AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Emmanuel Chastellière (Traducteur)
EAN : 9791022404051
554 pages
Éditeur : Michel Lafon (08/10/2020)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Colin Hancock joue sa dernière chance. À vingt-huit ans, son passé est une succession de drames et de mauvais choix. Au moindre faux pas, c'est le retour à la prison qui l'attend. Bien décidé à changer de vie, il se consacre à corps perdu à ses études, du moins jusqu'à ce que l'amour s'en mêle.
Enfant d'immigrés, Maria Sanchez s'est faite toute seule et est devenue une brillante et ambitieuse avocate. Cette beauté brune peut être fière de son parcours sans f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Anais90
  01 janvier 2021
Quelle longueur...
J ai rarement mis autant de temps lorsque j en disposais pour lire un livre.
Colin, un beau gosse au passé ténébreux rencontre Maria, jeune fille de bonne famille qui travaille dans un cabinet d avocats réputé.
Ensemble, il vont entamer une histoire, en sachant que le caractère violent de Colin peut re surgir à tout moment. Par la suite, Maria va commencer à recevoir des roses et des lettres de menaces, qui semblent venir du frère d une ancienne cliente qu elle n'a pas pu sauver...
Que dire, sans trop paraître désagréable, au sujet de ce roman ?
Tout d abord, je suis rarement convaincue par ce que j appelle "les racailles repenties". Dans certains romans cela fonctionne, mais la plupart du temps cela reste inconcevable, et très peu crédible. Notamment pour cette histoire. Cet homme qui a énormément de mal à gérer sa colère y arrive, même lorsque sa fiancée est en danger. de plus, pour quelqu un qui passait son temps dans les cafés dans le but de se battre, l auteur lui a donne un caractère extrêmement placide qui ne colle absolument pas avec le personnage.
La petite intrigue policière était longue, réellement. Sans surprise. Et non pas parce que je me vante de formuler de parfaites hypothèses dans romans policiers, juste que tout est dit des le départ. Et re dit. Et re re re redit. Finalement il y a énormément de répétitions, de passages longs, et c est certainement pour cette raison que l'on pourrait ne pas deviner la fin: parce que c est tellement long qu on oublie certains détails mentionnés au début.
Que dire des répétions de mots ou de phrases ? Plus de dix fois, les personnages disent: "C est pour ta gouverne". Au début j ai trouvé cela drôle. Après j ai trouvé cela redondant.
Enfin, l histoire d amour ne m a.m pas transportée. Trop lisse, trop vécue d un point de vue externe. Je n ai pas rêvé, je n ai pas ressenti les émotions.
J accorde trois étoiles, parce que j aime l auteur, et qu en soi, si l on n'est pas trop exigeant, cela se laisse lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Walkyrie29
  09 juillet 2016
« Si tu me voyais comme je te vois » est un roman riche et élégant dans lequel on retrouve certes une romance contemporaine mais pas que !
Colin Hancock est un ancien garçon violent, cherchant la bagarre et dont le sang peut vite bouillir et lui faire perdre le contrôle. Aujourd'hui, il a repris ses études, aspire à devenir enseignant et fait énormément de sports et des combats pour canaliser ses pulsions sanguines exacerbées par un passé malheureux. Maria Sanchez est d'origine mexicaine, une jeune fille solitaire dévouée à son travail d'avocate, réduite cependant à assister un ponte du barreau, ancrée dans les valeurs et les traditions familiales, élevée par des parents immigrés, une célibataire qui occupe ses temps libres entre le paddle et la photographie. Bref, rien ne prédestinait ces deux là à se rencontrer et encore moins à s'aimer. Pourtant, une nuit d'orage, au détour d'un virage, un pneu crevé, un homme le visage couvert d'hématomes qui s'arrête pour aider une jeune femme aux vêtements trempés dans le besoin, une jeune femme terrifiée face la mine patibulaire de l'homme qui aurait préféré ne pas s'arrêter, de la peur, de la méfiance, voilà comment résumer la rencontre de Maria et Colin, une rencontre qui va profondément les changer.
Il y a donc d'abord une romance contemporaine entre un « mauvais » garçon et une fille « bien ». Si la romance porte l'ensemble du récit, elle dessert aussi d'autres thématiques qui viendront la mettre à mal bien évidemment. Une romance qui n'est pas forcément gagnée d'avance tant les embûches sont nombreuses avec des thèmes humains intéressants : la rédemption, la différence culturelle ou encore le harcèlement des femmes au travail.
Le personnage de Colin porte un passé violent, un passé empli de gardes à vue, et pourtant c'est l'heure de la dernière chance, Colin sait qu'il n'a plus le droit à l'erreur, suite à un arrangement avec la justice, à la moindre incartade c'est la prison, si au contraire il se tient à carreau, c'est un casier vierge qui l'attend et de nombreuses possibilités pour son avenir. Difficile pour lui cependant de rester coi devant certaines situations, Colin est sanguin mais surtout protecteur avec ceux qu'il aime. C'est un personnage au grand coeur et très honnête (parfois trop pour ses amis) qui tient aussi le coup grâce à la présence de ses amis Ethan et Lily.
Maria, dont la famille (omni)présente, un brin envahissante et restant profondément ancrée dans des valeurs rétrogrades, reste très proche des siens. Elle subit par ailleurs des harcèlements. C'est un personnage assez doux, intelligent et qui ne ménage pas son temps au travail, un personnage appréciable mais moins convaincant que celui de Colin.
A cela s'ajoute, des personnages secondaires bien dépeints, des personnages indispensables aux deux héros mais également à l'histoire. Ethan et Lily sont un couple adorable, Ethan est loyal envers Colin même si les piques ne manquent pas, Lily est très directive mais aussi très maternelle envers Colin, Serena, la petite soeur de Maria est une jeune femme pétillante pleine de dynamisme, entourée d'amis et vivant dans l'ère des réseaux sociaux, Félix et Carmen, les parents de Maria sont des immigrés mexicains qui ont su construire leur vie aux Etats Unis et aspirent à certaines valeurs un peu conservatrices pour leurs filles, et enfin l'inspecteur Margolis est un homme buté et droit qui ne lâche pas Colin, tellement persuadé que ce dernier fléchira de nouveau.
Et puis, il y cet aspect thriller des plus haletants sans jamais trop sombrer dans la violence ou l'excès du genre, cela reste inclut dans une romance donc nous avons une enquête relativement légère mais suffisante pour pimenter le récit. Maria subit des menaces, reçoit des mots ambigus, un homme semble la suivre et la surveiller, et ce sont des bribes de son passé qui refont surfaces ; une sale histoire de harcèlement et de meurtre qui lui reviennent en pleine figure et viendront la menacer elle et les siens.
C'est le premier roman de l'auteur que je lis et j'ai bien aimé cette succession de chapitres à travers les deux points de vue de nos deux héros, on ressent pleinement leurs émotions, leurs questionnements et cela instaure une dynamique de lecture appréciable sans jamais sombrer dans des longueurs inutiles. Et puis, cette façon de rendre la romance contemporaine un peu plus profonde par des aspects moins « romancés » tel que le passé difficile et déconcertant de Colin ou l'aspect plus dramatique des menaces envers Maria, ont rendu le tout plus mouvementé et plus haletant. Nicholas Sparks se lit vraiment bien, il a un style plutôt rythmé, alliant de longs dialogues et des passages plus narratifs, il explique et décrit relativement bien les choses sans longueurs et va à l'essentiel.
En bref, une romance qui dessert de nombreux thèmes et de nombreuses réflexions forts et intelligents, des personnages un brin stéréotypés mais attachants et amusants, et une intrigue finement menée. Une lecture divertissante assurée !
Je remercie les éditions Michel Lafon et plus particulièrement Camille pour m'avoir permis de découvrir la plume tant renommée de Nicholas SPARKS.
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Loryane
  19 juillet 2016
Je remercie fortement Livraddict et les éditions Michel Lafon pour ce partenariat. Nicholas Sparks, l'auteur des romances les plus envoûtantes, le grand écrivain que j'admire par sa plume et les voyages qu'il nous offre avec passion et plaisir. Je n'ai pu que sauter sur l'occasion, étant une fan inconditionnée de ses livres.

« Si tu me voyais comme je te vois », dans cette histoire inédite, il nous rappelle que l'amour rencontre parfois des obstacles accablants, que les épreuves sont difficiles à surmonter ; mais justement n'est-ce pas ça d'aimer ? Un roman avec deux personnages à l'opposés l'un de l'autre, les différences ne rendent aucunement l'amour inaccessible et impossible ; bien au contraire... J'ai beaucoup aimé cette oeuvre ; certes, elle est imparfaite, mais elle contient fondamentalement plus de qualité que de défaut. Malheureusement pour que ce soit un coup de coeur, il aurait fallu bien plus d'émotion et spécialement de profondeur, celle—ci étant cachée par l'intrigue, cette dernière ressurgissant du passé de l'héroïne. Toujours est-il que c'est un livre qu'il faut vraiment découvrir, le titre en dit déjà long et rien que ça me fait vibrer ; alors imaginer la suite qui est bien plus importante en terme de longueur, dans tout les cas je ne me suis pas lassée pendant ma lecture, chaque petite péripétie donne un élancement, renvoyant du rythme jusqu'à la prochaine.

Colin Hancock utilise sa seconde chance pour devenir un homme meilleur et devenir professeur, reprenant ses études à l'université de Wilmington à 25 ans ; depuis trois ans il se concentre sur son avenir professionnel. Ses meilleurs amis les soutiennent coûte que coûte, même après de mauvais choix et des faux pas. C'est quelqu'un de très souvent en colère, sa rage est difficile à cerner, d'où vient toute cette violence ; au fur et à mesure on apprend à le connaître, son passé et ses sentiments et on essaye de comprendre. Colin est un personnage intéressant, étant souvent dans l'extrême ou alors dans l'honnêteté. Sa personnalité est une pure merveille en vérité, surtout avec sa sincérité dans toutes les circonstances. Je me suis forcément attachée à lui, en particulier quand il répond son fameux « d'accord ». de plus il est très porté sur les combats dans les cages, les arts-martiaux, bien évidemment il y a des règles dans ces sports ; et cette passion lui va comme un gant.

Une avocate de vingt-huit ans, Maria Sanchez. Ses précédentes années l'ont emmenés à revenir dans sa ville natale auprès de sa famille. Elle travaille pratiquement tout le temps, étant dans un cabinet avec plusieurs associés, elle s'y plait suffisamment pour y rester ; malgré quelques soucis avec l'un des plaideurs. Je l'ai trouvé forte et déterminé que ce soit dans son métier et dans sa vie personnelle, même si celle-ci est très calme, en particulier dans les relations sentimentales. Son passé revient malheureusement en puissance, détruisant tout ce qu'elle a essayé de construire depuis ; mais elle se réfugie auprès des siens, ils l'aident et la soutiennent dans les plus mauvais moments. Je me suis prise d'affection pour cette jeune femme, enfant d'immigrés, ses origines mexicaines sont pleines de valeurs ; rien qu'avec la solidarité familiale. Son caractère est plutôt simple, elle est gentille et très ouverte, son instinct est prenant et son coeur l'est tout autant. Une héroïne avec énormément de respect, toujours à l'écoute des autres et suivant ses sentiments sans jamais regarder en arrière.

C'est une romance mais pas seulement, c'est un livre baigné par du mystère et des investigations policières ; donc un petit côté thriller changeant un peu du style principal de l'auteur. Forcément, dans une histoire d'amour il n'y pas tellement d'originalité et pourtant par plusieurs fois Nicholas Sparks sait nous surprendre, j'ai trouvé le récit authentique et différent de ses autres ouvrages. le final déborde de piquant et de palpitant, puisque celui-ci ne se termine pas totalement, on peut imaginer divers évènements par la suite ; comme le diplôme de Colin et le changement de bureau pour Maria, c'est spécial ; une histoire d'infini. L'intrigue est parfaite, retentissante de péripétie où les rebondissements s'enchaînent encore et encore ; cependant elle fait diminuer les émotions et leur développement.

Je suis soufflée par la plume de l'auteur, poétique de temps en temps, avec une fluidité en continue et surtout une harmonie pour chaque instant du roman. Je suis une grande admiratrice de cet écrivain, toujours est-il que je n'ai jamais eu de coup de coeur pour un de ses livres, sûrement à cause du manque de sentiment, c'est évidemment ce que je reproche le plus dans cette oeuvre.

« Si tu me voyais comme je te vois » révèle vraiment le sens du mot « différence » et « amour ». Les deux peuvent se mêler avec beaucoup de facilité. Ce livre témoigne des deuxièmes chances, qu'une personne peut changer en un clin d'oeil, tout en gardant ses imperfections. Maria et Colin sont deux protagonistes ayant une merveilleuse alchimie, ils forment un duo complémentaire ; d'ailleurs ce couple m'a vraiment séduite et charmé. le suspense et l'originalité mènent plutôt bien la danse tout comme l'action ; mais les émotions n'en font pas tout autant. Une très belle histoire d'amour, bercée par des aventures périlleuses et une incroyable sincérité.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lesangdeslivres
  27 juin 2016
La couverture est très jolie, mais nous ne trouvons pas forcément de rapport avec le roman.
Quand nous commençons ce livre, nous rentrons tout de suite au coeur de l'histoire qu'il comporte et nous sommes tout de suite implantés dedans.
Nous faisons la rencontre de Colin, un de nos deux personnages principaux. Nous apprenons rapidement à le connaître et nous nous découvrons quelle personne nous avons sous les yeux. Déjà là, nous sentons un sourire se dessiner sur nos lèvres.
En alternance de chaque chapitre, nous faisons la rencontre de Maria. Nous la trouvons très réservée, très sérieuse et vraiment vieux jeu alors que c'est une jeune femme. On se dit rapidement que la personne qui va essayer d'atteindre son coeur va avoir pas mal de travail pour l'atteindre.
Dans ce roman, nous voyons que rien n'est tout rose et que tout ce qui se déroule dedans est vraiment réaliste et malheureusement, existe bel et bien dans notre vie actuelle. Entre harcèlement physique et moral, nous sommes agréablement surpris de voir que ces choses-là, pas souvent abordées dans les romans soient vraiment importantes dans cette histoire. Elles sont vraiment bien insérées et montrent réellement ce qu'il se passe malheureusement dans quelques conditions de travail actuelles.
Mis à part ça, nous faisons la connaissance de plusieurs personnages. Nous rencontrons la famille de Maria qui est typiquement mexicaine dans leur façon de vivre et aussi envers leurs proches. Ça nous fait vraiment rire de voir ça, mais dans un sens, nous craignons de voir certaines choses entraver la route de nos deux personnages principaux. Celle qui nous fait rire est Serena, la petite soeur de Maria. Elle est tellement déjantée et très maligne que ça nous fait sourire assez souvent.
Du côté de Colin, nous rencontrons Lily et Evan, ses deux meilleurs amis et eux aussi, même s'ils sont aussi différents l'un de l'autre, nous font bien rire.
Nous faisons aussi la connaissance de l'inspecteur de police Margolis. Au départ, nous en venons à le détester tellement il est pénible. Il veut toujours avoir raison et c'est vraiment le flic typique qui nous énerve.
Mais il y a aussi cette jolie romance qui prend beaucoup de place. Ce qui est très plaisant, c'est que l'histoire n'est pas axée sur cette romance. Il y a une histoire très prenante qui monte crescendo au fur et à mesure que nous tournons les pages jusqu'à nous obliger à en savoir plus et ne pas pouvoir la quitter une seule seconde. Tout comme les personnages, nous menons avec eux l'enquête et nous essayons de comprendre qui se cache derrière tout ce qu'il se passe. Quand nous croyons savoir à qui nous avons affaire, et bien non, nous nous faisons avoir et nous recommençons notre enquête. Plusieurs fois, l'auteur nous berne et ce n'est pas pour nous déplaire. Il sait manier l'intrigue avec brio et sait nous faire stresser avec ses personnages.
Quand nous arrivons vers la fin, nous sommes vraiment angoissés pour nos personnages et tout part à cent à l'heure. Nous nous demandons comment cette histoire va se terminer. Nous redoutons le pire pour eux et nous sentons que rien ne va être simple.
Nous partons dans une course-poursuite contre la mort et la psychose. Nous sommes aussi terrifiés que nos personnages et nous sentons leur angoisse. Jusqu'aux derniers instants, nous sentons la peur nous envahir et nous avons l'impression que nous allons manquer d'air. Quand nous comprenons qui sont les personnes qui veulent du mal à nos personnages, nous sommes abasourdis et nous avons du mal à réaliser ce qu'il s'est passé.
À la fin de cette histoire, nous sommes heureux de voir ce qu'il se passe. Nous sentons une grande dose d'amour envahir les dernières pages et nous terminons ce roman avec un grand sourire aux lèvres.

Est-ce que j'ai aimé ce livre ?

Encore une fois, Nicholas Sparks a su me transporter dans son roman. Ce livre est totalement imprévisible, car quand j'ai lu le synopsis, j'avais vraiment l'impression de trouver une romance de A à Z sans qu'il y ait tout ce que j'ai découvert autour. Là, j'ai été agréablement surprise de voir que l'auteur ait pu mélanger deux genres de littérature et surtout qu'il les ait fait marier à merveille.
C'est un gros coup de coeur pour moi et je ne peux que vous le recommander.
Lien : http://lesangdeslivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DragonLyre
  25 juillet 2016
Après l'excellent « Chemins Croisés » dont je désespère toujours de voir l'adaptation cinématographique, j'ai le plaisir de renouer ici avec une oeuvre de Nicholas Sparks.
Maria Sanchez est fille d'immigrés mexicains et avocate. Sa (très) grande famille est du genre envahissant mais soudée dans l'adversité. Ils sont toujours là les uns pour les autres, et Maria est également très complice avec sa soeur Serena qui étudie à l'université locale. Maria est belle et indépendante, intelligente et sérieuse. Elle a changé de spécialité après une affaire qui s'est particulièrement mal terminée, mais a atterri dans un cabinet renommé où tout le monde ferme les yeux sur le harcèlement sexuel de l'un des associés. Maria n'y échappe pas, mais elle ne se laisse pas démonter pour autant. J'ai bien aimé son personnage, elle n'est pas simplement un joli visage/corps. Elle a une vraie personnalité et affiche un mélange de force et de vulnérabilité assez intéressant.
Quant à Colin, issu d'une famille aisée, il a collectionné accès colériques, bagarres, alcool et démêlés avec la justice. Il ne doit sa liberté actuelle qu'à un accord passé avec le juge, rendu possible grâce à l'influence de cette famille dont il a été mis dernièrement à l'écart. C'est un personnage assez déroutant qui balance les choses qu'il a à dire sans jamais rien filtrer, sans jamais mentir, mais sans la moindre méchanceté. Il est brut de décoffrage mais se contente d'un « D'accord » quand il ne sait pas quoi répondre aux propos de son interlocuteur. Décidé à reprendre le contrôle de sa vie, il a repris ses études grâce à un petit boulot de barman qui en couvre les frais, et fréquente la même université que Serena. Il a un couple d'amis aussi gentil qu'extraordinaire : Ethan le garçon sage et soigné, et Lily la belle du Sud qui n'hésite pas à poliment rabrouer Colin quand il déraille. Colin est un personnage bien plus complexe qu'il n'y paraît de prime abord et malgré ses problèmes, il reste très attachant.
Les première et deuxième rencontres de Colin et Maria sont vraiment amusantes et valent le détour à elles seules, aussi je ne vous en dirai pas plus ! Mais une fois encore, Nicholas Sparks est parvenu à allier deux personnes qui semblaient à priori ne rien avoir en commun, et ce avec un naturel et une sensibilité irréprochables. La belle avocate trop sage s'étant élevée d'un milieu défavorisé mais se languissant de plus. le bad boy de bonne famille au sang chaud souvent couvert d'ecchymoses après ses combats en cage, ayant évité de peu la prison mais cherchant la rédemption. Cela peut paraître cliché mais le duo est parfaitement géré par l'auteur et l'on comprend vite le pourquoi du comment de leur attraction mutuelle.
Mais leurs différences de milieu, leurs histoires, leurs caractères et le regard des autres vont leur mettre bien des bâtons dans les roues. Sans compter sur cette ancienne affaire de Maria qui semble aujourd'hui vouloir la rattraper… Ce filon donne d'ailleurs au récit un goût de thriller très appréciable. Il rythme l'intrigue entre deux rendez-vous et distille un suspense qui nous pousse à tourner les pages encore et encore. Cette sous-intrigue va connaître plusieurs rebondissements dignes des grands maîtres du genre, nous prouvant par là-même que Nicholas Sparks nous narre bien plus qu'une simple histoire d'amour.
Des personnages bien gérés auxquels il est facile de s'identifier ; une intrigue rondement menée ; une plume agréable à parcourir ; des sentiments qui sonnent juste, sans jamais tomber dans l'excès ; des tranches de vie empreintes de chaleur familiale ou de passion ; des histoires de harcèlement à vous glacer le sang… Nicholas Sparks nous livre ici la recette d'un roman jonglant habilement avec les opposés et qu'on a grand plaisir à déguster !
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32


critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   19 septembre 2016
Avec ces deux adultes qui, en apparence, ont peu de points communs, Nicholas Sparks dépeint une histoire d’amour qui sort de l’ordinaire.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Anais90Anais90   28 décembre 2020
Un premier amour a toujours du sens parce que c est tout ce que tu connais. C est une succession de premières fois et toutes les sonnettes d alarme sont neutralisées par la nouveauté.
Commenter  J’apprécie          140
Anais90Anais90   28 décembre 2020
Tomber amoureux, c est terrifiant, c est pour ça qu on parle de tomber amoureux et pas de flotter vers l amour. Tomber, ça fait peur. Flotter, ça renvoie plutôt au rêve.
Commenter  J’apprécie          100
MamzelpixMamzelpix   05 octobre 2016
Je pense que la façon dont tu apparais aux yeux des gens compte beaucoup pour toi, mais pour moi c'est une erreur. Au bout du compte, la seule personne que tu peux vraiment contenter, c'est toi-même. Ce que pensent les autres, ça les regarde.
Commenter  J’apprécie          20
KimysmileKimysmile   19 octobre 2020
Au bout du compte, la seule personne que tu peux vraiment contenter, c'est toi-même. Ce que pensent les autres, ça les regarde.
Commenter  J’apprécie          40
MamzelpixMamzelpix   05 octobre 2016
Ce qui est normal pour une personne ne l'est pas pour une autre. Pour certains, sauter en parachute, c'est de la folie. Pour d'autres, la vie ne vaut pas d'être vécue sans ça.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Nicholas Sparks (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicholas Sparks
Chemins croisés (The Longest Ride, 2015), film américain réalisé par George Tillman Jr., scénario : Craig Bolotin, d’après l’œuvre de Nicholas Sparks. Bande annonce.
autres livres classés : âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Chemins croisés de Nicholas Sparks

Comment s'appelle le vieil homme dans l'histoire ?

David
Luke
Ira
Frank

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Chemins croisés de Nicholas SparksCréer un quiz sur ce livre

.. ..