AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2919550403
Éditeur : Editions du Petit Caveau (20/02/2013)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Certains amours s'épanouissent dans la passion, d'autres dans la souffrance...

Béatrice de Lacarme est l'héritière d'une prestigieuse lignée d'experts en paranormal. Sa nature est unique. Moitié humaine, moitié vampire, elle se voit écartelée entre les préceptes de la raison et ses instincts prédateurs.

Chasseuse solitaire, âme torturée, la jeune femme est abstinente des plaisirs charnels.
Lors d'un voyage, elle apprend à conna... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Ein
  30 avril 2015
Béatrice de Lacarme est l'une des dernière descendante de la réputée famille de chasseurs de monstres. Maudite à la naissance à cause des expériences d'un groupuscule peu fréquentable, elle est elle-même à moitié vampire. Cette particularité lui rend cependant service dans ses traques, mais lui interdit toute relation passionnée. Sa vie est bouleversée lorsque l'amie de son cousin vient leur rendre visite, accompagnée de son frère. Léandre est un homme au physique atypique et au charisme triste et mystérieux. Elle se décidera à suivre les jeunes gens jusqu'à sombre château suisse, théâtre d'une exposition internationale et de disparitions tragiques. Béatrice se rend vite compte qu'elle est au centre d'un complot, lié à son passé...
M. Soutoul : un style ampoulé, bien qu'assez agréable. MAIS. J'ai un problème avec ce style narratif.
Tout d'abord, le personnage de Béatrice est inhumain. Oui, je sais, elle est à moitié vampire. Mais il me semble que (contrairement, par exemple, a Lady Alexia Maccon, du Protectorat de l'ombrelle, qui se bat contre les carcans de son époque, très drôle, tout en restant une parfaire lady) son personnage est parfait. Parfait dans l'esprit de l'écrivain (tadaaaam, attention : c'est un homme ! Nostalgique de surcroît). Parfait oui, donc ennuyeux. Qui peut s'identifier à cette magnifique immortelle, douce, aimante, sensible et douée d'empathie ? Bon d'accord, elle sait aussi se battre et réfléchir (famille de chasseurs de vampires oblige), et est torturée par sa double nature. Ça n'empêche que cette femme ne me touche pas du tout.
Je ne suis moi-même absolument pas nostalgique d'une époque ou les femmes n'avaient quasi-aucun droit et devaient correspondre à l'idéal de leurs futurs maris. C'est l'impression que me laisse l'auteur... A moins qu'il fasse un hommage sensible mais peu réaliste à l'époque. A relier les styles, je pense que je ne me plongerai jamais dans Jane Austen. J'aime les personnages de caractère, les femmes qui font face à leur époque sans se laisser marcher sur les pieds. J'aime les femmes du peuple, la noblesse (de rang ou de caractère) ne m'intéresse pas (Sauf Lady Maccon, qui sait se tourner en dérision !). Merci Aliette Renoir !
Après, certain(e)s s'y retrouveront, sans aucun doute. Vous êtes romantique ?
En dehors de ça, l'intrigue est assez bien menée, les références sont là, le style est fluide et agréable, l'idée intéressante. En fait, si vous n'êtes pas braqué(e) contre le romantisme, vous devriez même passer un bon moment !
A noter : ce tome trois se lit indépendamment des autres, que je n'ai d'ailleurs pas lus. Les tommes 1 et 2 traitent de membres précédents de la famille Lacarme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeslecturesdeLily
  18 mai 2013
Mon avis :


Avant toute chose, je souhaite remercier sincèrement, le forum « Club de lecture » (je mets un lien en bas de ma chronique vers le fofo, si vous souhaitez nous rejoindre) et les Éditions du petit caveau pour ce partenariat, ainsi que Stéphane Soutoul, auteur de talent. Merci pour votre confiance !

Voilà, je suis arrivé à bout de la trilogie « le cycle des âmes déchues » écrite par Stéphane Soutoul.
J'ai émis un avis légèrement négatif sur la couverture du premier tome, un avis plutôt positif pour le deuxième mais alors pour ce troisième tome, c'est l'apothéose !
J'ai le livre à côté de moi et j'en détache à peine les yeux. Elle est splendide ! Et je peux vous dire que j'ai eu une grosse surprise lorsque j'ai ouvert le livre et vu que c'est Cécile Guillot qui a illustré cette magnifique couverture ! Bravo à elle, magnifique boulot !

D'ailleurs, pour la petite histoire, à la base, c'est un coup de coeur pour cette couverture qui m'a fait postuler pour ce service presse avec le forum « Club de lecture ».
Lorsque j'ai reçu le livre, je me suis aperçu à ce moment-là que c'était un troisième tome (oui, pas de chance, Lol), ça m'apprendra à choisir mes lectures grâce aux couvertures et non aux résumés !
Je n'avais donc plus qu'une chose à faire, lire les deux premiers opus...
Aujourd'hui, c'est chose faite et je suis bien contente d'être arrivé au bout et dans les temps^^

Une fois n'est pas coutume, chasseur de vampires et vampires font partie de ce troisième tome. Cette fois-ci, c'est Béatrice qui reprend la coutume familiale, le combat de ses ancêtres : combattre les vampires.
Béatrice est la fille de Léonore et Norman, les deux amants maudits du second opus, elle est née hybride soit mi-vampire / mi-humaine (je n'en dis pas plus pour les personnes n'ayant pas lu le deuxième tome). Après une mission sur Paris, elle va rendre visite à son cousin dans sa demeure en Suisse, mais la jeune femme n'est pas la seule à avoir eu ce projet, sur le quai de la gare, Alexandre lui annonce qu'il doit recevoir Suzanne et Léandre Wasker, frère et soeur, mais aussi amis de ce dernier.
Dès les premiers moments de leur rencontre Léandre va montrer de l'intérêt pour Béatrice, mais la jeune femme ne se laisse pas apprivoiser facilement, il faudra un peu de patience et de jolies paroles de Léandre pour faire craquer la belle !
Mais les choses vont se compliquer et Béatrice devra faire des choix difficiles ...

Ce qui est incroyable dans cette série, c'est que dans chaque tome, c'est un personnage différent qui prend la place principale, mais ça n'est absolument pas gênant au contraire. Habituellement, je n'aime pas ça, mais dans cette série, la plume de l'auteur est tellement parfaite, qu'on s'attache facilement à chaque personnage sans c'en rendre compte. Il n'y a pas de coupure nette puisque nous restons dans le même cercle familial, c'est une parfaite évolution.

Avec un peu de recul sur ma lecture, je dirais que j'ai eu un coup de coeur pour la plume de Stéphane Soutoul, je pense sincèrement que c'est le plus gros point positif de cette trilogie et c'est vraiment ce qui en ressort de ma lecture aujourd'hui.
En ce qui concerne « le cycle des âmes déchues », je dirais que j'ai bien aimé mais honnêtement, je suis contente d'arriver au bout, il n'aurait pas fallu un tome supplémentaire, là, je reste sur de bonnes impressions même si je suis vraiment loin du coup de coeur.
Je précise quand même que le troisième volet est à mes yeux, le meilleur, le mieux écrit et le plus addictif.
Et juste pour finir, sans vous donner de détails qui pourraient gâcher votre lecture, je voudrais préciser que la fin du roman est époustouflante, particulièrement l'épilogue, qui est juste magnifique, avec des mots qui m'ont beaucoup touché.

Je vous conseille donc de lire cette trilogie si vous aimez les histoires de vampires (ce n'est pas trop chargé non plus), les atmosphères sombres, les histoires d'amour qui ne se terminent pas toujours très bien et surtout si vous aimez les beaux textes bien écrits. Je vous promets que si tous ces points vous parle alors vous ne serez pas déçus de vous lancer dans cette lecture !

Lily
Lien : http://leslecturesdelily.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sl972
  07 novembre 2016
Béatrice de Lacarme est sans doute le membre le plus particulier de cette famille. Mi-humaine, mi-vampire, la jeune femme lutte perpétuellement avec ses instincts de vampire et sa morale humaine. Refusant de se laisser approcher, de crainte de céder à la tentation, elle ne peut s'empêcher d'être attirée par Léandre Wasker, frère de Suzanne, une amie (voire plus) de son cousin, Alexandre.
Mais la double nature de la jeune femme lui attire de nombreux ennemis ; parmi eux, le Cercle des Chasseurs des Ténèbres dont les agissements ont causé bien des douleurs à la famille Lacarme. Mais d'autres adversaires se cachent encore et, quand ils se révéleront, la tempête promet d'être sans pareilles. Béatrice pourra-t-elle y résister ? Vous le saurez en lisant le troisième et dernier volume du Cycle des âmes déchues.
Dernier volume de cette série, Coeur de Ténèbres clôt avec brio une trilogie captivante, tant par la beauté de la plume de son auteur que par l'atmosphère mélancolique dans laquelle elle nous a plongé du début à la fin. Etre un Lacarme n'est pas chose facile, les précédents volumes nous l'ont déjà montré, mais Béatrice nous le prouve avec encore plus de force que ceux qui l'ont précédée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Xian_Moriarty
  19 octobre 2013
Voilà donc le dernier tome de la série des Âmes déchues…
J'avoue avoir eu quelques appréhensions du fait que l'action se passe dans les années 30. Mais au final, un roman dans la même lignée que ces prédécesseurs et, surtout, tout aussi bien !
La plume de l'auteur est vraiment sublime : douce, délicate, mais aussi vive et vrai. J'accroche complètement. C'est encore plus plaisant quand on sait que l'auteur est un homme.
Il sait très bien mettre en avant les sentiments des personnages, leur bonheur (même s'il n'y en a pas des masses), leur douleur, leur souffrance, les aspirations… sans pour autant nuire à l'action ou au déroulement de l'intrigue ! Bref, ça se lit comme du petit lait… (je sais, expression mal utilisée).
L'univers gothique des premiers tomes se retrouve bien même si l'on change un peu d'époque. J'avoue avoir agréablement surpris puisque je ne suis pas une grosse adepte des années 30. Vraiment si vous aimez les romans gothiques, il faut lire cette série !
Ajouter à cela la magie/sorcellerie typique de certains films des années 60/70 (comme ceux de la Hammer), du vampirisme et de la démonologie, c'est un régal ! le fantastique est dosé admirablement bien.

Pour moi qui ne suis pas une grosse adepte (encore) des romances, j'avoue que le roman m'a une nouvelle fois convaincu ! Les personnages sont tellement bien construits et leurs sentiments tellement bien exprimés que j'ai été conquise ! Et surtout, il n'y a pas de mièvrerie !
La saga familiale continue avec brio et j'avoue avoir hurlé à la fin. Cette histoire ne peut pas finir ainsi !! Certes, je suis plutôt adepte des bad-end, mais là, juste non !!!
C'est donc avec une certaine tristesse que je termine cette série. J'avoue que j'aurais adoré qu'elle continue tant les personnages et l'univers sont riches et profonds. Une vraie tristesse littéraire ! Mon petit coeur est fendu.
Vraiment, une série à lire !
Coup de coeur pour ce tome et pour cette saga !
Lien : http://xian-moriarty.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nyx
  18 novembre 2015
Je l'avoue avec un peu de honte, j'ai moins aimé ce troisième et dernier tome du cycle gothique de Stéphane Soutoul. En effet, je n'ai pas aimé la fin ! Mon coeur de midinette aurait aimé une fin plus romantique, plus "rose bonbon" pour cette héroïne qui ne manquait ni de courage ni de panache. D'un autre côté, l'aspect fin ouverte me fait rêver d'une possible suite, plus heureuse !
Sinon, on retrouve bien le style de l'auteur qui convient véritablement à merveille à cette atmosphère. Néanmoins, on sent une légère différence (encore) d'avec les premiers tomes. L'auteur évolue, de même que son univers. A chaque roman, une légère différence, on est toujours surpris !
Ici, on est moins dans un univers gothique que dans une certaine tension. Mais contrairement au tome 2, plein d'enjeux et de tensions également, le lecteur a bien plus d'éléments que les personnages. En nous promenant auprès de chaque personnage, l'auteur nous donne une vue d'ensemble qui n'était pas présente jusque là. Cela n'empêche pas que l'on se laisse surprendre ! La seule différence, c'est qu'on voit le piège se refermer et qu'on a le coeur serré.
Ce troisième tome est certes le dernier écrit, mais il reste un peu ouvert, comme si l'auteur se laissait la possibilité d'y revenir éventuellement (et je crois savoir qu'il se laisse en effet cette possibilité). Il clôt son intrigue, mais l'univers et les personnages ont clairement le potentiel pour aller plus loin.
J'ai un peu regretté ici que justement on aille pas plus loin.
La mise en place des personnages et de leurs capacités laissait beaucoup de place pour du flamboyant ou des actions d'envergure. Là les événements se déroulent plutôt rapidement (ce qui concorde avec le format court de l'ensemble).
Néanmoins, cela reste un troisième roman complet, aboutit et plaisant !
Lien : http://www.nyx-shadow.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Xian_MoriartyXian_Moriarty   14 septembre 2013
Comme tant d'autres, elle se devait de conjuguer charme et efficacité alors que les hommes n'étaient pas écrasés par autant de contraintes.
Commenter  J’apprécie          20
NanouBulleNanouBulle   18 janvier 2015
Certains évènements passés peuvent définir l'existence tout entière d'une personne.
Commenter  J’apprécie          20
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1611 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre