussi époustouflante que son commencement, s'il n'y aura pas un goût d'inachevé.
Dans le cas d'Anges d'Apocalypse, je n'ai rien à redire. le bouquet final est mené d'une main de maître, le style est toujours aussi fluide, l'histoire tout aussi palpitante.
L'auteur, Stéphane Soutoul, a été une merveilleuse découverte ; je n'ai plus qu'à trouver ses autres livres. S'ils sont aussi bons que cette série, ils méritent le détour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
louve
  28 novembre 2015
Anges d'apocalypses est une saga que j'affectionne particulièrement. Dès le premier opus, j'avais été conquise malgré des héros parfaits physiquement. Pourtant, j'avais su passer outre ce petit détail et savourer pleinement les aventures de Syldia. Cinq tomes plus tard, je quitte à regret cette série trépidante, explosive et addictive qui m'aura fait passer chaque fois de très très bons moments. Chaque opus a su apporter son lot de rebondissements, de moments tendres et douloureux, mais gardant toujours la même dynamique afin de satisfaire le lecteur. Et croyez-moi, vous auriez tort de passer à côté de cette série !
Je ne reviendrais pas sur la plume de l'auteur qui chaque fois nous permet de passer un moment succulent. Stéphane nous propose de nous mettre dans la peau de Syldia/Sam. On vit donc l'histoire au travers de cette héroïne atypique et au fort caractère, de quoi pimenter notre aventure ! Action, romance, magie, tragédie, l'auteur sème un tas d'ingrédients et le tout fonctionne. A aucun moment on ne ressent de l'ennui pendant la lecture.
En bref, voilà un dernier opus réussi et qui clôtue une sublime saga de main de maître. Si j'avais su à quel point j'adorerais nos cavalières de l'apocalypse je n'y aurais pas cru ! Un seul conseil : lancez-vous pour découvrir une très belle saga pleine de magies, de mystères, de rebondissements, d'amour et de romantisme, le tout entourée de quatre soeurs atypiques, marquantes et attachantes.
Lien : http://lesvictimesdelouve.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
limaginarium
  22 avril 2016
Le combo gagnant est toujours au rendez-vous : de l'action, de l'humour, de l'émotion, bien qu'ici la balance penche un peu différemment que pour les autres tomes. L'auteur a à coeur de nous offrir un dénouement complet, beaucoup de choses vont se passer, notamment au niveau relationnel, et ceci va entraîner un côté émotionnel très présent, parfois un peu au détriment de l'action.
Lire ma chronique :
Lien : http://www.limaginarium.fr/a..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
limaginariumlimaginarium   22 avril 2016
Je suis née guerrière et je combattrai en tant que telle jusqu'à mon dernier souffle, sans jamais courber l'échine ni me résoudre à la défaite. Il reste maintenant à espérer que ma détermination sera suffisante pour protéger ceux que j'aime.
Commenter  J’apprécie          00
limaginariumlimaginarium   22 avril 2016
Tant pis pour mes manières de lady : je levai discrètement mon majeur en guise de réponse. Mon comportement était immature, je sais, mais ce n'est quand même pas ma faute si le doigt d'honneur appartient au langage universel, si ?
Commenter  J’apprécie          00
limaginariumlimaginarium   22 avril 2016
A me chercher des poux, l'impératrice des pétasses n'allait récolter qu'une tannée dont elle se souviendrait.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : cavaliers de l'apocalypseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
986 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre